L’euro a provoqué une dépression pire que dans les années 30

Publié le 29 juillet 2019 - par - 5 commentaires

Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie (@JosephEStiglitz sur Twitter) : « Ce qui torpille la démocratie, c’est que les gens votent, et on leur dit : « Bah non, votre vote ne compte pas, il a été décidé à Bruxelles, à Francfort et à Berlin que ce serait autrement. » C’est très mauvais ! »

.

.

« L’euro a lié les mains de l’Europe ! Et ça a rendu impossible aux Européens d’arriver à la prospérité ! Donc le diagnostic de ce qui ne va pas avec l’Europe, est très clair, c’est l’euro ! »

.

.

Commentaires : 

Un grand nombre d’économistes, et non des moindres, le disent mais les gouvernements s’en foutent, les médias aux ordres cachent la situation ce qui permet d’infantiliser un peu plus la population et le tour est joué…

.

Dès le problème de la Grèce, il était évident que l’UE ne répondait plus à ce pourquoi elle avait été créée : aider les peuples européens à vivre ensemble. Les USA protègent leur commerce, pas l’Europe ! La vassalisation doit cesser.

.

Les Français doivent se battre pour changer cette Europe supra-nationale qui nous ruine en Europe des Nations …s’ils veulent que leurs lois soient adoptées par des individus qu’ils peuvent élire ou démettre de leurs fonctions.

.

Étienne [email protected]_Chouard : 4 fév. 2008, anniversaire de la TRAHISON de nos « représentants », qui nous ont VIOLÉS en nous imposant par voie parlementaire la PRISON MONÉTAIRE que nous venions de refuser par référendum (le 29 mai 2005). Je le dénonçais déjà en 2007 (!). Ça a fait de moi un homme à abattre.

Etienne Chouard : « On se fout de nous » avec le traité européen (4 février 2008)

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “L’euro a provoqué une dépression pire que dans les années 30”

  1. Avatar Alexcendre 62 dit :

    L’Europe c’est vouloir conduire sa voiture mais avec le volant laissé chez le garagiste et avec ses enfants sur la banquette arrière, le seul avenir c’est le mur, ou l’eau du fleuve voir le pilier du pont . Conclusion soit on est géré par des débiles ou des super salauds voir les deux à la fois , en France il est grand temps d’ouvrir les yeux et d’arrêter ce machin quitte à vivre plus modestement en respectant plus les hommes et son environnement . Evidemment ceux qui en tirent la plus grosse part du profit ne seront pas d’accord mais vu l’état d’urgence il faut s’habituer à se passer de leurs avis c’est notre avenir et celui de nos enfants qui est en jeu .

  2. Avatar Joël dit :

    On entend très peu parler du crash en cours de la Deutsche Bank (18 000 emplois supprimés), principal fournisseur de la BCE, qui risque de faire boule de neige avec les autres banques.

    https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-valeur-du-jour-en-europe-deutsche-bank-pertes-plus-importantes-que-prevu-en-raison-de-la-restructuration-1345693

    Devinez qui paiera les pots cassés ?

    • Avatar RODRIGUE dit :

      Merci Joël, très intéressant votre article et sa vidéo.
      Serait-ce le début de la fin, en tous cas une onde systémique de la crise de 2008 et c’est nous qui allons devoir payer!

  3. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Même en n’étant pas une éminente économiste, je le ressens chaque jour dans mon panier de ménagère, sans parler des dépenses incompressibles exorbitantes qui me laissent pantoise lorsque je les convertis en Francs. Proprement hallucinants ! soit quasiment 3 fois plus coûteuses presque du jour au lendemain !
    Et je ne suis pas la seule.
    L’Euro a été un désastre économique pour le citoyen n’appartenant pas aux zélites. Et il constitue le plus grand nombre.
    Et, pour répondre à la question, ce seront encore nous.

    • Avatar Joël dit :

      N’en déplaise aux charlatans européistes comme macron, je convertis toujours les prix en francs, c’est là qu’on s’aperçoit de la plus vaste arnaque jamais montée par les non-élus de l’UE.

Lire Aussi