Sourate le Désaveu : seul compterait le Coran céleste que personne ne connaît….

Publié le 29 juin 2019 - par - 2 commentaires
Je ne sais plus qui m’a envoyé cet article… et suis incapable de lui mettre la bonne signature. Merci à l’auteur de me dire qui il est. Avec toutes mes excuses.
Christine Tasin
.
Le Désaveu
.Les philosophes ont toujours cherché à interroger les limites de la recherche de vérité. Je ne détiens pas la vérité mais je me pose des questions. En particulier celle-ci : pourquoi la sourate de l’Evénement distingue le noble Coran gardé au Ciel, que seuls les purifiés peuvent toucher, du Coran terrestre que des souillés peuvent toucher à leur guise ?…
SOURATE 56
AL-WAQI˒A (L’ÉVÉNEMENT)(1)

96 versets
Pré-hég. nº 46
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. 1. Quand l’événement (le Jugement) arrivera,2. nul ne traitera sa venue de mensonge.3. Il abaissera (les uns), il élèvera (les autres).4. Quand la terre sera secouée violemment,

5. et les montagnes seront réduites en miettes,

6. et qu’elles deviendront poussière éparpillée

7. alors vous serez trois catégories:

8. les gens de la droite – que sont les gens de la droite?(2)

9. Et les gens de la gauche – que sont les gens de la gauche?

10. Les premiers (à suivre les ordres d’Allah sur la terre) ce sont eux qui seront les premiers (dans l’au-delà)

11. Ce sont ceux-là les plus rapprochés d’Allah

12. dans les Jardins des délices,

13. une multitude d’élus parmi les premières [générations],

14. et un petit nombre parmi les dernières [générations],

15. sur des lits ornés [d’or et de pierreries],

16. s’y accoudant et se faisant face.

17. Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes,

18. avec des coupes, des aiguières et un verre [rempli] d’une liqueur de source

19. qui ne leur provoquera ni maux de tête ni étourdissement;

20. et des fruits de leur choix,

21. et toute chair d’oiseau qu’ils désireront.

22. Et ils auront des houris aux yeux, grands et beaux,

23. pareilles à des perles en coquille

24. en récompense pour ce qu’ils faisaient.

25. Ils n’y entendront ni futilité ni blasphème;

26. mais seulement les propos: «Salām! Salām!»… [Paix! Paix!]

27. Et les gens de la droite; que sont les gens de la droite?

28. [Ils seront parmi] des jujubiers sans épines,

29. et parmi des bananiers aux régimes bien fournis,

30. dans une ombre étendue

31. [près] d’une eau coulant continuellement,

32. et des fruits abondants

33. ni interrompus ni défendus,

34. sur des lits surélevés,

35. C’est Nous qui les(3) avons créées à la perfection,

36. et Nous les avons faites vierges,

37. gracieuses, toutes de même âge,

38. pour les gens de la droite,

39. une multitude d’élus parmi les premières [générations],

40. et une multitude d’élus parmi les dernières [générations].

41. Et les gens de la gauche; que sont les gens de la gauche?

42. ils seront au milieu d’un souffle brûlant et d’une eau bouillante,

43. à l’ombre d’une fumée noire

44. ni fraîche, ni douce.

45. Ils vivaient auparavant dans le luxe.

46. Ils persistaient dans le grand péché [le polythéisme]

47. et disaient: «Quand nous mourrons et serons poussière et ossements, serons-nous ressuscités?

48. ainsi que nos anciens ancêtres?..»

49. Dis: «En vérité les premiers et les derniers

50. seront réunis pour le rendez-vous d’un jour connu».

51. Et puis, vous, les égarés, qui traitiez (la Résurrection) de mensonge,

52. vous mangerez certainement d’un arbre de Zaqqûm.

53. vous vous en remplirez le ventre,

54. puis vous boirez par-dessus cela de l’eau bouillante,

55. vous en boirez comme boivent les chameaux assoiffés.

56. Voilà le repas d’accueil qui leur sera servi, au jour de la Rétribution.

57. C’est Nous qui vous avons créés. Pourquoi ne croiriez-vous donc pas [à la résurrection]?

58. Voyez-vous donc ce que vous éjaculez:

59. est-ce vous qui le créez ou [en] sommes Nous le Créateur?

60. Nous avons prédéterminé la mort parmi vous. Nous ne serons point empêchés

61. de vous remplacer par vos semblables, et vous faire renaître dans [un état] que vous ne savez pas.

