De la dette américaine et du dollar, monnaie de singe, enjeu des crises européennes

Pas mal de pays ont le désir de s’émanciper de cette monnaie étalon parce qu’elle les tient en esclavage et les empêche de prospérer. Qui plus est, c’est une monnaie de singe dont le papier et l’encre pour produire les billets valent plus que le dollar lui-même. Il y a aussi un intérêt des Américains à la déstabilisation du proche et Moyen-Orient en vue de faire monter le prix du pétrole au baril pour revitaliser le pétrodollar.

Les USA dont la dette estimée en mars 2018 a atteint 21 trillions de dollars ; une dette qu’ils ne rembourseront jamais. Certains prétendent que c’est une des raisons pour lesquelles les USA sèment la zizanie un peu partout, dans le but :
1°)- de faire tourner son économie par la vente d’armes
2°)- qu’il y ait une guerre généralisée pour effacer son ardoise, parce que, paraît-il, c’est ainsi que cela fonctionne ; les guerres servent aussi de gomme pour les problèmes de dette.

Une des raisons de l’assassinat de Kadhafi est précisément parce qu’entre autres  projets il y avait celui de cette émancipation.

Le BRIC( BRIC, acronyme de Brésil, Russie, Inde et Chine, inventé par Goldman Sachs (remplacé le 14 avril 2011 par le BRICSAM depuis l’adhésion de l’Afrique du Sud et du Mexique)  essaie de le faire, ainsi que  des pays d’Afrique…

Malgré tout la Chine freine un peu le jeu parce que c’est elle qui détient le record d’emprunts américains. Cette année, comme d’autres pays elle a essayé de s’en débarrasser en partie.

La Chine (mainland et Hong Kong), qui détient plus de 1.100 milliards de dollars d’emprunts américains, soit 37% de ses réserves de change, a été vendeuse nette de titres américains en avril et mars. Les montants restent modestes – elle a cédé 5,7 milliards de dollars, après 4,4 milliards en mars – mais le signal n’est pas bon. Le secrétaire d’Etat Steve Mnuchin avait déjà alerté sur ce risque , alors même que la Chine avait été un soutien à la dette américaine en février et ce, malgré les tensions déjà fortes entre les deux puissances.
:::: https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0301844694432-la-chine-se-met-a-vendre-de-la-dette-americaine-2185326.php

Guerre commerciale : la dette américaine est l’arme nucléaire de Pékin
:::: https://www.capital.fr/entreprises-marches/pekin-a-latout-dette-dans-sa-guerre-commerciale-avec-washington-1281304

LA DETTE AMÉRICAINE et la CHINE :
La dette américaine, une arme trop risquée pour la Chine | Le Devoir
:::: https://www.ledevoir.com/economie/524985/la-dette-americaine-une-arme-trop-risquee-pour-la-chine
12 avr. 2018 … Premier créancier des États-Unis, la Chine pourrait-elle vendre sa dette américaine ou dévaluer sa monnaie dans une éventuelle guerre …

Qui détient la dette américaine ? Voici le classement !
http://www.economiematin.fr/news-dette-americaine-bonds-tresor-argent-chine-pays-japon-sannat
On se demande régulièrement qui détient la dette américaine. Cette question … Grands premiers, les Chinois avec 1 270.5 milliards de dollars détenus.

La Chine se met à vendre de la dette américaine
« Les étrangers ne veulent toujours pas de Treasuries »,state l’économiste Stéphane Deo. La lecture des dernières statistiques du Trésor américain montre en effet qu’ils ont vendu (en net) près de 5 milliards de dollars deres en avril. Une situation …
:::: https://www.youtube.com/watch?v=c9sdMMb1yOA

LA DETTE AMÉRICIANE :
La dette publique américaine a dépassé les 20 000 milliards de …
:::: https://www.businessbourse.com/2017/09/14/dette-publique-americaine-a-depasse-20-000-milliards-de-dollars-y-a-bien-pire/
14 sept. 2017 … C’est ainsi que du jour au lendemain, la dette nationale américaine a bondi de plusieurs centaines de milliards de dollars alors que…

