« Le racisme anti-blancs n’existe pas » : Willy tabasse Charles…


« Le racisme anti-blancs n’existe pas » : Willy tabasse Charles…

.

Le titre est ironique. Je propose au contraire que l’on commence une série d’articles donnant des exemples de racisme anti-blancs : agressions, harcèlements, passages à tabac, meurtres, discours et propagandes anti-blanches.

.

On voit en effet beaucoup de gens, spécialement dans les médias, faire de la dénégation en prétendant hypocritement que le racisme anti-blancs n’existe pas. Or, il représente en France un fait de plus en plus massif nourri par les forces immigrationnistes et évidemment par beaucoup d’envahisseurs non-blancs qui ne se gênent pas pour menacer les indigènes blancs et parfois pour les violer ou les tuer.

.

Exemples de dénégation du racisme anti-blancs relayés sur le site fdesouche :

.

D’abord, c’est complètement faux. De plus, ce mépris de la réalité est dangereux pour les hommes blancs et les femmes blanches.

.

En effet, du fait de cette propagande « antiraciste » à sens unique, ils vont souvent avoir tendance à sous-estimer ou carrément ignorer l’ampleur et de l’intensité de la haine dont ils peuvent faire l’objet. Ils vont donc se mettre naïvement dans des situations à risque où ils sont potentiellement en danger de mort : se laisser encercler, attendre le train trop près du bord, ne pas changer de trottoir, ne pas surveiller ses arrières.

.

Racisme anti-blancs #1 : Keeley Bunker, 20 ans, tuée après un concert de rap à Birmingham

.

Racisme anti-blancs #2 : Couple de blancs agressé par une bande dans les couloirs du métro

.

#3 : Pittsburgh : Willy casse la gueule à Charles, « ce sale Blanc », et le balance sur les rails.

.

Fait divers relaté dans la presse américaine le 30.05.2019.

.

Willie Hayes, 46 ans, a été accusé d’intimidation ethnique, de tentative d’homicide et de coups et blessures après avoir attaqué un homme à Pittsburgh. Selon la victime et les témoins sur les lieux, Hayes aurait dit à la victime que l’attaque était « parce qu’il était blanc » avant de le frapper et de pousser l’homme sur une voie ferrée.

.

Un homme de Pennsylvanie a été arrêté après avoir poussé un autre homme sur une voie ferrée lors d’une attaque qui, selon la police, était à caractère raciste.

.

Willie James Hayes, 46 ans, a été arrêté mercredi par la police du comté d’Allegheny. Il est accusé de tentative d’homicide, de coups et blessures et d’intimidation ethnique.

.

L’incident présumé s’est produit samedi soir à la station Wood Street T à Pittsburgh, Pennsylvanie, a déclaré le Pittsburgh Post-Gazette.

.

Les témoins de l’attaque ont dit avoir vu Hayes, qui est noir, s’approcher d’un homme blanc, identifié comme étant Charles Basarab, et l’auraient frappé, puis poussé sur la voie ferrée. Par la suite, des témoins ont dit : « Hayes s’est dirigé vers le bord de la plate-forme et aurait dit à Basarab : « Je t’ai dit (juron) que j’allais te tuer ».

.

Selon KDKA, la rencontre a été étayée par des images de vidéosurveillance qui montrent Hayes en train de frapper Basarab trois fois et de le pousser ensuite sur les rails.

.

La police de l’Autorité portuaire a déclaré que Basarab avait été découvert allongé sur les rails à leur arrivée sur les lieux le samedi soir, et que la victime était « consciente mais très désorientée ».

.

Interrogé par la police au poste de police, Basarab a dit qu’il n’était pas sûr de la façon dont il était entré sur les voies ferrées, mais plus tard à l’hôpital, il a dit à la police qu’il se souvenait de Hayes lui disant que l’attaque était « parce qu’il était blanc », selon le Post-Gazette.

.

Selon la plainte criminelle à laquelle a pu avoir accès le journal, les deux témoins ont également déclaré que Hayes avait dit à Basarab qu’il allait le tuer à cause de la couleur de sa peau juste avant l’attaque présumée.

.

Basarab a subi une intervention chirurgicale pour hémorragie interne et a subi une fracture du bras, des côtes et des fractures dans plusieurs os du visage. Il avait aussi des ecchymoses et des coupures et s’est cogné la tête sur les rails après la poussée.

.

Selon la Post-Gazette, Hayes a des antécédents d’agressions qui remontent à 2005. Il est actuellement détenu à la prison du comté d’Allegheny.

.

Newsweek, 30.05.2019.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


6 thoughts on “« Le racisme anti-blancs n’existe pas » : Willy tabasse Charles…

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Les salopards qui nient le racisme anti-blanc ne valent pas mieux que les salopards qui nient l’holocauste perpétré par le régime nazi. Ce sont des négationnistes à mettre dans le même sac

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Mais, voyons, c’est la « rage » qui est la motivation de ces pauvres noirs !

    Soyons sérieux. Je propose qu’à notre tour, à chaque déclaration patriotique, telles celles de Zemmour, nous nous retranchions derrière le prétexte de la « Rage » pour justifier nos propos, notre peur – justifiée – à l’égard de l’islam.

    PS : combien de jeunes européens, à ce jour, comme cette jeune britannique, assassiné(e)s par ces barbares nullissimes ??? Des inutiles de l’Humanité qui tuent nos jeunes, notre Avenir ! Européens, REAGISSEZ !!!

    PS Bis : à propos, vu dans la presse locale d’hier, que les parents de Morane et de sa cousine, égorgées et éventées devant la gare St-Charles à Marseille, vont porter plainte contre l’Etat…. Il leur en a fallu du temps… D’autant que le père de l’une d’elles disait ne pas « ressentir de colère »….

  3. AvatarREGINA

    ils veulent nous imposés la charia qu’on la mette et à mon avis les plus emmerdés se sera bien eux qui tue viole vole et en plus nous vidons les prisons

  4. Avatarsitting bull

    ils sont plein de haine contre les blancs exemple les massacres de blancs en Afrique du sud ou les cimetières se remplissent chaque jour ! regarder bien derrière vous quand vous vous promener

  5. Avatarpier

    Un comble :
    en septembre je me suis sentit plus en sécurité au Maroc qu ‘en France
    Même en totale sécurité et partout
    Oui , mais là bas , pas de laxisme
    Maintenant que leur gouvernement ne soit pas vraiment parfais et autoritaire , c ‘est leur problème
    ( croyez vous que le régime français actuel soit meilleur ?)

Comments are closed.