Est-ce que je vis en permanence “avec un Talmud planté dans le fion” ?

 

Titre Ô combien vulgaire mais c’est le questionnement un peu taquin à mon sujet d’un commentateur de Riposte Laïque.

Les modérateurs du site étaient-ils en grève perlée ce jour-là ? Quoiqu’il en soit, pendant les vacances, et dans l’attente de France-Croatie, un article sur un sujet aussi dérisoire pourrait combler les plages d’ennui du lecteur de la Grande-Motte ou de Palavas-les-Flots.

Sur Riposte Laïque, donc, lors d’un échange avec un protagoniste de la sombre “affaire Taurine”, un commentateur inconnu du nom de « Lol le crétin » m’interpelle pour comprendre « les raisons qui me poussent à vivre avec un Talmud planté dans le fion en permanence, duchmoll. »

 

 

C’est frais, joyeux et imagé mais je suis resté tout de même interloqué. En effet, en plus du hors-sujet, comment pourrait-on s’introduire un telle œuvre dans le séant ?

Écrit dans un bon français, nous avons donc affaire à un nationaliste, un patriote ou un Identitaire éduqué mais cependant “antisioniste”. A moins d’un troll islamiste BAC+3 testant ma susceptibilité.

« Lol le crétin » faisait-il allusion à mon philosémitisme déclaré ? Et bien oui, je l’avoue, moi Yann Duchmoll, je préfère largement le judaïsme à l’islam et j’ai même poussé le vice à me lier avec des juifs, à fréquenter leurs synagogues et à visiter Israël. C’est fou, non ?

Cependant, cher « lol le cretin » je vous rassure, je ne suis pas payé par Soros, Attali ne me cornaque pas et la banque Rothschild ne me tire pas les ficelles. J’ai donc mon libre arbitre et c’est peut-être ça qui vous chagrine.

Peut-être aurai-je dû fréquenter des mosquées et approfondir mes connaissances sur le Coran… mais depuis les attentats multiples qui endeuillent la France depuis 40 ans, c’est… non merci !

Et puis dans le Marais, à Gagny, à Strasbourg ou même à Tel Aviv, on ne m’a jamais agressé à coups de téfilines ou de menorah.

Donc, et c’est ma logique, les ennemis de mes ennemis sont mes amis : je suis, certes, quelque peu islamophobe mais pas antisémite.

En revanche, cher « lol le crétin », on subodore chez vous un léger antisionisme, qu’il serait de bon aloi d’aller exercer chez Soral, à Egalité & Réconciliation. D’avance, merci !

 427 total views,  1 views today

image_pdf

34 Commentaires

  1. @Pikachu,

    Les juifs considèrent t’ils la Thora comme le verbe incréé de Dieu et donc prescriptive, ce qui à mon sens ne peut que détruire la liberté de penser ?

  2. @Pikachu,

    À ma connaissance la bible n’est pas considérée par les juifs et les chrétiens comme le verbe incréé de dieu à l’inverse du coran, mais comme un livre écrit par des hommes inspirés. La discussion et l’échange d’idées sont donc acceptés dans le judaïsme et en principe dans le christianisme.

    • @Lavéritétriomphera

      Le judaisme considère que la Thora (pentateuque) a été écrit sous la dictée de D.ieu, tandis que les autres livres sont effectivement inspirés mais écrits par des hommes.
      Le judaisme considère que la révélation au Sinai fut double : il y eut deux thora différentes et complémentaires : la Thora écrite et la Thora orale. Celle-ci fut finalement écrite (ce qui était interdit, elle était vouée à rester une transmission orale) dans ce qui deviendra le Talmud : l’époque étant tellement troublée (époque romaine) qu’elle encourait sa disparition, ce qui explique qu’un dirigeant spirituel de l’époque prit la décision de la faire écrire passant outre l’interdiction.

