A la Grande Synagogue de Paris, Macron fait face à une communauté juive « gravement inquiète »

Illustration : Nicolas Sarkozy, Joël Mergui, Emmanuel Macron, Haïm Korsia et Gérard Larcher, ce mardi soir (Yoan Valat/AFP)

 

Obono® est devenue la marque déposée de l’antifascisme obnubilatoire. Avec un débit de mitraillette et dans une énième saillie à France Info, elle classait Emmanuel Macron à la droite de l’échiquier politique ou, carrément, à l’extrême droite pour sa politique migratoire. Pour Danièle Obono, député La France insoumise, la France a hérité d’un mini-Trump « la moumoute en moins et le sourire plastique en plus » et l’expression Nos ancêtres les Gaulois est « une construction historique de la droite et de l’extrême droite ».

Pourtant, le nouvel antisémitisme n’est pas gaulois et nombre de Français juifs s’en inquiètent, déménageant des départements à risque, pour, justement, habiter des villes encore peuplées de Gaulois ou de coreligionnaires.

Mais le risque est partout, avec cette dernière agression en date : un homme qui traversait le pont Alexandre III, à Paris a été agressé au cri de « sale juif ».

« Agression antisémite, à Paris, dans la nuit de dimanche à lundi : un homme qui traversait le pont Alexandre III a été roué de coups, après qu’un individu à scooter lui a dérobé sa chaîne et son pendentif en étoile de David. La victime a porté plainte. » (FranceBleu)

BHL, l’indigné sélectif, qui n’aime pas non plus tout ce qui est gaulois ou franchouillard, s’est empressé de tweeter : « Je viens de prendre connaissance de l’agression antisémite, hier soir, à Paris, sur le pont Alexandre III. Cette violence crasse n’est plus supportable. Cette banalité du mal devient abominable. Les larmes de crocodile des faux amis me donnent, d’avance, la nausée. »

Oui, mais cette banalité du mal, cette barbarie à visage humain, d’où viennent-elle désormais ?

Ces personnalités médiatiques, comme nombre de dirigeants communautaires, n’arrivent pas à se débarrasser de leurs tics obsessionnels, de leurs éléments de langage et de leurs mantras habituels de l’antisémitisme, certes honteux et inexcusable, d’une France moisie… mais qui date un peu.

Ce ne sont pas les ligues de Drumont ou les collabos pétainistes qui ont installés, en France, des millions d’arabo-musulmans (puis des Turcs et maintenant des Afghans…), important avec eux certaines sourates du Coran, peu amènes avec les juifs.

Si leurs pays d’origine, du Maghreb notamment, sont quasiment judenrein, la France accueille encore la plus grande communauté juive d’Europe : mais que pèsent 500 000 juifs face à 6-10 millions (minimum) de musulmans de plus en plus radicalisés ?

A l’approche des fêtes de Rosh Hashana (9 et 10 septembre), c’est donc une communauté inquiète qui reçoit Emmanuel Macron à la Grande synagogue de la Victoire, à Paris. Et cette fois-ci, sur ce nouvel antisémitisme, les dirigeants communautaires interpellent clairement le président de la République.

« Joëlle Bokobza, responsable de la revue communautaire Eden 94, explique: « Cette fête est un moment précieux. Elle se veut être une pause, un arrêt sur image pour un flash-back sur les douze mois écoulés qui permettent à l’homme de se projeter dans l’avenir. »

Entre alors dans la Grande Synagogue de la Victoire de Paris, où cette responsable juive est assise parmi 1500 fidèles, Emmanuel Macron. Le président honore de sa présence la communauté religieuse juive – une première historique – qui l’invite pour la présentation officielle des vœux .

Emmanuel Macron, très salué individuellement, est plutôt mollement applaudi par la foule. Contrairement à un Nicolas Sarkozy qui a soulevé l’enthousiasme une demi -heure plus tôt […] Car la communauté juive est gravement inquiète pour son avenir en France. La montée de « l’islamisme », de « l’antisémitisme » et de « la haine d’Israël » sera plusieurs fois dénoncée devant la plus haute autorité de la République. Haïm Korsia rappelle ainsi la récente agression, sur le pont Alexandre III de Paris, dans la nuit de dimanche à lundi d’un jeune, roué de coups, sa croix de David arrachée à l’injure de « sale juif ». Il appelle un suivi de l’affaire de « l’iman de Toulouse » et de tant d’autres dossiers. « Pour être nous-mêmes, observe-t-il, nous avons besoin de sérénité ». « L’État de droit » doit « extirper les racines du fanatisme et de l’intolérance » avec « des décisions qui sont exécutées. »

Joël Mergui, président du Consistoire, fait également part des « doutes » de la communauté juive: « Nos enfants partent » car « la France, terre d’asile, est train de devenir une terre d’exil pour les juifs ». Avec cette question cruciale: « Jusqu’où ira la mauvaise conscience de notre société, à tout accepter, à tout pardonner ? » « Par peur de stigmatiser, de commettre un amalgame coupable, la France a perdu des années dans sa lutte contre l’islamisme radical ». Et ce vœu final adressé au président: « Nous voulons croire que vous préférez les actes à la parole. « 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/09/05/01016-20180905ARTFIG00001-la-communaute-juive-se-montre-inquiete.php

Si Joël Mergui déclare, avec raison, « Nos rabbins (…) constatent la recrudescence des actes antisémites, dont ils refusent que la paternité soit attribuée à des déséquilibrés », ses autres propos, avec ceux du grand rabbin Korsia, détonnent, en refusant d’être « les victimes collatérales d’une laïcité de repli qui croit lutter contre l’islamisme », en faisant part de « leurs inquiétudes à l’égard de la montée des populismes et de la montée des racismes en Europe » et en demandant que « l’abattage rituel, la circoncision, les fêtes religieuses » ne soient « plus perçues comme des concessions en marge du droit (…) mais (soient) des libertés évidentes ». (Sud-Ouest).

L’ennemi, à égalité avec l’islam radical, serait-il donc aussi la laïcité et les « populismes » ?

Quoiqu’il en soit, face à un président « roi de la com », à une Justice laxiste et orientée, à des médias complices, à une gauche pro-palestinienne et à une droite molle et insipide, difficile d’espérer des actes forts.

A l’heure d’allumer les bougies de Rosh Hashana, de réciter les bénédictions et de se souhaiter Chana tova, les juifs de France soupireront sans doute en pensant à ces nouveaux Gaulois islamisés des cités de non-droit, Français de papiers mais vrais antisémites de cœur.

En rêvant d’un coup de chofar salvateur à l’oreille des malentendants de La République en marche.

