Juncker nous méprise tellement qu’il veut nous appâter avec un Goldorak européiste !

«Captain Europe», le super-héros fédéraliste qui veut vous faire voter aux européennes.

Voilà la nouvelle invention de Juncker et sa clique. Merci  à Joël qui nous a signalé cette campagne d’un marionnettiste qui pense que nous n’avons pas de cerveau et que le bon peuple des Gilets jaunes ne voit rien venir.

Tout le monde sait que le bon peuple est crétin, qu’il ne connaît rien à la politique, qu’il avale comme le Saint-Sacrement tout ce qui dort de la lucarne magique, et, surtout, que le peuple des Sans-Dents n’est qu’un grand enfant qui obéit à toutes les pubs, pourvu qu’il s’amuse, qu’il rêve, qu’il ait un super-captain comme modèle.

Mais il ne s’agit pas seulement de nous faire voter, il s’agit surtout de voter contre la bête immonde, les populistes, les lépreux qui empêchent et Macron et Juncker de dormir…

Le Goldorak de Juncker s’en prend à la xénophobie, à ceux qui veulent construire des murs. Le message est clair : faites place aux migrants, nos ennemis sont ceux qui ne veulent pas de la politique immigrationnistes de l’UE.

On le savait déjà, mais ça va mieux en le disant. Espérons que cette campagne ridicule ouvrira les yeux de quelques européistes intelligents, s’il en reste.

Commentaire de Zantafio

« Captain Europe » est un concentré de symboles :
– Le tricorne (le machin du 18eme sur la tête) est destiné à intéresser les enfant en leur faisant croire que l’on joue aux pirates (en fait ils jouent réellement aux pirates).
-La barbe allah benalla nous rappelle qu’ils soutiennent l’invasion musulmane.
-Le masque vénitien est un classique des « soirées » à connotations sexuelles pour bien nous montrer qu’ils nous le mettent profond et que nos dirigeants sont par ailleurs des déviants sexuel (voir un certain président marié à une vielle et qui passe sont temps a tripoter des gents d’origine africaine ou proche orientale).
-Le costume moulant est en rapport direct avec le point précédent.
-La cape faite du drapeau européen c’est pour nous montrer que ce sont les commissaires européens (surtout ceux qui sont derrières) qui commandent.
-La ceinture d’outils n’est pas sans rappeler les « village people ».
-Le slip doré nous montre qu’il se font les couilles en or (noter le volume du « moulbite »).
On ne voit pas les chaussures mais ce sont probablement des talons aiguilles.
Le message est donc clair : l’ »europe » est la pour vous le mettre profond

 

Le Parlement européen fait la promotion d’un super-héros excentrique afin d’inciter les électeurs à aller voter lors des prochaines échéances, le 26 mai. Or, ce «Captain Europe», qui tient également un discours politique, ne fait pas l’unanimité.

Après les «Euro-lapins» promus par le mouvement pro-européen Pulse of Europe, c’est au tour d’un certain «Captain Europe» d’encourager les électeurs à se rendre aux urnes pour les élections européennes du 26 mai 2019. Le taux d’abstention est en effet traditionnellement élevé pour ce scrutin ; en France, il atteignait pour les dernières élections de 2014 un peu plus de 57% des inscrits.

Ressemblant à un Superman loufoque aux couleurs de l’Europe, le super-héros présenté sur Twitter par le Parlement européen arbore notamment un drapeau étoilé de l’Union européenne en guise de cape, un tricorne bleu et un slip jaune muni de nombreuses sacoches… «Le 26 mai, dans 3 mois jour pour jour, @captain_europe votera aux élections européennes pour choisir son représentant dans l’hémicycle du Parlement européen. A l’instar de notre star, #cettefoisjevote pour l’Europe de mon choix !», tweete le Parlement européen.

Le super-héros fictif a droit à son propre compte Twitter, en langue anglaise, via lequel il prône la «résistance» face au «fascisme» qui serait «de retour». Il regrette qu’à notre époque, «la nouvelle norme est d’être xénophobe» et les gens pensent que «construire des murs est une bonne idée». La mission du capitaine ne se limite donc pas à encourager la participation aux élections mais revêt une dimension plus idéologique.

Se présentant comme un «véritable fédéraliste», «Captain Europe» défend également l’UE et l’action de ses institutions, par exemple le droit à l’oubli sur internet.

Une campagne qui exaspère les souverainistes

Si «Captain Europe» semble certain de lutter pour la bonne cause, il soulève de nombreuses moqueries et critiques sur les réseaux sociaux, en particulier parmi les contempteurs de l’Union européenne et du fédéralisme européen.

Le président des Patriotes Florian Philippot, partisan du Frexit, reconnaît ainsi dans ce super-héros bleu et jaune «la politique selon l’UE», à savoir s’adresser à un «citoyen enfant qui, surtout, ne doit pas réfléchir mais se laisser guider dans le monde enchanté de « l’Europe »».

