Les particuliers rincés par l’impôt en 2018 : Macron plus que jamais Président des riches

Comment la pression fiscale augmente discrètement sur les particuliers, et pourquoi c’est un problème pour Macron

La pression fiscale augmente discrètement sur les particuliers. Pour Emmanuel Macron, cette situation risque de tourner au cauchemar, tant elle ancre la théorie du président des riches.

La pression fiscale augmente discrètement sur les particuliers, malgré les grandes déclarations du gouvernement qui disent le contraire. En réalité, les Français sortiront rincés de l’exercice 2018 et, sans un effort majeur, 2019 sera tout aussi difficile. Pour Emmanuel Macron, cette situation risque de tourner au cauchemar, tant elle ancre la théorie du président des riches. 

La pression fiscale sur les particuliers risque de devenir un puissant talon d’Achille pour Emmanuel Macron. Elle ne cesse en effet d’augmenter comme si les particuliers avaient désormais vocation à financer l’essentiel des nouvelles politiques publiques. Pendant ce temps, les recettes fiscales issues des entreprises s’effondrent.

 

Forte hausse de la pression fiscale sur les particuliers

Les derniers chiffres de la situation mensuelle du budget de l’État sont particulièrement évocateurs sur le sujet. On en trouvera ci-dessus une belle synthèse, au 30 juin, dressée par Bercy. Une rapide lecture des mouvements enregistrés sur les recettes comparés au 30 juin 2017 souligne toute la difficulté des discussions budgétaires qui auront lieu à l’automne sur le budget 2019. 

En un an, les recettes fiscales nettes ont baissé de 3,5 milliards, c’est-à-dire de 2,4%. Mais le produit de l’impôt sur le revenu a augmenté de 1,5 milliard. Le produit de la taxe sur les carburants a augmenté de 500 millions (environ 10%). Le produit de la TVA a augmenté de 2 milliards (soit 4% de hausse). 

Autrement dit, en un an, les particuliers ont vu leur pression fiscale augmenter de 4 milliards € ! Un chiffre qui annihile la baisse des cotisations sociales. Dans la pratique, chaque Français a versé 60 euros nouveaux à l’État en un an.

La pression fiscale frappe durement les classes moyennes

On retirera quelques évidences de cette accumulation de chiffres. 

Si l’on se souvient que seuls 50% des ménages acquittent un impôt sur le revenu positif, on comprendra que la vigueur de la hausse de l’impôt sur le revenu (3,3%) touche d’abord les classes moyennes, grands perdants de l’exercice budgétaire 2018, et probables grands perdants de l’exercice 2019, sauf à ce qu’Emmanuel Macron n’annonce pour eux une mesure compensatoire (ce dont on doute). Une fois de plus, donc, les classes moyennes portent l’essentiel de l’effort collectif. 

Mais l’augmentation du produit de la taxe sur les carburants d’environ 10% constitue une mesure générale qui frappe pour le coup encore plus durement les ménages « périphériques »: ceux qui vivent loin des métropoles et qui ont besoin de la voiture pour vivre au jour le jour. 

Quant à l’envolée de 4% de la TVA, on voit bien qu’elle frappe d’abord les classes moyennes, mais qu’elle n’épargne pas les plus petits. Seuls ceux qui ont une capacité d’épargne importante échappent à ses dégâts.

Impôt juste et baisse des dépenses publiques

En matière de justice des recettes, le gouvernement dispose de très peu de marges. Il pourrait en effet décider de relever la fiscalité des entreprises, mais cela contreviendrait aux engagements déjà pris sur la baisse de l’impôt sur les sociétés, qui doit être ramené dans la moyenne européenne. Une telle option plomberait donc la compétitivité des entreprises françaises et compromettrait la croissance. 

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l’auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www.lecourrierdesstrateges.fr
 

Diplômé de l’Ena (promotion Copernic) et titulaire d’une maîtrise de philosophie et d’un Dea d’histoire à l’université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-pression-fiscale-augmente-discretement-particuliers-et-pourquoi-c-est-probleme-pour-macron-eric-verhaeghe-3484067.html#jqDfFqC8u9Chtvrs.99

 97 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Presidan des très riches et des beaucoup moins riches victimes volontaires de ses manipulations

  2. S’il y en a qui ont cru que ce connard de Macron allait œuvrer pour les classes moyennes ils ont été bien naïfs. Macron roule uniquement pour les Rothschild et autres Bolloré, Lagardère etc etc et pour les muzz qui, pour lui, remplaceront un jour les FDS c’est tout. Ce type est un connard et un traitre comme tous les autres.

