Même le macroniste Bellatar le reconnaît, « LREM est un ramassis d’incompétents »

Belattar n’est pas une lumière, un clown comme il le dit lui-même, et il dénonce la réalité, les électeurs se sont fait avoir par la pub Macron et ont voté pour n’importe quelle vache pourvu qu’elle porte l’étiquette En Marche.

Que faut-il en déduire ? Que le torchon brûle entre Macron et son ami Belattar, grand gourou des banlieues et de la politique de la ville, grand islamophile s’il en est, faisant ô combien le travail des Frères musulmans en France ? Et grand ami de Marwan Muhammad, du CCIF…

Tantôt il demande plus de musulmans dans la police, tantôt il demande toujours plus d’argent pour « la ville » traduisez les racailles et autres dealers…

http://resistancerepublicaine.com/2018/10/10/debbouze-belattar-et-samia-orosemane-humoristes-musulmans-au-service-de-lislamisation-de-la-france/

http://resistancerepublicaine.com/2018/10/31/breve-le-culot-de-belattar-il-veut-plus-de-musulmans-dans-la-police/

Et il est si sûr de lui – et de ses hommes- qu’il se vante d’avoir une armée derrière lui et qu’il menace Macron d’émeutes s’il n’obtient pas une police plus que conciliante avec les racailles :

http://resistancerepublicaine.com/2018/10/09/belattar-menace-macron-demeutes-sil-na-pas-ce-quil-veut-une-police-soumise-aux-racailles/

Et puis, Belattar c’est un violent comme Macron :

http://resistancerepublicaine.com/2018/06/14/le-copain-de-macron-yassine-belattar-a-menace-le-pere-dun-soldat-tue-par-mohamed-merah/

http://resistancerepublicaine.com/2018/03/15/yassine-belattar-grand-copain-de-macron-aurait-menace-degorger-le-journaliste-alexandre-devecchio/

Et il choisit ses deuils…  « Je ne suis pas Charlie, je ne suis pas Nice » et enchaîner :« J’ai le droit de choisir mes deuils ».

https://www.marianne.net/societe/quelques-precisions-apres-notre-article-sur-yassine-belattar

 

Alors, alors… Que se passe-t-il ? Le torchon brûle-t-il entre Macron et Belattar ? 

Est-ce la Loi anti-casseurs qui met son Belattar chéri dans tous ses états ? Des fois que ses disciples, le jour où Macron ne sera plus là, soient interdits de manifester, de sortir de chez eux ? 

Ou bien s’agit-il d’un remake d’un film particulièrement apprécié de Belattar, « faire semblant d’être dans l’opposition » afin de se positionner en meneur de l’opposition – de la force- islamique et négocier encore plus, toujours plus pour les habitants de banlieues  ?

Dans tous les cas, il y a manipulation, avec la complicité des medias qui interrogent complaisamment le clown musulman qui hait la France. Comme son seigneur et maître Macron.

 

 

 31 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Macron les a niqué pour reprendre une formule célèbre d’un avocat parlant de Fillon à Sarko et maintenant que Macron gave ses copains de là haut, ceux des quartiers comme ils aiment se qualifier voient qu’il s’en tape de leur destin…alors ils préparent le coup d’après avec un musulman au pouvoir (pas en 2022 mais en 2027) et ce Ben machin représentatif de l’incurie de ces personnes sera surement nommé ministre de la culture ou du culte selon ce qu’il fera d’ici là. Amis ne prenez pas d’actions dans des sociétés de rasoirs car à part pour égorger des moutons, ceux-ci seront interdits à la vente !

  2. Il faut bien reconnaître qu’en matière d’incompétence, Bellatar s’y connaît puisqu’il fait partie lui-même du  » ramassis d’incompétents  » . Ça rappelle Giscard qui dénonçait  » la pauvreté d’esprit des hommes politiques français  » dont, bien évidemment, il faisait partie.

  3. ah ça on l’a vu, que les LAREM arrière ne sont que des guignols. C’est macron le fielleux qui tire les ficelles de ses petits pantins qui disent exactement ce que que le roi veut entendre et rien d’autre.

    • Ca dans les hautes sphères ! Mais ce qui est plus triste c’est que la population française est en très grand pourcentage homo sovieticus , c’est à dire avec une pensée profondément marxiste -léniniste..

  4. C’est le parti musulman qui se met en marche ; ça va être du poussez-vous qu’on s’y mette ; vous avez bien bossé pour nous, maintenant laissez-nous la place.

    Voilà ! Voilà !

    • Pour l’instant, @MsdO, il n’y a pas de « parti musulman ». Du moins à ma connaissance, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en ait pas un en train de se constituer, à tout le moins en tant qu’ à l’identique du « ramassis d’incompétents » de LREM, mais alors combien plus revendicatif que les Gilets jaunes, plus meurtrier , vicieux et anti-France. Une seule suggestion : Nous nous rallions à nos racines judéo-chrétiennes, nous éjectons les incompétents et les musuls, et nous supprimons la double-nationalité. Après, nous nous arrangeons entre nous et ça peut être chaud. Cela semble pourtant le seul programme à privilégier, mais comme dit le proverbe « Il y a encore loin de la coupe aux lèvres »…

Les commentaires sont fermés.