L’année 2018 serait-elle celle du début de la fin du dollar américain?
:::: https://fr.sputniknews.com/analyse/201801241034874663-usa-dollar-risque-chute/
24 janv. 2018 … Malgré ces montants astronomiques que la Chine détient en dollar, l’ abaissement de A — à BBB+ de la note de la dette souveraine américaine

L’ennemi des USA c’est la dette américaine! – Insolentiae
:::: https://insolentiae.com/pour-national-interest-lennemi-des-usa-dette-americaine/
2 mai 2018 … Pour le magazine américaine The National Interest, le principal … du Trésor américain d’une valeur estimée à 1,2 trillion de dollars,

Les sombres perspectives du dollar américain | Or Argent
:::: https://or-argent.eu/les-sombres-perspectives-du-dollar-americain/
2 mai 2018 … En général, les gens pensent que la valeur du dollar américain … Pour les pays dont la dette est libellée en dollars, une hausse du dollar …

….
________________________________________________________________
Jacques Sapir: “Cet écart entre la bourse et le réel risque de se traduire par une correction extrêmement brutale !

2 VIDEOS de l’émission
Le face à face a opposé Jacques Sapir, économiste, directeur d’études à l’EHESS, rédacteur en chef du site russeurope, membre des Econoclastes, et Serge Négrier, directeur général de Marignan Gestion. – Intégrale Placements, du mardi 21 août 2018, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

 

:::: https://www.businessbourse.com/2018/08/21/jacques-sapir-cet-ecart-entre-la-bourse-et-le-reel-risque-de-se-traduire-par-une-correction-extremement-brutale/
Le 21/08/2018

 

 33 total views,  1 views today

image_pdf

44 Commentaires

  1. pikachu

    Brillante démonstration!
    Merci

    Nous n’avons rien à gagner à favoriser le développement des thèses conspirationnistes et mensongères!

  2. Encore une fois, j’essaie de rester poli, mais je trouve que cet article est complotiste de manière délirante.
    Effectivement, nous savons tous que les USA vivent à crédit, mais de là à expliquer la liquidation de Khadafi, c’est du pur déni de réalité.
    Pour info, le « printemps arabe » a démarré en Tunisie parce qu’un marchand des quatre saisons s’était immolé par le feu.
    Début du printemps arabe en Tunisie, et extension dans tout le monde arabe. Lybie, Egypte, Syrie, Algérie (vite maté).
    Effectivement, les USA ont soutenu ces mouvements insurrectionnels, puisqu’ils veulent que la démocratie s’implantent dans le monde arabe.
    Mais contre toute raison, et contre toute évidence historique, l’article met à lal poubelle tous ces événements pour nous convaincre d’une rumeur : Khadafi a été défait pour sa volonté de s’émanciper du dollar.
    Plus de printemps arabe ! Plus de luttes entre les provinces lybiennes pour la conquête du pouvoir et l’appropriation de la manne pétrolière. Tout ce qui était évident et su disparait pour un complot lié au dollar.
    Donc les Etats-Unis ont formé un marchand des quatre-saisons via la CIA, qui s’est immolé par le feu en Tunisie, pour en définitive faire tomber Khadafi.

    Chapeau bas !

    • Bonjour,

      Pikachu je comrprends vos craintes.

      Mais il y a quand même des faits : systématiquement l’ USA, l’OTAN soutiennent les islamistes.

      En Afghanistan d’abord. Par haine de l’URSS. Mais avec tout leur systéme de renseignement, les USA auraient pu arriver aux conclusions de Todd (1976) qui prévoyait un effondrement rapide de l’URSS, sans armer des islamistes.

      Ils frappent ensuite l’Irak, Saddam Hussein était un abominable tyran mais n’était pas responsable du 11 septembre.

      L’attentat venait des cercles saoudiens, dont étaient originaire la majorité des assassins.

      Pourquoi protéger à toute force les abominables Saoudiens et ne pas les frapper ?