  3. AMUSANTE la coïncidence avec cet article. Justement hier je préparais le commentaire qui suit sur l’impôt. Un impôt, une dîme avait été crée en 1190 par Richard d’Angleterrre et Philippe Auguste, imposée en France et en Angleterre, par les rois respectif Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion, à ceux qui ne participent pas à m’effort de guerre en prenant les armes pour la croisades de 1190 entreprise contre Saint-Jean d’Acre, elle avait été nommée : « La Dîme SALADINE ».

    Curieux comme aujourd’hui l’État, écrase le peuple de France, et ne nous voilons pas la face, plus le gouvernement saigne le peuple pour lui prendre le peu qu’il a, moins les caisses de l’État suffisent à financer le retour de richesse à ce peuple qui voit ses prestations s’amenuiser jusqu’à devenir réellement des peaux de chagrins pour lui. { https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Income_Taxes_By_Country_2005.svg?uselang=fr }. Donc à quoi sert notre tirelire ? Qu’est-ce que nos écus financent au juste ? Pourtant, pour certains on voit bien que c’est la fête. Alors ! Argent ou dèche ? La réalité c’est quoi ?

    Il y a quelques jours nous appelions au secours des Pelayo, Jaime, … Fernando et Isabel. Nous, en France c’est Philippe que nous appelons , Philippe le très Auguste pour qu’il constate l’ignominieuse « conversion » de sa dîme Saladine. Cette histoire nous révèle encore comme nos dirigeants d’aujourd’hui mènent une politique à l’encontre des intérêts de la Nation laquelle, n’est pas encore morte, ne leur en déplaise.

    La DÎME SALADINE
    ——————————
    I.- Les impôts et taxes diverses d’aujourd’hui dont une grande part peut se considérer comme « la dîme saladine inversée ».

    II.- La Dîme Saladine en 1190

    III.- Références historiques
    ________________________________________
    I.- Les impôts et taxes diverses d’aujourd’hui dont une grande part peut se considérer comme « la dîme saladine inversée ».

    – Le petit Philippe né en 2018, s’il y en a un, est endetté de 34 462. Saladin, lui, pour diverses raisons sera sans doute exonéré d’impôts, il ne contribuera qu’à payer à la Oumma la taxe Hallal, c’est l »a dîme Hallal » en Dar al-Kufr ou Dar al-Harb).

    – Contribuables associés : { https://www.contribuables.org/ } – IMPÔTS : { https://www.contribuables.org/impots/impots/ }
    – Observatoire des inégalités : { https://www.inegalites.fr/ }

    – IMPÔT – Histoire de l’impôt : { https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t#Histoire_de_l'imp%C3%B4t }
    —-> INTÉRESSANT : Le Consentement à l’impôt : { https://fr.wikipedia.org/wiki/Consentement_%C3%A0_l%27imp%C3%B4t } ; ça donne des idées étant données les circonstances et les abus.

    – IMPOSITION en FRANCE : { https://fr.wikipedia.org/wiki/Imposition_en_France }
    – Fiscalité dans l’Union européenne { https://fr.wikipedia.org/wiki/Fiscalit%C3%A9_dans_l%27Union_europ%C3%A9enne }
    – Intéressant ce diagramme même s’il est daté de 2005 où l’on voit clairement que c’est dans la zone euro que les pays sont les plus taxés et plus encore le particulier :
    { https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Income_Taxes_By_Country_2005.svg?uselang=fr }

    – Financement des associations : { https://www.startpage.com/do/search?q=%22financement+des+associations%22&l=francais }

    +Prestations sociales ; +politique de l’immigration +accueil de migrants et leur prise en charge ; +milieux carcéral +frais de justice…

    – le datatabase gouvernemental des associations
    :::: https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/associations/

    – LE JOAFE, Journal officiel des associations et fondations d’entreprise : { http://www.journal-officiel.gouv.fr/associations.html }
    EXEMPLES :
    1°).- Thème : mouvements éducatifs de jeunesse et d’éducation populaire [3035 annonces] – { https://is.gd/48y377 }
    2°).- Thème : ACTIVITÉS RELIGIEUSES, SPIRITUELLES OU PHILOSOPHIQUES [ 33616 annonces] – { https://is.gd/EnSAQO }
    3°).- Mot clef : islamique [1369 annonces] – { https://is.gd/LgzYq1 }
    4°).- Mot clef : musulman [3582 annonces] – { https://is.gd/g7iex9 }