 120 total views,  1 views today

image_pdf

87 Commentaires

  1. @Pikachu,
    l’explication de l’origine du nom Pagnol, après réflexion , prouverait-il forcément une origine juive ?
    Beaucoup de patronymes proviennent de nom de lieu : comme dumoulin, ou dupont, c’était une façon de distinguer deux personnes portant le même prénom, et les nobles prenaient aussi le nom de leur terre,

    Dans mon village, il y avait une famille de rouquins à la peau très pâle qui s’appelait Scotto, et en grandissant, il m’est venu l’idée que leur ancêtre était sans doute venu s’installer en débarquant d’un bateau écossais, et que scottish en s’adaptant à la langue du coin ,était devenu scotto,
    Qu’en pensez-vous ?

    • WHY NOT !!

      Scotto, Scotti Nom italien, éventuellement corse, qui signifierait originaire d’Ecosse. Cependant, vu la fréquence du patronyme, on est en droit de s’étonner d’une telle abondance d’Ecossais en Italie. En fait, il s’agit plutôt d’un hypocoristique de Francesco (= François) : Francesco > Francescotto > Scotto. Le nom Scotto est souvent suivi d’un complément, par exemple Scotto d’Apollonia ou Scotto di Liguori.

      • Ah ! vous m’en direz tant…. bon, mon hypothèse était hasardeuse,

        @Machinchose, grâce à ton lien en onomastique, j’ai retrouvé un de mes patronymes qui remonte au 2ème siècle, j’adore fouiller le passé !

  2. je trouve que l’ ami Haïm a beaucoup grossi !!

    la dernière fois ou je l’ ai rencontré c’était a l’ AJME….et en présence de Feu mon Maïtre Gérard Nahon (Z’L)

    Madame Korsia est surement un cordon bleu 😆

  3. je me demande si le repli de la laïcité, ne sous-entend pas un recul devant l’islam

  4. Et macron, pour faire comme un certain Jean-Paul, leur dit : « N’ayez pas peur…de mes amis ».
    30 deniers le dîner du CRIF ça le fait.

    • Quel débat stalinien ? Il y a justement un débat, ici, mais ce n’est pas non plus la fête du slip.

      Si vous comparez les juifs de France aux « cousins du bled », c’est franchement limite… donc, on vous limite : ça s’appelle de la modération et c’est la responsable éditoriale qui décide.

      • @Yann Kempenich ,
        Il y a débat et je me permets de dire en ce qui me concerne tendance stalinien . Je ne suis pas rancunière mais ce n’est pas « la foire du slip » ? ou  » l’en…ge de mouches  » basta ! ?

  5. @christine

    Votre propos est factuellement faux et c’est dans cette mesure aussi que le propos de Mariana l’est.
    En 2012, les Juifs votaient massivement à droite et les musulmans (93%) à gauche. Le vote était clairement confessionnel.
    J’avais personnellement mené un mini-sondage dans ma synagogue pour le second tour et le résultat était identique sur une vingtaine de personnes interrogées, seule une personne n’avait pas voulu répondre, et une personne votait Hollande.
    Ce qui collait peu ou prou au vote des Juifs français en Israël :
    https://www.challenges.fr/monde/presidentielle-les-surprises-du-vote-des-francais-expatries-a-l-etranger_1192
    —- copier-collé —-
    Mais ce sont les bureaux situés en Israël qui battent tous les record, avec 92,80% des suffrages pour Nicolas Sarkozy, contre seulement 7,20% pour François Hollande.
    —-

    http://www.lavie.fr/actualite/93-des-musulmans-ont-vote-pour-francois-hollande-07-05-2012-27212_3.php

    Donc, le résultat est clair, le vote juif ou musulman est strictement différent du vote général français. et ils sont en opposition claire l’un et l’autre.
    Votre propos est donc factuellement faux, tout comme celui de Mariana.
    Les Juifs français, contrairement aux français de souche, ne se posent plus seulement la question d’un vote social, sociétal, économique, de valeurs, mais de survie. L’idée étant pour beaucoup que le départ est inéluctable, la question étant de ralentir le plus possible cet « inéluctable ».
    Si vous posez maintenant la question du vote Marine Le Pen, je peux vous dire qu’il a augmenté chez les Juifs, c’est certain, mais pour beaucoup, Marine Le Pen évoque de manière exagérée le père. Les gens se disent, évidemment à tort, que la pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre, ce qui est idiot à plus d’un titre.

    • @Pikachu

      Vous apportez des éléments intéressants. Moi-même, je croyais que le vote juif était acquis à la gauche (j’avais écrit, un jour, que c’était un pléonasme) et un lecteur m’avait fait remarquer que c’était plutôt le contraire.
      Effectivement, en cherchant sur internet, en 2008 ou 2012, le vote juif allait à Sarkozy ou Fillon alors que le vote musulman allait à Mélenchon ou Macron.

      Mais nous allons faire « baisser la tension » et arrêter, heu… « l’enculage de mouche » comme dirait Christine 🙂

      Bonne fête quand même !

  6. Merci à Christine d’avoir pris un peu de son temps pour répondre et mettre les choses au clair.

    Un tel article allait évidemment déchaîner les passions ou raviver les désaccords. Mais le but n’était pas de diviser les patriotes.

    Ce qui m’inquiète, c’est quand Joël Mergui et Haïm Korsia parlent de « laïcité de repli » et de « montée des populismes ». C’est, pour des raisons différentes, liées à l’islam ou aux migrants, le même discours des Insoumis d’Obono/Mélenchon, et de la gauche/LaREM en général.

    C’est également le même discours du pape et de l’Église, qui, eux, semblent adorer la foi, la piété, le prosélytisme musulmans…

    • @Yann

      je ne m’étendrai pas sur la question, mais peu ou prou, je crois que Joël Mergui sait à quoi s’en tenir. Pour Hayim Korsia, je ne peux pas m’avancer, je ne l’ai pas particulièrement en estime, du fait qu’il est clair que sa nomination était éminemment politique. Après la montée au créneau du précédent Grand Rabbin de France à l’époque du mariage pour tous, il ne fallut pas attendre longtemps pour que, étrangement, on lui trouve des « dossiers », il dût donc démissionner.
      Je suppose que les autorités ont dû choisir de le remplacer par quelqu’un de plus « malléable ».
      Joël Mergui est différent et je pense que le discours qu’il aurait tenu sur un repli populiste est purement « diplomatique ». A son niveau, peu lui importe le gouvernement, il doit travailler avec pour permettre la meilleure intégration au quotidien des Juifs de France : il est pragmatiquement apolitique, mais sait parfaitement bien quoi penser.

  7. Je ne prendrai pas part à la discussion, n’ayant pas assez de connaissances sur le sujet,
    par contre, j’ai apprécié cet échange qui m’a appris pas mal de choses,

    Juste une question pour les érudits, qui me vient suite à l’évocation des juifs de Provence : Marcel Pagnol en fait-il partie ?

