Insolite 2, budget italien : un député de la Ligue écrase à coups de chaussures le dossier de Moscovici

Délicieux. Mieux qu’un long discours.

Moscovici le traître, commissaire européen aux affaires économiques vient, tout content de lui, d’annoncer que la Commission européenne n’acceptait pas le budget italien. Angelo Ciocca, eurodéputé de la Lega s’empare de ses fiches et les écrabouille à coups de chaussures.

Naturellement, le fasciste Moscovici, qui sait parfaitement de quoi il parle, crie à l’extrême-droite…

 

 106 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. MDR ! il se doutait qu’il se passait qq chose, derrière son dos ah ah ! ah !

    cette tête de nœud a des admiratrices ???
    bof ! c’est possible….

  2. Ce sale type de MOSCOVICI arrogant et agressif n’a eu que ce qu’il mérite un pied sur son papier son papier il a eu de la chance de ne pas encore l’avoir au cul !

  3. AH ! c’est lui le commissaire européen à l’ECONOMIE !
    c’est donc ce bon à rien qui coule notre économie ainsi que celle de la Grèce,

    une belle chaussure italienne pour lui, c’est lui faire trop d’honneur,
    un pot de chambre plein renversé sur sa tête, c’est tout ce qu’il mérite !!

    • Bien vu, le pot de chambre serait vraiment le chef adéquat pour coiffer cette tête de c.l !!!…..
      Je sais que ça ne se fait pas sur ce blog …mais, pardon ..je n’ai pas pu me retenir ! …
      Il se doutait bien qu’il se passait quelque chose derrière son dos, mais il a préféré ne pas regarder … Lâcheté ? Honte ? Distraction ?…
      Pensait-il laisser sur le pupitre l’objet de sa défécation sans que cela suscite la moindre réaction ??…
      Son absence de réaction va décevoir plus d’une de ses admiratrices…

  4. Il est con ce mosco, ce qu’il dit s’appliquerait mieux à l’immigration, à part que la violence est pas que symbolique. Mais chut faut pas le dire…

  5. les chaussures de ce député italien
    valent plus chères que le chiffon de Moscovici
    et bien entendu Moscovici utilise pour défense
    « extrême droite » petit minable sans envergure

  6. C’est une version assurément réelle du « Niet, niet, niet » de Nikita Khrouchtchev à l’ONU en 1960. Et, contrairement à l’intervention du chef de l’URSS, elle est amplement justifiée. Ce qui les rapproche surtout, en plus de la chaussure, c’est l’inutilité, voire la nocivité de ces deux machins que sont l’ONU et l’UE.

  7. Députe Européen pourri, un traître a sa nation, a virer aussi vite que possible !

Les commentaires sont fermés.