      Résultat des islamistes en Irak et toujours des islamistes en Arabie.

      Le Kosovo ensuite où les USA installent des islamo-mafieux au coeur de l’Europe.

      Au Kosovo, les mosquées sont pavoisées aux couleurs américaines.

      La Libye ensuite où l’OTAN frappe Khadafi, un tyran abominable lui aussi, mais assagi, qui protégeait l’Europe des clandestins et des islamistes.

      A la place de Khadafi: Al-Quaïda et les Frères musulmans à Tripoli, DAESH à Syrte : joli résultat.

      Avec en prime, le rétablissement par les musulmans libyens de la vieille traite négrière de la région sous la forme du trafic massif de clandestins à destination de l’Europe.

      Enfin, la Syrie où les USA soutiennent les islamistes contre Assad, autre abominable tyran par ailleurs.

      Mais aux islamistes, je préfére Saddam, Khadafi et Assad …

      • @Antiislam

        votre propos oublie un point fon-da-men-tal.
        vous dites : « Résultat des islamistes en Irak ».
        Ce résultat est celui d’Obama, pas des USA !
        Obama, tout comme Clinton sa ministres des affaires étrangères n’ont pas fait du tout de « politique américaine », mais une politique clairement frériste (Frères Musulmans) pour Obama et complètement corrompue pour Clinton, qui touchait de l’argent (via la fondation Clinton) ou plutôt des bakhchichs, de toutes sortes de pays étrangers, même de la Suisse avec l’UBC.
        C’est un long dossier, suffisamment étayé, mais encore une fois, Obama et Clinton sont un triste accident de l’Histoire tout comme Macron pour la France avec son parti sur-mesure.

        • Bonjour,

          Certes, mais la politique anti-Saddam et pro-Saoud, c’est la Droite américaine (Bush).

          Je pense moi à un facteur de la psychologie américaine qui pourrait expliquer ces très graves errements.

          C’est qu’aux USA la religion (en général) est toujours préférée à l’athéisme.

          Et que la « population américaine » se reconnait plus dans un « religieux » affirmé, aussi islamiste soit-il, que dans un dictateur aux tendances « socialisantes » et « athées ».

          Je suis conscient que ce que je dis est peut-être totalement absurde :=)

          • La politique anti-Saddam américaine aurait pu fonctionner si Obama n’avait pas décidé de quitter l’Irak.
            A l’époque, après la poltique du « sarge », l’Irak semblait mettre en place une stabilité réelle.
            A postériori, on peut même émettre l’hypothèse (et remarquez que je n’affirme rien mais que j’émets une hypothèse, sans affirmer qu’elle est juste par des pseudo-démonstrations délirantes façon Soral quand il parle de l’Empire), qu’Obama travaillait pour l’Iran.

      • D’autre part, suite au 11 septembre, l’invasion de l’Irak a été clairement explicitée. Elle s’inscrivait dans une vision géopolitique de droite, la théorie des dominos (de mémoire) qui visait à installer une démocratie dans le monde arabe qui aurait, par contamination, répandu la démocratie aux autres pays.
        Ce n’était pas idiot, c’était un pari risqué.
        L’expérience irakienne aura eu un mérite non-négligeable (à mon avis) : apporter la démonstration que le monde arabo-musulman est incompatible avec la démocratie. Démocratie et Islam sont antinomiques.
        On en a eu par la suite, la preuve avec la Tunisie et le Printemps Arabe qui finalement n’amenèrent que des islamites au pouvoir : Ennahda en Tunisie, Morsi des F.M. en Egypte.

        • Bonjour,

          Je pense que c’était idiot.

          La suite l’a amplement démontré.

          On ne joue pas, à grande échelle, comme cela.

          Il fallait s’appuyer, au contraire, sur la longue histoire et les USA ont les moyens financiers et techniques de faire des analyses en ce sens.