    • @frejusien
      Non, mais Pagnol était clairement à part. Une sorte de philosémite ou simplement d’humain sans oeillère.
      Il a écrit un livre, « Judas » justement, pour tenter de démontrer qu’il y a quelque chose de bidon dans l’accusation portée contre Judas. La préface qu’il donne à ce livre est d’ailleurs exceptionnelle, il s’y livre à une sorte de « cold case » et démontre que le dossier est bidon.
      D’autre part, c’était un camarade de classe d’Albert Cohen, (c’est ce qu’Albert Cohen raconte dans ses mémoires), et qu’Albert Cohen le bénissait à la manière des prêtres juifs (= Cohen).

    • @Fréjusien

      Fréjusien, vous avez peut-être raison :
      je viens de voir cette origine du nom Pagnol,
      —-
      Signification et origine du nom PAGNOL
      Origine : « pagnol » est un nom localise dans la region du sud-est, apherese d’espagnol, désignait l’originaire d’espagne .
      —-

      En effet, on peut légitimement se demander, si cela ne serait pas un patronyme juif à l’origine, quand on sait que les Juifs d’Espagne, après 1492, ont essaimé dans le bassin méditerranéen, en Hollande et en France.

      En tout cas, l’hypothèse n’est pas saugrenue.

      • @Pikachu, merci pour ces éclaircissements, le nom dérivé d’espagnol est logique,
        il y a pas mal de chrétiens qui sont juifs sans le savoir, et fervents catholiques, car convertis de longue date,
        je suppose que dans le bassin méditerranéen, on a tous un peu (beaucoup) de sang juif

      • y a aussi « Pingouin » d’ou on a tiré  » Espingouin  »

        souvent manchots d’ ailleurs !!

  8. Vous avez raison ,à l’avenir ,ne perdez pas un temps que je suppose précieux ,à répondre à ce que vous estimez être caricatural !

    • Comment voulez vous que les séfarades soient immigrationistes alors qu’ils ont fuis les pays Arabes.
      Ça serait du suicide.
      Deuxièmement , le communautarisme juif est visible dans quelques endroits en France , mais il ne s’impose ni ne veut s’imposer . Le prosélytisme est clairement interdit dans le judaïsme.
      La preuve en ait que la présence juive en France remonte a 2000 ans et que très peu de personnes ne connaissent même certains rituelles du judaïsme.
      Aujourd’hui,qui ne sait pas ce qu’est le ramadan ou l’Aïd ?

      • @Alma. Excellent commentaire.

        Je réponds à votre commentaire plus haut :

        Merci Alma pour le compliment. Notre ami Machinchose avait moyennement apprécié l’allusion à Djerba, qui était à prendre au second degré… Mais le « Tunisien du Nord » est peut-être plus ombrageux 🙂

        Le seule acte de bravoure qu’il ne fera pas, c’est la reconquête des cités gérées par les racailles et la reconduction des migrants hommes. Exactement !

  9. Là encore, du vrai et du faux.
    Le vrai, c’est que les Juifs se prennent souvent pour des stars et manquent d’humilité. Il y a de quoi me direz-vous ?
    Albert Einstein, et tant d’autres cerveaux juifs. Israël, pays improbable après 20 siècles d’exil qui renait tel un phénix des cendres des fours crématoires, défait des armées arabes en surnombre avec une toute petite armée mal équipée
    en 48. Ce même pays, qui menacé de disparaître en 67, va inverser contre toute attente le sort qui lui était imposé, au point de déclencher chez le Général De Gaulle, le héros derrière le micro, une crise de jalousie, qui lui fit révéler ses sentiments profondément antisémites.
    Effectivement, je vous confirme que beaucoup de Juifs, ayant été des « sous-hommes » ont développé le complexe du « nouveau riche », ou de l’ancien pauvre et se prennent pour des stars surdouées alors qu’ils sont bêtes comme leurs pieds. Sentiment humain et attitude insupportable.
    Quand je vois par exemple Attali, ce crétin fier de lui et qui croit savoir tout mieux que tout le monde, j’ai toujours une bouffée de haine devant son manque d’humilité. Il n’est pas le seul.
    Vous avez raison aussi quand vous dites que nous ne sommes que 1% (moins que cela en fait).
    Pour le reste votre propos est faux, totalement faux et vous faites aussi votre Attali quand vous croyez assener des vérités qui n’en sont pas : p.ex, les Juifs séfarades que vous évoquez ont une dynamique de progrès personnel évidente.

    • @Bob,

      ok, votre référence, c’est l’audio-visuel de spectacle.
      Dans ce cas,
      Ben moi je vais vous dire que les Français de souche, sont tous homosexuels : Mathieu Delormeau, Laurent Ruquier et bien d’autres.
      Je sais de quoi je parle, je connais bien les Français, je les vois à la télévision. Donc partant de là, je peux expliquer le grand remplacement et le problème démographique français…
      Evidemment, c’est du troisième degré, mais je montre à quel point votre propos est caricatural.
      A ce titre, il ne méritait pas que j’y réponde, mais je l’ai tout de même fait pour ceux qui, vous lisant, auraient pu prendre vos affirmations pour argent comptant.

      • Pas mal comme contre-exemple…

        Mais c’est vrai, le Français est quelque peu castré par le néoféminisme, les lois qui lui interdisent la légitime défense ou la loi du talion et par les médias/intellectuels toujours portés à la repentance, à la culpabilité, à l’ethnomasochisme.

        En fait, le gros problème, ce sont les médias qui agissent comme une caisse de résonance.
        Pour suivre le raisonnement de Bob, Patrick Cohen est détestable et séfarade, donc tous les séfarades sont détestables.
        Mais d’autres ne supporteront pas Cohn-Bendit qui est est horripilant et ashkénaze.

        Bon, il nous reste les Juifs du pape, comme les Milhaud (Darius), les Crémieux (Adolphe), les Carcassonne, les Naquet et Vidal… qui sentent bon la Provence 🙂

        • Les médias étaient me semble-t-il vecteurs d’un autre projet, du temps de l’ORTF. Ils distillaient la bonne parole du gouvernement et tentaient aussi de tirer le petit peuple vers le haut. Je pense aux « Dossiers de l’écran », ancêtre des soirées Thema d’Arte, qui étaient vraiment qualitatifs et pédagogiques : un film pour sensibiliser à un sujet, puis des débats de fond pour approfondir la question.
          Evidemment, il y avait un aspect « entertainment », divertissement, à travers les jeux et la variété.
          Aujourd’hui, la télévision a un projet publicitaire : l’audimat permettant de facturer à sa « juste valeur » un encart publicitaire et aussi un autre projet d’asservissement des peuples. Métro, Boulot, Télé, Dodo.
          La religion opium du peuple ? La phrase ne s’est jamais aussi bien appliquée qu’à la télévision justement. Plus qu’opium, j’ai l’impression qu’on devrait parler d’antidépresseur.
          Il y a cependant, des signes qui ne trompent pas.
          Par exemple, dans les professions corrélées avec un statut social élevé – médecin par exemple – vous avez très peu d’obèse. De même, peu de consommation de télévision chez ces populations.
          L’obésité et la télévision sont typiques des pauvres : malbouffe alimentaire et télévisuelle.
          La télé est, comme dans « le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley, dans lequel, le peuple reçoit de la drogue gratuitement, un anesthésiant, une substance psychoactive ayant le même effet d’asservissement.

