Il est venu le temps du Ramadan…

Une nuit de Ramadan : bouffe et fornication

Branle-bas de combat dans les pays islamiques où astronomes, astrologues, imams sont à la tâche pour fixer le premier jour du mois de Ramadan. Les calculs doivent être précis, à la minute près, pour déterminer l’instant auquel la masse des musulmans doit accueillir le mois du Ramadan, le mois du jeûne, qui revient tous les ans (calendrier lunaire dans l’islam) et qui est censé garantir leur passage au paradis d’Allah s’ils accomplissent l’un des cinq piliers de l’islam.

Le verdict est tombé : cette année, le début du 9e mois lunaire qui porte le nom de Ramadan tombe dans le calendrier hégirien (*) le 5 mai 2019 à 14 h 46, à l’instant où le croissant de lune de ce mois « béni » est perçu par les savants. Ainsi le 1erjour du jeûne sera le 6 mai au lever du soleil. Autre précision suprême : le chercheur-astronome des Émirats Arabes Unis jubile, il vient d’annoncer aux musulmans que la durée quotidienne du jeûne allait passer de 15 heures à 14 heures 55 minutes. Quel scoop ! ça fait 5 minutes en moins !

Enfin, avec la même précision astronomique, la fin du mois du Ramadan et donc le 1er jour de la fête al-Fitr (fin du jeûne) tombe le mardi 4 juin 2019.

Ramadan, le mois des superlatifs

Le mois de Ramadan est annoncé comme le mois de la miséricorde et du pardon, le mois de la bénédiction et de la générosité, le mois de la piété et de la dévotion, le mois de la prière par excellence, le mois de la vénération etc…

Sauf que, pendant ce mois, les prix flambent, autant pour les denrées alimentaires que pour les vêtements que le musulman doit porter le jour de la fin du jeûne. C’est une rente de situation sur laquelle comptent les commerçants pour vider les poches des plus démunis qui ne peuvent se plaindre. Ce mois déclenche aussi des altercations entre musulmans et même dans les foyers. La femme est la première à en subir les conséquences car en cette période de contraintes, elle a plus de cuisine à faire… Car, paradoxalement, ce temps de jeûne est un temps de grande bouffe, de grand consumérisme et même de gaspillage. On estime qu’au Maroc les dépenses alimentaires augmentent de 37 %, que la consommation de sucre en Tunisie grimpe de 60 %, la viande de volaille de 41 %, qu’au Bahreïn 40 % des plats cuisinés finissent à la poubelle, qu’en France, la vente de victuailles grimpe de 30 %.

C’est donc le mois où les grandes surfaces de la distribution, partout, se frottent les mains par appât du gain, tout en promouvant le halal et le ramadan, bref le communautarisme. Elles ne le font pas pour le carême des chrétiens qui se passe en toute discrétion.

Carrefour, agent de propagande de l’islam

Malgré les dangers du jeûne, surtout au travail, malgré les critiques des médecins sur ce comportement anti-physiologique (jeûner le jour, se goinfrer la nuit), les imams, ces gardiens du temple, poursuivent leurs exhortations depuis quatorze siècles en annonçant l’effet bénéfique du jeûne, de la faim et de la soif. Le jeûne du Ramadan est très souvent dépourvu de toute spiritualité. C’est un rituel dangereux que les États, autant certains États islamiques que les États occidentaux, n’osent juguler pour ne pas porter atteinte à un des principes de cette idéologie-religion qu’est l’islam. De plus le musulman tient par-dessus tout au m’as-tu-vu. Il ne doit pas se montrer contestataire par rapport aux préceptes de la religion. La mosquée, la famille et l’entourage y veillent. Il peut cependant rompre le jeûne en catimini. L’essentiel, c’est ni vu ni connu.

La fréquentation des mosquées est également une source de profits pour les businessmans de la religion. Leur seul but est de susciter la générosité des pauvres et des riches qui font des dons aux mosquées. On sait très bien (les Français, ce n’est pas sûr…) que cet argent alimente le jihad et les organisations terroristes qui combattent la culture de l’Occident, qualifié de matérialiste, et qui, ainsi, visent à détruire le monde occidental.

Que faire en Occident face aux dangers du jeûne ?

D’abord, interdire le jeûne à tous les agents publics quand ils ont une responsabilité à l’égard des utilisateurs des services publics, notamment les conducteurs de métro, de bus, de train, le personnel, navigant et au sol, des compagnies d’aviation et de tous les corps qui doivent veiller à la sécurité du citoyen, etc…

De même, aucune entreprise ne devrait tolérer des salariés qui jeûnent s’ils doivent être au service du public toute la journée. À cause du ramadan, le nombre d’accidents du travail dans les usines augmente sensiblement. Le musulman qui fait un malaise dû au jeûne devrait être l’objet d’un avertissement ou licencié en cas de faute grave. Celui qui conteste la décision devrait être exclu.

Cette pratique islamique du jeûne du temps des caravanes fait des ravages dans les sociétés modernes. Dénoncez-le, arrêtez d’en faire la promotion.

