Ferrand, Maréchal des bourriques !

trichard, sur son fauteuil, la haut, de maréchal,
a posé son gros cul et d’un air médiéval,
a statué sur les gilets…
De quelques mots très aigrelets,
le poussah a souhaité que l’on ferme le bal…

PACO. Hi han hi han hi han hi han !
17/12/2018.

 

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/richard-ferrand-dans-tous-les-cas-c-est-le-debat-qui-doit-primer-pas-le-combat-1125642.html

 72 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. On ne parle plus du tout des suites de son procès pour escroquerie présumée à ja mutuelle qu’il présidait ….
    C’est comme pour le retour du fric filé par la bande à sako à nanard …
    Les magistrats sont bien moins coulants à l’égard des RR …

  2. Ferrand,nous voilà !
    Devant toi, le sauveur de la France
    Nous jurons, nous, tes gars
    De servir et de suivre tes pas
    Ferrand, nous voilà !
    Tu nous as redonné l’espérance

    ________________

    tu vois ce que je veux dire ? ……

    jamais ! jamais ! jamais !

    • ce n’est pas pour toi, Paco, bien évidemment

      c’est juste au cas où certains n’auraient pas ……

  3. Il a aussi, plein de cette suffisance qui le caractérise, bavé sur le principe des votations suisses qui seraient le fait de quelques cliques et lobbies ,tout ça ,au fond,pour dénigrer ce principe de consultation régulière de la nation suisse sur des thématiques qui engagent le peuple et la cohésion sociale : en bref,ce principe reviendrait à encourager la tyrannie de minorités sur la majorité ! Et ,bien sûr, conforté dans cette stupide appréciation par le journaliste Alain Duhamel qui s’est ,une fois de plus planté en étalant sa culture comme d’autres de la confiture, a propos de ce mode de gouvernance, critiqué par des auteurs….du 19eme siècle….Mais les Suisses leur ont bien répondu qu’en matière de démocratie ,ils n’ont pas de leçon à recevoir , surtout venant de la France !
    Tout ça pour dire, comme Christine Tasin , que les Gilets Jaunes ont tendance à croire au Père Noël.

    • la tyrannie des minorités, c’est ce qu’on subit actuellement,
      toujours la vieille ficelle de l’inversion accusatoire,

      ils ne se renouvellent pas, nos politicaillons, et Duhamel, oust ! du balai ! on t’as assez vu, quand il apparaît, je zappe

      • Duhamel, oust ! du balai ! on t’as assez vu

        il n’a plus qu’à monter sur son vélosolex ce vieux con

Les commentaires sont fermés.