"Auteuil, Neuilly, Passy" passent à la trappe

.

Les Inconnus ont délicieusement pastiché le snobisme élitiste avec « Auteuil, Neuilly, Passy ». Il est temps de revisiter ce chef-d’œuvre parce que, comme le chantait MC Solaar, « les temps changent » et la mauvaise graine banlieusarde aussi a droit à son pot-pourri.

 

Pascal Légitimus : Chafik

Didier Bourdon : Hamid

Bernard Campan : Fouad

 

« CRÉTEIL ET SAINT-DENIS : CHARIA, Y’A PAS PHOTO »

 

Hé mec je me présente je m’appelle Charles-Henri Du Pré

Hé mec je me présente je m’appelle Chafik bien membré

 

J’habite à Neuilly dans un quartier mais alors paumé

J’habite Saint-Denis dans un quartier mais alors fauché

 

Je suis fils unique dans un hôtel particulier

Ta fille je te la nique dans un hôtel délabré

 

C’est la croix, la bannière, pour me sustenter

C’est mon squat, ma tanière, mon salon de thé

 

Pas un Arabe du coin ni un Euromarché

Avec l’Arabe du coin je deale des marchés

 

Auteuil, Neuilly, Passy: tel est notre ghetto

Créteil et Saint-Denis : charia, y’a pas photo

 

Hé mec, mon nom à moi

Hé mec, mon nom Hamid

 

C’est Hubert Valéry Patrick Stanislas Duc de Montmorency

C’est Hamid Ben Nasser Abdel Achour Duc de Seine-Saint-Denis

 

À 5 ans et demi j’avais déjà ma Ferrari

À 15 ans et demi j’avais piqué ma Ferrari

 

J’pouvais pas la conduire, bien sûr, j’étais trop p’tit !

J’pouvais pas la garder, bien sûr, j’étais trop p’tit !

 

As-tu saisi mon pote notre envie de révolte ?

Les meufs ont-elles saisi notre envie de révolte ?

 

J’ai envie de crier « Zut, flûte, crotte, chier »

J’ai envie de crier « Hijab, niqab, burqa, tchhhhhador »

 

Auteuil, Neuilly, Passy : c’est pas du gâteau

Créteil et Saint-Denis : c’est pas un château

 

Auteuil, Neuilly, Passy: tel est notre ghetto

Créteil et Saint-Denis : charia, y’a pas photo

 

Salut, tu… vas… bien ?

Salaam, a… lai… kum ?

 

Y’en a marre du Fauchon, du Hédiard, du saumon, du caviar

Y’en a marre du cochon, du pinard, du mouton sans caviar

 

Salut, c’est Patrick à l’appareil

Salut, c’est Fouad à l’appareil

 

Ouais, c’est Pat’, tu vas bien ?

Ouais, c’est Fou’, tu vas bien ?

 

Et moi? Et moi? Tu ne sais pas quelle est ma vie ?

Et moi je suis venu en France pour y faire ma vie !

 

À côtoyer Chantal ou bien Marie-Sophie

Pour y voiler Chantal et même Marie-Sophie

 

À faire le baisemain à des pétasses mal baisées

Pour rendre musulmanes ces pétasses mal baisées

 

Enfin, j’ai voulu dire à des filles un peu coincées

Enfin, j’ai voulu dire ces filles un peu athées

 

Je veux être un voyou

Je veux être plein de sous

 

Vrai de vrai hors la loi

Vrai de vrai c’est ma loi

 

Mais quand t’es né ici mon frère

Mais quand tu squattes ici mon frère

 

Vous n’avez pas le choix

Tu bouffes des anchois

 

Y’en a marre des Sylvie, des Mylène

Y’en a marre du RN, des Marine

 

Des Ségolène, Gwendoline, Eglantine, Marie-Chantal

Des Chirac, Salvini, des Orban, Jean-Marie

 

Y’en a marre, mon frère, on a de gros problèmes

Y’en a marre d’la France, elle a de gros problèmes

 

Y’en a marre, mon frère, de subir le système

Y’en a marre la France, de subir ton système

 

Mon avenir à moi est déjà tout tracé

Mon avenir à moi est déjà programmé

 

Boîtes privées, Sciences PO, l’ENA ou HEC

Boîtes prisées, Sciences NO, sécu ou CAF

 

Et dans le pire des cas si je ne travaille pas

Et dans le pire des cas si ma boîte démarre pas

 

Faudra que je reprenne la boîte de papa

Faudra que je reprenne le kebab de papa

 

Salut, tu… vas… bien ?

Salaam, a… lai… kum ?

 

Auteuil, Neuilly, Passy : c’est pas du gâteau

Créteil et Saint-Denis : c’est pas un château

 

Auteuil, Neuilly, Passy: Tel est notre ghetto

Créteil et Saint-Denis : charia, y’a pas photo

 

Eh mec, nous sommes tous les produits

Eh mec, nous sommes tous les prophètes

 

D’une société économique dépendante

D’une société islamique indépendante

 

Des fluctuations boursières

Des fluctuations mécréantes

 

Qui déstabilisent le marché

Qui déstabilisent le Maghreb

 

Oui mec !

La Mecque !

 

Et pour sortir de ce carcan éducatif, capitaliste

Et pour sortir de ce cancan éducatif, capitaliste

 

Il faut savoir dire non non, non mec !

Il faut savoir se faire exploser, mec !

 

Salut, tu… vas… bien ?

Salaam, a… lai… kum ?

 

Auteuil, Neuilly, Passy : c’est pas du gâteau

Créteil et Saint-Denis : c’est pas un château

 

Auteuil, Neuilly, Passy: Tel est notre ghetto

Créteil et Saint-Denis : charia, y’a pas photo

 

Salut, tu… vas… bien ?

Salaam, a… lai… kum ?

 

Nous sommes issus d’une famille qui n’a jamais souffert

Je suis issu d’une famille qu’a jamais rien su faire

 

Nous sommes issus d’une famille qu’on ne peut plus souffrir

Je suis issu d’une famille que je ne peux plus nourrir

 

Toute cette prose infantile (la mienne, pas celle du trio génial) est une triste réalité déjà tant incrustée dans l’espace public franco-belge qu’il n’y a plus rien à attendre des pouvoirs publics. D’où la nécessité d’un réseautage citoyen commun France-Belgique-Višegrad…

 


 

Ci-dessous, la bande d’australopithèques qui continuent d’enfoncer le clou !

 

 243 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Faudra que je reprenne la boîte de papa / Faudra que je reprenne le kebab de papa
    Ha, ha bien vu cette reprise !

  2. les Inconnus !! quel talent !
    bonne reprise, hélas ! que de changements en si peu de temps

Les commentaires sont fermés.