Pourquoi et comment je suis devenu climato-sceptique


Pourquoi et comment je suis devenu climato-sceptique

.

UNE REFLEXION TRES INTERESSANTE :
🔶Comment je suis devenu climato-sceptique🔶
https://www.notre-planete.info/forums/discussion.php?id=68269
AUTEUR : Jacques-marie, ingénieur retraité.

« Croirait-on à la théorie de la Relativité si elle n’avait pas été démontrée ?
Paradoxalement, la théorie de l’Effet de Serre atmosphérique, qui est plus ancienne et toujours pas démontrée expérimentalement (même dans une serre conventionnelle d’ailleurs), est maintenant tellement ancrée dans les esprits que la charge de la preuve a été inversée : c’est maintenant aux sceptiques de démontrer que les « réchauffistes » se trompent. »

Au début, tout était parfait :
– une organisation, le GIEC, émanation de l’ONU, et donc a priori insoupçonnable de parti pris ;
– une théorie, l’Effet de Serre, séduisante, du fait du CO2 et du forçage amplificateur de la vapeur d’eau ;
– des preuves corroborant cette théorie de façon incontestable :
• une courbe de température (courbe de Mann) montrant une brusque progression après des siècles de stabilité,
• une courbe d’évolution du CO2 quasiment parallèle,
• la prédiction d’un « Hot-Spot » confirmant cette évolution (ce qui montrait une certaine confiance dans la théorie) (le réchauffement résultant d’un rayonnement de haut en bas, il fallait bien que le haut se réchauffe plus vite que le bas) ;
– une modélisation de l’évolution future sur la base de cette théorie, et selon différentes hypothèses de niveau de CO2 ;
– des conséquences déjà visibles : fonte des glaciers et des calottes glaciaires, montée des océans ;
– un consensus scientifique, médiatique, et politique ;
– un couronnement par le Prix Nobel ;
– … et mon fond de culpabilité judéo-chrétienne.

Et j’en arrivais, comme beaucoup, après l’échec de Copenhague, à considérer les hommes politiques mondiaux comme irresponsables, devant ces évidences.

Et puis l’édifice a commencé à se lézarder : les preuves de la théorie se sont effondrées les unes après les autres :
– la température s’est stabilisée depuis une douzaine d’années alors que le CO2 continue de croître ;
– la Courbe de Mann s’est révélée être fausse, voire falsicatrice (Stephen McIntyre et Ross McKitrick), contredisant des fluctuations historiques de température beaucoup plus importantes que celle actuelle (Emmanuel Leroy-ladurie : http://www.amazon.fr/Histoire-climat-depuis-lan-mil/dp/2080811088) (au point que cette courbe a d’ailleurs disparu du dernier rapport ; mais le mal est fait).
– la courbe d’évolution du CO2 s’est avérée contradictoire avec des mesures chimiques directes effectuées depuis plus de 150 ans, et dont certaines montrent des concentrations plus élevées que celles actuelles (Ernst Georg Beck : http://www.tech-know.eu/uploads/180_years_of_chemical_CO2_measurements.pdf ).
– le « Hot-Spot » annoncé n’a pas été détecté (ou insuffisamment pour corroborer la théorie), bien qu’on l’ait cherché (ballons sondes et satellites).

Alors j’ai commencé à gratter, et j’ai découvert :

– que des conséquences du réchauffement anthropique, annoncées et déjà visibles, ne pouvaient pas être attribuées à l’augmentation du CO2 humain : l’augmentation de niveau des océans n’a pas connu d’accélération depuis le début du XXème siècle, les glaciers alpins ont déjà fondu dans le passé, quant aux bouleversements climatiques, il ne semble pas qu’on ait constaté d’accélération mesurable ;
– que la théorie de l’Effet de Serre atmosphérique n’avait jamais été démontrée (alors qu’elle a été énoncée il y a plus d’un siècle par Arrhénius) (Cf Gerlich et Tscheuschner (2009) : http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/0707/0707.1161v4.pdf ) ;
– qu’on ne sait pas si la rétroaction (effet amplificateur) de la vapeur d’eau atmosphérique est positive ou négative (Richard Lindzen, ancien membre éminent du GIEC, démissionnaire en 2001) ;
– que les carottages montrent que s’il y a bien corrélation entre température et CO2 atmosphérique, le CO2 semble plus être une conséquence qu’une cause (carottages de Vostok : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/motscles/Images/vostok.html ) ;
– que le GIEC avait systématiquement instruit à charge toutes les conséquences possibles, le CO2 passant maintenant pour un polluant (alors qu’il est quand même probablement à l’origine de la vie);
– que le consensus scientifique annoncé n’était pas si consensuel que cela ;
– qu’il existait d’autres théories sur l’évolution du climat, et qu’en fait on ne connaissait pas grand-chose en climatologie (qui n’est d’ailleurs pas une science exacte) :
• théorie adiabatique (ou convective) de Sorokhtin et al., bien connue des aviateurs (puisqu’elle sert à calibrer leurs instruments), et selon laquelle la température à la surface de la terre résulte de la pression atmosphérique (par compression adiabatique) et non du CO2 : hockeyschtick.blogspot.com/2010/04/adding-to-list-1-2-3-4-5-6-7-8-9…
• théorie de Miskolczi (http://met.hu/idojaras/IDOJARAS_vol111_No1_01.pdf Oct. 2006), selon laquelle l’Effet de Serre est déjà saturé (un doublement du CO2 ne changerait pas grand-chose),
• théorie de Milankovitch (http://fr.wikipedia.org/wiki/Milutin_Milankovitch) sur l’influence de l’orbite de la terre sur le climat,
• théorie de Svensmark, sur la formation des nuages (et ses conséquences sur le climat) (théorie qui a, elle, le mérite de chercher à s’appuyer sur des bases expérimentales (SKY, CLOUD)) ; Voir : http://www.skyfall.fr/?p=487, http://vimeo.com/14356185, esa-spaceweather.net/spweather/workshops/eswwII/proc/Session2/ESTEC…