          Bref, apporter des « preuves télévisuelles » est, en soi, une blague.

          • je ne suis pas d’accord sur la malbouffe et la pauvreté, c’est encore un cliché de gauche, ressassé sans cesse à la télé d’ailleurs
            les gens pauvres ne sont pas obèses, ils sont maigres, j’en ai connu qq uns,

            La malbouffe va avec l’ignorance, doublée de paresse ,et pour mal bouffer , il faut avoir suffisamment d’argent pour acheter des plats tout préparés et d’autres aliments transformés, ce qui revient 3 fois plus cher que de se préparer son repas à partir d’aliments simples

        • Certains de ces Juifs de Provence sont en Israël, comme les cajuns de Louisiane, ils ont gardé des « références » françaises. Je me souviens d’une personne, comprenant le Français, qui avait un nom israélien standard, c’est-à-dire hébraÏsé (comme Ben-Gourion, qui en réalité s’appelait Green). Il s’appelait Yarh’i. Il me fallut bien du temps pour réaliser qu’il s’agissait de « Lunel » (Yareah’ = lune en hébreu) !

          Vous savez Yann, je crois comprendre de plus en plus, qu’une partie de l’antisémitisme français (et peut-être européen) est d’origine chrétienne, selon l’image de Judas qui trahit Jésus. Un Juif ne peut donc être qu’un traître à la société qui l’accueille, oeuvrer pour sa subversion etc…
          Avec ce point de vue, effectivement, tous les Juifs gauchistes sont des Juifs par essence, tous les Juifs défendant la France sont des Juifs par accident, de manière tellement accessoire qu’ils ne méritent même pas que leur judéité soit rappelée. Combien de fois ai-je lu des intervenants sur R.L. féliciter Zemmour pour son courage et pour son combat du Politiquement Correct, et sans jamais mettre ça sur le compte de sa judéité.
          C’est toujours, « pile je gagne, face tu perds » avec ces posteurs. Et bien, je suis désormais persuadé que cette attitude est en fait, la perpétuation du personnage de Judas : un Juif ne peut être qu’un traitre, sinon c’est forcément qu’il s’est « émancipé ».

          • Je ne suis pas d’accord, Pikachu, l’obsession de la judéité n’est pas un signe d’équilibre et d’objectivité. J’ai moult fois félicité Zemmour, il ne me serait jamais venu à l’idée de lier son intelligence et sa culture à la judéité, si tant est que je l’aie seulement connue même quand je l’ai découvert. Je suis une authentique républicaine je ne veux pas savoir si les gens en face de moi sont athées, chrétiens, juifs, musulmans, ou Juifs de naissance sans être pour autant juifs de religion. Je m’en balance et je n’y pense pas. Cela me semble aussi stupide de parler d’attali en tant que juif que de parler de Zemmour en tant que juif.
            Par contre, s’il faut parler de la spécificité juive, d’Israël, il est normal de l’évoquer.
            Je ne peux pas admettre que le fait d’être juif puisse être pour certains juifs une obsession qui ramènent tout à cela comme je ne peux pas admettre que les juifs soient une obsession pour Soral et compagnie.
            Quant à mettre l’antisémitisme français sur le catholicisme, cela me semble quelque peu tiré par les cheveux, même si on a mmoult tarés qui expliquent leur antisémitisme par la mort de Jésus, crucifié par des juifs. La réalité est plus complexe je pense

          • @Christine,

            concernant Zemmour, vous dites :
            « il ne me serait jamais venu à l’idée de lier son intelligence et sa culture à la judéité ».
            Evidemment, la question de la culture de Zemmour n’a pas de lien avec sa judéité.
            En revanche, ses prises de positions peut-être : il est originaire de Constantine, ville qui en 1934 connut un pogrom antisémite mené par des musulmans mais vraisemblablement « programmé » par des Drummondistes ou sympathisants.
            A la lumière de ce vécu, il a peut-être depuis bien longtemps, arrêté de croire en cette image d’Epinal d’un islam tolérant, fraternel, hospitalier etc… qui fut le lit de la pensée gauchiste anti-occidentale.
            Ses positions ont donc peut-être tout à voir avec son vécu juif, ou celui de ses parents.
            Voir à ce sujet, l’échange qu’il eut avec Bernard Tapie, dans lequel Tapie insinue que Zemmour ne connait pas l’islam et le monde arabe.
            Zemmour lui répond qu’il en vient de ce monde (l’Algérie).
            Tapie qui remet une couche en insinuant que c’était alors forcément un colon qui faisait suer le burnous.
            Zemmour qui lui répond qu’il se met le doigt dans l’oeil, puisque le sort des Juifs d’Algérie était pendant des siècles, très peu enviable (jusqu’à l’arrivée des Français en fait).
            Donc vous comprendrez, que je puisse considérer les positions de Zemmour comme « juives », tout comme le manifeste pro-France qu’Alexandre Arcadie signa à travers le magnifique film qu’il réalisa sur l’affaire Halimi.
            Arcadie, juif d’Algérie lui aussi.

          • Sérieusement, Pikachu, je m’en fous de savoir si Zemmour a été marqué par son enfance. Et moi, il faut que je raconte quoi, pour être crédible sur mon combat contre l’islam ? Pourtant je ne viens ni d’algérie ni du Maroc… Non je ne comprends pas ce parti-pris de renvoyer aux originesjuives de Zemmour sa lucidité. Il faut raconter l’histoire de Bat Ye’or pour justifier ses analyses sur les dhimmis ? Elle parle de ce qu’elle connaît mais on n’a pas à renvoyer à ses origines son discours

          • @christine

            Bat Yeor, est certainement le pire argument que vous eussiez pu fournir : d’où lui vient ce pseudonyme ? Et bien justement de ses origines, bat yeor signifiant « fille du Nil ». Elle signe donc ses livres par son origine !!!
            Celle-ci (son origine) expliquant son combat de réinformation.
            On peut imaginer qu’il en va de même pour Helios d’Alexandrie, qui laisse entendre qu’il est copte ou chrétien grec, ce qui explique son investissement.

