Luc Ferry : la dissolution de l’Assemblée est inévitable

Publié le 30 novembre 2018 - par - 33 commentaires

Ce n’est plus 75% mais 84% qui approuvent. Macron doit cauchemarder et Castaner s’arracher les cheveux:

Près de huit Français sur dix n’ont pas trouvé le président convaincant lors de son intervention mardi.

Le discours d’Emmanuel Macron sur la transition écologique mardi n’a pas réussi à atténuer le soutien des Français aux « gilets jaunes », selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour franceinfo et Le Figaro publié mercredi 28 novembre. Bien au contraire, ils sont plus nombreux que jamais à soutenir le mouvement : 84% le trouvent « justifié », soit sept points de plus que la semaine dernière.

Les « Gilets Jaunes » sont toujours aussi soutenus par les sympathisants d’extrême gauche (90%), de la gauche traditionnelle (90% au PS), d’extrême droite (96%), de la droite traditionnelle (75%), mais aussi par un sympathisant LREM sur deux (50%).

Emmanuel Macron n’a pas convaincu

66% des Français indiquent avoir écouté le discours d’Emmanuel Macron mardi.

Parmi eux, 78% n’ont pas trouvé le chef de l’État convaincant.

C’est le pire niveau enregistré après une intervention ou annonce d’Emmanuel Macron. La parole présidentielle ne semble plus imprimer dans l’opinion.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-le-soutien-des-francais-au-mouvement-gagne-sept-points-84-malgre-les-annonces-d-emmanuel-macron-sur-l-ecologie-selon-un-sondage_3075995.html

 

 

Luc Ferry sur les Gilets Jaunes : « La dissolution de l’Assemblée est inévitable. De toute ma vie, je n’ai jamais vu un soutien de 84% à un mouvement. Jamais. »

 

 

http://www.fdesouche.com/1115469-luc-ferry-sur-les-gilets-jaunes-la-dissolution-de-lassemblee-est-inevitable-de-toute-ma-vie-je-nai-jamais-vu-un-soutien-de-84-a-un-mouvement-jamais

Print Friendly, PDF & Email

33 réponses à “Luc Ferry : la dissolution de l’Assemblée est inévitable”

  1. Avatar Machinchose dit :

    je me dis que seuls quelques gestes forts pourraient le sauver………..

    COMMENCER PAR VIRER tous LES CLANDESTINS QUI ONT ENVAHI LE Pays

    stopper toutes les allocs de la vache a lait ….priorité aux Français..je connais une famille de Roumains, bosseurs les deux (au noir a 60% de leurs revenus) bénéficiant de logement HLM, d’ une CMU, de petits avantages pour le gamin , cantine gratos etc etc ..

    CET EXEMPLE ETANT A MULTIPLIER PAR CENT MILLE POUR LES FAMILLES VENANT DES DEUX AFRIQUES

    revoir le comportement du pouvoir enver toutes ses forces de l’ ordre, autoriser les policiers a tirer s’ ils se sentent en danger, sans plus jamais leur casser les couilles pendant des mois …et pourquoi…et comment….
    le flic a tué le malandrin! affaire réglée, on augmente le flic d’ un petit billet vu les economies qu il va ainsi provoquer en eliminant la sous-merde

    sommations inutiles et imbéciles supprimées!

    rétablissement de la peine de mort

    suppression de la bi-nationalité !! voire de la triple (Calos Bishara Ghosn) Franco-Libano-Brésilien ….( il risque pas, lui, de faire Carioca avec sa sale gueule de levantin huileux et franc comme un âne qui recule)

    rétablissement de la proportionelle

    dissolution du Parti Communiste qui nous range au même niveau que la Chine,la corée du nord et cuba, ou cette gangrène existe encore!!

