Il donne un coup de couteau à son beau-père qui molestait sa mère… le juge le laisse dans cette famille !

Au secours ! On n’en peut plus.

La mansuétude, quand il s’agit de musulmans, dépasse l’entendement, et rend fou de révolte.

Le beau-père tabasse  sa femme, elle appelle son fils ( pseudo Naré dans la presse ) à l’aide, il va chercher le couteau, donne un coup de couteau ( bénin hélas ) au beau-père…

Beau-père qui écope juste de 6 mois de prison avec sursis, 2 ans de mise à l’épreuve et – on ne rit pas, c’est tragique – obligation de soigner son addiction à l’alcool, de travailler et de suivre un stage relatif aux violences conjugales

Le pauvre a des circonstances atténuantes, il était ivre. Finalement c’est Momo qui avait raison, pas d’alccol pour les musulmans, ils ne supportent pas !

Par contre aucune prescription de stage pour comprendre comment et pourquoi l’islam rend violent tant de musulmans et prendre de la distance par rapport à cette idéologie mortifère… Evidemment.

Mais le meilleur est pour la fin. La mère n’a pas porté plainte ( on sait comment ça finira, les femmes battues racontent très bien l’engrenage excuses, tabassage, demande de pardon, tabassage…; ) mais après tout c’est son problème.

Par contre pas d’interdiction de contact avec sa femme et ses enfants pour l’alcoolo.

Ce qui signifie que le pauvre Naré va vivre à nouveau avec un musulman détenteur de l’autorité et de la force, adulte auquel il a donné un coup de couteau. Acte impardonnable pour un musulman. La vengeance risque d’être terrible, mise à l’épreuve ou pas.

Enfant en danger. Naré a 10 ans…

Que va-t-il devenir ? Le juge, apparemment, s’en contrefiche.

Quant au substitut du procureur, Hélène Griffon… elle est inquiète. Vraiment ?

Naré D. reviendra-t-il vivre au domicile conjugal ? Ce mardi soir, le mystère restait entier alors qu’une aucune interdiction de contact n’a été prononcée. « Je suis un peu inquiète. Je ne sais pas si monsieur va quitter ou non le domicile », s’est interrogée Hélène Griffoul. « Je veux que monsieur ait ce sursis mise à l’épreuve au-dessus de la tête car ce n’est pas admissible », a-t-elle poursuivi lors de ses réquisitions.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/seine-et-marne-l-enfant-de-10-ans-qui-a-defendu-sa-mere-a-pris-son-courage-a-deux-mains-21-08-2018-7859787.php

La protection de l’enfance, chez nous, comme nombre de lois ne concerne pas les petits musulmans, chez nous.

Depuis le temps que l’on vous dit que la charia est déjà là… On laisse les musulmans appliquer leurs lois…

Pauvre gosses. Pauvres gosses… Pauvres de nous… Combien de ces gosses à l’enfance sacrifiées deviendront racailles au mieux, djihadistes au pire ? Combien ?

 153 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Bonjour Chère Christine,

    Pas de problème : j’ai bien compris pour l’article sur la femme politique hollandaise.

    Quant à mes rimes assez maladroites ci-dessus (ce n’est pas du Verlaine) elles relèvent plutôt d’une tentative d’humour même si le sujet est dramatique…

    Mais « je me presse de rire de tout plutôt que d’être obligé d’en pleurer ».

    Bon courage Christine

  2. Chère Christine,

    Cette histoire est dramatique et on peut en imaginer les dégâts psychologiques sur le jeune enfant de 10 ans et sur la mère.
    Hélas la violence touche tous les milieux.

    Si je puis me permettre :

    « L’histoire de D.Naré
    Est bien narrée
    Sans faire marrer…

    Il a fallu que le petit Ousmane,
    Qui n’a pas décroché la manne,
    Pour contrer Naré,
    Soit prompt à démarrer…

    Que deviendra Ousmane,
    Dans la famille …mane,?
    La justice exquise ?!
    Qui glisse et fige
    Tant d’arbitraire
    Se traîne par terre
    Et,fait peu contre les tarés
    Et encore moins contre Naré… »

    • Merci cher Doigène pour ce beau cadeau, excuse-moi je n’ai pas publié ton article en attente car il s’agissait d’un sujet déjà traité et tu te contentais de donner le lien d’un article avec des commentaires trop courts pour faire un article

  3. Leur rapport à l’école et tout de même bizarre: Arak au Liban et en Syrie Raki en Turquie, …par rapport à cette religion ça fait tout de même désordre.
    Sans compter les petits alcools forts qu’on trouve dans le Maghreb.
    Il est clair qu’ils ne dégustent pas.

  4. Naré ?? Taré ????

    ça sort d’ ou ce truc ?

     » Finalement c’est Momo qui avait raison, pas d’alccol pour les musulmans, ils ne supportent pas ! »
    alors là, il y a trés longtemps que je me suis fait la reflexion!! et qu on ne vienne pas me dire que c’ est a cause du climat, la chaleur, l’ alcool….les hébreux, sur la même terre n’ ont jamais cessé d’honorer et de boire du vin, tradition hébraique du Kidouch………. (élévation) chez les chrétiens

    et je vais encore vous reparler de ces races, comme les Turcs qui se faisaient inviter par le grand voyageur Tavernier, proche de louis 14, pour piccoler du vin pur juste pour etre bourrés comme des coings…alors que lui coupait toujours son pinard

    en fait comme au Maghreb, ces avides de saoulerie , ne savent pas s’ arrêter, vin, eau de vie, boukha, Mahia,ouzo….pourvu que l’ alcool leur explose la cabezza et en fasse des déchets violents et assassins

  5. On voit que la loi Schiappa marche à fond, juges et procureur n’ont pas dû être mis au parfum

  6. Bof au pays des collabos et des cons. Quand le têtard sera grand il sera aussi pourri que le beau-père. Un musul même à 10 ans reste un musul et on lui apprend déjà à haïr les juifs et les petits Français de souche qu’il doit terroriser à la récré, parce qu’il fait parti du peuple élu et que les petit blanc lui doivent une soumission totale, etc, etc…. Je sais de quoi je parle, j’ai eu trois enfants et les seuls, qui ont fait chier les miens à l’école ce sont les CPF.

Les commentaires sont fermés.