Bernard Dick

(*) La date du début de l’Hégire a été fixée au 16 juillet 622. Pour passer de l’année hégirienne à l’année grégorienne, il faut multiplier l’année hégirienne par 0,97 et ajouter 622. Pour passer de l’année grégorienne à l’année hégirienne, il faut retrancher 622 de l’année grégorienne et diviser par 0,97. Exemple : (2019-622)÷0,97=1440

Au 26/04/2019, nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :

https://ripostelaique.com/il-est-venu-le-temps-du-ramadan.html

 325 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Ceci n’est au 20éme siècle qu’une pratique qui ne sert plus a rien comme le jeune dans l’église catholique ,cela fait longtemps que les gens évolués ont mis de coté toutes ces inepties d’un autre age !
    Dieu merci le monde évolue il ne reste plus que quelques arriérés pour continuer toutes ces débilités .Quand a ceux qui veulent encore le pratiquer au lieu de nous emmerder sur leur lieu de travail qu’ils posent leurs congés pour le faire au lieu de compter sur leurs collègues pour faire le travail a leur place!!Je ne voie pas pourquoi l’on nous bassine a la télé avec ce délire!

  2. Venez voir en corse si ces sauvages nous importune avec leur merde de ramadan ,? Ils le pratique discrètement chez eux , ils savent très biens que si cela nous dérange , il y aurait des sanglantes sanctions . regarder la beauté de nos églises et chapelles , la corse et chrétienne et le restera. Cet a vous de vous faire respecter , il n’ont pas a vous imposer leur sauvage coutumes.

  3. Rien a foutre de leur barbare coutume de sauvages sous développés., comptabiliser le nombre assassinats , attentats ,agressions et autres délits commis par ces sauvages durant leur sectaire coutume et vous constaterez l’amour que ces disciples portes aux mécréants que nous sommes.

  4. Pratique dégueulasse à tous les points de vue :hygiène , psychologie (du sado masochisme pur et dur ),esthétique (devenir encore plus laid de souffrance et de stress ) .
    Pratique répugnante qui fait que ces gens dont l’indignité ,l’hypocrisie ,la lâcheté est rejetée par toutes les personnes un peu éduquée ou un peu sensible au savoir vivre sont choquée,perturbées dans leur bonne éducation .
    L’apparteid c’est eux ,pas nous .
    Quelle bande de connards indignes de la société française .
    Et en plus ils se baladent pendant un mois avec leur smartphone pour filmer notre réaction ,bandes de lâches immondes qui ne sont ici que pour foutre la zizanie .
    Quelle merde d’avoir ça dans notre pays .Comme si on n’avait pas assez de problèmes comme ça .
    Ya des jours comme ça où j’ai envie de rouler une pelle à tout le RN réuni .

  5. Chaque année « ça me gonfle »… ce Ramadan…!
    Dans mon escalier nous sommes 10 locataires…ceux du rez de chaussée et du 1er étage, sont chanceux, ce sont des Français blancs et Chrétiens…
    Au 2è étage, deux locataires musulmans…
    Au 3è étage moi, et 1 locataire musulman
    Au 4è étage 2 locataires musulmans…

    Alors la nuit, ça n’est pas drôle du tout et croyez-vous qu’ils se gênent???
    Absolument pas, car certaines nuits, ils invitent de la famille chez eux… alors je ne vous dis pas le bazar…!!!!
    Nous ne sommes pas fait pour vivre ensemble, ils ne respectent rien…!
    Essayez d’en faire autant, et vous verrez arriver la Police chez vous…!
    Bien à vous

  6. chouette je vais pouvoir aller boire une bonne bière à la terrasse de ma ville,sans avoir les oreilles cassées par les grandes gueules des muzz!

    • C’est pourquoi, en cette période où le pollen recouvre tout, je m’entraîne à cracher.
      Et ceux qui arrivent derrière n’ont qu’à faire attention où ils mettent les pieds (de préférence à côté des merdes de chiens).

  7. On s’en branle allègrement de leur ramadan, comme de tariq le queutard.

    Quand on est chez eux, on se fait agresser si on mange dans la rue ou ailleurs.
    Si on boit un peu d’eau , c’est pareil.
    C’est du terrorisme !! Alors CHEZ MOI, en EUROPE de 27, si un connard de muzz vient me faire la morale et me pourrir la journée, il repartira cabossé ! ou pire……………handicapé.

  8. Je viens de lire un article médical sur le jeune, trop long à expliquer, il faut juste renetir que non alimenté, le coprs puise dans ses réserves et s’épuise, d’ où les malaises éventuels. Une manie qui n’est pas bonne pour tous, à réfléchir.

    • Se priver le jour, pour se goinfrer la nuit serait dangereux?
      A priori, ça n’est pas mortel…

  9. Dans la commune des Bouches du Rhône où j’habite, si le ramadan tombe durant des congés scolaires, le maire interdit au personnel musulman de conduire les minis-bus pour accompagner les enfants durant leurs sorties !…Mais il est bien précisé au personnel…de ne pas en parler devant les parents…car il y aurait le risque que les parents demandent de ne pas embaucher de vacataires musulmans !…

Les commentaires sont fermés.