    – J’avais communiqué à RR la carte de géolocalisation des associations et leur nature ; il semble qu’elle ne soit plus accessible, peut-être après quelques visites de trolls sur le site RR ? je redonne quand même l’adresse au cas où ce serait ma configuration informatique qui bloquerait.
    :::: http://www.dataasso.fr/carte/

    DILA – Direction de l’Information Légale et Administrative
    ::::: http://www.dila.premier-ministre.gouv.fr/repertoire-des-informations-publiques

    Jeux de données de la DILA
    ::::: http://www.dila.premier-ministre.gouv.fr/repertoire-des-informations-publiques#jeux

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    II.- La DÎME SALADINE en 1190
    ————————————————-

    THÉORIE des DÎMES – par Hervé, François (avocat au Parlement)(1790)
    Chapitre XX, p.197 { https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6356367c/f209.r=Saladine }
    ÷÷De la Dîme Saladine÷÷

    Cette dîme fut une subvention passagère, qui s’établit en France & en Angleterre, pour se procurer les fonds nécessaires à la croisade que Philippe Auguste & Richard d’Angleterre entreprirent, contre Saladin, sultan d’Egypte, lorsqu’il eut pris Jérusalem.

    -> Le roi d’Angleterre se rendit au Mans, où il ordonna que chacun donnerait, pendant l’année 1188, la dîme de ses revenus et de ses meubles pour le secours de la Terre Sainte ; excepté cependant les armes, les chevaux et les habits des chevaliers ; les chevaux, les livres, les habits et les chapelles des clercs, et les pierrerie des uns et des autres. Les croisés furent exempts de dîme, et reçurent celle de leurs vassaux : mais les bourgeois et les paysans qui se croisèrent sans la permission de leurs seigneurs, la payèrent.

    -> Pour en faire la collecte, on établit des commissaires, du nombre des quels furent un Templier et un Hospitalier, un sergent un roi et un clerc de l’évêque. On publia des excommunications contre ceux qui ne paieraient pas. Le même ordre s’établit et la même perception se fit en Angleterre et en Ecosse ; et par ce moyen, le roi d’Angleterre amassa des sommes immenses.

    -> Philippe Auguste tint, e son côté, à Paris, une assemblée considérable de prélats et de seigneurs de son Royaume ; et dans cette assemblée, on fit une ordonnance semblable à celle du roi d’Angleterre, portant que tous ceux qui n’étaient pas croisés cette année-là, au moins la dîme de tous leurs meubles et de tous leurs revenus ; excepté les ordres de Cîteaux et de Fontevraut, les Chartreux et les lépreux. Les hommes sensés, dit M. Fleury (1), prévirent les conséquences de cette taxe ; ils réclamèrent avec force, tant en France qu’en Angleterre, contre cette nouveauté si présente judiciable à la liberté du clergé et à l’immunité des biens ecclésiastiques. Mais malgré leurs palintes, cet exemple de la troisième croisade fut suivi dans toutes les autres ; et les papes prétendant avoir droit de disposer de tous les biens de l’Église, demandèrent au clergé, ttantôt le vingtième, tantôt le ixième, quelquefois même le cinquième de ses revenus, soit pour les croisades, soit pour les affairesparticulières de l’Église Romaine : ils faisaient aussi part de ces levées aux rois qui entraient dans leurs intérêts.. C’est ainsi qu’un premier subside est toujours dangereux, et tire infailliblement à conséquence, quel qu’en soit le motif ou le prétexte.

    –> Quoique la dîme Saladine n’ait véritablement rien de commun avec la dîme ordinaire, j’ai cru devoir en donner une idée parce qu’un lecteur qui entendrait parler vaguement de cette dîme, ou qui en trouverait le nom dans quelque ouvrage, serait étonné qu’il eût existé unedîme ont on ne dît rien dans un traité des îmes. D’ailleurs ce que je viens d’en dire, se liera avec des développements que je donnerai par la suite, sur une ordonnance de 1303.

