Orban : ce qui nous tue, c’est l’internationale socialiste ressuscitée par la mondialisation !

Milyen szép ország….( quel beau pays ! ) !

Le 10 février, à Budapest, Viktor Orbán a prononcé un discours sur l’état de la Nation.

Il y décrivait, entre autres, les mesures prises en faveur de la natalité hongroise.

Voir l’article de Christine :
http://resistancerepublicaine.com/2019/02/12/pour-freiner-limmigration-orban-aide-massivement-les-familles-nombreuses-hongroises/ )

Mais pas que…

Voici la partie où il livre son analyse de l’ « UE » ( comment ne pas être d’accord avec lui ? ) :

«  Dans le courant de cette semaine, la chancelière d’Allemagne et quatre chefs de gouvernement d’Europe centrale ont fêté ensemble le trentième anniversaire de la fin du communisme et de l’Union soviétique. »

En regardant autour de moi, j’en vois beaucoup qui ne connaissent que de nom l’Internationale, que l’on nous faisait chanter à la fin de chaque fête. Je cite à leur intention : « Et le monde de demain sera international ! ».

Nous pensions, il y a trente ans, avoir jeté à la poubelle de l’histoire le délire communiste, qui annonçait la fin des nations et la supranationalité.

Nous nous sommes apparemment trompés. Le slogan est aujourd’hui le même : le monde de demain sera international !
L’on nous annonce de nouveau un monde sans nations, des sociétés ouvertes, et l’on échafaude un gouvernement mondial supranational.

Et voilà que sont de retour ceux qui veulent effacer nos traditions et inonder nos pays de cultures étrangères.

Trente ans après les transitions démocratiques, à la veille d’élections générales européennes, l’Europe en est arrivée au point où nous devons à nouveau nous dresser pour la défense de notre magyarité, de nos racines chrétiennes, de nos familles, de nos communautés, et aussi de notre liberté.

Nous aurions bien besoin d’un peu de tranquillité, mais l’Internationale nous apprend aussi que ses partisans ne seront jamais tranquilles, parce que – je les cite – « ce sera la lutte finale ».

Aujourd’hui aussi, on les dirige de l’extérieur.

La forteresse du nouvel internationalisme est à Bruxelles, et son instrument est la migration. « 

L’intégralité du discours de Viktor Orbán :

https://visegradpost.com/fr/2019/02/11/discours-complet-de-viktor-orban-sur-letat-de-la-nation/

 50 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. VENEZUELA : Exclusivité AP : La coalition anti-Maduro est née de discussions secrètes. Par Joshua Goodman, Luis Alonso Lugo et Rob Gillies
    :::: https://www.les-crises.fr/exclusivite-ap-la-coalition-anti-maduro-est-nee-de-discussions-secretes-par-joshua-goodman-luis-alonso-lugo-et-rob-gillies/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises-fr+%28Les-Crises.fr%29
    13.février.2019

    CARACAS, Venezuela (AP) – Selon les participants aux tractations la coalition des gouvernements latino-américains qui se sont joints aux États-Unis pour s’empresser de reconnaître Juan Guaido comme président intérimaire du Venezuela, s’est réunie après des semaines de diplomatie secrète incluant des messages chuchotés aux militants et suite à un voyage à l’étranger à haut risque du chef de l’opposition disputant le pouvoir à Nicolas Maduro.

    Selon son allié l’ancien maire de Caracas en exil Antonio Ledezma, à la mi-décembre, Guaido s’est discrètement rendu à Washington, en Colombie puis au Brésil pour informer les responsables de la stratégie de manifestations de masse de l’opposition pour coïncider avec la cérémonie d’investiture de Maduro pour son second mandat le 10 janvier malgré la condamnation internationale généralisée.

    …./…

    A LIRE sur le site les-crises.fr
    :::: https://frama.link/qXBA5dVt

  2. Qu’est-ce qu’il est bien cet ORBAN ! il a tout compris,

    nous revoilà plongés dans les affres de l’internationale communiste, celle que nous n’avons connue que de loin, on veut nous l’imposer par la force et la violence, elle est ressuscitée par le miracle de l’UE bruxelloise et mondialiste,

    Prions pour qu’un ORBAN français fasse son apparition avant la fin de la France, mort annoncée sous l’égide de macrocon

  3. IL A BIEN RAISON
    REVOIR L’HISTOIRE DE FRANCE, QUAND LES SOCIALISTES SONT AU POUVOIR ET VOUS COMPRENDREZ

  4. Le titre est éloquent et d’une criante vérité. Les MESSIANISMES qu’ils soient politiques, économiques ou religieux sont toujours dangereux

  5. Pour faire simple le capitalisme s’est accaparé des méthodes les plus radicales du socialisme , d’ailleurs nous voyons cela cohabite très bien en Chines très aidée par les occidentaux . Au demeurant devenus amnésiques pour les questions d’écologie et de pollution chinoise , sans oublier le transport archi polluant des marchandises fabriquées . Là oui la maison brûle et nous regardons ailleurs l’argent avant tout .

    • Le communisme (expérimenté) en Russie n’était qu’un capitalisme d’état qui ne profitait qu’à quelques personnes et qui avait été financé par le capitalisme cosmopolite des pays anglosaxons en particulier ‘Rotschild, Goldman-Sachs et consorts .
      L’europe actuelle a été crée par les mêmes financiers avec les mêmes visées ! faire disparaitre les nations et rendre les peuples esclaves sous contrôle du N.O.M (. ‘Attali !!!)

Les commentaires sont fermés.