  3. @Pikachu,

    Dieu conçu comme un ami, un père et un juge est un grand apport du judaïsme. La divinité est à l’intérieur et à l’extérieur de soi, c’est peut-être pour cette raison que l’assistante du rabbin m’a affirmé que le bouddhisme et le judaïsme sont très semblables.
    Sheitan n’existe pas dans la religion hébraïque, ou alors il est considéré comme un procureur céleste. Aussi ce que l’on fait aux autres c’est à soi-même qu’on le fait.
    Personnellement hormis certaines pratiques cultuelles je ne vois aucun rapport entre l’islam et le judaïsme.

    • Effectivement, je connaissais quelqu’un qui disait que l’Islam serait une mauvaise copie du judaisme (effectuée par un psychopathe). Il en aurait gardé l’écorce extérieure au travers de quelques pratiques, mais en aurait expurgé l’intérieur pour y introduite de la sauvagerie.

      Il est intéressant, à cet égard, de noter ce que la Bible dit d’Ismaël :
      en mot à mot, elle dit ceci : “c’est un sauvage homme”. le mot sauvage précédent le mot homme et c’y est un nom et non pas un adjectif…

  4. Malheureusement les talmudistes ont toujours été conduis par leur grimoire à instrumentaliser les musulmans contre la chrétienté, en particulier la romaine et l’orthodoxe. Les protestants, quant à eux, sont généralement d’assez bons contributeurs du projet sioniste de domination mondiale.

    • En gros, pour vous, encore une fois, “cé li siounistes”.

      Moi, le “projet de domination”, je le vois plutôt du côté des pays de l’OCI, des Frères musulmans ou des racailles islamisées de banlieue.

    • Le grimoire des Juifs, Juden, youpins, youtres etc… a été finalisé dans sa version définitive au 5ème siècle, et l’Islam a démarré au 7ème siècle : 200 ans après la cloture du Talmud.
      C’est donc le Talmud qui a dit aux Chrétiens : “allez les gars, allez y, tous contre Mahomet !” avec une prémonition de 200 ans. Ca me laisse rêveur : ces Juifs connaissaient toute l’histoire d’avance, savaient tout à l’avance. Les maîtres du monde, les maîtres du temps !
      Je vais consulter le Talmud pour connaître le tirage du Loto dans cinq semaines (le temps que la cagnotte grossisse un peu).

  5. Le racisme et l’antisémitisme existent toujours et c’est triste. Mais le nazislamisme aussi. A l’heure actuelle ce dernier cancer est extrêmement virulent. La liberté d’expression soit, mais la haine qui s’exprime non. Toutefois on ne peut pas avoir un double langage ni une action contradictoire au bien de notre pays.

  6. c est bien écrit, clair et concis…et brillant de vérité…qu’est ce que le Talmud? une oeuvre unique que des sages ont écrit pour que des générations puissent vivre en harmonie avec les autres et donner un sens à leur vie.

  7. Prose bien tournée. Mais un bon coup de boule ferait bien la ponctuation. BAM ! Point final !

      • Juste, le troll se nourrit de la haine qu’il suscite, ça le fait vivre.
        J’irais plus vers une déclaration d’amour : “je vous aime malgré cette décrépitude mentale qui est la votre, suite aux amours illégitimes de votre maman. On ne peut la blamer quand on connait votre père. Mais malgré votre passif, vous vous en sortez plutôt bien. Kisses, kisses everywhere (boussa, boussa partout).

  8. “Donc, et c’est ma logique, les ennemis de mes ennemis sont mes amis”. Personnellement je me méfie de ces soit-disant ennemis de mes ennemis qui dans la réalité et s’en faire une généralité, s’entendent avec les “autres” comme des larrons en foire.

    • Il faudrait préciser votre pensée : qui ? A quel niveau ? A quelle époque ?

      C’est peut-être vrai pour Dray, Benbassa, BHL, Minc, Attali, Cohn-Bendit. Mais il y a Zemmour, Finkelkraut, Lévy (et sûrement d’autres) qui adorent la France et ne sont pas tendres avec l’islam.

