La Grosse Bertha était moins nocive que la Gosse Greta

.
La déphasée Greta en trois phases
1/3 Smiling Twitter : je suis moi !
2/3 Tilt ! Je suis en forme, sauvons la planète !
3/3 Vous m’avez piqué ma jeunesse, bande de nazes !
.

Certains ont vu en Greta Fifi Brindacier et même l’héroïne de l’Exorciste, brrr… Pour ma part, j’ai d’abord pensé à l’infante de la Folie des Grandeurs, souvenez-vous c’est la petite chipie tirant la langue vers Fufu Don Salluste. Ensuite, à notre petite héroïne belge Bobette.

 .

Yves Montand en Blaze s’en revint des Amériques et dit : « J’ai vu beaucoup d’Américains ». Greta sera-t-elle en mesure de mémoriser un tel truisme à son retour triomphal à Göteborg ? En anglais bien sûr et non en natif suédois, starlette mondiale oblige. En parlant d’héroïne, j’ai parfois besoin d’un p’tit pétard pour oublier le Bal des Fous à l’ONU mais étant un gars du terroir et non du terrorisme, je préfère me cuiter au calvados.

.

Inutile de revenir sur la dramaturgie du 23 septembre 2019, Jacques Guillemain l’a fait bien mieux que moi sur RL. J’ajoute simplement que les scènes poignantes et larmoyantes ne sont que la résultante d’un transfert médiatique d’émotivité : propulsée sous les feux de la rampe, ça chiale un peu d’être au centre de la planète à 16 ans à peine, c’est humain. Alors les lobbys green reprennent le deal à leur compte, un truc vieux comme le monde. Faut innover, les gars !

.

Instinctivement, je lâche Gretoche et non Greta, ceci en liaison phonétique avec la gaminerie parisienne de Victor Hugo. Ma foi, la Greta est également une misérable, victime non pas des inégalités sociales de la Restauration politique mais bien des inégalités bioécologiques de la restauration gastronomique. Gavroche cherchait à se réchauffer durant l’hiver, Gretoche cherche à refroidir la planète entière durant l’été : un projet collectif nettement plus ambitieux que le plan zolien.

ONU CMIMAX : les phrases cucultes

« Je ne devrais pas être là, je devrais être à l’école, de l’autre côté de l’océan »

.

Okido, à l’école ma vieille Gretoche et je te paie les cours supplémentaires pour récupérer le temps perdu sur un yacht trendy ! On te demande d’être é-co-liè-re, pas é-co-lo ! Souffres-tu de dyslexie ? De l’autre côté de l’océan… Okido bis mais cette affirmation uniquement de la bouche d’un gars des Bouches-du-Rhône.

.

« Vous avez volé mes rêves et ma jeunesse »

Écoute bien fifille : justice a été rendue puisque si on t’a piqué tes rêves, tu nous as offert des cauchemars en retour, bingo ! C’est ce qui s’appelle un deal win-win². Pour ce qui est de ta jeunesse, direction Télé-Achat puisque là-bas les femmes ont 40 ans depuis 20 ans. Une ride c’est comme une tranchée, on évalue les dommages de guerre et on comble ensuite.

.

Bob et Bobette

C’est la bédé culte de l’anversois Willy Vandersteen (1913-1990) visant à éveiller la curiosité enfantine. Bobette y joue le rôle de redresseuse de torts. Pour les âmes courageuses, je proposerais la bédécolo Bobards et Bobête ou les tribulations de la Greta Bobête sillonnant les mers industrielles plastiquées sur son radeau Le Rat d’O.

.

Ze mission ? Arraisonner les porte-containeurs et chimiquiers, pleurnicher devant la tronche ébahie du capitaine indonésien battant pavillon maltais et s’improviser lanceuse d’alerte en balançant 450 Twitters aux chaînes télé puisque l’équipage sénégalais tenterait de rester à Marseille pour une durée définitivement provisoire. Mais quid de l’infrastructure d’accueil ? No blemo, la Greta fait aussi dans le recyclage humanitaire.

.

Bobette est systématiquement accompagnée de sa peluche Fanchon. La marionnette Greta devrait s’en passer, c’est une concurrente inutile. Il n’est point deux Greta, d’autant plus que nul ne connaît la traçabilité des peluches pour enfants, sans doute fabriquées via l’exploitation des enfants du La Gosse.

.

SOS au Yacht Club de Monaco : opération anti•fada

16 ans, c’est l’âge bête mais c’est surtout celui de la protection de l’enfance. Actuellement, Greta est une curiosité médiatique et rien de plus. S’il faut parasiter les ondes, je préfère The Voice Kids.

.

18 ans, c’est l’âge où l’on assume les conséquences de son activisme, dans le cas présent uniquement verbal. Et donc en 2021 faisons appel au mécénat monégasque et lançons un voilier anti-CO2 (a question of style) vers Stockholm. S’il parvient à s’échapper de la Méditerranée sans prendre de boat-stoppeurs somaliens au passage, direction Göteborg.

.

Dès l’accostage, les doléances auprès de SEM Thun•beurk se présentent sous la forme de cageots de tomates bio muées en projectiles très certainement dégradables étant donné le violent contact avec le corps humain. Étant donné les exploits médiatiques gretesques grotesques, j’évalue la quantité de pommes dorées à 3 containers 40’’ tout de même.

.

In fine

France Gall, c’est un peu la Marianne vocale. Toujours présente dans ma bagnole, je l’adore ! Prière à la Gretoche de s’exercer sur le refrain suivant : « Je suis une poupée de serre, une poupée de cons ». Qui sait, la petite Suédoche aurait peut-être son succès à The Voice Kids ? Si ça peut la faire passer d’activiste à vocaliste, mon fauteuil de coach pirouette de 180% dans la seconde !

.

La Grosse Bertha était moins nocive que la Gosse Greta : la première ne fit céder Paris tandis que la seconde fit craquer l’Assemblée Nationale. Et sans coup fait rire.

.

Richard Mil

Version 2019

 

LA KERMESSE AUX SINGES À L’ONU CLIMAX

À gauche, Donald Trump

Au centre, Macron et Merkel

Buffet 100% biorecyclable

Trump n’attend que l’arrivée de la Gretoche pour jouer de la pistole…

 47 total views,  1 views today

image_pdf