          Parce qu’en ce moment, la classe politique française, européenne même, dans sa quasi-totalité, Macron en tête, nous fait jouer à ce même jeu mortel : « je vais vous démontrer en accueillant un nombre toujours plus grand de musulmans qu’islam et démocratie occidentale sont compatibles ».

          • Et bien justement, sachons gré aux USA de l’aventure irakienne et disons à Macron qu’il ne peut y avoir d’Islam de France parce que l’aventure irakienne a démontré qu’Islam et démocratie ne sont pas compatibles.
            Cet Islam de France est en fait comme le piège d’Oslo pour les israéliens : les israéliens ont voulu faire la paix avec les Palestiniens, qui eux, à la base n’en voulaient pas. A aucun moment, les israéliens ne se sont posés la question : « veulent-ils la paix ? ». Non, ils ont foncé dans un plan de paix tordu.
            Idem pour la France, « vous voulez faire un Islam de France, très bien, mais à la base, l’Islam est-il compatible avec la République ? ». Si la réponse est négative, alors pas la peine de se lancer dans un chantier, avec changements des lois sur la laïcité, qui laisseront la France encore plus dans le pétrin qu’elle ne l’est déjà.
            Servons-nous de l’expérience désastreuse américaine, des Printemps Arabes, pour démontrer que non, l’Islam n’est pas soluble dans la République.

      • Au Kosovo, c’est une erreur majeure difficilement compréhensible, c’est juste.

        Pour la Syrie, en revanche, le calcul américain est évident, empêcher l’expansion de l’Iran, dont Assad n’est en définitive qu’un homme de paille.

  3. Je suis plutôt pour la démarche de PICACHU!

    Manipulation anti Trump? le virus anti américain?

    ??????
    Du grain à moudre pour les opposants de tous bords!

  4. Si les démocrates passaient aux prochaines élections, on pourrait dire adieu à la lutte contre l’islam,
    retour à la case départ avec la clique obama-clinton, les lécheurs de culs barbus

  5. Ma position sur la question est simple:
    puisse le dollar chuter après que les américains aient écrasé l’islam. Parce que c’est bien ce qui se profile; tout au moins si la droite américaine se maintient au pouvoir. Tel est tout au moins l’avis qualifié d’un type de mon quartier qui est islamo (sympa par ailleurs).Ça va cogner entre le protestantisme évangélique et l’islam.
    A condition que les démocrates ne passent pas aux élections de novembre.

    • Le colonel Kadhafi a voulu s’affranchir du dollar et payer en Dinar or , nous savons tous ce qu’il est advenue de la Libye . Regardez le Venezuela en proie à des troubles , parce que leurs dirigeants en nationalisant leurs compagnies pétrolières et voulait s’affranchir du dollar . des exemples comme cela il y en a quelques uns , sanctions contre la Russie qui veux abandonner les paiements en dollars depuis la création du BRICS , etc .etc.

      • pour finir , sachez que ,quand les américains cèdent sur quelque chose , quelque soit elle , ou quel qu’ il soit , ce n’est jamais à leur désavantage.

  6. EXTRAIT de l’article :  » Les signes révélateurs du déclin impérial – Charles Hugh Smith (22/08/2018)  » du site WallStreetWindows.com

    L’historien Peter Turchin, que j’ai souvent extrait ici, a énuméré trois forces de désintégration qui rongent les fibres d’une économie et d’un ordre social impériaux:

    1. Stagnation des salaires réels due à une offre excédentaire de main-d’œuvre
    2. surproduction d’élites parasites
    3. Détérioration des finances de l’Etat central

    Guerre et paix et guerre: la montée et la chute des empires
    :::: https://www.amazon.com/gp/product/0452288193/ref%3Das_li_tl

    • Non ! Non ! C’est du cru, du mien de la réalité fournie par un ensemble de données répertoriées sur le web et dont vous noterez qu’aucune des références est issue du milieu soralien.