      Dans un autre registre, j’aime bien les Algériens lucides : Kamel Daoud, Boualem Sansal… ou les Français d’origine algérienne ou marocaine : Lydia Guirous, Zineb El Rhazoui ou, ici, Samia…

      • Je me fie à ce proverbe très instructif : “Dieu me garde de mes amis ! Mes ennemis, je m’en charge”. Aussi je fais la différence entre l’amitié vraie et l’allié de circonstance qui n’est pas un ami, ne l’a jamais été, et qui souvent a des comptes à régler.
        L’accord entre l’Arabie Saoudite et Israël est probablement de circonstance, et il ne signifie pas que ces deux pays sont amis. Ils ont un ennemi commun qui est l’Iran.

        • Je pense, concernant cet accord, qu’il exprime aussi, une volonté de la part du nouveau dirigeant, de faire passer le cap à l’Arabie Saoudite : son pays, si les prévisions sont justes, ne sera plus bénéficiaire de la rente pétrolière d’ici quelques décennies, alors il veut (comme d’autres pétromonarchies) diversifier les sources de revenus, et donc rentrer dans la modernité. Cela explique aussi, peut-être, de calmer l’Islam, de se “normaliser”…

          • Peut-être, mais l’Arabie Saoudite craint davantage l’Iran qu’Israël.
            Quant au Talmud, je pense que trop d’informations tue l’information et que le judaïsme peut se résumer simplement.
            Le Dieu abominable qui exigeait des sacrifices parfois humains est devenu un dieu juste certes, mais un ami de sa création dans la foi judaïque.
            C’est pour cette raison que je crois que le christianisme est plus proche du judaïsme que ne l’est l’islam.
            Allah est un dieu qui se doit d’inspirer la crainte, et qui est parfaitement injuste puisqu’il donne à l’un ce qu’il refuse à l’autre.

          • @LaVéritéTriomphera

            le judaisme a une relation sur deux modalités avec D.ieu :
            – d’une part, c’est un roi, un maître
            – d’autre part, c’est un père
            Il y a donc à la fois crainte et amour.

            Donc contrairement à l’Islam, ce n’est pas seulement une relation basée sur la crainte. De plus, ce n’est pas non plus une relation de dominant à dominé parce que l’homme est libre, il fait des choix et ces choix il en porte la responsabilité, contrairement à Allah qui est celui qui tue quand le musulman tue un koufar, de même que le Sheitan n’existe pas dans le judaisme, comme celui qui prend possession de vous quand vous faites le mal. Il n’a pas ce pouvoir, parce que ce pouvoir est celui de l’individu : le libre-arbitre.
            Ce libre-arbitre nécessite comme prérequis un équilibre entre bon et mauvais penchant : les deux existent et l’homme fait le choix, ce n’est ni Allah ni Sheitan qui font ce choix pour lui.

            Et contrairement au christianisme, ce n’est pas seulement une relation basée sur l’amour : D.ieu n’est pas qu’amour et compassion, il est aussi justice et compassion et bien d’autres encore (le judaisme répugne à dire ce que D.ieu est car toute définition est impossible, il dit plutôt ce qu’il n’est pas).

  9. eclectique et connaisseur il a choisi le “Babli” notre Yann 😆

    Aaaahhhhh, c’est autre chose que le Yérouchalmi……

    • Mais je vous assure que je n’ai aucun Talmud dans ma bibliothèque !

      En revanche, j’y vois un petit fascicule de Esther Benbassa et de J.C. Attias, intitulé “Les Juifs ont-ils un avenir ?”.
      C’est drôle qu’elle pose la question car elle semble très fortement islamophile (“Le voile n’est pas plus aliénant que la minijupe”).

      Cela dit, quelle est la différence fondamentale entre le “babli” (Babylone) et le “Yérouchalmi” (Jérusalem) ? L’ancienneté ?