    reouverture et même construction de nouveaux bagnes, en Guyane bien sur! plus de prisons ou on vient en famille, passer deux heures avec le cher détenu;;; ( ça en refoidira plus d’ un de ces « irritants » )
    seules les peines inférieures a 5 ans resteraient en France, au dessus ce sera Cayenne…

    application véritable du code pénal avec les punitions et peines afférentes et appréciation réaliste des peines financières (je hurle de rire quand je lis que Mouloud a été condamné a 20.000 euros d’ amende….parce que, Mouloud, tu le vends au prix de boeuf Angus,ou même Waygyu il te rapportera a peine 600 euros…..
    les incarcérés, tous au travail, histoire de payer leur hébergement….ET FINI DE « CANTINER » en blanchissant le fric de leur vols

    légaliser le canabis, pas plus nocif que le tabac ou le jaja; mais punir de perpète le moindre dealer d’ autres cocaine ou héroine et autres saloperies

    punir durement tous ces mariages blancs qui sont une insulte, un offense a nos coutumes….

    etc etc etc ……….je pourrais, tout comme vous en citer encore des pages, mais ce serait un bon début….rien qu a propos de LA riligion…..

    bon, et aprés ça: je garantis que les GJ seront prêts a s’ asseoir autour d’ un barbecue géant , avec bons vins, excellents grillades pour discuter avec ces « Messieurs » qui devront venir pieds nus, en robe de bure,une corde au cou symbolique, et la Clé du coffre volée depuis 40 ans
    il n’ y a aucune raison pour que ce soient toujours les « salauds de pauvres, sans dents » qui soient reçus avec la condescendance et le mépris mal dissimulé des  » gouvernants » dans leurs palais dorés!
    une aire d’ autoroute ferait aussi bien l’ affaire avec tente géante, chauffage, toilettes,et super barbecue !!

    en ville, comme paris des rencontres locales avec Prefets et autres chefs ou directeurs de WC (les cabinets) peuvent trés bien se dérouler autour de séances « saucisson-Pinard », et hors de ces salons dorés de Prefectures ou les « pauvres » se sentent déjà tout intimidés….

    et pour le plaisir….en finir lors de ces réunions de leur donner du Monsieur le Prefet, madame le Ministre, Monsieur le Ministre, Excellence de mesdeuzes,
    il suffira de « Citoyen ou CITOYENNE !! et basta!

    • Avatar babe dit :

      tout a fait d’accord et je rajouterais les maisons de correction qui ont ete fermées et qui sont une alternative a la prison quoiqu’il en soit aujourd’hui il ne faut rien lache et il faut une dissolution rapide ça suffit

    • Conan Conan dit :

      Salud Amigo !

      Un conseil : évitons les plagiats, dépose et fait vite enregistrer ton programme !!…A 100% d’accord, sauf pour le cannabis qui pourrit plus de la moitié de notre jeunesse …
      A supprimer complètement, sinon => traitement psychiatrique !
      Et les dealers => Cayenne ou retour au bled chez les producteurs !
      Les chiens s’en passent bien !…

      • Avatar Machinchose dit :

        Pas de problème! finalement les dileurs quand ils auront pris perpète en Terres Austarlés, on n’ en entendra plus parler…et le haschich ( canabis) disparaitra de lui même!

        parce que içi c’est pépère les condamnations a la mords moi le….

        les flics dégainant et abattant le racailleux qui tentent de les ecraser, ou celui qui leur fout le feu a leur bagnole….

        le Président qui accepterait mon programme sera élu a plus de 70% des voix votantes !!

    • frejusien frejusien dit :

      Super programme @Machinchose, bémol, le cannabis qui détruit les neurones, à la place on vire tous les reubeux trafiquants avec leur famille au grand complet, cousins, belle famille et tutti quanti…

      Dissolution de l’Assemblée nationale, vote à la proportionnelle intégrale

      Qu(est-ce que c’est que ces députes qui ne représentent pas la Nation ??

    • Avatar Joël dit :

      « COMMENCER PAR VIRER tous LES CLANDESTINS QUI ONT ENVAHI LE Pays »
      Cela ferait de lui un pro-France et anti-Europe alors qu’il est exactement le contraire.
      En passant, la sénatrice benbassa est aussi trinationale (Française, Turque, Israélienne). Ça, ça devrait être interdit dans la fonction publique d’état. Gohsn c’est du privé, on s’en fout un peu ( quoique nommé par qui ?).