Sur Twitter, La Critique de la raison européenne, association d’étudiants de SciencesPo Paris militant pour l’indépendance de la France, s’interroge : «Comment les conseillers com’ de l’UE ont pu se dire « Tiens on va mettre un type en combi moulante et slip façon SM aux couleurs de l’UE qu’on appellera « Captain Europe », et ça va donner envie aux gens d’aimer l’Union europenne »?»

L’écrivain et physicien Johann Margulies considère qu’avec «Captain Europe», «la décadence a un visage». Le super-héros est vu comme «le boss final du mépris».

Dans une tribune pour le Figarovox du 28 février, l’écrivain et éditorialiste David Desgouilles, pour sa part, voit dans «Captain Europe» «la mascotte du Parlement européen qui infantilise les électeurs».

Face aux critiques, «Captain Europe» a tenu à préciser que son action était une  «initiative personnelle» remontant à 2006, qui ne coûtait pas «un centime» au contribuable.« Les institutions n'[ont] en effet rien à voir dans la naissance [de Captain Europe]», assure-t-il.

Ce n’est pas tout à fait la première apparition de «Captain Europe» : le Huffington Post rappelle que le super-héros a été créé au milieu des années 2000 (avec un style différent) dans la foulée de l’échec du Traité constitutionnel européen, et a été un temps incarné par un fonctionnaire européen.

https://francais.rt.com/international/59558-captain-europe-super-heros-federaliste-veut-vous-faire-voter-europeennes

 

 113 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Il faut le voir…, pour y croire…!!!
    Il est plus que temps que tout cela change, sinon, on est mort…!!!
    ça n’est même pas drôle…
    Junker devait très certainement avoir trop bu, quand il a fait faire cette horrible marionnette, pire que le muppet show que je préfère et de loin encore…!!!

  2. Bien vu pour les talons aiguilles ! Oui, ce « symbole » est très certainement en plus « non binaire » malgré la barbe (ce port systématique de la barbe dans ce pays me semble hélas le signe qu’on est de plus en plus prêts pour que la France devienne une république islamique, j’en ai peur parce que c’est plus que juste une mode) . Mais Bon sang, mais qui c’est qui m’a chié ça et qui y’a pas recouvert, comme disait mon grand-père !!!

  3. Quel c..n .mais quel c..n et quelle dégaine ! C’est quoi ce machin ? Une baffe et plus rien !

  4. Très représentatif de l’europe ,du grand guignol qui doit faire rigoler le con peuple de France (pardon:le bon peuple)

  5. « Captain Europe » est un concentré de symboles :
    – Le tricorne (le machin du 18eme sur la tête) est destiné à intéresser les enfant en leur faisant croire que l’on joue aux pirates (en fait ils jouent réellement aux pirates).
    -La barbe allah benalla nous rappelle qu’ils soutiennent l’invasion musulmane.
    -Le masque vénitien est un classique des « soirées » à connotations sexuelles pour bien nous montrer qu’ils nous le mettent profond et que nos dirigeants sont par ailleurs des déviants sexuel (voir un certain président marié à une vielle et qui passe sont temps a tripoter des gents d’origine africaine ou proche orientale).
    -Le costume moulant est en rapport direct avec le point précédent.
    -La cape faite du drapeau européen c’est pour nous montrer que ce sont les commissaires européens (surtout ceux qui sont derrières) qui commandent.
    -La ceinture d’outils n’est pas sans rappeler les « village people ».
    -Le slip doré nous montre qu’il se font les couilles en or (noter le volume du « moulbite »).
    On ne voit pas les chaussures mais ce sont probablement des talons aiguilles.
    Le message est donc clair : l' »europe » est la pour vous le mettre profond

    • Les super héros sont toujours des gentils au service de la justice, et puis c’est marrant l’union européene, c’est COOOOOOL.
      Ce raisonnement devrait être au grand maximum celui d’un gamin de mettons 8 ans….
      y’en a des bien plus âgés qui votent et voient ça comme ça. Lamentable

  6. Qui est le créateur de ce costume « moule-bite » ? DSQ, Hollande… Macron ?

    • Costume moule-bite, excellent, Maxime, il faudra la replacer… je m’étais fait une réflexion du même genre sans formuler de façon aussi claire

      • pour électeurs a QI de moule, toujours aller au plus simple…..

  7. il a quoi dans ses poches à la ceinture, des clopes de contrebande, du shit, de la coca ou de l’hero et il doit se fournir dans les banlieues.

    • Les pochettes c’est pour collecter les euros de la taille et la gabelle des peuples.

  8. Dire qu’un gars s’est prêté à cette mascarade….. Heureusement c’est Carnaval !

Les commentaires sont fermés.