      Bon, moi, je ne vais pas me faire que des amis dans la “fachosphère”… 🙂

      • Salut Yann

        “Cela dit, quelle est la différence fondamentale entre le « babli » (Babylone) et le « Yérouchalmi » (Jérusalem) ? L’ancienneté ?”

        possible, perso, je n’ en sais absolument rien, vois avec Gogole..il y a quelques années lors d’ une visite au MAHJ , a leur boutique, je m’ achetais un extrait du Talmud Babli, consacré au traité “Pessahim” (chais pas ce que ça signifie, un rapport avecles rituels des Paques ? Pessah ? ) tiens tois bien! je n’ ai JAMAIS pu le lire, ni en entier, ni deux pages de suite au hasard
        d’un hermétisme dingue, un remède contre l’ insomnie, rien, mais absolument rien compris…

        • Parce que vous êtes bête Machinchose : Soral lui l’a lu, et il le répète sur son site, il a lu le Talmud et c’est pour cela qu’il sait à quoi s’en tenir avec les Juifs.
          Vous, deux pages vous n’avez pas pu, mais lui, il a pu le lire en entier.

          (rassurez-vous, il y a peu de Juifs orthodoxes sur terre qui ont lu le Talmud en entier, même parmi les très érudits, cela prouve que Soral, c’est vraiment pas n’importe qui 😉 )

          • Tiens j’y pense : sachant que le Talmud Babli n’est pas entièrement traduit en français, loin de là, je me demande ce que Soral aura pu lire, peut-être le Yeroushalmi, qui est encore plus abscons que le Babli (plus concentré).

  10. T’inquiète pas Yann,

    moi, des Talmud , j’en ai plus que toi ” dans le fion “, sûrement
    la preuve : quand je parle des Juifs ( sauf 2 ou 3 ) je ne dis pas :
    ” les ennemis de mes ennemis sont mes amis ”
    je dis tout simplement :
    ” mes amis sont mes amis ” !

    ( je le dis aussi à propos d’autres )

  11. assez courant chez RL, raison pour laquelle je me désintéresse de ce site…. régulièrement visité par la clientèle a Sauterelle, qui semble avoir fait un hatif ménage sur sa vespasienne a anti-feujs de toutes origines

    les Enculité et Résignation y pullulent, comme les fans a Ryssen, a l’ autre papa indigne de 8 enfants, Vincent Raynouard qui passe son temps “dedans”, au vieux jeune homme le Lay, nippon d’ occasion,et les Bac a sables sur sahariens viennent faire une démo de leur r, j’ allais dire “réthorique”, mais ceux là, c’est plutot une raie torique qui leur sert a “causer”

    • Anti-feujs? Personnellement je ne l’ai jamais été mais lorsque je lis vos propos insultants sur les noirs ou les arabes que vous avez l’air de mépriser (visiblement), je me demande ce que vous reprocher aux antisémites.

      • Mhhh, vous allez nous fâcher Machinchose.

        C’est vrai qu’il est soupe-au-lait, colérique, rancunier, excessif, ultra-séfarade mais n’oubliez pas qu’il est tout aussi méchant avec BHL, Minc ou Attali.

        Et que, lorsqu’il se lève du bon pied, il peut nous livrer certaines pépites hilarantes issues de sa Tunisie natale.
        Enfin, moi, je suis fan.

      • “Anti-feujs? Personnellement je ne l’ai jamais été ”

        OK c’est bon! a présent j’ espère que tu l’ es devenu (e) JJ

    • Idem,

      certains contributeurs au site ont des articles vraiment intéressant, mais la lie qui commente les articles est déprimante. Un mélange de malades mentaux qui voient des Juifs partout (qui bien sûr contrôlent le monde et sème le désordre planétaire à tout va). Bref, j’évite ce site, justement à cause de celà : je me sens obligé de répondre quand je lis les débilités antisémites, ça me déprime de voir que des français qui se font déglinguer par l’Islam font une fixette sur les Juifs sans réaliser que le problème de la France est l’Islam et non les Juifs puisque l’Islam est vecteur de médiocrité, pauvreté et criminalité (sauf dans les pays musulmans dans lesquels ils se font mater, mais la médiocrité et pauvreté y est en revanche bien présente).
      Bref, Riposte Laïque, j’évite et c’est dommage pour ce site, mais je préfère largement m’en passer.

Les commentaires sont fermés.