Même le Maroc reconnaît et dénonce la dictature macronienne, c'est dire !

BREVE
.
Hier  matin j’écoutais la radio privée marocaine « Luxe Radio » (Casablanca) où était diffusé un débat de très bon niveau sur les limites de la répression policière en cas de manifestation dans divers pays et plus particulièrement en France.
.
Tout y a été dit et répété sur les exactions policières en France contre les Gilets Jaunes : 2 morts, 5 amputations de mains, 24 éborgnés (le terme « énucléé » n’a pas été prononcé), Black Blocks au service de la police qui les connaît et les tient, policiers en civils cassant les vitrines pour retourner l’opinion publique, régime dictatorial où le droit de manifester est bafoué, où des citoyens sont contrôlés alors qu’ils ne manifestaient pas, etc.
.
Cela a été dit et redit, accusant le régime Macron-Philippe-Castaner de ne pas avoir répondu aux demandes des GJ – contrairement aux réponses sociales apportées par le gouvernement marocain suite aux manifestations d’Al Hoceima, où il n’y a pas eu de blessés…
.
A même été citée l’interdiction débattue par le Parlement européen des LBD et autres armes utilisées par la police française, interdiction qui, pour finir, a été retirée du communiqué final.
.
Bref, à l’étranger le statut de dictature est clairement attribué à la France aujourd’hui.

 54 total views,  2 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Comme tout dictateur, lui et son équipe tomberont et devront rendre des comptes!
    Ceausescu a fini avec sa connasse rafalé à la kalash dans une cours et S. Hussein au bout d’une corde !
    Macron n’échappera pas à son sort, ni Castaner ni même tous les autres qui nous ont mis dans cette situation !

  2. c’est bien évident, je ne comprends pas que les Français ne s’en aperçoivent pas et que macron ait pu faire 22%, c’est effarant !!
    on a encore beaucoup de pro-nazi en France, à commencer par la police

  3. Le « fake » avec Macron sur la photo de Pinochet me met mal à l’aise car Pinochet, oui il y dictateur, mais ce n’était pas le totalitarisme comme avec Macron. En plus, Pinochet est un partisan du Chili, il aime son pays, refuse le marxisme , et pour ce qui est du pays, c’est le phare de l’Amérique latine. On ne peut pas en dire autant de la France…Je le redis, je n’aime pas ce montage photo même s’il est très bien fait.

Les commentaires sont fermés.