62. Vous avez connu la première création. Ne vous rappelez-vous donc pas?

63. Voyez-vous donc ce que vous labourez?

64. Est-ce vous qui le cultivez? ou [en] sommes Nous le cultivateur?

65. Si Nous voulions, Nous le réduirions en débris. Et vous ne cesseriez pas de vous étonner et [de crier]:

66. «Nous voilà endettés!

67. ou plutôt, exposés aux privations».

68. Voyez-vous donc l’eau que vous buvez?

69. Est-ce vous qui l’avez fait descendre du nuage? ou [en] sommes Nous le descendeur?

70. Si Nous voulions, Nous la rendrions salée. Pourquoi n’êtes-vous donc pas reconnaissants?

71. Voyez-vous donc le feu que vous obtenez par frottement?

72. Est-ce vous qui avez créé son arbre ou [en] sommes Nous le Créateur?

73. Nous en avons fait un rappel (de l’Enfer), et un élément utile pour ceux qui en ont besoin(4).

74. Glorifie donc le nom de ton Seigneur, le Très Grand!

75. Non!.. Je jure par les positions des étoiles (dans le firmament).

76. Et c’est vraiment un serment solennel, si vous saviez.

77. Et c’est certainement un Coran noble,

78. dans un Livre bien gardé(5)

79. que seuls les purifiés touchent;(6)

80. C’est une révélation de la part du Seigneur de l’Univers.

81. Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge?

82. Et est-ce pour vous [une façon d’être reconnaissant] à votre subsistance que de traiter (le Coran) de mensonge?

83. Lorsque le souffle de la vie remonte à la gorge (d’un moribond),

84. et qu’à ce moment là vous regardez,

85. et que Nous sommes plus proche de lui que vous [qui l’entourez] mais vous ne [le] voyez point.

86. Pourquoi donc, si vous croyez que vous n’avez pas de compte à rendre,

87. ne la faites-vous pas revenir [cette âme], si vous êtes véridiques?

88. Si celui-ci est du nombre des rapprochés (d’Allah),

89. alors (il aura) du repos, de la grâce et un Jardin de délices.

90. Et s’il est du nombre des gens de la droite,

91. il sera [accueilli par ces mots]: «Paix à toi» de la part des gens de la droite.

92. Et s’il est de ceux qui avaient traité de mensonge (la résurrection) et s’étaient égarés,

93. alors, il sera installé dans une eau bouillante,

94. et il brûlera dans la Fournaise.

95. C’est cela la pleine certitude.

96. Glorifie donc le nom de ton Seigneur, le Très Grand!

.

Si je comprend bien, les hommes n’ont finalement entre leurs mains que le Coran terrestre mis par écrit par des hommes, que Dieu a créé faillibles… Si cette sourate précise que la version céleste du message divin est parfaitement pure et bien gardée par des anges, cela laisse entendre que la version terrestre est moins pure car moins bien gardée, puisque gardée par des hommes faillibles, créés faillibles. La parole divine ne fait pas de distinction sans raison. Cette distinction entre le Coran céleste et le Coran terrestre veut nécessairement dire que la version terrestre n’est pas rigoureusement identique à la version céleste. Car si ces deux versions étaient rigoureusement identiques l’auteur divin n’aurait pas « pris la peine » de faire cette distinction à l’adresse des hommes. Et si l’auteur n’était pas divin, il n’aurait évidemment pas fait cette distinction qui l’aurait complètement discrédité.

La version terrestre a donc fatalement été humainement altérée en comparaison de la version céleste inaltérable. Lorsque le Coran met en garde ceux qui traitent ce texte de mensonges, il s’agit du texte céleste, pas du texte terrestre. Tout ceci est éminemment logique et cohérent. Il y a au moins un indice que la version terrestre a été humainement altérée : la sourate 9 ne s’ouvre pas par la formule qui ouvre pourtant toutes les sourates, « Au nom du Dieu clément et miséricordieux ». Cette sourate n’a donc manifestement pas été transmise au nom de Dieu, et comble de l’ironie, elle s’intitule sourate du Désaveu !