          • Zut à la fin Pikachu vous le faites exprès ? Justement j’ai pris l’exemple de Bat Ye’or, qui est une amie, et qui ne passe pas son temps à parler en tant que juive, justement. Je crois qu’on a assez perdu de temps ( dont je manque drastiquement ) et d’énergie vous et moi à enculer les mouches. Je déclare donc le sujet clos. On ne validera plus de commentaires revenant sur ce point de détail.

    • Vous oubliez les sepharades tels le Pr José Aboulker chirurgien et compagnon de la libération le Pr Pierre Aboulker urologue le Pr Raphaël Aboulker neurochirurgien , le médecin général G Tabet et le commandant Ayoun héros de l’Algerie française ils sentaient peut-être trop le loukoum pour vous ces français dont vous n’arrivez pas à la cheville

  10. Madame Delcambre disait » les Juifs ont des antennes en général quand les Juifs s’en vont dans une démocratie c’est que ça commence à tourner mal ».
    Quand les Juifs auront quitté la France c’est nous qui allons prendre l’essentiel des coups.
    « Aujourd’hui samedi,demain dimanche »comme disent les islamistes.

  11. La vérité c’est qu’ils ne réalisent pas qu’ils font leur propre malheur et le plus grave le malheur de gens de leur communauté .
    La vérité est qu’ils manquent de lucidité sur les gauchistes , les intellos en général et surtout les intellos des medias , à cause d’une idéologie complètement dépassée .

  12. Les juifs ont cette sale manie :
    Ce sont eux qui prennent en premier, en plein travers de la gueule ,
    ce que tout le monde va subir ensuite .

    Les Israéliens sont vraiment des abrutis, des fâchistes, des tout-ce-que-tu-veux :

    Ils disent : » ben non, ça c’est fini ! « 

    • Nuance avec les juifs français ( au fait lorsque Christine a été chez Taddei c’était en 2011, AVANT hollande et suivant )les Israéliens ont B. Nethanyou donc ils ont compris pour les musulmans . Ce n’est pas le cas en France .

      • @Mariana
        Je crois que vous êtes d’origine polonaise et que vous avez un grand-père Juif.
        Vous pensez donc, de ce fait parler sans être atteinte d’antisémitisme, mais en vous lisant, très franchement, on pourrait vous trouver antisémite, pas parce que vous les « essentialisez » en sortant ces généralités, mais parce que vos accusations des Juifs sont totalement infondées.
        La preuve, dans ce dernier post selon lequel les Juifs français ne voient rien à la menace musulmane.

        • Pikachu attention à l’utilisation de l’adjectif antisémite, ce n’est pas parce que l’on dit qu’il y a trop de juifs gauchistes qu’on est antisémite; ce n’est pas parce que l’on dit qu’il y a trop de Français gauchistes qu’on considère tous les Français comme des traîtres.

          • Je l’ai accusée d’antisémitisme pour ce motif (je me copie-colle) :
            « mais parce que vos accusations des Juifs sont totalement infondées »
            Ce qui est totalement infondé est ce qu’elle avance juste avant :
            les Juifs israéliens ont tout compris à l’Islam, les Juifs français rien.
            C’est soit d’une mauvaise foi incroyable, soit elle vit sur Mars,soit du pur antisémitsme.
            Les Juifs n’ont rien compris ? Depuis le début des années 2000, les agressions montées en flèche., la remigration intérieure et la alya, le rapport Obin qui expliquait la problématique des Juifs ou du fait juif à l’école publique, sans parler des crimes qui ont défrayé la chronique.

            Croyez-vous vraiment Christine que mon accusation fut vaine ?
            Il n’y a pas une accusation plus mensongère que celle posée par Mariana.
            Purée, les Juifs aimeraient drôlement pouvoir, justement, ne pas mettre leur tête dans la problématique de l’Islam et au contraire songer à la musique, la cuisine, la technologie, n’importe quoi d’autre que ce fichu Islam.
            Et tous en sont inquiets à un degré plus ou moins grands, et tout ceux que je connais, ont une vraie peine quand ils pensent aux Français de Souche qui n’ont pas de « solution de repli » que nous avons, nous, c’est vrai, la chance d’avoir avec Israël.
            Si vous voulez noyez votre chien, accusez le d’avoir la rage. Cela s’applique ici à 1000% dans le propos de Mariana.
            Demandez donc à Machinchose s’il ne préférerait pas passer son temps sur de sites de philologie ou de généalogie, à Claude s’il ne préférerait pas lire du Desproges plutôt que devoir lire du Raisky etc…
            Nous en avons plus que marre de ce retrécissement intellectuel qui nous fait lire des conneries de Hadiths « Sah’ih » ou de Coran et ses imprécations perpétuelles contre les « mécrétants ». Bref, tout le monde a conscience que l’Islam est un problème mondial majeur (même Al-Sissi le disait dans son discours à Al-Azhar), sauf les bobos, alors les accusations à la con de Mariana, basta.

          • Purée Pikachu, tout ce bruit pour rien ! Les juifs français comme les Français non juifs n’ont pas compris l’islam, effectivement, sinon on n’aurait pas eu Hollande, pas eu Macron… C’est juste une remarque sur une généralisation peut-être un peu abusive mais qui n’a rien d’antisémite. Combien d’articles sur Dreuz et ailleurs pour démolir Marine le Pen avant les élections, sans que cela suscite un tollé ? Même une Elisabeth Lévy qui n’est pas la pire démolit une marine le pen. ON peut donc considérer que Mariana fait la différence entre Juifs d’orient quisavent dans leur chair ce qu’est l’islam et Juifs de France qui, quand ils ne vivent pas dans les territoires perdus de la République peuvent penser de travers, ne pas tout comprendre, ne pas vouloir tout comprendre comme les non Juifs. Trop d’entre eux fuient la France, inscrivent leurs enfants ailleurs… vivent l’enfer, je suis entièrement d’accord avec vous, mais il reste, comme partout un ventre mou qui n’a pas encore pris la mesure de ce qui se passe ou du moins ne s’engage pas, exactement comme pour le Français non juif. Encore une fois ne généralisons pas , ne faisons pas du Juif un être si à part que ça. Vous en venez de ce fait à traiter d’antisémite quelqu’un qui, benoîtement, dit que les Juifs français n’ont pas tout compris à l’islam !!!! C’est stupide et on perd notre temps à des querelles stupides entre résistants. Ce n’est pas le moment

          • D’accord avec Christine,
            je connais pas mal de français (non juifs) qui s’éloignent des quartiers pour échapper au fléau de l’invasion, mais qui n’en restent pas moins convaincus que le RN, c’est le diable,
            ils constituent ce « ventre mou » de la France, le cul entre deux chaises, détestant la transformation de leur environnement et incapables d’y faire face, par peur de faire « mal », par peur de se placer du mauvais côté,