      C’est une réalité le dollar ne vaut rien ! Mais c’est l’étalon monétaire ce qui en fait l’Etat le plus puissant du monde. Cette pseudo richesse économique est une bulle qui peut pêter n’importe quand ou que l’on peut faire péter et ce serait la catastrophe. C’est pourquoi certains pays veulent ne plus être vassalisés au dollar et aussi pour échapper à tous les plans de sanctions économiques et financières quand ils ne sont pas d’accord avec le géant américain.

      Que croyez-vous qu’il se passe en France et en Europe dans ce domaine ? On est pris à la gorge ! On doit se plier, se soumettre en faveur des intérêts américains.

      Des banques, des entreprises, des industries, des états ont été sanctionnés à payer en dollars des milliards pour contrevenir aux intérêts américains.

      Les industries, sont tenues par la loi américaine, des lors qu’un seul élément de fabrication soit d’origine américaine. C’est ce qui s’est passé avec le refus, par François Hollande de vendre à la Russie les 2 paquebots pour lesquels il y avait eu un contrat entre les deux pays. L’Amérique étant « en guerre » contre la Russie, a donné ses ordres à Hollande pour annuler la livraison.

      Lorsque les américains entre en conflit avec un état parce qu’ils voient compromis leurs intérêt, ils déclenchent des sanctions, et tous les pays de l’Otan par exemple ou qui ont des matériaux d’origine américaine dépendent de la législation américaine. C’est aussi ce qui s’est passé dernièrement avec Total qui a dû renoncer au plus gros contrat gazier avec l’Iran, par crainte des sanctions américaines sur la société et n’accordant aucune confiance à l’Europe pour la défendre, défendre les intérêts français et européens.

      Non ! Je n’ai pas besoin de gourou ! j’aime mon indépendance intellectuelle et c’est pour cela que je regarde des deux côté de la page d’écriture. Les liens que je fournis en permanence devraient déjà vous avoir démontré que je ne me cantonne pas à une seule source d’information, c’est de la variété que surgit la réalité.

      • Ce qui est soralien, c’est de partir de faits (ici la dette extérieure américaine et la faiblesse du dollar) pour en arriver à la domination du monde par les USA qui sont derrière tous les coups fourrés.
        C’est d’autant plus intéressant que les pays qui pâtissent de rétorsions américaines aujourd’hui sont :
        1/ l’Iran
        2/ la Turquie.
        Deux dictatures islamistes.
        mais étonnament, au lieu de voir que cette action est formidable, vous expliquez que les USA sont maléfiques.

        C’est pourquoi je dis que c’est du Soral. Personnellement, je considère que :
        – les USA ont sauvé la France en 14-18,
        – les USA ont sauve le monde en 39-45
        – les USA ont empêché pendant la guerre froide le communisme de s’imposer à toute la planète.

        C’est ce que Soral oublie et ce que votre article oublie.
        Je vous cite :
        —-
        « y a aussi un intérêt des Américains à la déstabilisation du proche et Moyen-Orient…

        les USA sèment la zizanie un peu partout, dans le but :

        [ils veulent] qu’il y ait une guerre généralisée..
        —-

        Bref, votre article dit que les USA sont le grand Satan, même discours que les pires régimes de la planète, mais avec en plus l’amnésie totale du fait que si nous parlons toujours français et non allemand c’est grâce à eux, et si nous vivons librement et non comme état soviétique satellite c’est encore grâce à eux.
        Vous utilisez en ce moment même internet. et c’est encore grâce à eux.

        • Mais peut-être que la domination du monde par la Chine est-elle préférable. Vous avez sûrement raison…
          Le rachat de nos industries phares par la Chine est bien évidemment hautement préférable à leur rachat par les USA. La Chine étant connu pour son souci du droit des travailleurs.

          • Bonsoir @Pikachu
            Nous parlons là d’économie ; et comme c’est connu, le nerf de la guerre c’est l’argent, soit léconomie. Il s’agit donc de stratégie géopolitique par l’économie. C’est tout.

