Dis, maman, la Rem, c’est guignol ?

J’avais assisté au début du cours donné par Maximus. Bien sûr, les exercices étaient différents pour les adultes, Félix, Hermine et même Caramel qui ne voulait pas être en reste, et les chatons.

Mais la philosophie de l’enseignement était la même : quand vous n’êtes avantagé ni par la taille, ni par le poids, vous pourrez vaincre par l’esquive, la souplesse, la ruse, l’intelligence et le triomphe de la volonté. Vous devez vouloir gagner le combat un peu plus que votre ennemi. C’est ce qui fera la différence.

Les chatons, notamment Martel et Alexandre, mettaient un zèle particulier à l’entraînement et exécutaient chaque exercice comme si leur vie en dépendait.

Maximus me glissa pendant que ses élèves reprenaient leur souffle :

Ce ne sont pas des chats que nous avons là, mais des lions déchainés. Un pays qui aurait une armée comme chat serait invincible dans un conflit conventionnel. Personne ne pourrait résister à une telle furia. En cas de guerre, les musulmans seraient transformés en merguez garanties non halal, et réexpédiés au bled à la vitesse grand V ! De terreur, ils se lanceraient dans la traversée de la Méditerranée sur des planches de surf !

 Dis moi, Martel et Alexandre, sont des démons au combat ; Leurs prénoms ont-il prédestiné leur caractère, ou bien est-ce un hasard ? 

Je souris, me remémorant les discussions entre Félix et Hermine pour le choix des prénoms :

Tu as vu le caractère et la motivation des parents. Alors qu’en penses-tu ? 

Maximus redressa son oreille abîmée, me sourit, faisant apparaître des crocs impressionnants, et glissa :

La même chose que vous mon général !

A mon retour de la Poste pour expédier une énième lettre recommandée à une administration fiscale qui persistait à me réclamer des sommes déjà acquittées ou non dues, je lâchai à Hermine qui était venue à ma rencontre :

Le fisc de DardMalin et de Choupinet c’est un bordel et un océan de rapacité. Les exécutants des basses œuvres vous dégainent un ATD* plus vite que leur ombre…On voit que les appétits de la Macronie sont ceux d’un « Ogre républicain ». Les consignes ont été passées, faire rentrer le fric plus vite qu’un radar !

Mais, corporatisme oblige, le Mercredi ni R.V. ni accueil téléphonique, laissez nous pouponner en paix, sapristi !

A défaut d’avoir des principes, il  faut « un pognon de dingue » pour entretenir cette armée de bras cassés ! 

Hermine renchérit :

Je viens d’apprendre le coût réel des allocations familiales versées aux immigrés : 8 milliards par an ! On comprend qu’ils se reproduisent comme des lapins, au prix du poupon voilé!

Et ce n’est pas tout, les chouchous du Kid de l’Elysée se gavent aussi de 2milliards de RSA… Dont, semble-t-il, certains bénéficiaires habiteraient « au bled » !

Et nous ignorons le coût de leur chômage, car il est chez eux plus d’inactifs que d’actifs…Certaines personnes mal intentionnées prétendent que c’est l’atavisme du poil dans la main qui parle ! L’évolution darwinienne des pays chauds, en quelque sorte l’échauffement climatique ! Payez sales Français de souche !

Caramel goguenard :

Mais c’est qu’ils y sont attachés à leurs poupons ! A Toulouse un instituteur s’est fait défoncer la tête par un père mécontent, dans la cour de la maternelle… Direction l’hôpital ! A quand la ceinture noire de karaté obligatoire pour entrer dans l’enseignement ! 

Félix s’avançait à son tour l’air effaré :

Les Européennes approchent et ça sent de plus en plus mauvais !

Dupont-Aignan présente sa liste en « oubliant » le très brillant Bernard Monod député sortant pour le FN qui l’avait rejoint il y-a quelques mois, « oubliant » Poisson à qui il avait promis l’investiture en place éligible, mais racolant  quelques ex LR en mal de mandat….

Décidément ripoublicain un jour, ripoublicain toujours. Ce gars là n’est pas de notre famille. Où est l’honneur dans tout chat ? 

Hermine arborait un demi -sourire :

Mon pauvre Félix, nous étions moins tristes tout à l’heure en visionnant la bande de présentation de la liste de la REM. L’un des meilleurs sketches de la décennie, sauf que ce n’est pas un sketch ! 

J’arborai le sourire niais de celui qui ne veut pas avouer que quelque chose lui a échappé. Hermine, fine mouche, sourit et reprit :

Mais oui, c’était le grand jour de la présentation de liste, la Ruth était sur le point de défaillir, et la  Courge, comme à l’habitude, au bord de l’orgasme !

Trois rangs d’heureux candidats, le dernier debout sur un banc, devant un porte-parole au pupitre pour présenter la liste. J’ai cru à une « fake news » à un montage  complotiste.

Le porte-parole incapable d’aligner trois mots de suite, inapte à épeler correctement le nom des membres de la liste, s’excusant tous les trois mots…

J’étais pliée, mais l’apothéose restait à venir : soudain le banc sur lequel étaient juchés les candidats du dernier rang, s’est effondré, précipitant par terre tout ce petit monde macronien imbu de certitudes bobos. Ils ont appris, du coup, combien la chute peut-être inattendue, soudaine et humiliante !

Là, soudain c’était « apocalypse Macron ». Eclatait au grand jour l’impréparation, l’amateurisme, le défaut de sélection de futurs élus de la nation.

Mais le plus drôle, peut-être, c’est que le chef de cette équipe de bras cassés est une certaine Loiseau inapte au moindre envol, crashée au premier décollage…Cette « tête de liste » (pauvre liste !) n’a rien d’un oiseau, de sa légèreté et de sa grâce. C’est plutôt l’aspect panzer, genre Merkel, l’œil méchant genre Bellatar !

N’avait elle pas lors d’un récent débat avec MLP, révélé que sa principale motivation était « de battre le RN », programme politique d’une rare épaisseur, et qu’elle avait pris sa décision en écoutant MLP !!! 

Jeanne avait écouté avec attention, d’une petite voix elle demanda :

Alors maman, dis, la REM c’est Guignol ? 

 247 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Ma mère répugnait à utiliser des mots grossiers avec ses enfants. Aussi, quand l’un d’entre nous avait marché dedans, ma mère rouspétait :  » Il y en a encore un qui à marché dans la  » rèm… » Nous ne nous doutions pas alors qu’elle présiderait un jour à nos destinées.

  2. « L’évolution darwinienne » … des pays chauds !
    manquait plus que chat.
    Evolution régressive dans bien des cas.

    Content de retrouver le ZOO de Patrice Cirier, chat fait plaisir … chats et chiens participent réellement à une « évolution évolutive », tout le contraire de ce qui peut nous tomber sous la griffe ou sous la dent.

  3. Laurent Mourguet, père de Guignol doit se retourner dans sa tombe de voir comparer sa création à ce ramassis de bras cassés incompétents.

Les commentaires sont fermés.