            C’est le problème majeur,
            Que des juifs puissent appartenir à cette catégorie, ce n’est pas étonnant, d’autant qu’ils ont une raison supplémentaire , vu qu’on leur présente le RN comme la réincarnation d’Hitler ,

            Il faudrait qu’ils sortent tous , juifs et non juifs, de la terreur du passé, et qu’ils voient le présent tel qu’il est actuellement,
            Le danger actuel, ce n’est pas Hitler qui est mort il y a x années, le danger c’est le califat islamique qui avance ses pions dans le ventre mou de l’Europe ,
            Daesh qui envoie actuellement ses hordes de sauvages africains pour nous submerger,
            Daesh veut un califat qui recouvrerait l’europe du Portugal au milieu de l’Eurasie, avec toute la moitié nord de l’Afrique

        • Attendez je vous prie, ici(sur la photo) le maqueron n’est pas seulement « à la synagogue ».Il est en compagnie de ses copains de la F.M qu’il appelle à son aide, suivant les codes de chez Rothschild et consorts! Juifs avérés, ou sorosiens israélites de liste ou de pacotille, ou même apostats, il y a là tout ce qu’il faut pour se faire une idée précise du carnet d’adresses de Pute-rji pour s’assurer aux prochaines élections européennes de n’importe quel soutien, après les évêques ou les pasteurs. Mais regardez, bon sang, ouvrez les yeux!!!!

          • je crois que le geste qu’il fait est un appel au secours à la communauté franc-maçonne j’y reviendrai avec d’autres exemples.

        • Pikachu ,
          Je vivais à MARSEILLE jusqu’au mois de mai mes coms concernent les juifs marseillais qui je le redis ne se sentent pas vraiment visés par les musulmans . Ils n’ont pas voté MLP ou Fillon .
          Je ne veux pas polémiquer , Christine a compris ce que je voulais dire , mais être « gauchiste » ce qui est le cas des assos juives marseillaises que je connais , alors que les musulmans sont antisémites des mosquées aux bachées c’est de l’inconscience totale selon moi car c’est être stupidement pro-islam et pro-invasion migratoire .
          Ce ne sont pas des « accusations à la con » c’est malheureusement la RÉALITÉ des juifs marseillais qui je le maintiens ne sont pas ceux du site ou de la région parisienne .
          La communauté est d’origine sépharade ce que je suis et votre accusation d’antisémitisme est infondée , vous n’acceptez pas les critiques sur la communauté , car à Marseille ils ont fait des choix inacceptables et ont cédé à la communauté arabe . Ce qu’ils n’auraient pas dû faire car ils sont très nombreux et pouvaient faire autrement .
          Après mai 2017 , il y a eu juin 2017 et là encore à Marseille les résultats ont suivi les précédents pour la grosse majorité de la communauté . J’étais dans le quartier où il y a la plus importante communauté juive qui a basculé aux législatives .
          Pensez ce que vous voulez , mais les faits parlent d’eux-mêmes et si je suis partie , c’est un signal sur l’état de la communauté marseillaise .

          • @Mariana

            vous rendez vous compte que votre discours est incohérent ?
            Un moment vous dites blanc, un autre noir.
            Exemple, copié-collé d’un de vos propos :
            —-
            « Nuance avec les juifs français […]
            les Israéliens ont B. Nethanyou donc ils ont compris pour les musulmans . Ce n’est pas le cas en France . »
            —-
            Vous parlez donc ici des Juifs de France, (« juifs français », « pas le cas en France »).
            Puis maintenant, vous dites que votre propos ne concerne en fait que Marseille.
            Je copie-colle :
            —-
            « c’est malheureusement la RÉALITÉ des juifs marseillais qui je le maintiens ne sont pas ceux du site ou de la région parisienne . »
            —-
            C’est déjà un procédé très étrange, de partir de Marseille pour arriver à votre propos sur tous les Juifs français.

            Enfin vous dites que votre quartier a basculé aux législatives. et qu’il y a la plus grosse partie de la communauté juive dans ce quartier, ce qui laisse entendre que ce basculement est dû aux Juifs. Gros problème de loqique : les juifs peuvent être les plus nombreux dans ce quartier que dans les autres, rien ne prouve que les musulmans n’y soient pas encore plus nombreux. C’est d’ailleurs ce que vous dites ensuite : vous avez décidé de déménager, ce qui prouve bien que les musulmans sont majoritaires dans le quartier, sinon, si les Juifs étaient majoritaires, vous n’étiez pas menacée.

            Bref, votre propos est incohérent, et est bien une mise en accusation générale des Juifs de France. C’est pourquoi, je réitère, votre propos est antisémite : Juifs coupables et irrationalité, suffisent, je crois, à catégoriser l’antisémitisme.
            Que vous soyez juive ethnique, juive de culture ou non-juive, n’y change d’ailleurs rien.

          • « mes coms concernent les juifs marseillais qui je le redis ne se sentent pas vraiment visés par les musulmans ».
            Pur mensonge, je me souviens particulièrement de l’épisode du jeune rabbin attaqué à la machette et de Zvi Ammar, président du consistoire de Marseille qui demanda aux Juifs d’enlever la Kippa :

            —-
            MARSEILLE – Le président du Consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a « incité » mardi les juifs de la ville à « enlever la kippa dans cette période trouble, jusqu’à des jours meilleurs », au lendemain de l’agression à la machette d’un professeur juif.

            « Aujourd’hui, devant la gravité des événements (…) il faut prendre des décisions exceptionnelles, et, pour moi, la vie est plus sacrée que tout autre critère », a déclaré Zvi Ammar à l’AFP.

            Face aux événements, « on est obligé de se cacher un petit peu », a déploré Zvi Ammar, qui dit n’avoir « pas le choix » et que cet appel lui fait « mal au ventre ». « Malheureusement pour nous, on est ciblés: dès qu’on est identifiés, qu’on est juifs, on peut être agressés et même risquer la mort. Là, on a franchi un pas d’une extrême gravité », a ajouté ce responsable communautaire.
            —-
            https://m.huffingtonpost.fr/2016/01/12/juifs-marseille-kippa-antisemtisme_n_8961916.html

            Bref, Mariana, je confirme votre propos sur les Juifs de Marseille qui ne se sentent pas menacés par l’islamisation de la ville , est bel et bien un tissu de mensonge et je répète, c’est de l’antisémtisme:
            quand on veut noyer son chien…

