Le scandale du siècle ! Un prof de CM2 demande les bienfaits de la colonisation !

Pourtant, le prof, astucieux, avait pris des précautions, ayant passé beaucoup de temps à montrer les « mauvais côtés » de la colonisation. Mais cela ne suffit pas. Il est INTERDIT de demander à nos têtes blondes de réfléchir pour essayer de trouver de bons côtés à la colonisation…

Pourtant, le prof a été modéré il n’a parlé que des soins médicaux prodigués aux Indigènes (et la fin des morts nombreuses et de la mère et de l’enfant à l’accouchemet qui leur ont permis de croître et de pulluler) et il a évoqué les trains et les routes. Ce sont pourtant des faits, indéniables.. Mais chut ! Il ne faut pas le dire. Dans la colonisation, tout est à jeter, avec le colonisateur, forcément.

Il est interdit de faire de la recherche historique, il est interdit de penser, de démontrer, de prouver…

Le pire ? C’est que c’est une association communautariste ( donc pratiquant le racisme) qui est à la tête de la meute hurlante qui réclame sans doute excuses, et… la tête de l’enseignant.

Et ne vous inquiétez pas, elle l’aura. Le communiqué du Rectorat est un modèle de dhimmitude. Au lieu de soutenir le prof qui a fait son travail et l’a bien fait, montrant les deux côtés de la colonisation, ils osent humilier cet enseignant en le mettant sous surveillance, sous inspection… comme un bleu ou un malfrat. Au choix.

On n’en peut plus.

Que le CRAN et le CCIF et autres salopards haineux de la France fassent leur boulot c’est une chose. Que les autorités, de Macron au petit inspecteur de l’EN, se couchent servilement devant ceux qui ont pratiqué esclavage, colonisation et piratage avec vente de nos femmes et enfants sur les marchés aux esclaves d’Alger, ben merde alors !

 

En CM2, un exercice sur les « bienfaits » de la colonisation crée le malaise

« Sans pour autant oublier les aspects négatifs de la colonisation, il ne faut pas oublier les bienfaits que cela a eu pour les populations colonisées », était-il mentionné en préambule de cet exercice.

Cette classe de CM2 a étudié la colonisation à travers plusieurs séances, « en insistant sur les aspects négatifs autour de la domination, la privation de libertés, l’emprise territoriale » et une sortie scolaire au mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes, a expliqué le rectorat de l’académie de Nantes. L’inspecteur d’académie a « aussitôt dépêché dans l’école l’inspecteur et le conseiller pédagogique de la circonscription qui assureront un suivi très attentif de cette situation et lui remettront leurs conclusions », a ajouté cette source. La traite négrière et l’esclavage sont au programme d’Histoire du cycle 3, à savoir CM1, CM2 et 6ème.

Un exercice portant sur « le colonialisme, une oeuvre civilisatrice », distribué à des élèves de CM2 dans une école de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), s’est appuyé sur un argumentaire qui relève de la « propagande coloniale », a dénoncé ce vendredi le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran).

« On s’est dit que c’était une blague »

« Sans pour autant oublier les aspects négatifs de la colonisation, il ne faut pas oublier les bienfaits que cela a eu pour les populations colonisées », était-il mentionné en préambule de cet exercice à trous donné à des élèves d’une classe de primaire de l’agglomération nantaise, diffusé sur les réseaux sociaux.

« D’abord les colons ont apporté l’instruction et une langue commune à des peuples qui vivaient sur le même territoire (..). De plus, ils ont apporté les soins médicaux, et ont limité les morts d’enfants et d’adultes. Enfin, ils ont développé des trains et des routes, facilitant le transport des hommes et des marchandises », était-il aussi indiqué.

« Au départ on s’est dit c’est trop gros, c’est une blague… Ça pose un énorme problème et on ne peut pas traiter ça comme un incident isolé », a déclaré Ghyslain Vedeux, le président du Cran.

« Cette propagande coloniale est tout à fait insupportable, a fortiori dans l’Éducation nationale, avec des enfants du primaire », avait-il commenté plus tôt dans un communiqué.

L’époque coloniale a été marquée par l’esclavage, reconnu comme crime contre l’humanité, mais aussi « par le travail forcé, les massacres et parfois les génocides », a rappelé la fédération, qui pointe la formation insuffisante, selon elle, des enseignants.