– que le Prix Nobel attribué au GIEC n’était pas celui de Physique (ce que j’aurais attendu), mais celui de la Paix ;
– que le GIEC était une organisation essentiellement politique et non pas scientifique.

Et le bouquet a été atteint lorsque les « scientifiques » français ont demandé l’arbitrage des politiques
… et que ceux-ci les ont suivis (une magnifique lettre de Valérie Pécresse indiquant bien dans quel, sens l’Académie des Sciences devait trancher pour être politiquement correcte : voir l’Annexe 1 du rapport : http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport/rapport261010.pdf) [Voir Note 1 en fin de document].

Je dois dire que ma méfiance s’éveille immédiatement dès que les politiques s’immiscent dans les sciences : on en a des exemples :
– un exemple récent avec le vaccin contre la grippe H1N1 (1 milliard d’Euros quand même, soit 15 € par français, partis en fumée !)
– mais de façon plus ancienne et plus grave avec les législations sur l’Eugénisme ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugénisme ) qui ont sévi quasiment dans le monde entier à partir de 1907 (aux USA) et continuent de s’appliquer en Chine et en Corée du Nord, sur la foi de scientifiques « reconnus » (Alexis Carrel, prix Nobel de médecine 1912).

Voilà comment je suis devenu climato-sceptique ; et je n’en ai pas honte : en sciences, le scepticisme est une vertu.

Alors où en sommes-nous ?

Croirait-on à la théorie de la Relativité si elle n’avait pas été démontrée ?
Paradoxalement, la théorie de l’Effet de Serre atmosphérique, qui est plus ancienne et toujours pas démontrée expérimentalement (même dans une serre conventionnelle d’ailleurs), est maintenant tellement ancrée dans les esprits que la charge de la preuve a été inversée : c’est maintenant aux sceptiques de démontrer que les « réchauffistes » se trompent.1

______________________________________
Note 1 :
Le lien faisant référence au rapport 26010 de l’Académie des Sciences n’est plus valide mais voici une page Internet qui en parle et j’ai retrouvé le document qui n’est plus hébergé sur le site de l’Académie des Sciences.
:::: https://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/rapport261010.pdf

1°).- Office for Science & Technology of the Embassy of France in the United States
Embassy of France in the USA
Un nouveau rapport de l’Académie des Sciences américaines sur les effets des OGM
Publié le vendredi 24 juin 2016 { https://www.france-science.org/Un-nouveau-rapport-de-l-Academie.html }

 

Compléments 

 

CLIMAT – ECOLOGIE – ARME de DESTRUCTION MASSIVE
Qu’est-ce qu’elle en pense, Greta, l’Athéna de l’ÉCOLOGIE ?
:::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_d%C3%A9esses_de_la_guerre

🔴 SERIE I : La météo comme arme de guerre 🔴
– I.- Guerre météorologique de l’Atlantique nord
:::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_m%C3%A9t%C3%A9orologique_de_l%27Atlantique_nord

– II.- Climat. La météo comme arme de guerre
:::: https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2005/10/20/la-meteo-comme-arme-de-guerre
Publié le 21/10/2005

– III.- Sciences-Faits-Histoires
Réchauffement ou Guerre Météorologique ? (MAJ 12-01-2013)
:::: http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/rechauffement-ou-guerre-meteorologique.html

– IV.- La manipulation climatique et les armes de destruction massive
Les armes du nouvel ordre mondial de Washington.
:::: https://www.mondialisation.ca/la-manipulation-climatique-et-les-armes-de-destruction-massive/1344

-V.- L’armée, ça sert aussi à faire la guerre au climat
:::: https://reporterre.net/L-armee-ca-sert-aussi-a-faire-la-guerre-au-climat
24 septembre 2014

– VI.- REVUE DEFENSE NATIONALE
:::: http://www.defnat.com/sommaires/sommaire.php?cidrevue=340
– Sciences et techniques – Perspectives de la guerre météorologique et géophysique | Un exemple concret : les opérations de pluies provoquées en Indochine – Pierre Granville
:::: http://www.defnat.com/e-RDN/vue-article.php?carticle=1566

Liste non limitative.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


26 thoughts on “Pourquoi et comment je suis devenu climato-sceptique

  1. Avatarleviet06

    article tres interessant ,a developper plus simplement car je ne suis pas assez feru en physique.merci a l’auteur.

    1. SarisseSarisse

      Je suis du même avis, et je commencecà m’interroger également.
      Et Sainte Greta c’était vraiment le coup de trop.