          • Pikachu ,

            J’en ai assez de vos insultes réitérées d’antisémitisme .
            C’est vous qui êtes incohérent par votre acharnement après moi : nous sommes en démocratie j’ai parfaitement le droit de dire ce que je souhaite faire savoir R.R.ne vous est pas réservé , et en l’occurrence de raconter LA RÉALITÉ de la communauté marseillaise .
            Vous n’habitez pas cette ville , vous n’avez pas fréquenté la synagogue du Prado ni le CRIF local pour ne citer qu’eux . Depuis 2016 les choses ont changé , je vous garantis qu’au Prado les juifs portent la kippa ou l’étoile de David sans problème . Ce quartier est le quartier bourgeois de la ville où il y a peu de musulmans c’est pourquoi j’y suis allée en 2017 . Croyez vous que cela me fasse plaisir ou que ce soit des inventions lorsque je dis que la majorité est gauchiste ce qui est rédhibitoire à Marseille , car manipulée par les musulmans .
            Oui ils se sont soumis aux demandes abjectes des musulmans , oui j’affirme que c’est une honte et une ignominie de rejeter quelqu’un de la communauté pour se soumettre aux gauchos-musulmans .
            Oui j’ai fui cette ville ( je suis épuisée des déménagements pour cause d’antisémitisme ) car je n’ai trouvé personne dans la communauté pour s’opposer aux musulmans qui m’ont instrumentalisée .
            Les juifs de Marseille me connaissent car l’ ignominie est balancée tous les jours par les musulmans qui se réjouissent de les commander .
            Vous avez écrits plusieurs messages qui sont un tissu de dénigrements auxquels je réponds .
            Par ailleurs depuis 2008 et 20012 les choses ont aussi beaucoup changé et je maintiens que beaucoup trop de juifs sont encore gauchistes ce qui est une aberration compte tenu de l’islamisation des partis gauchistes et de ses conséquences pour la communauté .
            Mon histoire est symbolique des contradictions et des lâchetés de la communauté qui sont très difficiles à vivre pour moi .
            Pour finir , Alexandre Arcadie est juif d’Algérie , idem pour mes origines , dommage qu’il l’ait oublié en 2000/2001 pour commettre une abjection qui faisait plaisir à des relations socialistes marseillaises .
            Qui veut noyer son chien… je dirai que c’est ce que vous faites à mon égard et c’est un affront de plus d’un membre de la communauté envers moi .
            Je ne répondrai plus quelles que soient vos accusations ou vos insultes , sachez que c’est pitoyable d’en arriver là .

          • Mariana, j’ai dit qu’on arrête les commentaires sur ce sujet, je vous laisse donc passer celui-ci, droit de réponse à plusieurs commentaires de Pikachu, j’ai répondu et à présent le débat est clos.

  13. @Mariana

    Il y a un mélange de vrai et de faux dans vore propos..
    Ce que j »ai personnellement remarqué, en partciulier en lisant ales réactions des lecteurs de Riposte Laïque, c’estque les Juifs sont perçus selon un prisme déformant.
    En gros, ce sont des personnes de gauche du genre BHL ou Attali, mais quand on oppose, des personnes de cette même communauté, qui défendent la France, sa culture et son avenir, ces défenseurs sont des « patriotes », sans couleur, sans appartenance communautaire : une espèce chimiquement pure de « patriote ». Zemmour n’est pas Juif, Finkie non plus, Goldnadel non plus. etc…

    A ce petit jeu, les Juifs sont – comme c’est étrange – les traîtres éternels, comme Judas et Jésus.
    Cette façon de faire une généralité est gagnante à tous les coups : les Juifs de droite ne sont plus que des Français de droite et les Juifs de gauche ne sont plus que des Juifs.

    D’autre part, et je le répète encore une fois, le pire ennemi de la France aura été Jean-Marie Le Pen, qui a, par sa désinvolture, son goût de l provocation, jeté l’opprobre sur tout ceux qui osaient aborder la question migratoire et démographique. Ses « charcutière cachère », « Durafour crématoire », « détail de la 2nde Guerre Mondiale », son voyage chez tonton Saddam pour s’y faire adouber, etc…
    Ce triste individu a réussi à ostraciser pour longtemps, tout ceux qui osaient questionner l’invasion migratoire de la France. Ses blagues sur Bruel et la prochaine fournée, ou faire le parrain de la fille de Dieudonné, l’ont beaucoup amusé, parce que ce type immature ne pensait en fait qu’à ça : s’amuser, choquer, jouer les mauvais garçons. Si on avait eu en France, un Oskar Frayzinger p.ex., on aurait pu tout à fait envisager ces problèmes sans être diabolisé, ou nazifié.

    Comment vouliez-vous donc que des Juifs aient pu avoir la moindre sympathie pour un bouledogue nostalgique du IIIème reich (et c’est le mérite de Marine Le Pen et de son lieutenant Philipot, d’avoir sorti le FN de cet opprobre, jusqu’à l’avoir rebaptisé RN, pour tirer définitivement un trait sur le père destructeur) et pro-arabe (Saddam) ?

    Questions simples, qui ne seront jamais envisagés par certains militants parce qu’elles ne cadrent plus avec le schéma simple et rassurant : Juif = Judas = traître.

    • Sujet Ô combien délicat, n’est-ce pas ?

      Selon sa sensibilité, chacun peut voir du vrai ou du faux dans les commentaires à cet article. Mais il n’est pas question de valider, comme sur Riposte Laïque, ceux qui vont trop loin et les insultes.

      En revanche, puisque tout le monde semble content de revoir Taddéï et ses débats entre personnalités opposées, pourquoi ne pas faire de même ici, dans le respect de la charte propre à RR ?

      Un détail par rapport au titre et à la photo : l’air hilare et cynique à côté des mines sombres de Sarkozy, Korsia et Larcher…

      • Il se fout comme d’une guigne de ce qu’il vient d’entendre, on se demande à quoi il pense, on dirait bien un illuminé qui regarde béat, les cierges et les lustres

  14. Les musulmans sont de plus en plus consanguins et nos pseudos élites aussi et c’est pour cela qu’on a depuis quelques générations des cinglés pour nous diriger La solution : tout d’abord fermer l’ENA et refaire confiance au peuple pour prendre son destin en main. Mais cela n’arrive que lorsque l’on est au pied du mur. Et comme le mur n’est plus bien loin devant et qu’on y va à fond la caisse en sifflotant, l’échéance est toute proche. De toute façon il faut que cela Pete tant qu’on a 10 12 millions de musulmans car quand ils seront 20 ou 30 millions cela sera trop tard

  15. A mon humble avis c est un coup d’épée dans l’eau.
    Le seule acte de bravoure qu’il ne fera pas, c’est la reconquête des cités gérées par les racailles et la reconduction des migrants hommes.
    Je me demande comment des gens qui sont autant bardés de diplômes aient pu croire un seul instant qu’ils obtiendraient les mesures qu’ils attendent ?
    Très bon article, comme toujours , d’ailleurs , je tiens à dire que le dernier articles qui parlait des djerbiens m’a fait beaucoup rire ,car je suis originaire de la bas.

