Milan : cadavre carbonisé, décapité et démembré dans une valise… 2 Colombiens en garde à vue

Publié le 2 avril 2019 - par - 9 commentaires
Ci-dessous deux articles italiens. Le premier datant du 31 mars, faisant part de la macabre découverte, le second datant du premier avril, à propos des auteurs présumés du massacre.
Massacre commis vraisemblablement par des immigrés, venant de Colombie, ceux-là.
Un corps décapité et carbonisé : crime en banlieue milanaise.

 

Le cadavre découvert près d’un immeuble à Quarto Oggiaro est carbonisé et démembré. La victime serait une femme.

Dimanche 31/03/2019. Angelo Scarano.

 

Meurtre au nord de Milan : la police enquête pour donner un nom au cadavre carbonisé, décapité et démembré.

La macabre découverte a été faite par les soldats du feu, intervenus tard dans la soirée de samedi, suite à l’appel d’un habitant pour un incendie de poubelle dans un dépôt sauvage de meubles et divans en feu.

Le corps avait la tête coupée, les bras et les jambes sciés à hauteur des genoux.

Toutes les parties amputées ont été trouvées près du cadavre, près d’une cage servant au ramassage des poubelles dans un endroit

transformé en décharge à ciel ouvert.

Les pompiers ont aidé la police et le procureur qui enquêtent. Ils ont sécurisé l’endroit qui était la proie des flammes. Ils ont trouvé une bonbonne de gaz déposée près du cadavre, la bonbonne qui n’a pas explosé  devait probablement servir à empêcher l’identification de la victime. L’immeuble se trouve  via Cascina dei Prati : le corps mutilé se trouvait au pied de l’un des trois grands édifices dans le parc Chiari, près de la rotonde et de l’échangeur de via Bovisasca. L’alarme incendie a eu lieu à 22 h. 15 ‘.   » J’ai vu l’incendie et j’ai appelé les pompiers. L’incendie est certainement d’origine criminelle. Le feu a été bouté pour essayer de cacher le cadavre  » a dit le témoin. Selon les premières indiscrétions ce serait le cadavre d’une femme. On attend l’autopsie sur les restes du corps: l’analyse pourrait être faite d’ici demain matin.

Les enquêteurs sont à la recherche de témoins pour essayer de trouver qui a déposé ces restes humains dans la décharge sauvage pour ensuite y mettre le feu .

 

Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie
2 Colombiens… 2 étrangers venus commettre en Europe leurs forfaits !
La Colombie a fait longtemps parlé d’elle pour la violence, la délinquance, les bandes armées, les attaques à mains armées, les enlèvements… même s’il semble que cela s’améliore peu à peu. Et c’est une société métissée, multiculturelle… avec Blancs d’ascendance européeenne pour environ 20% ; des métis et descendants d’Amérindiens, pour environ 40% ;  et environ 10% de descendants d »Africains.

Corps mutilé et brûlé à Milan : 2 colombiens arrêtés.

Mutilé, décapité, mis dans une valise et brûlé : meurtre et horreur à Milan. Deux hommes ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur le meurtre à Bovisasca. Le quotidien La Repubblica apprend qu’il s’agirait de deux hommes d’origine colombienne arrivés en ville il y a quelques jours.

L’un d’eux a été bloqué cet après-midi par la police à l’aéroport de Malpensa, alors qu’il tentait de retourner en Amérique du Sud.

L’autopsie tentera de donner une identité aux restes du corps mutilé et déposé dans une valise à laquelle on a bouté le feu. Le corps a été trouvé dans la soirée de samedi 30 mars , via Casina dei Prati à Milan ( zone Bovisasca, banlieue nord de Milan ).

La police travaille sur ce cas, mais pour le moment il n’y a aucune certitude : on ne sait pas si les pauvres restes appartiennent à un homme ou à une femme.

Le médecin légiste Cristina Cattaneo devra dissiper les doutes. Les constatations du médecin légiste devront déterminer quand est survenu le décès et quels ustensiles ont servis à sectionner le cadavre.

D’après la première reconstitution , il semble que le cadavre avec les bras et jambes amputés ait été enfermé dans une valise déposée près d’une cage fermée par un verrou , la cage sert de dépôt pour les sacs poubelles de l’immeuble.

On ne sait pas qui a incendié la valise ( est-ce la personne qui a commis l’homicide qui a abandonné la dépouille ) et qui semble s’être servie du liquide inflammable contenu dans le jerrican trouvé près de l’incendie. Dans les immondices, on a aussi trouvé une bonbonne de gaz qui n’a pas été touchée par les flammes.

 

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Milan : cadavre carbonisé, décapité et démembré dans une valise… 2 Colombiens en garde à vue”

  1. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Colombie : population issue de mélanges de races, donc ils représenteraient un danger potentiel pour les autres, selon vous et si on lit bien entre les lignes. Très décevant comme attitude et position, voire indécent. Et réducteur.

  2. frejusien frejusien dit :

    Je suis d’accord, même si je suis taxé de raciste, il n’y a pas pire que le mélange des trois : blanc + black + amérindien,
    cela se vérifie en Amérique latine, comme au Brésil par exemple,

    à croire que le résultat est la quintessence de ce qu’il y a de plus mauvais dans les trois races,
    cela provient peut-être d’un sentiment de profond déracinement, de non appartenance, de racines perdues, de perte d’identité, je ne sais pas…
    cela produit des individus sans foi ni loi, pas tous évidemment

  3. Avatar sitting bull dit :

    le métissage a commencé en Europe aussi , cela finira comme la Colombie et les Amériques en général , quand a ceux qui ont commis ce crime inhumain et horrible je leur souhaite tous le mal possible

  4. Avatar Fomalo dit :

    Colombiens métissés africains et européens, dans un fief-relai des mafias installées en Italie? Suivez une des routes de la dope!

  5. Avatar Caughnawaga dit :

    Quand je pense que j’ai tout vu, on s’enfonce plus loin dans l’horreur.

  6. Avatar Trafapa dit :

    En Italie , fait comme en colombie . . .

  7. Avatar Joël dit :

    Bah, banal fait divers, probablement un règlement de compte sur fond de trafic de schnouf. La Colombie est aussi réputée pour ça.
    Et s’ils ont fait le déplacement depuis la Colombie juste pour tuer un type, c’est qu’il y avait sans doute un gros paquet en jeu.

  8. Avatar patito dit :

    je pense que l’on a oublié de préciser que les découpes se font à la tronçonneuse du vivant ( au début ) de la victime pour impressionner les autres .

  9. Avatar Dorylée dit :

    C’est tout à fait les méthodes des trafiquants de drogue et de la prostitution. Mais je pencherais d’avantage pour une affaire de prostitution ou l’horreur sert d’exemple pour soumettre les futures filles contraintes.

Lire Aussi