      1. AvatarRODRIGUE

        Perso, ça fait depuis qu’Hollande a fait sa COP 21 que je me suis dit que c’était de l’arnaque.
        En ce qui concerne l’épisode de la connasse de GRETA, qu’elle rentre chez ses parents et la ferme, on a pas besoin qu’une merdeuse serve d’icône à cette affabulation concernant le réchauffement climatique d’autant que certains scientifiques disent qu’on pourrait connaître un refroidissement à partir de 2025!

    2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @leviet06 ;

      En effet, c’est un peu compliqué, mais on peut comprendre l’essentiel. J’ai rajouté deux ou trois lien pour compléter les informations données dans la réflexion de « Jean-Marie » sur le forum notreplanète.info ; je ne parle que du commentaire : »pourquoi et comment je suis devenu climato-sceptique » ; la partie complément est de mon cru.

      Néanmoins, si vous souhaitez en savoir plus ou avoir une approche plus simple vous pouvez toujours tenter d’entrer en contact avec l’auteur par le biais de son commentaire :
      :::: https://www.notre-planete.info/forums/discussion.php?id=68269

    3. AvatarSpock

      Rassurez-vous, 99,99% des réchauffistes ne sont pas non plus férus en physique, et c’est bien le problème, ils ne comprennent pas ce qu’ils répètent à longueur de journée…
      Développer plus simplement n’est pas chose aisée… retenez juste que les modèles des réchauffistes incluent des variations considérables (c’est normal, compte tenu un sujet traité), et qu’un des problèmes centraux est que le GIEC et les médias n’exposent que les résultats les plus extrêmes, qui ont une probabilité de survenue qui équivaut aux autres résultats…

  2. Avatarberger

    Et hier Tf1 qui nous affole avec la fonte des glaciers nous montre gentiment des groupes d’alpinistes en rendonnée dans les glaciers alpins. Quant à la fonte du Groenland avec les ours sur un bloc de glace, je me demande à quoi peut bien servire l’énorme brise-glace russe qui va opérer en mer Baltique….

  3. AvatarAlexcendre 62

    Eclairant ! et ça en rejoint beaucoup d’autres mais les vérités scientifiques ne font pas toujours bon ménage avec les manipulations du monde politico/financier/médiatique . Les ressources se tarissent , les médias blabla vous peuple vous être tous coupables , les fortunes des riches changent t-elles réponse non , la pauvreté augmente partout dans le monde conclusion : le sens des choses est bien là et l’enfumage aussi . Merci a cet ingénieur pour sa lucidité , ses vérités et son courage de les dire .

  4. AvatarSpock

    De préférence merci de ne pas utiliser le terme « climato-sceptique » des réchauffistes, nous avons désormais migré vers « climato-réaliste »… pour une raison essentielle que cela correspond mieux au mode de pensée, on se réfère au réel constaté et non à une « autre » théorie… et puis bon « on » est passé de « réchauffement climatique » à « dérèglement climatique », vu que le premier ne s’est pas avéré…
    Beaucoup de choses à dire, alors restons sur un exemple assez simple. On nous parle de ces glaciers qui fondent (depuis au moins 1850…)… mais si vous allez à la montagne vous allez précisément découvrir le lac Léman, les glaciers du Mont-Blanc, qui ne sont que des reliques de la dernière glaciation ! Depuis des milliers d’années la glaciation est terminée, et oui ça se réchauffe, l’être humain n’y étant pour rien… alors évidemment on vous parlera sans doute d’une accélération du phénomène, histoire de coller à la théorie fumeuse du réchauffement anthropique… cette accélération est possible, mais peu spectaculaire et surtout il n’est pas prouvé qu’elle n’ait pas déjà eu lieu dans le passé, ce qui invaliderait lourdement la cause anthropique…

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @Spock ;

      En effet il y a une évolution de la terminologie autour du climat.

      Je ne me suis pas autorisée à corriger puisque le texte qui précède la partie « complément » n’est pas de moi. Par ailleurs, la réflexion de l’auteur est relativement ancienne puisqu’elle date de 11/04/2011.

      1. AvatarSpock

        Oui entendu… la remarque était plus largement adressée à tous ceux pour qui prennent un malin plaisir à considérer le scepticisme pour une valeur négative…

  5. HopliteHoplite

    Ben on est au 15 août.. et il fait à peine 18 degrés par chez moi! Tu parles d’un réchauffement

  6. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Les phases de réchauffement et de glaciation se sont succédées sur la terre, ça, c’est démontré et aujourd’hui nous sommes probablement dans une phase de réchauffement. Par contre rien ne permet de dire que la contribution humaine est aussi élevée que ce que l’on essaie de nous le faire croire.
    Ces ordures de politicards se sont immiscés dans les sciences afin de les manipuler pour leur permettre de culpabiliser et plumer les citoyens. Ces salopards se reposent sur des rapports scientifiques totalement biaisés, c’est facile à obtenir puisque le financement des recherches n’a plus rien d’indépendant. Les scientifiques n’ont du fric que si leurs programmes de recherche et leurs résultats sont « politiquement corrects » et « acceptables » au point même que les résultats publiés sont de plus en plus souvent trafiqués et malhonnêtes hé oui c’est le fameux « publish or perish ».. A partir de là on, trouve des connards lobotomisés comme des abrutis d’écolos et des bons bobos que l’on agite, qui se mettent à hurler et à accuser le pauvre couillon de tuer la planète et les politicards en grands sauveurs viennent au secours de la planète à grands renforcement de taxes, d’impôts et de réglementations visant toujours à permettre à l’état et aux petits copains qui vendent des « solutions » de s’engraisser en faisant chier et payer le sans dents.