  16. Que les Français Juifs se revoltent contre les ennemis de la France et des Français
    On les entend encore trop peu..

    • Que les Français (un peu plus nombreux que les doigts des 2 mains) se révoltent, après tu pourras te permettre des remarques (qui plus est malvenues : il suffit de regarder la liste des rédacteurs des sites patriotes (ceux qui ne versent pas dans l’antisémitisme de bas étage) pour se rendre compte que les juifs sont sur-représentés, tout comme ils le furent dans la France Libre)

      • « Les juifs sont sur-représentés dans les medias contre les ennemis de la France et des Français » d’accord mais les intellectuels des medias ne représentent pas la communauté juive qui n’est malheureusement pas à la hauteur .
        Il y a trop de gauchistes chez eux qui n’ont pas compris que la gauche d’avant n’existe plus et qui ne parlent pas alors qu’il y a beaucoup à dire . Ils sont pour EM et on sait bien que EM est pro-islam . C’est une contradiction qui leur revient logique , en boomerang avec l’antisémitisme musulman . Perso leur amalgame avec les « populismes » aux relents d’extrême droite qui fait le jeu des gauchistes me donne la nausée .
        Quand on est anti-islam on ne s’accroche pas au passé révolu où il n’y avait PAS DE MUSULMANS .
        Aucune comparaison avec aujourd’hui .

    • Tu devrais te rendre très vite chez Ampliphon ou Audika…je pense que tu as un gros problème d audition…

      • Tu ne connais pas tu devrais aller à Marseille tu te rendras compte rien que les assos juives te rameneront à la réalité ( locale) . Leurs contradictions et lâchetés m’ont amenée à partir ce qui ne serait pas arrivé sans cela . Tous ne connaissent pas R.R. et les sites anti-islam identitaires loin de là .
        Ce n’est pas la région parisienne , dans la communauté c’est mal vu car pour beaucoup c’est « l’extrême droite » c’est tout juste s’ils ne disent pas néohitlerien ! C’est ainsi nul besoin d’appareil auditif au contraire il vaut mieux avoir des écouteurs pour écouter de la musique à la place , c’est plus agréable .

        • Mariana,

          personnellement, je me demande vraiment de quoi vous parlez. Le nombre de Juifs qui s’ouvrent au R.N. va en grandissant.
          Quant à ceux qui ont compris le fond du problème, pour parler par euphémisme, il n’y a même pas besoin d’en parler : je ne connais que très peu de Juifs « bobos », multiculturalistes, etc…
          En comptant, je n’en connais que deux dans mes relations.
          Les autres, les Askolovitch, Patrick Cohen et compagnie, je ne les connais qu’à la télé, dans lesquels ils jouent le rôle de caution juive et je suppose qu’ils le savent et s’en accommodent très bien par minable calcul personnel ou par fidélité envers un socialisme qui n’a existé qu’au début du XXème siècle.

          Si vous fréquentiez des mouvements du genre « amicale des socialistes du Bund », alors soit !
          mais si vous allez dans les synagogues, dans lesquels vous rencontrez des Juifs traditionnels, pas spécialement politisés, cela fait (très) longtemps qu’ils ont compris et se désolent de ce que la France se soit sabordée.
          Seulement, encore une fois, mettez-vous dans la peau d’un Juif, comment voulez-vous qu’il adhère à des thèses néo-nazies ou à un personnage aussi immonde que le gros porc qu’est et fut JMLP.
          Si on avait eu à la tête du FN, un personnage comme Bruno Mégret, plus fréquentable et plus lucide sur le problème de l’Islam, les choses auraient, je crois, été toutes autres.
          Les Français sympathisant du RN doivent comprendre que JMLP fut une malchance pour la France et non l’inverse.
          Il a fait du nationalisme une triste caricature nauséabonde. Il a joué à la perfection le jeu pour lequel, vraisemblablement, le PS l’avait fait prospérer.

        • a propos d’ audition,il faut suivre!

          je répondais a

          xxx

          PUGNACITÉ
          5 septembre 2018 at 13 h 18 min
          Que les Français Juifs se revoltent contre les ennemis de la France et des Français
          On les entend encore trop peu..

          xxxxx

    • le problème n’est pas dans la volonté de révolte. le vrai problème, c’est que les juifs, de France ou d’ailleurs ont toujours été pris entre le marteau de l’islam et l’enclume du pays hôte.

  17. Comment ,pouvoir Nous supporter de tel personnage ? (La lois l’interdisant un autre commentaires)

      • L’article dit-il le contraire ?
        Ou bien laisse-t-il entendre que les Juifs seraient les seules cibles de l’islamisme ?
        Pour prendre trois Juifs intervenant sur les plateaux télés, Zemmour, Goldnadel et Finkielkraut, ne dénoncent ils pas le racisme anti-blanc ou la haine de la France ?
        On pourrait y rajouter Elizabeth Lévy, qui tient le journal Causeur, seul vrai média d’information honnête et pluriel (Valeurs Actuelles étant un média de qualité et honnête mais non à vocation de pluralité des points de vue).
        Bref, cessez de présenter l’état des lieux de l’antisemémitisme en France, comme une volonté de censurer la francophobie ou la christianophobie alors que c’est absolument faux.

      • pourquoi « aussi » ? Vous ne considérez pas les juifs comme des français?
        je ne vais tout de même pas vous (re) donner une leçon d’histoire (de France) pour vous rappeler certains faits qui prouveront que les français de confession juive sont… français, tout de même!

        • Eitan… je ne pense pas qu’il voulait dire ce que tu lui attribues. je pense qu’il voulait dire « les autres français », ça t’aurait choqué moins, pas vrai?
          Pour le reste, les juifs vont avoir un vote patriotique les prochaines élections. Je ne parle pas de l’élite, qui elle peut bouger si ça chauffe, comme toutes les autres élites par ailleurs. Je parle des « juifs du quotidien » ceux qui aiment le France, ceux dont le destin y est lié, et qui se battrons pour vivre ici libres comme les autres français… Le discours du président du consistoire n’engage que lui, et me semble tiède, comme tout discours audible politiquement.

          • Avez-vous vraiment écouté le discours de Joël Mergui dans sa totalité ? J’en doute car précisément, il était tout le contraire de « tiède » ! Il était extrêmement musclé, sans détour et parfaitement républicain. Surtout, Macron était directement sans ménagement mis face à ses responsabilités. J’engage tout le monde à tendre l’oreille pendant quelque vingt minutes. Les ignorants (ce n’est pas une insulte) ou ceux qui ont des idées préconçues pourraient s’instruire ou réviser de fâcheuses tendances.

Les commentaires sont fermés.