Camerounais d’origine et noir, il a fui le 93 et il vote Le Pen….


Camerounais d’origine et noir, il a fui le 93 et il vote Le Pen….
Moment de vie.

La semaine dernière, je profite d’un gros trou dans mon emploi du temps pour me rendre à la grande nouvelle médiathèque de ma ville, afin de rendre les ouvrages lus et en emprunter d’autres. Je suis une lectrice compulsive et je ne peux concevoir la vie sans livres. Je lis partout, de tout et seul le sommeil ou mon travail m’en empêchent.

 

Alors que je pénètre le site où se situe la médiathèque, j’avise un monsieur visiblement égaré. Je m’approche et lui demande si je peux l’aider. Il me dit chercher la médiathèque, mais qu’avec les travaux se repérer est un peu compliqué. Je lui propose de me suivre puisque je m’y rends et nous commençons à discuter en marchant.

 

Nous nous trouvons des « origines » communes, car ce monsieur m’informe qu’il a démissionné de son travail à Paris et a fui le 93, où il ne lui est plus possible de vivre. Tout comme moi. Notre discussion s’engage alors sur un volet plus social et politique. Il me dit ne plus reconnaître la France. Il a la triste impression que le pays part à vau-l’eau, que nos édiles l’ont vendu aux profiteurs et à ceux qui ne veulent pas s’intégrer. Il avoue au grand effroi des bibliothécaires qui écoutent nos propos, voter Le Pen et ce depuis plusieurs décennies. Pour lui M le Pen n’a jamais été le raciste que l’on décrit. Non, il ne fait que défendre son pays et ses valeurs, comme tout patriote qui se respecte. Que la France est un grand pays, à l’histoire riche et dont la littérature, la peinture etc etc rayonnent encore à travers le monde et que c’est bien dommage de la voir mourir.

 

Je sens bien derrière que certains bibliothécaires tiquent, mais rigole intérieurement. Le monsieur a double nationalité. Il est camerounais,  noir et a été naturalisé français  par amour pour le pays qui avait su l’accueillir, lui procurer un travail et dont la culture n’avait cesse de l’émerveiller.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Camerounais d’origine et noir, il a fui le 93 et il vote Le Pen….

  1. Avatardmarie

    Heureusement qu’il y a des gens comme ce monsieur ! C’est une consolation même si ça ne suffit pas…. C’est mieux que rien !

    1. AvatarJulien Martel

      Il y en a plus qu’on ne croit. Mais on voit bien que ce n’est pas facile de parler déjà pour nous patriotes fdesouche sans se faire traiter de fachos et bannir de tout, voire risquer des procès et la prison. Alors pour un noir, il faut imaginer que ce ne doit pas être encore moins facile de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
      Si la France n’avait pas accueilli sans distinction des millions d’Africains et d’arabes qui ne peuvent ou ne veulent pas s’intégrer, les quelques Africains que l’on verrait serait tous comme ce monsieur.

  2. AvatarHellen

    Oui il y en a un peu…
    Malheureusement, ils ne sont pas suffisamment nombreux…
    Il en faudrait beaucoup pour pouvoir changer les choses…!!!
    Bien à vous

  3. AvatarHellen

    ça me fait penser Patrice Quarteron…!!!!
    Oui, il y en a quelques uns comme je le disais précédemment… il faudrait qu’ils fassent beaucoup plus de bruits…
    Mais il est vrai qu’en France, être patriote, c’est être traître pour les Politiques…
    Et par contre, être traître, ils le sont tous ces Politiques…!!!
    Bien à vous

  4. AvatarKounnar

    Lorsque nous étions en Tunisie nous avions discuter avec un vieux Tunisien , Mokhtar qui nous avait déclaré tout de go :  » si j’étais Français, je voterais Le Pen c’est le seul qui défend son pays » sic

  5. Avatarpalimola

    J’ai connu un gars d’origine algérienne qui a fuit une cité des quartiers nord pour la campagne afin que ses enfants ne grandissent pas au milieu de cette merde ( ce sont ses mots ) , il parlait de gens de la même origine que lui qui s’adonnaient a tous les trafics et délits possibles et qui terrorisaient la cité , lui aussi votait FN .

    1. AvatarJolly Rodgers

      qui vous dit que le gars n’est pas un islamiste ? moi j’ai eu croisé des Arabes qui n’aimaient pas les racailles , qui votaient le pen mais parce qu’ils n’aimaient pas les juifs . donc ce genre d’individus ce n’est pas l’amour de la France qui les attire , mais le conflit israélo – palestinien . qui prouve d’abord qu’ils ne sont pas musulmans et qu’ils ont adopté les valeurs et traditions de la France , et là après on pourra discuter !

  6. HopliteHoplite

    Le mythe du bon sauvage est archi-connu depuis la case de l’oncle Tom ou Robinson Crusoë. Faudrait chercher à se renouveler. Je vous conseille un stage à la caf du 9.3

  7. Avatarkatastrov

    C’est bien beau mais ça ne risque pas de m’arriver : Quand je vois un Noir ou un arabe, perdu ou pas, je ne m’approche ni ne lui adresse la parole.

  8. AvatarLionel

    Un sur mille ? Un sur dix-mille ? Ça va être très difficile de séparer le bon grain de l’ivraie.

  9. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    C’est la parfaite démonstration qu’être Patriote, populiste comme ils disent pour discréditer et dévaloriser ce sentiment, ne signifie en rien être raciste et xénophobe.
    Les étrangers, fussent ils de couleurs qui aiment la France, nous les aimons.
    Ceux qui détestent la France, même s’ ils sont blancs et français, moi, je les hais.
    Je me sens donc frère de ce Franco-camerounais, alors que je déteste yanick noa, dont je n’oublierai jamais qu’il a dit au soir de sa victoire à Rolland Garos:
    « La France, j’en ai rien à foutre, moi je suis camerounais »
    Je me sens frère de ce Franco-camerounais, alors que je hais mon propre président, ce qui est tout de même un comble.

Comments are closed.