    • Avatar laetitia dit :

      la solution juste, parfaite, et d’une normale humanité, Bravissimo!

  2. Avatar Jean B dit :

    L’idée de la dissolution de l’assemblée fait son chemin..
    Marine Le Pen l’a déjà évoqué discrètement.
    Je pense que cela paraît le mot d’ordre a faire passer pour une meilleur représentivité et donc de meilleurs débats.
    ( par contre il faut introduire la proportionnelle)

    • Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

      Bonjour @Jean B ;

      Dissolution de l’Assemblée Nationale. Oui ! Mais avec quelles conditions ? Si c’est pour ne changer que certaines personnes mais retrouver LREM majoritaire on ne fera rien.

      Dans le cas où l4assemblée Nationale serait reconstituée mais sans majorité LREM, je crois que ça va être difficile d’obtenir la dissolution ; parce que précisément l’attitude dictatoriale de Macron est basée sur cette majorité LREM. Il s’en fout que ses députés soient bons ou mauvais, qu’il y ait un bon nombre de marocains… ce qui compte c’est sa majorité ; pareil au Sénat, avec cette composition majoritaire, il règne en maître et seigneur.

      Je profite de l’occasion pour souligner quelque chose qui m’a interpelée ; la fameuse demande de destitution de Macron par l’Article 68 de la Constitution. Bien !

      Ce qui me trotte dans la tête ce sont deux choses par rapport à çà :

      1°).- Monsieur Asselineau avec son parti l’UPR propose cette destitution, comme si personne n’y avait pensé, tout comme brandir l’article 53 pour sortir de l’UE. Mais bon, ça fait son effet par ceux qui se pâment d’admiration devant l’érudition du monsieur et son talent pédagogique.
      Hors, il se trouve que ce fameux article 68 brandit par monsieur Asselineau pour la destitution de Macron ne peut absolument pas être appliqué dans la mesure où cela requiert le vote du sénat et de l’Assemblée; assemblées dans lesquelles LREM est majoritaire ; donc c’est un coup d’épée dans l’eau.

      Néanmoins, Monsieur Asselineau par ce moyen, avec cet article pour cette situation, se met en avant et la mousse monte.

      La deuxième chose ; et cela devrait intéresser RR pour quand les jours viendront de s’occuper de l’UPR ; monsieur Asselineau a adressé, paraît-il, un courrier à Mélenchon pour lui parler plus précisément de cet article et de la destitution de Macron. Ce que je veux souligner avec ça, c’est la connivence établie entre UPR et Gauche/FI… On le savait ; il y a eu d’autres tentatives en d’autres circonstances.

      Enfin pour en revenir à cette histoire de destitution non applicable et la demande formulée par Marine Le Pen, je la trouve très, très judicieuse, stratégiquement superbe à la condition que l’Assemblée, en effet soit reconstituée sans la majorité LREM. Si c’est le cas; la deuxième étape, la destitution par l’article 68 serait alors possible.

      Bravo Marine !

      Mais, on obtiendra pas ce renouvellement de l’Assemblée vous avez donc compris pourquoi.

      Aux lecteurs RR ; lorsque l’on viendra vous bassiner avec les talents exceptionnels de monsieur Asselineau; répliquez bien que ce n’est pas possible parce que LREM est majoritaires dans les Assembles, et vous pouvez renchérir en disant qu’étant donnée l’érudition de monsieur Asselineau, c’est même étonnant qu’il ait proposé cette solution ; est-ce que cela cacherait quelque chose de ses motivations profondes en pensant qu’il serait toujours le roi borgne parmi son auditoire aveugle ?

    • Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

      En complémént de mon commentaire précédent concernant la dissolution de l’Assemblée et la destitution de Macron avec l’Article 68 de la Constitution

      A PROPOS de l’Article 68 de la Constitution Française
      :::: https://frama.link/gmj8PcmL
      __________________________________________________
      Destituer Macron grâce à la Constitution, le fantasme de certains Gilets jaunes
      29 novembre 2018
      :::: https://www.lejdd.fr/Politique/destituer-macron-grace-a-la-constitution-le-fantasme-de-gilets-jaunes-3810572

      De nombreux Gilets jaunes appellent à la destitution d’Emmanuel Macron en utilisant l’article 68 de la Constitution. Cela n’a aucune chance de se produire.

      C’est un slogan qui revient dans les manifestations des Gilets Jaunes ou sur les pages Facebook du mouvement : « Macron destitution ». A la télévision, c’est un des fers de lance des Gilets jaunes, Maxime Nicolle, alias « Fly rider », qui a lancé le mot d’ordre : « Cela peut paraître bizarre pour certains ce qu’on souhaite… On demande la destitution d’Emmanuel Macron », a-t-il affirmé sur le plateau de Touche pas à mon Poste sur C8 la semaine dernière. Sur Internet, une pétition demandant la destitution du président de la République dépasse les 150.000 signatures.

      Un article de la Constitution jamais utilisé

      Pour appuyer leur demande, de nombreux internautes évoquent un passage de la Constitution : l’article 68.

      « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour », peut-on lire.

      La procédure de destitution -qui n’a jamais été utilisée- été introduite en 2007 comme une contrepartie à l’immunité dont dispose le chef de l’Etat. A aucun moment, il n’est néanmoins précisé quelle est la nature des manquements qui pourraient conduire à une destitution du chef de l’Etat. Pour le constitutionnaliste Didier Maus, interrogé par Libération, il faudrait « soit que le président bloque le fonctionnement des institutions », en refusant de signer les lois ou en bloquant la Constitution par exemple, « soit que son comportement personnel soit indigne de sa fonction ».

      C’est notamment l’ancien candidat à la présidentielle du parti pro-Frexit UPR François Asselineau qui a soufflé l’idée aux Gilets jaunes d’utiliser cet article. La vidéo publiée le 22 novembre et dans laquelle il expose cette idée a été partagée plus de 129.000 fois et a été vue par des centaines de milliers d’internautes. François Asselineau invitait notamment les Gilets jaunes à « aller chercher Macron » en demandant aux députés de lancer une procédure en « destitution » du chef de l’Etat pour « manquements graves » à « ses devoirs ». « Il n’y a pas besoin d’aller briser des vitres. Allez donc demander à vos députés de lancer l’article 68 de destitution de M.Macron. Voilà. Je vous donne des bons conseils », expliquait-il.

      Pour aider les Gilets jaunes dans leurs démarche, l’UPR a diffusé sur son site internet une lettre type à envoyer aux députés et sénateurs : « Nous mettons en ligne ci-dessous le projet de lettre que nous conseillons à chaque citoyen français – et notamment aux « gilets jaunes » – d’adresser avec la date et sa signature à son député. Il suffit de faire un copier-coller de ce texte et de choisir entre Madame et Monsieur au début et à la fin de la lettre avant de l’imprimer et de l’envoyer à son député », peut-on lire.
      La procédure n’a aucune chance d’aboutir

      Pour être examinée, la proposition de résolution sur la destitution doit être motivée et signée « par au moins un dixième des membres de l’assemblée devant laquelle elle est déposée ». Théoriquement, 58 députés pourraient donc demander que soit examinée une demande de destitution d’Emmanuel Macron. Mais la requête n’aurait aucune chance d’aller plus loin. En effet, La République en Marche est majoritaire à l’Assemblée. Or, le rejet de la proposition de résolution par l’une des deux Assemblées met forcément un terme à la procédure. Le processus a été construit pour qu’il ne soit pas utilisé pour des motifs politiques. « Il n’est pas question ici de juger la politique menée par un Président mais d’apprécier son rôle comme gardien de la Constitution », confirme le constitutionnaliste Didier Maus.