CE QUE DIT LE RECTORAT

Cette classe de CM2 a étudié la colonisation à travers plusieurs séances, « en insistant sur les aspects négatifs autour de la domination, la privation de libertés, l’emprise territoriale » et une sortie scolaire au mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes, a expliqué le rectorat de l’académie de Nantes. L’inspecteur d’académie a « aussitôt dépêché dans l’école l’inspecteur et le conseiller pédagogique de la circonscription qui assureront un suivi très attentif de cette situation et lui remettront leurs conclusions », a ajouté cette source. La traite négrière et l’esclavage sont au programme d’Histoire du cycle 3, à savoir CM1, CM2 et 6ème.

https://www.bienpublic.com/actualite/2019/03/02/en-cm2-un-exercice-sur-les-bienfaits-de-la-colonisation-cree-le-malaise

A lire en complément :

https://www.breizh-info.com/2017/02/17/62368/colonisation-na-pas-ete-un-crime-contre-lhumanite-macron

 

A vous de jouer : protestez et soutenez cet enseignant 

 

Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale de la Loire-Atlantique
BP 72616 – 44326 Nantes CEDEX 3
Tél : 02 51 81 74 74

Rectorat de NantesPlan
4, rue de la Houssinière
BP 72616 – 44326 Nantes CEDEX 03
Tél. 02 40 37 37 37

 241 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Thèse antithèse synthèse..non?

    J’avais oublié qu’il ne fallait plus réfléchir…

  2. bonsoir Christine,
    les mouchards sont tout à fait inoffensifs, rien à voir avec des virus, ce sont de tout petits programmes qui visent par exemple à compter le nombre de visites, ou à cibler les centres d’intérêt de l’internaute,

    un visiteur qui ne veut pas être pisté par les mouchards de RR, peut installer un petit programme qui empêchera le mouchard de relever des informations le concernant,
    mais vous personnellement vous n’avez rien à faire, je suppose que les mouchards vous servent à connaitre le nombre de vos visiteurs

  3. On attend quoi pour faire une Révolution, mais une vraie Révolution…!!!
    Mais c’est vrai qu’il nous faut des armes…
    Il faudrait piquer les armes des « Chances Pour la France »…

    La France et les Français vont devoir demander leur indépendance, et mise en pratique du référendum de 2005 qui indiquait bien « NON A L’EUROPE »

    Et surtout menacer si ce référendum n’est pas appliqué comme il se doit, d’une Révolution pire que celle de 1789… il faut être très nombreux…
    Des millions et non des centaines de milliers…
    Car il faut faire peur…!
    Une organisation bien mise au point…
    Car en France, nous avons les pires colonialistes qui soient, car ceux-là sont là pour apporter la MORT avec eux…!!!

    Il y a un immense péril en la demeure FRANCE…!

  4. Le gendarme maritime français assure la sécurité à l’entrée de l’arsenal à DAKAR, après l’indépendance. Un vieux Sénégalais en guenilles, chaussé de tongs confectionnées avec des bouteilles d’eau minérale et de la ficelle s’approche du gendarme :
    – Bonjour chef !
    -Bonjour monsieur.
    – Dis donc, chef, ça fini quand, l’indépendance ?
    – Ben…Jamais. Vous avez voté lors du référendum pour être indépendants de la France. Maintenant, vous êtes un pays définitivement indépendant.
    – Ah bon ! C’est dommage parce que avant, j’avais de quoi m’acheter des chaussures…
    Le gendarme convint avec le vieux monsieur qu’à l’issue de son séjour, il lui ferait cadeau de ses chaussures de service, ce qui fut fait.
    Salauds de colonialistes !!!….

  5. Le point négatif, c’est que maintenant ils veulent tous venir chez nous, avec culture, religion, et marmaille dans leurs bagages.

  6. Le tout gros aspect négatif de la colonisation c’est qu’ils sont ici à continuer à demander pour être aidés mais ils sont arrogants, ce qui nétait pas le cas à l’époque.

  7. P..in, qu’est-ce qu’on serait bien si on les avait laissé à l’âge de pierre d’où ils n’auraient jamais dû sortir.
    Les étudier pour la science au même titre que les papillons ou les lézards sans rien toucher à leur milieu naturel, cela n’aurait jamais dû dépasser ce stade.

  8. Ils viennent surtout régler son compte a la CAF et POLE EMPLOI !

  9. et les « bienfaits » de la colonisation turque pendant 5 siècles ?? on en parle ??

    CHICHE !

    les turcs sont pas cons eux!

    ils ont laissé les lieux dans un pire état que lorsqu ils l’ ont colonisé

    mais, qui oserait faire de la peine au Mamamouchi Her DOG-ÂNE

    Tous les algériens, comme les Tunisiens et autres marocains, , des classes populaires et moyennes, le grand rêve pour eux c’est « …………UN VISA !! UN VISA !! UN VISA !!! ET même si possible plein de Visas pour toutes la famille, les voisins, les cousins……….

    AUCUNE DIGNITE !!!!

    rien! ils auraient du se soulever depuis 50 ans!!

    c’ était bien la peine defaire chier leur monde avec leur indépendance!!

    quand tu écoutes leurs hymne national, menaçant la France; et qui proclame : « France on va te regler ton compte » !!

    et qu on fait des queues de kilomètres devant les consulats de France a travers toute l’ algérie pour supplier le visa merveilleux qui permettra d’ aller « régler le compte de la France  » hahahaha! même pas dignes de se prendre un crachat a la gueule

    juste un gros éclat de rire méprisant……….en effet  » el Arab Jarab « 

  10. Hélas, on n’est plus du temps des « hussards noirs de la République » ! l’école est devenue une machine à produire des analphabètes et de bons électeurs socialistes. On devrait appeler le ministère de la DECULTURATION NATIONALE.