            Dire que le Dollar est l’arme de défense des USA n’est pas une injure, ni la preuve d’un anti américanisme primaire. Les choses sont établies ainsi, elles sont le résultats d’une succession de faits par lesquels les américains se sont révélés être les plus forts sur tous les plans ; et quand je dis ça, ce n’est pas une attaque ; c’est au contraire le constat d’un savoir faire face aux autres dirigeants, notamment les européens qui n’ont pas été à la hauteur de mener la partie dans laquelle les USA les ont conduits à l’échec et mat. C’est tant mieux pour les USA mais c’est plus que triste et regrettable pour nous et le reste du monde.

            Et oui ! En conclusion, c’est d’autant plus triste et révoltant que cette arme, le dollar, résulte être une arme en plastique. En attendant, avec cette monnaie de monopolly l’Etat américain a su prospérer, et se fortifier. C’est tout simplement un coup de poker gagnant. On peut s’en émerveiller comme on peut s’en offusquer.

            En fin de compte, je vois que @Madame Tasin vous a répondu et par son commentaire elle a exactement exprimé le fond de ma pensée, nous sommes sur la même ligne. Je crois que la voix de cette Résistante de première classe est un bon médiateur entre vos pensées et les miennes sur le sujet.

        • Pas d’accord du tout avec vous, Pikachu, d’ailleurs c’est moi qui ai choisi de transformer un simple commentaire de Marchersurdesoeufs en article, parce qu’elle rappelle des choses importantes. L’UE, la mondialisation, la guerre en Irak etc c’est les USA. Ce n’est pas parce que Soral dit des choses du même genre ( avec un autre but ) que l’on doit s’obliger à se taire ou à détourner les yeux. Si Hitler aime le café je ne dois plus boire de café ?
          Les USA ont fait des carnages sur toute la planète tout au cours du XXème siècle, je vous conseille d’écouter une série qui passait le samedi il y a très longtemps sur Europe 1 qui s’appelait monsieur X ou quelque chose comme ça, ça existe en dvd… remarquabe et edifiant.
          Par ailleurs la dette des USA est abyssale, c’est un fait.
          Par ailleurs les USA ne nous ont pas sauvés il a fallu Pearl Harbor pour que, se sentant menacés, ils entrent dans la danse. Et ils l’ont fait aussi pour écouler leurs surplus de production en Europe. On rappellera qu’ils ont aidé à la reconstruction de pays européens à une condition, c’est que l’on y accepte leurs films, véhiculant l’americain way of life…
          Et si on utilise Internet, si on a des vaccins, des oeuvres d’art, excusez du peu, ce n’est pas grâce aux Américains mais à la civilisation occidentale dont ils font partie et en premier aux Grecs qui avaient l’amour de la science…
          Enfin j’ai trop d’estime pour vous et pour Marchersurdesoeufs, piliers de ce site, pour accepter que vous ne moduliez pas vos divergences et critiques avec courtoisie et sans agressivité. Merci d’avance

          • Bonsoir @Madame Tasin ;

            Vous avez formulé mieux que moi le fond de ma pensée sur la question.
            Merci pour l’avoir développée et pour la médiation.

          • Effectivement si Staline dit que deux et deux font quatre, on ne le contredira pas, mais cette obsession française anti-américaine, cette courte mémoire est exaspérante. Ici, on part de faits pour arriver à suggérer des faits, et cette suggestion (« Certains prétendent que … ») devient une démonstration. Le meurtre de Khadafi (qui était une erreur sans le moindre doute) est justifié par des prétextes obscurs, sans fournir la moindre preuve ou source.
            Pourquoi d’ailleurs devrait-on fournir des preuves ? Il s’agit avant tout des Etats-Unis, et les Etats-Unis, c’est bien connu, sont les pires des enfoirés.
            En le disant, ça me rappelle d’ailleurs Israël et la désinformation systématique qui passe si bien : enfants assassinés, civils tués par des snipers, what else ? Même pas besoin de preuve, le nom « Israël » se suffit à lui-même. C’est la preuve suffisante.
            Idem pour les USA. C’est un des meilleurs pays au monde un de ceux qui défendent la liberté, qui a la meilleure démocratie, mais le nom « USA » suffit en lui-même. Ils sont coupables, forcément.