    Un simple exemple : vous êtes un artisan ou un sans dents avec un véhicule diesel bien entretenu mais qui a plus de 10 ans, eh bien fort des rapports de GIEC et autres comités d’enfoirés on vous interdit l’accès aux villes où on vous fout des flics chargés de vous foutre un PV si vous avez le malheur d’y circuler même par obligation (je pense à l’artisan qui bosse). On vous dit qu’il faut changer de voiture et acheter un bagnole électrique ou hybride à 40000 euros (pour laquelle vous allez en sus louer la batterie) car vous êtes un salaud qui pollue la planète. Donc soit vous empruntez pour acheter votre caisse hybride ou électrique et les banquiers copains de Macron se frottent les mains, soit vous n’avez pas les moyens et vous êtes condamnés soit à ne plus bosser, soit a payer des taxes immondes sur le gas-oil avec en prime un PV chaque fois que vous rentrerez en ville pour atteindre votre lieu de travail, quoi que vous fassiez vous raquerez tout ça pour « sauver la planète ». Voila le seul et unique but des gens comme Macron : se gaver en trouvant un bon motif pour culpabiliser et faire casquer le sans dents. Sachant au passage que si vous virez votre vieux véhicule diesel il ira an Afrique vendu comme véhicule d’occasion finir sa vie sans aucun entretien et polluera 10 fois plus que lorsque vous l’entreteniez en France mais là c’est pas grave votre voiture ne polluera plus.

    Et je vous prédis que lorsque le parc de véhicules électriques sera suffisamment important ils vous sortiront un rapport du GIEC ou autre bandes de salopards pour vous dire que les batteries usagées on ne sait pas quoi en faire, que les terres rares qu’elle contiennent polluent la planète, que c’est dégueulasse, que la consommation électrique a explosé et que ça fait tourner les centrales électriques à fond et que ça pollue et met la planète en danger. Ils lanceront quelques hystériques de l’écologie sur le sujet qui se mettront a accuser le sans dent de tous les maux et ça recommencera, les politicards nous foutrons force taxes, impôts et règlementations débiles sur les bagnoles électriques pour « sauver la planète ». Si on est en train de nous foutre des compteurs communiquant style « Linky » ce n’est pas pour nous faciliter la vie et nous aider à moins consommer comme ils disent mais quand vous rechargerez votre voiture électrique elle enverra un signal au compteur et tous les KW/h que vous utiliserez pour votre voiture seront de spécialement et fortement surtaxés toujours pour « sauver la planète » .
    Voila tout ce remue-ménage autour du réchauffement climatique n’est que magouilles de nos salopards de politicards pour nous asservir et nous pomper toujours plus de fric dont on peut légitimement douter de l’utilisation qui est faite mis à part de se gaver et d’engraisser ces putain de zélites de la trempe d’un Macron

    1. AvatarAlexcendre 62

      Oui Charles et en plus les véhicules qui n’ont plus le droit de rouler au motif de pollution de la planète et bien ces véhicules roulent de nouveau en Afrique un continent qui doit être pour nos cerveaux sur une autre planète .Moi j’attends que nos riches bourgeois et élites qui ont fréquenté les grande écoles et les hauts milieux de notre société , donc savent très bien l’état des choses mieux que quiconque , nous montrent le bon les exemples a suivre pour économiser et préserver notre planète . Hors mis l’histoire de la maire de Paris avec le Falcom du tour de France nous n’avons jamais de reportage pertinents du comment la haute société appréhende le réchauffement climatique ? pourtant nous savons tous que l’exemple ( en bien ou en mal ) est le meilleur des professeur . Ce réchauffement serait -il uniquement une histoire que pour les pauvres ? je m’interroge lorsque je voie toujours le fric circuler dans certains milieux . J’arrête là mon jardin m’attend !

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Dans le Midi, pratiquement 3 mois de températures à 30° et +, y compris la nuit… Et le constat, sans l’influence d’aucune sorte, GIEC inclus, que la température se réchauffe et que les étés sont de plus en plus éprouvants, pour ne pas dire insupportables. Je parle en connaissance de cause, ne prenant aucune vacances…

    Dans mon enfance, dès la rentrée des classes, le 1er octobre, il faisait froid. De nos jours il fait encore chaud ! Les automnes sont pratiquement aussi chauds qu’un début d’été. Et cette année, en Juin, pour la première fois nous avons la canicule !

    Tout ce que vous voulez démontrer va à l’encontre de la réalité, du vécu !

    La Mer de Glace du Mont Blanc fond, non pas depuis les années 1800, mais depuis les dernières décennies et à la vitesse Grand V. Le permafost, le ciment des couches glacières, étant atteint par le réchauffement – ou le dérèglement – peu importe, se délite et les roches s’effondrent rendant l’alpinisme de plus en plus périlleux.

