Le Maire de Palerme : il faut supprimer le permis de séjour comme on a supprimé la peine de mort

Lever le pont levis !
 
De la peine de mort, pour moi, on en discute !
Mais l’entrée au château, sous peine de dispute,
donne le devoir de payer !
Le refus des dépenaillés,
est quant à lui un droit, gagné de haute lutte.
PACO. Retour au pourvoyeur !
23/06/2018.
https://www.nouvelobs.com/monde/migrants/20180613.OBS8121/migrants-il-faut-supprimer-le-permis-de-sejour-comme-on-a-supprime-la-peine-de-mort.html

 162 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. La mafia sicilienne profite d’une main d’oeuvre au rabais. Elle est pro-immigration. Pape et mafia dans le même bateau. Qui tombe à l’eau ? Les peuples eurropéens.

    • maffia 2 f, européen 1 r suffira! qui tombe à l’eau???
      ça ne veut rien dire!

      • Vivement que tout ce bordel éclate ! Et une bonne 3eme guerre mondiale : comme cela les économies repartiront .
        Il y a trop de monde sur terre , mais les politiques se gardent bien de l’avouer : ça ferait mauvais genre ……

    • La maffia sicilienne ne s’occupe que du « bisseness » pas du patriotisme.

  2. pas un accord de la France, mais un accord de macron… ce n’est pas la même chose !

  3. Lifeline : « Nous allons demander à la France de nous accueillir », dit un bénévole sur RTL
    TÉMOIGNAGE – Axel Steier, représentant de l’ONG d’aide aux migrants Lifeline, s’inquiète de la situation de son navire qui attend qu’un pays européen l’accueille.
    ::: http://www.rtl.fr/actu/international/lifeline-nous-allons-demander-a-la-france-de-nous-accueillir-explique-un-benevole-7793863826
    « Nous avons été refusés par l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie… » Depuis le 23 juin, le navire Lifeline affrété pour venir en aide aux migrants par l’ONG allemande du même nom, attend dans les eaux internationales, près de Malte, qu’un port européen lui ouvre ses portes.
    « Aujourd’hui, nous allons demander à la France de nous accueillir », annonce Axel Steier, représentant de l’association au micro de RTL. « Si on n’a pas de réponse on quittera Malte pour aller vers le Nord… L’Espagne ou la France. »
    « Ce matin, sur le bateau, il n’y a pas d’urgence médicale mais psychologiquement c’est dur… Les gens ont peur d’être refoulés », explique-t-il. Les bénévoles de Lifeline s’attachent à rassurer les 230 migrants à bord. « On joue de la musique, on fait ce qu’on peut pour tenter de calmer les situation, mais c’est pas facile. »

    • ah ! ils ont droit à de la musique classique ? il parait que ça adoucit les mœurs, quand les migrants vont s’énerver, s’ils ont faim, gare à la courte paille !

  4. Peut-être un petit accord à huis-clos, subreptice et honteux de la France avec le socialo -espagnol, contre l’Italie et la Sicile???

Les commentaires sont fermés.