      François Asselineau, lui-même, est bien conscient de l’impossibilité, pour cette procédure, d’aboutir : « On s’en fiche que ça ne débouche jamais. Le principal, c’est que ça serait fait. Pour la première fois dans l’histoire, un président de la République en exercice aura vu des députés mettre en oeuvre cette disposition. »

    • Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

      SUITE n° 2 à propos de l’Article 68 de la Constitution
      ______________________________________________
      Article 68
      :::: https://frama.link/VGXARBge

      Modifié par Loi constitutionnelle n°2007-238 du 23 février 2007 (voir en fin de commentaire) – art. unique

      Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

      La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

      La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

      Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

      Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article.

      Liens relatifs à cet article
      Cité par:
      Constitution du 4 octobre 1958 – art. 67 (V) – { https://frama.link/FeXhgRam }
      LOI n° 2014-1392 du 24 novembre 2014 – art. 1 (V) – { https://frama.link/MTgfzwtC }
      ____________________________________________
      Loi constitutionnelle n°2007-238 du 23 février 2007 portant modification du titre IX de la Constitution (1).
      :::: https://frama.link/n1qSK12K

  3. Avatar Robertr dit :

    Pour notre pays cella s’était le mieux,mais pour la classe politique le pire des cauchemars .un chef n’a plus de l’égalité quand les hommes ne le suive plus.

  4. Avatar lacata dit :

    Dissolution de l’assemblée, oui c’est une bonne idée car macron ne changera pas de cap, il l’a encore rappelé en argentine.

  5. Avatar J dit :

    Dissoudre l’AN, certes mais si c’est pour la reformer avec du copinage, ce n’est pas la peine.

  6. Avatar néo dit :

    Bien sur qu’il devra dissoudre, et j’espère que la première commission parlementaire sera sur BERCY. C’est obsessionnel chez moi… Pour retrouver nos libertés nationales, il faut dissoudre cette aberration mittérrandienne et réaffecter le budget à chaque ministère en toute transparence (où va le pognon). Enfin définir par la loi, une pénalisation des lobbies sur leur ingérence anticonstitutionnelle.

  7. Avatar jojo ( le plombier ) dit :

    Macron est – il soluble dans l’alcool , L ‘illettrisme , La connerie , Du Peuple de France ? Beh oui !

  8. Avatar exocet dit :

    j’aimerais savoir si cela et vrai ou faux, il paraît que la constitution de la 5ème république n’existe plus depuis le 1 janvier 2017, et cela a cause d’un décret que valls premier ministre de Hollande aurait rédigé et signé.

    • Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

      Voici un article qui reprend exactement la formulation de votre question.
      __________________________________
      LA FRANCE N’A LÉGITIMEMENT PLUS DE CONSTITUTION, DONC PLUS DE LOIS, NI DE GOUVERNE-MENT, NI DE PRÉSIDENT, ETC.
      :::: https://frama.link/Ce41wAn_

      Aussi incroyable qu’il puisse paraître, la France n’a officiellement plus de Constitution depuis le 1er janvier 2017. C’est difficile à admettre, mais pas à comprendre du strict point de vue du droit.
      …./….

      • Christine Tasin Christine Tasin dit :

        Non cette information est une fake news, les gens qui font circuler cela sont soit des menteurs qui veulent manipuler soit des gens qui n’y connaissent rien

        • Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

          Bonsoir @Madame Tasin ;

          Je ne mens pas, alors je n’y connais rien ; tant pis, je préfère ça et je le reconnais humblement, c’est vrai !

          Pourtant, vous avez pu voir toutes les références officielles que j’ai données, notamment de LEGIFRANCE, la parution au JORF, Justice , et l’article relevé sur Polémia. Alors moi, je n’ai pas menti, mais eux connaissent un petit peu quelque chose quand même ; seraient-ils des menteurs sans le savoir à l’insu de leur plein gré ?☺☺☺ Ah ! les vilains !

          • Christine Tasin Christine Tasin dit :

            Je sais bien que vous ne mentez pas, mais j’en ai parlé avec Maxime notre juriste, qui est formel beaucoup de bruit pour rien je vais publier sa réponse. Amitiés

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      C’est faux, ce décret ne change rien, les gens qui font courir ce genre de bruit ne sont pas fiables

    • Sarisse Sarisse dit :

      Faux, et archifaux.