    Le jardinier en chef de Versailles, Alain Baratton, qui n’est pas un imbécile, loin de là, tout au contraire un homme d’expérience et qui connaît les végétaux sur le bout des doigts, constate avec effroi les dégâts produits sur les arbres, ceux de nos forêts, jusque là tempérées, et qui n’arrivent plus à faire face aux températures excessives et meurent. Et laissez-moi vous dire qu’Alain Baratton a piqué une colère contre les « climato sceptiques » les traitant de « criminels ».

    Pareil dans les océans où ce sont les coraux qui blanchissent, meurent et c’est tout un écosystème marin qui dépérit massivement. Les poissons s’éloignent des côtes n’y trouvant plus leur nourriture et migrent plus au Nord. Ce qui a un impact sur les populations d’oiseaux marins qui sont contraints, pour se nourrir et nourrir leurs nichées, de faire 50 km allée et 50 km retour = 100 kms pour tenter de survivre… Idem pour les manchots, les phoques qui se nourrissent de krills. Or, les krills ne survivent pas aux hausses des températures et ce sont par conséquent des milliers d’animaux marins qui sont menacés de mort parce que leur nourriture disparaît.

    Ce matin, enfin, des paroles sensées sont sorties de la radio France Inter, pour reconnaître que les médias, en général, dont les plus connus, se sont fait l’écho de la PROPAGANDE des climato-sceptiques !

    Je suis scandalisée par ce déni, au sein même des médias de réinformation, des site « patriotes », alors que nous sommes nous-mêmes victimes du sceptisisme à l’égard de l’islamisation.

    Je dirai que les sceptiques de l’islamisation et du réchauffement climatique ont ceci en commun qu’ils ne veulent croire ou qui nient ce qui les dérange… Pour les uns comme pour les autres, il est gênant de changer ses habitudes, de revoir ses façons de penser, de se remettre en question !

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      Olivia, Le problème n’est pas de nier le réchauffement climatique qui est une évidence, mais une fois de plus de dénoncer ce qu’en font tous nos dirigeants pourris. Mettre tout ça sur le dos de l’activité humaine arbitrairement comme c’est fait actuellement est déraisonnable, il faut réaliser que tout ce qui est au niveau et du fait de l’humain est dérisoire devant la puissance de la nature. Tout ceci pour dire qu’Il y a certainement une contribution de l’activité humaine mais personne n’est aujourd’hui en mesure de dire dans quelle proportion avec des calculs précis et honnêtes alors que l’on est tout à fait capables de le faire si on le veut. A mon sens le déni et l’inconscience sont là. La première des choses à faire est d’évaluer honnêtement et scientifiquement l’impact de l’humain et suivant le résultat, ensuite de voir si oui ou non on peut infléchir la tendance à notre niveau humain même si cela remet en cause certains pans du système économique mondial.
      Ce qui se passe n’est pas du tout ça, d’emblée on nous dit que ce réchauffement est dû à l’activité humaine alors que les cycles de réchauffement et de glaciation se sont succédé tout au long de l’histoire de notre planète et même avant que l’humain existe, on ne va pas au fond des chose et tout ce qui en ressort c’est de nouvelles taxes et de nouveaux impôts pour » sauver la planète ». Honnêtement je ne pense pas que de nouvelles taxes et de nouveaux impôts puissent contribuer à refroidir le climat alors que les industries et activités qui seraient théoriquement les plus impactantes sur le climat ne seront jamais affectées par aucune mesure visant à « sauver la planète » simplement parce que ça rapporte du fric aux élites qui préfèrent nous culpabiliser et nous faire la leçon. Comme j’ai pu le dire dans un autre sujet les paquebots géants qui polluent autant en une demie journée que 2000 voiture diesel qui tournent 24h/24 pendant un an continueront à voguer et semer leur pollution sur toute la planète et les centrales à charbon de Merkel continueront à cracher leur CO2 et leurs particules pour pallier les défaillances de ces foutues éoliennes que l’on est en train de nous vanter et d’installer en France tout en sachant que leur rendement est catastrophique et pour lesquelles on est en train de subir les augmentations de nos factures d’électricité (une fois de plus le sans dents paye).
      A mon sens le problème est que les grands décideurs de la caste d’un Macron n’en ont rien à foutre, ne font pas ce qu’il faut et préfèrent utiliser le réchauffement climatique comme un simple et fallacieux prétexte pour nous faire payer toujours plus sans faire quoi que ce soit de sérieux pour étudier et comprendre correctement cette question a savoir :
      1) évaluer dans quelle proportion l’impact de l’homme joue dans ce phénomène
      2) si l’activité humaine joue réellement dans une proportion significative agir efficacement pour supprimer ou fortement réduire les points qui ont un véritable impact sur le réchauffement climatique

      Cela ne dépend que de décisions politiques qui ne seront jamais prises car nous sommes gouvernés par une bande de salopards qui se foutent éperdument de la planète tant qu’ils trouvent le moyen de s’en mettre plein les poches sur le dos du « sans dents »

      1. AvatarSpock

        Je suis d’accord, moyennant une légère inflexion… vous trouverez ici un article qui explique bien combien il est difficile de mesurer la température donc de conclure à un réchauffement global:
        https://www.climato-realistes.fr/climat-biais-et-erreurs-mesure-temperatures-globales/
        Donc à titre personnel je n’ utilise que très peu l’argument du « oui ça se réchauffe, mais… » et encore moins avec l adjectif « évident »… mais soit, certaines zones se réchauffent peut être un peu…, et je vous rejoins alors d’autant plus que prendre des mesures extraordinaires pour contrer un phénomène de faible ampleur est voué à l’echec, surtout si cette faible ampleur est trop localisée…
        (Vous verrez sur te même site que la calotte glaciaire augmente régulièrement de volume, l auteur dénonçant des informations tronquées…).

