248 parlementaires prêts pour un referendum sur le bradage des Aéroports de Paris ! Tremble, Macron !

«  Pourvou qu’ ça doure !  » disait Letizia Bonaparte, la mère de Napoléon.

C’est ce que doit se dire – sans l’accent – la Brigitte.

Mais…

Napoléon, c’était autre chose que Macron .
Napoléon accumulait les victoires militaires, la France était respectée, le peuple, dans sa majorité, l’aimait.

Macron, lui, c’est autre chose, l’amour de la France, c’est pas son truc.
Et il méprise le peuple.

Son seul souci, maintenant, est de colmater les brèches qui le mettent à mal tous les jours :
Benallah, on colmate comme on peut ( on traficote, puis 2 ou 3 démissions ).
Gilets jaunes, on colmate comme on peut (  » grand débat « , aide de l’extrême gauche ).

Et voilà qu’une nouvelle brèche apparaît : la privatisation, qu’il avait fait voter, de Aéroports de Paris – ADP .

Et :

 » Pour la première fois, les parlementaires de l’opposition ont réuni le nombre de signatures nécessaires pour débuter une procédure d’organisation d’un «référendum d’initiative partagée». Il en faut 185, ils en ont trouvé 248  ! Tremble, Macron !

Le Maire qui, en réponse, fait un discours de basse politique, sérieusement hué au passage, ça fait plaisir ! Mais il a le culot de dire que c’est le conseil constitutionnel qui devra trancher pour dire si le referendum peut avoir lieu ou pas !

Les élus comptent s’opposer par ce biais à la privatisation d’ADP.

C’est une «première historique» qui pourrait bien donner des sueurs froides à l’exécutif. Mardi dernier, la quasi-totalité des groupes d’opposition du Parlement se sont réunis pour annoncer le lancement d’une procédure d’organisation d’un référendum d’initiative partagée sur la question de la privatisation d’Aéroport de Paris.

Pour la première fois, les élus de l’Assemblée nationale et du Sénat sont parvenus à rassembler le nombre de soutiens parlementaires nécessaire, soit plus de 185, pour débuter ce type de procédure, ouvrant la voie à un vote futur visant à rendre les aéroports parisiens «insusceptibles de privatisation».

http://www.lefigaro.fr/societes/l-opposition-amorce-un-referendum-contre-la-privatisation-d-aeroports-de-paris-20190409

Tout lui pète dans les doigts, maintenant.

Il va tenir combien de temps, comme ça ?

Pourvou qu’ça doure… le moins longtemps possible !

 

Note de Christine Tasin

Le plus difficile reste à faire, trouver près de 5 millions d’électeurs qui s’associent à la démarche de l’opposition.

Pas impossible, dans un pays où 11 millions de Français ont voté pour Marine, et donc contre Macron le mondialiste.

Il va falloir s’activer pour les retrouver ces 11 millions et les millions supplémentaires qui, aujourd’hui voteraient contre Macron, la crise des Gilets jaunes ayant ouvert les yeux de pas mal d’électeurs de Macron qui ont changé d’avis.

 182 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Macron a vu le corde au noeud coulant passé autour de son cou pendant les vacances de Noël car d’habitude les mouvements s’arrêtent lors ce ces coupures. Ah, manifester à 20 le 31 Décembre n’a pas été vain (il faudra que je la ressorte celle-là). Plus sérieusement, la baisse des impôts prévue par l’inénarrable Philippe sera financée par les nouveaux radars; le lavage de cerveau a déjà commencé, il suffit de voir en bas des panneaux d’affichage de la campagne de sécurité routière actuelle la mention « TOUS RESPONSABLES ». Associé inévitablement au « responsable mais pas coupable » du sieur Fabius en son temps, le pékin moyen paiera car culpabilisé dès la portière ouverte. Ou le noeud coulant fera mal, c’est lorsque ledit pékin recevra de temps en temps des amendes et autres retraits de points en échange de 50 € d’impôts en moins..Notes LREM? obéissance:10; manip/com:10 jugeotte: 0

  2. De la poudre aux yeux !

    Ne pas oublier que dans ces signataires, nombreux sont ceux qui ont voté sur le référendum IMPOSSIBLE !

    De toute façon, même avec 5 millions de signataires, le référendum n’est pas encore obligatoire !

  3. FRANCAIS REVEIL TOI, IL EST EN TRAIN DE BRADER NOTRE FRANCE

    ( ALSACE LORRAINE)

    IL Y A EU DES GUILLOTINES POUR MOINS QUE CELA

    macron A LA PORTE DE NOTRE FRANCE

  4. Il est gonflé le Le Maire. Combien de socialistes sont venus rejoindre Macron pour avoir un poste de député. Il a la mémoire courte.

    • N’oublions pas non plus que Macron faisait partie du gouvernement socialiste de Hollande. Flairant la gamelle, Le Maire n’a pas hésité à accepter un portefeuille ministériel proposé par Macron, lui-même ex-socialo ayant viré « en même temps »! Joli panier de crabes.
      Ils osent tout… vous connaissez la suite.

    • LE Maire est un salopard de la pire espèce comme toute la bande à Macron, il déclarait que ce référendum était une atteinte à la démocratie représentative. On voit immédiatement à quel point ce type est épris de dictature et méprise le peuple, et il est bien assorti à son mentor Maconnard 1er. Il oublie cependant que cette demande de référendum émane d’une demande des élus, donc de membres de la démocratie représentative..Le fureur de voir que le peuple peut avoir un droit de décision le rend fou au point de dire n’importe quoi. Les masques tombent et on voit bien le genre d’ordures que sont tous ces hypocrites du gouvernement

  5. Attention ! l  » Pour débuter ce type de procédure », n’est pas du bon français car le verbe « débuter » n’est pas transitif, à la différence de « commencer », « enclencher », mettre en oeuvre »…
    ex. : « On débute DANS une carrière… »

  6. La seule question qui tient en une phrase est : Voulez-vous qu’ Aéroports de Paris restent public et que macron soit destitué ?

  7. Il accumule également:
    Les TRAHISONS contre le peuple.
    Mais, pas du niveau d’un Napoléon, plutôt celui d’un rat d’égoût.

Les commentaires sont fermés.