  11. J’envoie une lettre tout de suite.
    Il risque d’être envoyé aux Iles Kerguelen !

  12. Peu de temps après 1962, il y avait des Algériens qui demandaient quand ça allait finir, l’indépendance.

    Un militaire engagé de l’armée algérienne envisageait avec plaisir d’aller apprendre le pilotage « en Métropole ».

    Aujourd’hui, les foules algériennes apprécient l’indépendance en manifestant en masse contre le pouvoir des anciens du FLN et rêvent de venir s’installer en France !!!

  13. L’école n’est plus un lieu d’enseignement, mais une machine à laver les cerveaux à la 1984.

  14. Bien sûr, qu’on va le faire le courrier!
    Information complémentaire:
    Un IEN a noté mon épouse, en disant qu’il n’était pas dans sa nature profonde de …. , en gros faire l’apologie des gochos et autres délires de maths modernes (dont le fondateur est mort fou) de la lecture globale, …. usine à ilétrés et autres analphabètes.

    Ce qui se traduit, par 300 € par mois en moins sur la pension de retraite.

    LA LIBERTE A UN PRIX;

    NOUS ACCEPTONS DE LE PAYER? MAIS?
    Mais, nous attendons les autres camarades.

    • Mon cher ami, quand en 1974 j’ai annoncé à mon IEN que les maths (dites) modernes* n’apportaient rien aux élèves de CET (collège d’enseignement technique : CAP et BEP), le jeune professeur stagiaire que j’étais a eu une visite de titularisation plutôt difficile !
      * : pas si modernes que cela, réflexion engagée dans les années 40 et ce n’est qu’un autre aspect de mathématiques qui paraît satisfaisant aux théoriciens… Il s’agissait donc d’une vision d’intellos éloignés de l’enseignement de base… Cela est même devenu un moyen politique après 68 : les maths traditionnelles reproduisent les inégalités sociales, cassons les maths traditionnelles, on cassera les inégalités sociales…
      Les résultats ont été pires que les précédents pour les milieux moins évolués socialement !

      A la même époque, le pape du pédagogisme un certain Philippe Meirieu sévissait déjà. Il conseillait d’enseigner le français aux élèves en prenant des articles de presse pour les intéresser ! Par la suite il a reconnu son erreur, ce qui ne l’a pas empêché de continuer à se pavaner dans les média.

  15. C’est étonnant qu’ils n’en fassent pas autant,avec certains évènements de la seconde guerre mondiale,qui,au contraire,sont les bienvenus,dans nos écoles,et devenus un commerce pour certaines personnes;notamment avant chaque élection..! Y verrions nous là,nos principaux ennemis.? (Mais pas tous, heureusement).

  16. Faites savoir CONCRÈTEMENT au deux services indiqués au bas de l’article que vous partagez pleinement l’opinion exprimée dans cet article : Imprimer l’article en deux exemplaires et envoyer par la poste un exemplaire à chaque adresse postale.
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/Vvj4CE )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 130% et la taille d’image 75%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les quatre pleines pages de la version PDF que vous venez de créer en deux feuilles imprimées chacune recto-verso (la première feuille avec les pages 1 & 2, la deuxième feuille avec les pages 3 & 4).
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville, dans la (petite) zone restée blanche au bas de la dernière page, à la suite des deux adresses (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    S’opposer à la collaboration et à la dhimmitude en soutenant un résistant, ça ne coûte que deux timbres.

    • A propos de représailles, voici ce que m’écrit un ami:
      « ATTENTION: j’ai élargi mon antivirus et maintenant il me prévient (j’ai souscrit une licence supplémentaire) que j’ai été victime d’une tentative de pistage à chaque fois que je vais chez Résistance Républicaine et chez François desouche. »

      • C’est très étrange en effet, sauf à penser que des petits malin mettent des fausses annonces près de nos sites, j’en parle à notre informaticien. en tout cas il ne peut pas y avoir de piratage en consultant un site. C’est juste fait pour dissuader les internautes de venir sur nos sites.

        • non@Christine , c’est du pistage, pas du piratage, et il y a quatre mouchards sur RR, dont deux de google, on en déjà parlé l’an passé,

          Le RN a six mouchards, et Philippot deux mouchards, FDS je ne sais pas,

          j’ai enlevé mon détecteur de mouchards, et mis un anti-pisteur à la place

          • Pardon je ne suis pas douée, je ne me souviens pas que nous en ayons parlé, excusez-moi, vous pouvez m’expliquer ce que sont des mouchards de RR sur google et sur RR ? Qu’est-ce qu’un détecteur de mouchard et un anti-pisteur ? Que devons-nous faire et dire à nos lecteurs ? Merci pour vos explications simples et votre aide

Les commentaires sont fermés.