        1. Charles Martel 02Charles Martel 02

          Oui c’est très difficile j’en conviens, cependant il y a des choses évidentes, comme par exemple dans le centre de la France il y avait chaque hiver sur le plateau de l’Aubrac jusqu’à 4 m de neige, voila plus de 10 ans que l’épaisseur de neige a diminué au point maintenant que les hivers sont sans neige dans cette région et que les stations de ski n’ouvrent plus et sont en faillite et ceci est un phénomène évident qui a évolué et s’est intensifié régulièrement d’année en année. C’est un fait et on fait les mêmes observations dans d’autres sites. Ceci veut dire que quelque chose est en train d’évoluer sans faire de catastrophisme, et si réchauffement il y a je pense que ça fait partie des cycles naturels. Après il est vrai que des changement localisés ne prédisent pas nécessairement un réchauffement général, le Sahara était verdoyant il y a 8000 ans alors que la terre était plus chaude..

          https://www.liberation.fr/sciences/1999/03/02/il-y-a-8-000-ans-le-sahara-etait-vertpourtant-la-terre-etait-en-moyenne-plus-chaude-de-2-oc_266431

          Donc on en revient bien sur le point sur lequel je pense nous sommes d’accord :
          Avant de faire du catastrophisme il faudrait faire des études sérieuses et surtout indépendantes (ce qui n’est pas gagné). Et actuellement tout ce battage basé sur des études totalement biaisées et tronquées est purement destiné a culpabiliser le pékin afin de lui pomper son fric car qui oserait dire que sauver la planète est une mauvaise cause?..

          1. AvatarSpock

            J ‘approuve largement, les arguments sont pertinents. Je changerais juste – histoire de montrer que les climato-realistes ne sont pas un bloc monolithique – sauver la planète par sauver les hommes… en effet on pourrait intelligemment anticiper les effets d’un réchauffement, s’il se confirme… mais la planète non, ou du moins pas avant des milliers d’années, où peut être une technologie encore inconnue nous permettrait de réguler certains flux…
            Et sans aller jusque là on peut commencer par aider les stations de ski de basse altitude à se recycler (et à ce moment là vous êtes certains de prendre 10 années consécutives d’enneigement…)…

    2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @Olivia Blanche ;

      Il ne s’agit pas de contester les températures, ni des variations climatologiques, mais plutôt de remettre en question les théories écologiques qui semblent faire l’impasse des « cycles climatiques » et en profite pour politiser à outrance, presque de façon dictatoriale le débat en préconisant des solutions qui n’en sont pas vraiment ; c’est pour le coup l’écologie politique qui est dans l’erreur du diagnostique et du traitement.
      Nous sommes tous préoccupés par notre environnement naturel et son équilibre ; mais doit-on s’en remettre à un parti politique exclusivement « préoccupé par la question », ou est-ce l’affaire de tous, politique et population ? Le seul rôle que devrait avoir la politique dans ce domaine, ce serait de fixer des règles, un code universel comportemental au niveau industriel, de transport… et ce devrait être l’ONU qui devrait le décréter et le faire respecter ; rien de plus à la condition que l’ONU soit elle-même soucieuse réellement du problème, neutre et indépendante. On dirait que cette organisation administre les peuples, les nations et leurs activités et l’on voit que le résultat n’est pas vraiment heureux ; pourquoi ? Que cette organisation mondiale, qui revient cher, devienne neutre, impartiale, indépendante et qu’elle s’acquitte sérieusement des tâches pour lesquelles, elle a « normalement » été créée. Une autre usine à gaz pour la protection de la planète ne sert qu’à pomper les contribuables internationaux et ajouter des jougs.

      Pour en revenir « au dérèglement » climatique et aux températures déboussolées, il faut avoir en tête les cycles climatiques.

      Les anciens, chez les romains, les grecs…. en parlaient déjà ; Pline l’Ancien dans ses Livres II et VIII par exemple y fait allusion en associant les phénomènes à l’astronomie ; idem pour Pierre Messie en 1526 dans ses « diverses leçons ». Des ouvrages anciens sur les « prodiges » collectent des informations sur « ces prodiges météorologique ».

      Les canicules ne datent pas d’aujourd’hui, ni du CO2, de l’industrialisation comme voudraient nous le faire croire les écologistes. Des canicules il y en a eu et il y en aura encore :
      :::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Canicule#Principales_canicules_en_France
      Les canicules de 1636 et 1718 ; es chroniqueurs parlent de la canicule de 1636 ou de celle de 1718 qui fit, paraît-il, 700 000 morts.