  9. Avatar Desespoir50 dit :

    Tant que la presse, à 95% de gauche, publiera ses propagandes gauchistes, rien ne changera.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Lire pour se convaincre de ce que vous dites les articles plus que complices du « Figaro » sur « le pacte pour les migrations » …

  10. Avatar Stéphane dit :

    J’adore Luc Ferry.
    Un seul bémol, quand il parle de la « France périphérique », j’ai l’impression qu’il inverse les rôles.
    Il doit s’agir d’un lapsus révélateur à propos du délaissement de la vraie France.

  11. Conan Conan dit :

    Dissolution ….
    Suis pas très féru en droit constitutionnel, mais, sauf erreur, cette possibilité n’est offerte qu’au Président de la république ????…..
    Il faudrait une insurrection ou une paralyse complète pour que notre jeune golden boy y soit poussé, c à d obligé moralement.
    Encore faut-il avoir quelques notions de morale…

  12. Avatar Asher Cohen dit :

    Mr Ferry n’est pas ma tasse de thé pour différentes raisons. La Dissolution de l’AN n’est pas une solution car les problèmes sont politiques avant d’être économiques comme il le soutient. Les fondateurs d’état sont condamnés à la violence et c’est une Loi fondamentale des sociétés humaines. La situation de la France est irrécupérable sans un clash, parce que les gens ont perdu toute confiance en l’appareil d’état et les problèmes économiques découlent d’abord de là. En supposant que le Gouvernement allège la fiscalité sur les carburants, il sera toujours contraint à trouver des impôts ailleurs, et alors on n’en sors plus de ce jeu infernal. Les millions de personnes exclues ont toutes souffert des graves injustices qui sont irréparables. Le mal est fait et la parole n’est maintenant plus aux politiciens bonimenteurs. Quelle personne sensée irait investir son temps, son énergie, et même sa vie, dans un pays dans un tel état?

    • Avatar Machinchose dit :

       » La situation de la France est irrécupérable sans un clash, parce que les gens ont perdu toute confiance en l’appareil d’état  »

      bien d’accord !! c’est TOUT l’ appareil qui est a reviser !!

      ras le bol de ces deux assemblées, ce conseil des tas de gratteurs, cette je ne sais quoi « constitutionelle » ou on recase au poids du platine de vieilles branches pourries comme le vieil assassin de la France , le Giscard et son regroupement familial, qui aurait du etre exécuté pour cette terrible traitrise!!

      oui, ça me revient: le conseil constitutionel……une maison de retraite d’ une opulence rare pour vieux cons inutiles créée par eux mêmes
      et bien sur ras la casquette de ce chef de l’ état comme du concierge de Matignon !!

      un vrai gouvernement ce n’ est surement pas un chef de tribu qui siège a l’ élysée et tout simplement parce qu il a plus de potes que les autres doit se comporter en petit Roi de France….ravalant ses ministres au rang de larbins executant ses désirs et ordres, sous peine du mechant regard , voire de la vacherie lors du conseil dit des ministres du mercredi!

  13. frejusien frejusien dit :

    Suppression du Sénat, réduction du nombre de députés, deux par département c’est amplement suffisant,
    Suppression de tous les Comités et conseils bidules et Théodule,,

    Ce gars, Luc FERRY , il parle d’or, les journaleux l’écoutent bouche bée

  14. Avatar hebe dit :

    pourquoi, au fait , l’Etat serait-il opposé aux profiteurs immigrés ? ce sont les seuls qui sont dans l’incapacité de dénoncer leurs prodigieux privilèges du même tonneau que les aides à la nullité dont ils sont bénéficiaires.

    état – immigrés : donnant donnant ( tu me fais élire et nous partageons le pactole en aides diverses ( CAF pour toi – allocations parlementaires pour moi )

    t’inquiète : on sait qui on va faire payer … et nos copains de l’EU sont déjà d’accord ( ils font tous la même chose )

Lire Aussi