          • il est possible de dire qu’on n’est pas d’accord mais il y a la manière

          • Rebonsoir @Madame Tasin ;
            L’émission dont vous parlez est-elle celle-ci ? Il semble que ce soit une émission de France Inter et non de Europe 1 : « Rendez-vous avec X »

            Rendez-vous avec X
            :::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Rendez-vous_avec_X
            Rendez-vous avec X était une émission radiophonique hebdomadaire de France Inter sur l’histoire contemporaine et l’actualité, abordant plus particulièrement les affaires liées à l’espionnage sous la forme d’une interview entre le journaliste Patrick Pesnot et un mystérieux invité, Monsieur X, qui raconte les évènements du point de vue des services secrets.

            L’émission a été diffusée de 1997 jusqu’au 20 juin 2015 les samedis, de 13 h 20 à 14 h sur France Inter. La diffusion est reprise l’été 2016 aux mêmes horaires

            Liste des émissions
            :::: http://rendezvousavecmrx.free.fr/page/liste.php

            ________________________________________
            Sur l’INA, mais, c’est payant, j’y ai trouvé une émission qui s’appelle :  » Répondez Monsieur X  » qui a commencé en 1958 je crois. Par contre, si cela peut vous être utile, voici la chaîne officielle Youtube de l’INA avec des vidéos courte durée mais gratuites { https://www.youtube.com/user/inamedia }

          • Bon sang mais c’est bien sûr, oui c’est bien cette émission que j’évoquais. passionnant, merci !

          • Le peuple américain est le dindon de la farce , tout comme nous et les autres .

        • Les Anglo-Saxons en général et les Américains en particulier en souvent fait beaucoup de bêtises notamment du côté de l’Orient, toutefois je n’oublie pas les 5 plages du débarquement de 1944 Utah Omaha Sword Gold et Juno tout comme l’immense effort fait du côté des Russes même s’ils étaient sous les ordres d’un tyran.
          Les États-Unis concentrent toutes les contradictions de ce monde et de ce système et restent capables du pire comme du meilleur.
          Le dernier affrontement électoral aux Etats-Unis montre bien cette contradiction.
          Nietzsche quelque part avec dit quelque chose au sujet de la Russie et de l’Amérique il en avait deviné l’affrontement mais aussi le lien qui les unit à une certaine forme de grandeur , voire de liberté dans le monde même si les Russes ont plus souvent connu malheurs tyrannie sous toutes ses formes du tsarisme au communisme.
          Je vis peut-être encore sur de vieux schémas mais je suis très loin d’enterrer ces deux géants.
          Ce qui nous sauvera du péril islamique est sûrement de ce côté-là .

  7. Toujours pas d’effondrement systémique en vue pour le moment cela dit bien des éléments crédibilisernt la thèse de Jovanovic ou même de Sapir.
    Depuis la fin de l’étalon-or le dollar n’a cessé de devenir une monnaie plus que douteuses.
    J’ai lu aussi les articles de Charles Sannat, les développement d’une Simone Wapler mais cette dernière n’est pas forcément fiable dans la mesure où est mise tout sur la valeur de l’or refuge, pas neutre.
    J’apprécie plutôt les analyses de Charles Gave.
    À suivre en tout cas il y a beaucoup de turbulences en ce moment.

    Comme au temps de Thémistocle et de ses mine de Lauriin!
    Le nerf de la guerre c’est bien plus que du papier!

