Une grande civilisation, l'Iran des mollahs, la 90ème femme exécutée en six ans !

Iran – Femme pendue… une distraction publique fort prisée !

C’est sûr, l’Iran du Chah était une dictature…
Merci à Gisquard d’avoir aidé à s’en débarrasser…
Aujourd’hui, une joie de vivre en Iran !
La preuve par l’article ci-dessous…

La 90ème Femme Pendue En Iran Sous La Présidence De Rohani

CNRI Femmes – Une femme emprisonnée a été exécutée à l’aube du 17 juillet 2019 à la prison de Noshahr, dans le nord de l’Iran. Il s’agit de la 90e femme pendue en Iran sous la présidence de Rohani depuis 2013.

L’agence de presse officielle du régime iranien, IRNA, a cité le procureur général et révolutionnaire de Kelardacht, Seyed Farzad Hosseini, annonçant l’exécution de cette femme de 43 ans à la prison de Nochahr.

L’agence Rokna a identifié cette femme par ses initiales de ZSM, tandis que d’autres sources ont écrit qu’elle s’appelait Zahra Safari Moghadam.

Il y a moins d’un mois, le 19 juin, une femme identifiée comme Fatemeh Nassiri a été pendue à la prison de Gohardacht (ou Rajaï-Chahr) à Karadj. Elle était emprisonnée depuis onze ans à la prison de Qarchak. Elle aurait endossé le crime commis par son fils.

Des informations non confirmées font état de la pendaison d’une autre femme du nom de Fariba, ainsi que de Fatemeh Nassiri, le 19 juin.

Il s’agit au moins de la 90e femme pendue au cours des six années de la présidence de Rohani.

L’Iran détient le record mondial du nombre d’exécutions par habitant. Plus de 3700 personnes ont été exécutées à ce jour au cours des six années du mandat de Rohani.

Le régime iranien utilise l’exécution et la peine de mort pour maintenir sa mainmise sur le pouvoir et réduire au silence une population excédée dont la majorité vit sous le seuil de pauvreté, alors que le chômage est endémique dans le pays et qu’il n’existe aucune liberté.

L’article 61 des Règles des Nations Unies pour le traitement des femmes détenues et les mesures non privatives de liberté pour les délinquantes (Règles de Bangkok) stipule ce qui suit : « Lors de la détermination de la peine des délinquantes, les tribunaux doivent avoir le pouvoir d’examiner les facteurs atténuants tels que l’absence de casier judiciaire et la relative non gravité et nature du comportement criminel, en tenant compte des responsabilités des femmes en matière de prise en charge et des circonstances caractéristiques des femmes. » Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, n’a de cesse de souligner la nécessité d’abolir la peine de mort en Iran. Tout en dénonçant l’exécution par pendaison de cette 90e femme, la Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne appelle toutes les organisations et instituts internationaux de défense des droits humains à intervenir pour faire abolir la peine de mort en Iran.
.

Mais encore plus récent : deux autres femmes pendues
93 femmes pendues… Difficile de suivre l’actualité dans ce pays de Paix de Tolérance et d’Amour !

 131 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. sur la photo il me semble bien qu’on lui voit des cheveux !
    ne pourrait on pas alors rajouter quelques coups de fouets post mortem pour un tel affront à l’islam?

  2. Le score est vraiment très moyen. Plus de 1400 ans de retard et topujours le refus de toute humanité. Peur faire beaucoup mieux ! Enfin, tant qu’ils se buttent entre eux, c’est très bien, puisqu’ils adorent ça depuis l’instauration de la merveilleuse religion de paix, d’amour, de tolérance et de lumière. Grand bien leur fasse qu’ils s’entretuent, si possible jusqu’au dernier. Ca fera du bien à toute l’humanité !

  3. Merci khomeni et toute la génération d’abrutis qui l’ont mis en place ! après il ne faut pas se plaindre , ils ont voulu le vélo maintenant il faut pédaler !!! Même chose chez nous pour ceux qui déplorent la présence des quiches qui tiennent le pouvoir mais qui continuent a voter pour elles ou pire continuent a ne pas voter car cela ne sert a rien d’après leur grand savoir de bourrins !!

  4. Heureusement que, selon nos médias, le Président Rohani est un modéré. Qu’est-ce qu ce serait si ce n’était pas le cas …

  5. Ajoutez les nombreuses exécutions extra-judiciaires de non-iraniens à l’étranger…

  6. soit environ 8 par mois !!
    peut mieux faire !!
    « une autre femme du nom de Fariba,  »
    elle a du travailler chez BNP Fariba, et condamné pour avoir revélé les turpitudes de l’ établissement !!

  7. Il faut parcourir le petit livre vert de l’ayatollah Khomeini, ses « pensées »(sic) politiques et philosophiques : c’est édifiant ;l’islam tel qu’en lui-même.On peut trouver le texte sur le net, d’ailleurs. Même pas la peine de l’acheter.

  8. Avoir chassé le shah d’Iran pour mettre en place un khomeiny….
    Ce n’était pas le meilleur choix ! Le pire est que ce dernier a été hébergé et chouchouté par la France. Il était présenté comme une victime du pouvoir du shah alors qu’il n’était qu’ un véritable despote, une lumière de l’hisse lame….
    En 1979…. Qui sévissait en France à cette époque ? la momie giscard, que l’on entretient encore chèrement, très chèrement, aujourd’hui….
    Les nuisibles ont tous eu de beaux jours devant eux…. Et hélas, ce n’est pas fini !

Les commentaires sont fermés.