Liste LREM : ça bredouille, ça se casse la figure… et Macron veut faire un referendum des Européennes

On n’a pas fini de rigoler dans les chaumières… Entre le banc de derrière qui se casse la figure avec tous les prétendants macronistes qui se trouvaient dessus, un directeur de campagne (Stéphane Séjourné) qui bredouille, qui ne connaît pas ses troupes, qui se trompe, qui n’a même pas été fichu de se renseigner sur la prononciation du nom des prétendants au poste de députés, entre une liste qui va à hue et à dia entre le sénateur Fabienne Keller et les écolos qui ont rejoint Macron pour se trouver une place au soleil….

Allez on rit un bon coup et on savoure le spectacle de la Macronie en déroute, des  amateurs qui prétendent diriger notre pays et imposer aux Français leur vision mortifère de la France, de la vie.

 

 

 

Marine a bien raison qui parle de liste de foir’fouille : « Du peu que j’en ai vu, c’est la Foir’Fouille. On trouve de tout, y compris des profils contradictoires. C’est le célèbre ‘en même temps’ qui évite d’avoir une ligne politique à défendre et qui permet de faire croire aux gogos qu’on peut défendre tout et l’inverse de tout », a asséné la députée du Pas-de-Calais.

Idem pour Danjan, le numéro 3 de la liste LR qui parle de liste « de bric et de broc « !

Fabienne Keller a également tenu – conformément à la stratégie mise en œuvre par LaREM – à défendre la fibre écologiste de sa liste, comme en invoquant la présence de Pascal Canfin, Pascal Durand ou la navigatrice Catherine Chabaud. 

De quoi inciter l’eurodéputé Arnaud Danjean, numéro 3 de la liste LR et ancien proche de l’élue alsacienne, à railler une liste faite « de bric et de broc ». Et d’invoquer l’opposition au Parlement européen du groupe Vert, dont Pascal Canfin a été membre pendant plusieurs années, aux textes renforçant le contrôle aux frontières de l’UE. Soit l’un des axes de campagne mis en avant par Emmanuel Macron et ses troupes. 

Manuel Bompard, des Insoumis, pointe lui aussi une liste qui va à hue et à dia :

 Manuel Bompard, l’un des colistiers de la France Insoumise, a lui aussi pointé du doigt « des difficultés de cohérence » dans la liste de la République en Marche. « En mettant sur la liste l’écologiste Pascal Confin et un responsable de la FNSEA, je pense qu’il va y avoir quelques divergences politiques », a-t-il ironisé sur notre antenne.

On se souvient du lamentable ( pour Loiseau) débat entre la tête de liste Loiseau et elle.

http://resistancerepublicaine.com/2019/03/16/marine-a-ete-brillantissime-sur-lislam-notamment-dans-lemission-politique-de-france-2/

Et on se souvient aussi que Loiseau, comme Schiappa, ne voit pas où est le problème avec le voile islamique…

https://www.huffingtonpost.fr/entry/nathalie-loiseau-voile_fr_5c9b3206e4b08c450ccdeb8a?utm_hp_ref=fr-homepage

http://resistancerepublicaine.com/2019/03/23/europeennes-la-courge-schiappa-ne-dit-pas-non-aux-candidates-voilees-si-ca-rapporte-des-voix-a-lrem/

 

On comprend que les écolos se rallient à Macron. Mondialistes, liberticides, islamophiles….  Ils ont trouvé leur place.

 

Les Européennes peuvent jouer un rôle dans le fonctionnement de l’UE, si les eurosceptiques sont nombreux à être élus, mais, surtout, leur résultat est essentiel pour Macron qui joue tout sur les résultats. Sans le dire, il les voit comme une sorte de referendum.

Si Macron arrivait en tête, il le prendrait pour une manifestation de soutien des Français à sa politique face à la crise des Gilets Jaunes, il le prendrait pour une manifestation de soutien des Français  à ses choix politiques, européistes, mondialistes, écologiques… Sans parler des lois liberticides. Il se sentirait pousser des ailes…

Si Marine arrivait en tête, ce serait pour lui la claque du siècle, la revanche de Marine, mais la preuve qu’en deux ans, Macron aurait perdu tout son potentiel électoral. Et quand on connaît sa haine pour tout ce qui ressemble aux patriotes, il en tomberait malade… Si seulement !

Tout le reste, c’est du grand guignol mais quand on connaît les enjeux, on a envie de hurler, même si c’est la grande rigolade sur twitter (entre autres) :

 

 225 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Le problème n’est pas les candidats, le problème se sont les électeurs !

  2. Mauvais présage ?
    Les hauts fonctionnaires tombent de leur piédestal … hihi!
    Méchant suis-je de penser qu’ils auraient du piquer une tête vers l’avant

  3. Je n’arrive plus à regarder 5 minutes les chaines d’info, soit il y a l’image de cette sorcière d’oiseau, soit y a des pubs pour des voitures. Ca passe en boucle.
    Surtout cette oiseau je n’arrive plus à voir sa gueule depuis son débat avec Marine, elle m’a dégouté. Et qu’est-ce qu’elle ne se croit pas !

  4. Cool que ces tocards représentent LREM aux européennes car avec cette belle brochette le rejet de cette Europe sera encore plus fort. Et c’est idem pour la mairie de Paris ou entre Majhoubi le gars qui arrive toujours à la télé pas rasé pas lavé au saut du lit et Griveaux avec son petit sourire narquois de petit valet de macron si LREM emporte la mairie alors là je penserai sérieusement à quitter mon beau pays

  5. La symbolique est excellente, ils se cassent la gueule en beauté, et c’est ce qui va se produire aux élections,

    n’oubliez pas de vous inscrire sur les listes électorales, vous avez jusqu’à la fin du mois, plus que trois jours

  6. tiens tiens bfm wc qui se moque de son mentor très drôle le poisson pourrit par la tête.maintenant les rats quittent le navire en groupe on dirait qu’ils se passent des choses chez les fachos cracus Babeuf nous le disait déjà : »c’est folie de croire que ces gens qui vous méprisent depuis des siècles acceteront de n’être que vos égaux »

  7. Les 1eres secondes sont terribles, on a l’impression qu’ils tombent SOUS LES BALLES. Par paquets
    Que c’est BON.
    Si en revanche c’est pour faire croire a un ballet bien réglé, bien organisé c’est raté.

  8. Loiseau, c’est pas un aigle, c’est une perruche à tête de linotte.

    • Je suis assez d’accord.
      Laissons-les aussi s’engluer dans leurs monologues délirants et leur dogmatisme foireux à partir desquels ils bâtissent des fausses oppositions créées de toute pièce : populisme versus démocratie, populisme versus progressisme, populisme versus prospérité, etc.…..

Les commentaires sont fermés.