Notre Drame de Paris : la France chrétienne est touchée au plus profond de ses racines, par leur faute !


Notre Drame de Paris : la France chrétienne est touchée au plus profond de ses racines, par leur faute !

Lu sur le compte facebook d’Emmanuel Crenne, Conseiller régional apparenté RN Occitanie.

Emmanuel, qui nous a fait l’honneur et le plaisir d’intervenir lors des Assises de la France des Gilets Jaunes, est plutôt monarchiste, mais il partage intégralement notre amour de la France et notre patriotisme.

 

Que ceux qui ont par leur lâcheté et leur négligence ont permis et laissé faire l’incendie de Saint Sulpice, maintenant celui de Notre Dame et tous les actes chistianophobes quasi journaliers, soient recherchés et punis sévèrement. Il n’y a pas de coïncidence. Tout ceci est clairement voulu. Il faut en finir donc avec les traîtres incompétents et les islamo-collabos qui versent maintenant des larmes de crocodile devant le désastre alors qu’ils sont les premiers responsables de cette catastrophe qu’ils ont contribué à créer.

Va-t-on enfin ouvrir les yeux ?

 

COMMUNIQUE d’EMMANUEL CRENNE – CONSEILLER REGIONAL

NOTRE DRAME DE PARIS

Après le vandalisme de la basilique de nos rois à Saint Denis, l’incendie de Saint Sulpice à Paris, la France chrétienne est touchée au plus profond de ses racines.

Que dire devant ce drame sans précédent ? Je ne veux pas faire comme les autres car j’ai la nausée : je ne supporte plus ces démonstrations d’émotion généralisée, de la part d’une classe politique irresponsable, qui à chaque drame, attentat ou accident, nous sert toujours les mêmes grandes phrases creuses, hypocrites et expiatoires. Cette classe politique qui fait preuve de dizaines d’années de négligence avec notre patrimoine, et qui n’a pas hésité à financer l’islam et la submersion migratoire de notre pays au détriment de nos monuments nationaux et de notre héritage chrétien. Cette classe politique qui devant l’ampleur du désastre n’est pas capable de poser les bonnes questions. Quelle lâcheté et quelle trahison !

Comment ne pas s’étonner en effet de l’accumulation des actes christianophobes habilement occultés par le pouvoir jour après jour, cimetières profanés, églises dévastées, le vandalisme dans la basilique de nos rois à Saint Denis il y a deux mois, l’incendie de Saint Sulpice il y a quelques semaines et maintenant ce désastre au cœur même de nos racines chrétiennes. On voit bien d’où vient le mal, qui le fait et pourquoi. Les Français ne sont pas des imbéciles. Mais ceux qui nous dirigent ne feront rien et préféreront la politique de l’autruche.

N’ayant donc plus aucun espoir dans ceux qui sont censés nous défendre, de la majorité à l’opposition, je me contenterai donc aujourd’hui de prier la Vierge Marie à laquelle la France est consacrée: « Notre-Dame au lys de France, puisses-tu un jour ressusciter notre pays perdu, qui après avoir perdu son roi vient de perdre son cœur »

 

Emmanuel Crenne
Conseiller Régional

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Notre Drame de Paris : la France chrétienne est touchée au plus profond de ses racines, par leur faute !

  1. AvatarMathilde

    Perdre un roi pour moi n’est pas bien grave, mais perdre son coeur est terrible! J’ai fait une promesse et je la tiendrai!

  2. David BelhassenDavid Belhassen

    Voilà ma refléxion première après l’incendie de Notre-Dame, suite à celle de St-Sulpice, et aux exactions volontaires de la Basilique de St-Denis :
    Il semble, lorsqu’un pays est sur le versant glissant de la dégringolade et de la décrépitude, que le sort s’acharne sur lui de toutes parts.

    Pauvre France !

  3. AvatarCatherine Terrillon

    Comme c’est étrange, ce deux poids deux mesures : l’islamophobie est violemment combattue, la christianophobie est tolérée. La France est t-elle déjà un pays musulman ? Pour les dirigeants, ça n’a aucune importance. « les affaires sont les affaires » et ils ont pour clients les émirs du pétrole.
    Ils ont bien une religion : le veau d’or. Tout le reste, ils s’assoient dessus ! Je ne comprends pas comment on a pu leur faire confiance !

  4. Avatarfrejusien

    A voir hier, la tête de nos responsables politiques, regardant ND brûler ::

    des idiots de village, ni plus ni moins,

    E, le premier ministre qui a dit que le salafisme est une idée, et qu’on ne peut interdire une idée,
    alors je pose la question, quand l’idée se transforme en actes destructeurs anti-sociaux, anti-républicains, christianophobes, et criminels, que faut-il en penser ??

    rien, leurs yeux étaient vides aussi vides que leurs idées courtes, aussi vides que leurs caboches qui ne raisonnent plus depuis longtemps

    1. Jean LafitteJean Lafitte

      Si j’en avais le temps, j’essaierais de présenter en diptyque quelques passages du Coran et des passages de Main Kampf sur les Juifs.

      D’où la question qui en découlerait : si le Coran et son enseignement sont permis, pourquoi pas Mein Kampf et son enseignement ?

      Et INVERSEMENT !

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    De la perte du roi vient tout notre drame.

    Je pense exactement comme M. Crenne. L’incendie de Notre-Dame est le point d’orgue (si j’ose dire) de tous les autres incendies de nos églises ces derniers temps…

    C’est la destruction de la France, voulue et organisée par la 5ème colonne, le Cheval de Troie de l’islam.

    Nous devons nous attendre à d’autres pillages !

  6. AvatarChristian Jour

    à Jean Lafitte
    J’ai lu mein kampf et aussi le coran, et ces deux livres font peur, car écrit tous les deux par des fous meurtriers Mais ils sont très représentatif de nos ennemis.
    Le problème c’est que si les adeptes du premier livre ont été combattus les adeptes du deuxième livre sont protégés, ce qui est une hérésie.

  7. Avatarfrejusien

    @Jean Laffite, bonne idée,
    si vous avez le temps de les mettre en vis-à-vis, phrase pour phrase, ça ferait un bon article,
    pas la peine de tout passer en revue, mais une dizaine de passages devraient suffire à éclairer la lanterne des aveuglés par les media

  8. CirierCirier

    Nous sommes dans le malheur, mais bravo à ceux qui, comme l’auteur de cet article, ne se voilent pas la face et mettent en relation la perte de nos rois, l’abandon de notre Dieu et le déclin abyssal de notre nation française.
    Ce ne sont pas les slogans ronflants et vides, gravés aux frontons des mairies, qui permettront de restaurer notre grandeur perdue. Retrouver et appliquer les fondamentaux qui on fait en 1500 ans la grandeur de la France, voila qui constitue la seule voie de salut pour notre âmequi expire!

  9. frejusienfrejusien

    Je ne sais pas, c’est difficile de mettre en rapport avec la décapitation d’un roi, ou la disparition d’un dieu…
    c’est une extrapolation exagérée, d’autant que la France avec sa nouvelle République, s’est bien développée, et a continué à rayonner dans le monde,

    Les guerres contre l’Allemagne obscurcissent le tableau et marquent le vingtième siècle de deux épisodes de régression, et les mémoires de souvenirs douloureux

Comments are closed.