    ::–>La suite se trouve page 302 { https://gallica.bnf.fr/services/ajax/pagination/page/SINGLE/ark:/12148/bpt6k6356367c/f314.image.r=Saladine }::
    ________________________________________
    NOTES :
    ———–
    (1).- Sixième discours sur l’Histoire ecclesiastique n°7. Voyez aussi son histoire, liv.74, n.15. C’est de-là que j’extrais ce que je dis sur la dîme Saladine.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    III.- Références historiques

    1°).- Théorie des DÎMES, Tome Ier par Hervé, François (avocat au Parlement)
    Auteur :
    ::::: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6356367c.r=Saladine

    2°).- MANUSCRIT : « TITRES antiens non dattez. — BULLES. — Traictez d’ANGLETERRE. — Mélanges. — GENEALOGIES. — [Recueil de] J. de BESLY. » – 1401-1700
    ::::: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10035950s/f2.item.zoom
    – Description : manuscrit français Dupuy 820 — … Lettres de Philippe-Auguste, relatives à la dîme saladine , s. d. (66) …
    – Sujet : DIME SALADINE : { https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10035950s/f69.item.zoom } [CONSEIL : utiliser le boutons central e la souris pour zoomer positif et négatif ; utiliser le bouton gauche pour déplacer le document]
    – INFOS : { https://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc88923r } :

    3°).- Histoire de Philippe-Auguste, 4Tomes.
    :::: https://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&version=1.2&collapsing=disabled&query=dc.relation%20all%20%22cb360588878%22

    4°).- Registre de Philippe Auguste : Manuscrit Latin 9778
    :::: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b90683044
    INFO : https://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc77752j

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    POUR TÉLÉCHARGEMENTS SIMULTANÉS

    (Pour un logiciel de téléchargements multiples vous avez par exemple Free Download Manager ; logiciel gratuit pour les plateformes Windows 32 et 64bits, et pour Mac-OS : { https://www.freedownloadmanager.org/fr/ }.

    La version portable est ici ; site nickel. Vous pouvez télécharger et utiliser Free Download Manager sans l’application portable apps. { https://portableapps.com/apps/internet/free-download-manager-portable }

    =====================================================

  4. « Seuls 50% des ménages acquittent un impôt sur le revenu  »

    47% en 2017, c’est-à-dire même plus la moitié des Français.
    Donc, soit c’est du à l’importation massive de non-cotisants, ce que le gouvernement nie, soit c’est du à l’appauvrissement global de la population, ce que le gouvernement nie également.
    En fait, c’est du au cumul des 2. Et quand plus personne ne pourra payer, on se retrouvera à faire la queue avec des tickets de rationnement devant des étals vides comme en 39-45 ou en Russie des années 50.
    Bon ça va, on a déjà le dictateur et sa gauche-caviar..

  5. J’ai reçu mon avis d’imposition je suis tombé a la renverse !

    • Moi de même , Palimola ! 500 et kelks euros !!! Multipliés , par tous ceux qui contribuent aussi , en France = un paquet de pognon , comme il dit , le poète de l ‘ Élysées !!!!
      Heureusement , j’ai toujours le contentement , de ne Pas avoir voté pour lui !
      Par contre , ceux qui ont voté pour lui , et se font quand même , allumer :
      ben , bien fait pour vous : fallait pas se laisser pigeonner aux élections !
      Il vaut toujours mieux pouvoir marcher , la tête droite , que le dos courbé , dû à une intrusion phallique !!!!
      Ben il va pouvoir en racheter des belles assiettes pour recevoir le Roi Salman , doux chef d’Arabie Saoudite …..
      Et avec tous le migrants qui arrivent par milliers , il pourra plonger la main dans la caisse , notre caisse , pour veiller au bon traitement des ces petits africains.

  6. Faites savoir au président « Manu Mc Ron » que vous savez à quel point il n’est que le président des riches : imprimer cet article et le lui envoyer par la poste à son adresse postale publique que vous trouverez sur la page
    https://formalites-administratives.ooreka.fr/fiche/voir/632053/ecrire-au-president-de-la-republique
    Pour imprimer facilement l’article, c’est très simple :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/d2ZfNe )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 130% et la taille d’image 75%
    Cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les trois pages de la version PDF que vous venez de créer (en une seule feuille imprimée recto-verso + une feuille imprimée recto seulement).
    Optionnellement, vous pouvez personnaliser ce courrier en signant de votre prénom et ville au bas de l’article, dans la zone restée blanche (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).
    Notez bien qu’il est indiqué sur la page du site formalites-administratives.ooreka qu’il n’y a PAS BESOIN de timbrer le courrier destiné au président alors raison de plus pour ne pas vous gêner : dire ses quatre vérités au président pour lequel vous n’avez pas voté, ça ne vous coutera même pas un timbre !

Les commentaires sont fermés.