  8. Le dollar américain ne repose plus sur l’or depuis longtemps, mais sur la planche à billet.
    Pour maintenir sa valeur comme monnaie de référence ( un comble ), les USA font des guerres partout sur la planète et vole au passage les richesses des pays qu’ils détruisent ( et je ne parle meme pas des millions de vies humaines détruites par l’Amérique )..
    La lybie, l’Irak, la Syrie en savent quelque chose.
    Depuis que le Vénézuela a nationalisé son pétrole, les USA mettent la misère au peuple vénézuélien qui veut juste profiter de ses propres richisses.
    La meme chose s’est passé avec laurent Gbagbo de la cote d’ivoire.
    Quand laurent Gbagbo a voulu s’émanciper économiquement de la tutelle de l’Union Européenne et des USA, ces derniers ont renversé Gbagbo qui pourtant avait gagné l’élection présidentielle confirmée par le conseil constitutionnel ivoirien.
    Certains dirigeants français devrait etre jugés pour haute trahison.
    Jugez-en vous-meme :
    https://www.businessbourse.com/2015/06/06/quand-nicolas-sarkozy-vendait-20-de-lor-francais-pour-une-poignee-de-cacahuetes/
    L’effondrement du dollar est juste une question de temps.

    • Je serai curieux de savoir quelle réserve d’or la France possède encore si un audit était fait par la cour des comptes ou autres organismes compétant ,combien de français aimeraient le savoir ?

  9. La banque d’images de RR est incroyable et incroyablement riche. Je m’épate à chaque article de la rapidité avec laquelle « l’image appropriée » les illustre !!!

    Chapeau et merci, au(x) Dessinateurs, à l’Administrateur RR ; extra et extraordinaire !

    Il y a longtemps que je voulais le dire, je saisis l’occasion de cette article pour ce faire.

    • Ma foi Marchersurdesoeufs, en l’occurrence c’est surtout le net et l’efficacité des moteurs de recherche qui nous permet de trouver ce que nous avons en tête et d’alimenter ainsi notre banque d’images !

      • Mais alors ; quel choix ! et quelle rapidité ! Je réitère : Chapeau et bravo !

  10. – » UNE des raisons de l’assassinat de Kadhafi est précisément parce qu’entre autres projets il y avait celui de cette émancipation au dollar. « –

    –> Libye | La Rivière de Kadhafi dans le Désert !
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=SuuuygYuvCQ
    24 juin 2018
    DURÉE : 5’05s
    Chaîne Youtube : GEOANALYSE TV

    La vidéo est très bien faite ; très bien expliquée avec graphiques, plans et vues aériennes.

  11. ARTICLE : «Quand une entreprise cède à la stratégie publicitaire de l’islam politique»
    ::::: http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/08/22/31003-20180822ARTFIG00245-quand-une-entreprise-cede-a-la-strategie-publicitaire-de-l-islam-politique.php
    AUTEUR : Mathieu Bock-Côté
    DATE : 22/08/2018

    IMG : Mathieu Bock-Côté. DAMIEN GRENON/Le Figaro Magazine
    :::: https://i.f1g.fr/media/figaro/680x382_crop/2018/08/22/XVM1d61b462-a62f-11e8-962f-e053b231acdb.jpg

    CHRONIQUE – Mathieu Bock-Côté, figure de la vie intellectuelle québécoise, analyse le tollé suscité, en France, par la publicité de Gap montrant une enfant voilée.

    On a récemment appris que la marque de vêtements Gap, pour sa nouvelle publicité sur le thème du retour à l’école, destinée au marché américain et britannique, a voilé une fillette d’à peu près 10 ans. Gap prétend pratiquer le marketing diversitaire, en s’emparant du voile islamique, un symbole que l’entreprise sait polémique, et qu’elle embrasse sans gêne. Elle s’imagine ainsi marquer son appartenance au camp du bien: le monde de l’entreprise, globalement, a pris depuis un bon moment sa carte du parti multiculturaliste, à la fois par opportunisme et conviction. D’ailleurs, il se montre généralement favorable aux initiatives comme la discrimination positive et n’hésite pas, lorsqu’il le faut, à sonner la charge contre la figure apparemment détestable de l’homme blanc de plus de 50 ans.

    Et pourtant, en voilant une fillette, Gap est manifestement allé trop loin. L’entreprise révélait la charge idéologique de sa campagne publicitaire. Car si la propagande islamiste est presque parvenue à normaliser le …

    …./….

    La suite 85% de plus à lire sur le site et réservée aux abonnés

Les commentaires sont fermés.