.
Dieu a décidément beaucoup d’humour. Finalement, le Coran terrestre est une épreuve pour les musulmans, car ceux dont la foi a touché le cœur aspireront à lire sa version céleste et ceux dont le cœur n’a pas été touché n’y aspireront pas, ils aspireront plutôt à plaire à la communauté, au calife local, ou à Erdogan, ou à tout autre tyran promis à l’Enfer, comme tous les tyrans, ce genre de tyran qui nous empêchent de réfléchir, de « méditer le sens des versets » (comme le disent pourtant de nombreuses sourates), et qui ferment finalement les portes de la foi du cœur et de l’esprit aux chercheurs de vérité, en défendant la version terrestre de manière brutale, sanglante, inhumaine, barbare…

Le problème c’est que cette tyrannie s’est répandue parmi les musulmans, et plus tôt qu’on ne le pense, bien avant les Saoud.

Les livres d’Averroes, père fondateur de la pensée laïque, ne furent brûlés en place publique que par des « musulmans » qui se paraient de tous les honneurs et de toutes les vertus… Et comme rien n’échappe à la grande loi du déclin, cette tyrannie n’est allée qu’en s’accentuant, surtout ces dernières décennies (et pas seulement chez les Saoud), au point de condamner, en 2019, à 38 ans de prisons et 148 coups de fouet une avocate iranienne, Nasrin Sotoudeh, qui contestait le port obligatoire du foulard ! Et pourquoi pas mille ans de prison et dix-mille coups de fouet. La justice est censée lutter contre la tyrannie pas de la promouvoir ; la promouvoir est l’œuvre de Satan. Surtout que dans le Coran le foulard est recommandé, pas obligatoire, car « nulle contrainte en religion » comme le dit ce texte… effectivement, il n’y a pas religion sans jugement moral, et il n’y a pas jugement moral sans responsabilité morale, et il n’y a évidemment pas de responsabilité morale sans liberté, liberté de choisir entre commettre l’injustice ou ne pas la commettre… la contrainte anéantit toute idée de religion, qui n’est et ne devrait être que enseignements et recommandations... Cette condamnation de Nasrin Sotoudeh est d’autant plus ahurissante que l’Iran siège à l’ONU au Comité pour la condition des femmes, démontrant ainsi de manière irréfutable la tartufferie et le fourvoiement de l’islam sur Terre. Et toute la violence de certains « musulmans » pour masquer ce fourvoiement ne réussira au contraire qu’à le confirmer.

Mais il reste encore une question à laquelle il faudra répondre un jour : quelle est l’ampleur de cette altération du texte dans la version terrestre ? La réponse précise arrivera sans doute le jour de… l’Evénement, de l’avènement de la vérité… de la rencontre foudroyante de l’être divin et de l’homme. Foudroyante d’amour pour les uns et foudroyante de justice pour les autres ».

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “Sourate le Désaveu : seul compterait le Coran céleste que personne ne connaît….”

  1. Avatar Machinchose dit :

    la sourate 56 n’ a rien a voir avec celle du « désaveu » N° 9
    La 56 est une « makkiya » assez gentille ou j’ avais appris que les méritants avaient le droit de baiser sur des «  »sur des lits surélevés, » »

    qu est ce qu on avait pu rigoler en commentant cette sourate!

    certains expliquaient que les « méritants  » avaint une trés longue bite et fallait pas qu elle traine par terre, entre autres conneries! 😆 bah! on était jeunes….
    http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-9-at-tawba-le-repentir.html
    SOURATE 9. AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR)

    Sourate 9- At-Tawba (Le repentir) en français – Islam-fr
    http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-9-at-tawba-le-repentir.html
    SOURATE 9. AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR)

    celle du fameuX verset 29 qoutoulou eddine la youmonoune billah wa bil youm el akher ………ETC ETC

  2. Avatar peplum dit :

    Intéressante cette ouverture sur un vrai Coran ici inatteignable, mais alors pourquoi (et dans la même sourate) reprocher au ciel à certains d’avoir traité sur terre de mensonger un Coran terrestre qui en était différent (donc faux) ?

    Bref, logique humaine simplement prise en défaut.

    De toute façon, cette thèse reste « coraniste » : tout (le vrai) islam serait DANS LE Coran, et c’est le propre des égarés que de regarder autre chose…. Sauf que, logiquement encore, le tout-Coran (terrestre) entraîne le (Coran + hadiths (plus précisément Sîra)).

    La preuve : s33v21, s3v32, s4v80.

    Résumons : d’un Coran céleste à un Coran terrestre, puis maintenant d’un Coran terrestre à un énorme corpus mal délimité, et très casuel …. on touche le dur de ce qu’on connaît autour de nous.

Lire Aussi