      CANICULE dans la presse ancienne :
      1°).- Les Annales politiques et littéraires
      :::: https://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&version=1.2&startRecord=0&maximumRecords=15&page=1&collapsing=disabled&query=arkPress%20all%20%22cb34429261z_date%22%20and%20%28gallica%20all%20%22canicule%22%29

      2°).- Le Figaro
      :::: https://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&version=1.2&startRecord=0&maximumRecords=15&page=1&collapsing=disabled&query=arkPress%20all%20%22cb34355551z_date%22%20and%20%28gallica%20all%20%22canicule%22%29

      3°).- Gazette
      :::: https://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&version=1.2&startRecord=0&maximumRecords=50&page=1&collapsing=disabled&query=arkPress%20all%20%22cb32780022t_date%22%20and%20%28gallica%20all%20%22canicule%22%29%20sortby%20dc.date%2Fsort.ascending

      4°).- Mercure Galant ☺
      :::: https://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&version=1.2&startRecord=0&maximumRecords=50&page=1&collapsing=disabled&query=arkPress%20all%20%22cb40216887k_date%22%20and%20%28gallica%20all%20%22canicule%22%29

      …./….

      ________________________________
      L’article ci-dessous traite de cycles climatiques

      ¤¤Les grands cycles climatiques¤¤
      :::: https://www.dinosoria.com/cycle-climatique.html
      **Fluctuations climatiques actuelles**
      Il est certain que l’activité humaine et notamment l’augmentation des émissions de Co² participent à l’accélération des fluctuations climatiques.

      Cependant, il faut être conscient que ces fluctuations ne peuvent être empêchées.

      Nous savons que la circulation océanique influence énormément le climat de la Terre. C’est le « climatiseur » de la planète. L’étude du climat sur plusieurs milliers d’années a révélé que l’arrêt ou l’accélération de cette circulation océanique était impliquée dans des changements climatiques majeurs. Or, selon des analyses effectuées en 2004, l’ensemble de la circulation thermohaline a ralenti de 30%. Si le Gulf Stream, en surface, évolue peu, les courants les plus profonds auraient diminué de 50%.

      En 2006, un rapport encore plus alarmant a été publié par l’institut océanographique Scripps de l’université de Californie qui a précisé que les courants océaniques s’étaient inversés.
      Ce phénomène s’est déjà produit il y a 55 millions d’années entraînant une augmentation de 5 à 8°C de la température moyenne mondiale.

      1. AvatarSpock

        Absolument, bons arguments. Mais vous ne les verrez pas prospérer car le réchauffisme part d’une hypothèse inébranlable et ne sélectionne que les faits qui l’arrangent, afin – donc – de ne retenir que le réchauffement anthropique…
        Je note d’ailleurs avec un peu d’ironie que ces derniers temps le sujet est un peu moins abordé, les températures étant habituelles… sauf peut être pour les glaces articques, qui fondent exactement comme d’habitude, voire moins….

        1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

          Bonjour @Olivia Blanche ;

          Merci à vous d’avoir lu et l’article et mon commentaire.

          Vous savez, Olivia Blanche, tous ceux qui regardent un peu autour d’eux et un peu plus loin voient bien la situation, la situation mondiale dans tous les secteurs.

          Et on ne peut rester insensibles à toutes les atteintes portées à l’écosystème.

          L’être humain, enfin ceux qui dirigent le monde, semble se comporter comme des sauvages, sans respect aucun de quoi que ce soit ; leur oeuvre se voit dans la société et dans l’environnement.

          La santé de notre écosystème est le reflet de notre état sur le plan individuel et collectif. Bref, l’oligarchie qui mène le monde depuis quelques décennies, voire à peu près trois siècles sont les seuls responsables de cet état de délabrement.

          En fait, concernant l’environnement, c’est tout simplement le respect de l’écosystème que tous nous devrions avoir mais plus encore ceux qui décident de comment doit tourner ou vivre le monde. C’est pourtant simple, jusqu’à présent les sociétés humaines ont vécu et évolué, ont fait du commerce international et la nature n’a pas souffert e cette activité. Ce n’est qu’en très peu de temps finalement que nous en sommes arrivés à cet état de délabrement ; c’est donc que nos lignes politiques ne sont pas correctes.

          Les respect de l’environnement c’est aussi et surtout ne pas polluer ; mais qui, quoi, polluent ; comment pollue-ton ?

          Si ceux qui orientent le mondent s’autorisent à tous les carnages et massacres en matière de pollution rien ne sert d’opprimer les peuples en imposant des mesures ridicules qui n’enraient pas la destruction de notre écosystème.

          C’est toute la politique mondiale de développement, d’industrialisation et de commerce qui sont à revoir.

          On parle de pluie acide et de métaux ou d’autres éléments chimiques dans les eaux ; on parle de la pollution de l’air,…. mais quelle hypocrisie comment voulez-vous que cela ne soit pas le cas avec ce que se permettent ceux qui ont les pouvoirs politiques, militaires et industriels ?

          Je vous invite à vous intéresser au phénomène des « CHEMTRAILS » ; ahurissant, criminels. Et on s’étonne des naissances d’êtres, humains et animaux mal formés ou de « l’apparition » soi-disant, de nouveaux êtres jusque là encore inconnus ou d’évolution, de métamorphose ; des animaux, des insectes, malheureusement aussi des êtres humains qui jamais n’auront une vie réellement humaine, mais une vie de malheurs et de souffrance.

