Guérilla : la France aux mains des barbares (Laurent Obertone)

Nous avons eu un gros problème informatique lundi après-midi. Nous sommes en train de chercher des solutions.

Nous vous invitons à nous retrouver dorénavant à l’adresse resistancerepublicaine.com

Merci à tous pour votre fidélité et vos messages d’encouragement.

Merci de signaler partout autour de vous, réseaux sociaux etc cette nouvelle adresse.

.

Plus d’électricité, plus d’eau courante, plus de carburant… Comment vivre dans une France effondrée, en proie aux gangs de barbares ?

.
Dans le tome II de Guérilla, le journaliste et écrivain, Laurent Obertone, décrit une France à genou où les individus, isolés dans leur quotidien rythmé par la consommation et les médias de la France Big Brother, sont démunis, dépourvus d’instinct de survie et même parfois d’envie de vivre.

.
Guérilla raconte un ensauvagement général où l’Etat, démantelé par ses propres maux, n’assure plus son rôle de catalyseur de colère ou de distributeur de béquilles économiques.

.
Après le jour où tout s’est effondré, bienvenue au temps des barbares !

.

.
Commentaire d’Innovhub sact : 

.
Tant que la France a les moyens de financer la paix dite « sociale », à savoir la paix ethnico-religieuse avec les clandestins, étrangers, et français de papier, j’ai envie de dire que tout va à peu près bien sur le territoire national qui tourne à 8 millions de crimes et délits par an.

.
Dans l’hypothèse d’une explosion de l’Eurozone (voir Charles Gave, Pierre Jovanovic, Olivier Delamarche) qui provoquerait immédiatement un chaos bancaire, monétaire et financier… il y aurait un black out total des paiements électroniques… s’en suivrait immédiatement des pillages systématiques des commerces et des massacres organisés de population par les allogènes…

.
Sans arriver à cet événement de rupture, le simple fait de prolonger les tendances démographiques étrangères et l’immigration sauvage en France, montre qu’il ne sera plus possible, d’ici 10 ans, de financer cette paix ethnico-religieuse (chaque clandestin coûte 40,000 €/an)…

.

On passera donc mécaniquement de la guerre civile de basse intensité à la guerre civile de haute intensité… on passera de la France « couscous mécanique » à la « France Walking Dead »… où les clandestins seraient des « hordes de zombies en guenille » (Le Figaro)

.

Le discours d’Obertone à la Convention de la Droite le 28 septembre 2019 : 

.

.

« 2060 : l’année où les Français autochtones, les Français de souche deviendront minoritaires sur leur propre sol. »

(Interview d’Obertone sur son livre La France interdite, paru en 2018, traitant de l’immigration et du Grand Remplacement)

.

 222 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. merci pour ces extraits d’Obertone, c’est la première fois que je le vois, et que je l’entends,

    je comprends le succès de ses livres

Les commentaires sont fermés.