          Est-ce que ce les chemtrails seraient pour quelque chose dans cette évolution monstrueuse ? L’écologie, c’est surtout un mouvement politique qui sert à gonfler les rangs de la gauche. Je préfère croire à la responsabilité de chacun pour le respect et la préservation de l’écosystème.

          A la suite du lien renvoyant au site de Monsieur Juvin qui parle d’écologie lui aussi mais d’une autre façon que celle des partis politiques dont c’est le fond de commerce et qui, comme dit, ont surtout pour finalité « grossir les rangs de la gauche » autoproclamés progressiste ; quel progrès en effet.

          Le site officiel de Hervé Juvin
          :::: https://hervejuvin.com/accueil/herve-juvin/
          (pas d’obligation à s’inscrire pour parcourir le site)

          🔵 SERIE II : Les CHEMTRAILS 🔵
          [ NOTE de @Marcher sur des oeufs : Petite parenthèse, ces derniers jours, de ma fenêtre, j’en ai vu, persistents ; dans le ciel de mon village dans lequel il n’y a pas un bus et où il n’y a qu’un seul carrefour à feu tricolore ???? Ce n’est pas la première fois que j’en vois ces dernières années. ]

          CHEMTRAILS : images
          :::: https://www.qwant.com/?q=chemtrails&t=images

          I.- VIDEO de 2014 : ⇢Pilotes,scientifiques et docteurs dénoncent les Chemtrails en Californie⇠
          :::: https://www.youtube.com/watch?v=zQAwcrODu8w

          II.- Chemtrails pourquoi ?
          :::: https://www.youtube.com/watch?v=UlwQ704aI4E

          III.- Les Chemtrails : Qu’est ce que c’est?
          :::: http://www.chemtrails-france.com/qu_est_ce_que_c_est/index.htm

          IV.- La NASA confesse asperger du ciel les Américains avec du lithium et d’autres produits chimiques
          :::: https://lesakerfrancophone.fr/la-nasa-confesse-asperger-du-ciel-les-americains-avec-du-lithium-et-dautres-produits-chimiques
          7 avril 2016

          Enfin, un article wikipedia qui qualifie de « complotistes » ceux qui s’intéressent aux phénomènes, je vous renvoie à la première video qui dure 15mn pour vous faire une opinion.
          :::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_conspirationniste_des_chemtrails

  8. AvatarSpock

    Vraiment en deux phrases. Vous n’y êtes pas… les climato-réalistes ne nient pas le réchauffement, ils se contentent d’en discuter la valeur et la valeur future, mais surtout contestent le prédicat de la cause anthropique.
    Alors oui la Mer de Glace fond, mais sans éléments assurés que cette vitesse de fonte est à la fois originale (jamais arrivée avant, sur des milliers d’années) et d’origine anthropique.

  9. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Merci à Charles Martel et à Spock. J’entends bien vos points de vues dont certains corroborent les constats des scientifiques et d’authentiques écologistes. Et comme vous, comme eux, je ne peux que constater que les promesses, non seulement ne sont pas suivies d’effets mais que les actions y sont contraires, cf. Macron et ses mesures de « libres échanges »…

    Quelles que soient les origines du réchauffement, le phénomène s’accélère – sans comparaison avec ce qui a pu être observé dans le passé – les derniers siècles. J’en veux pour preuve que nos paysans, même dans le Nord, sont en manque d’eau… Du jamais vu pour eux… Et, certes, comme vous le dîtes, les plus grands responsables des émissions à effet de serre ne sont pas prêts à changer de comportement.

    Eu égard à ces observations, il n’est quand même pas étonnant que les nouvelles générations montent au créneau pour incriminer les pollueurs et autres irresponsables car, oui, l’humain a sa part dans le désastre. J’ignore si on peut scientifiquement l’évaluer à sa juste mesure….

  10. Avatargregory

    Charles Martel 02 @
    Je suis personnellement climato réaliste depuis l’époque du protocole de Kyoto
    qui nous à fait remplacer nos frigos pour le trou dans la couche d’ozone!
    En ce qui concerne votre poste politico réaliste, je suis d’accord à 100%.
    Merci de l’avoir rédigé aussi clairement.

  11. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    HERVÉ JUVIN (video d’il y a deux jours) – Eurodéputé RN
    :::: https://hervejuvin.com/systeme-bancaire/
    La résolution des crises du système bancaire destinée à éviter des faillites de banques européennes est un sujet placé très haut dans l’agenda de la commission et du Parlement européen

    C’est la diversité des cultures, des peuples de l’Europe, qui continue de faire la vitalité de son continent et qui continue de faire sa richesse. Uniformiser, conformer, unifier, c’est non seulement mettre en cause la résilience des banques européennes et des systèmes financiers européens, c’est porte atteinte même au cœur de l’Europe, c’est faire de l’Europe ce qu’elle n’est pas.

    VIDEO : Hervé Juvin – écologie et solidité du système bancaire
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=Pyu1GfIsvEs
    URÉE : 3:mn 36s

Comments are closed.