Lettre à mes enfants Adam et Eve : la conclusion du papa (9)

Pour lire les parties précédentes http://resistancerepublicaine.com/search/Lettre%20à%20mes%20enfants%20Eve%20et%20Adam

Je tenais à remercier les lectrices et les lecteurs qui ont eu la patience de lire mon histoire en espérant que ce texte de mise au point sera publié.
Je ne suis pas écrivain, cela se ressent certainement dans les maladresses qui jalonnent mon récit mais j’ai quand même voulu raconter ce que j’ai vécu pour que plus tard mes enfants puissent mieux voir et comprendre qui étaient leurs parents (et seuls les écrits restent).
Je comprends l’incompréhension de certains qui se disent bien fait pour lui ou quel imbécile, quel lâche ce Christian mais il faut savoir que ce récit raconte 12 ans de vie, que le mal s’installe de façon insidieuse et que le poison islamique est distillé doucement au jour le jour.

Quand j’ai rencontré la mère de mes enfants, elle vivait seule en région parisienne et sa seule famille était sa sœur qui habitait en Bourgogne loin de Paris. Elle vivait à l’occidentale bref comme vous et moi et en la croisant dans la rue, il était impossible de deviner ses origines (Imaginez Claudia Cardinale à 30 ans pour situer)

C’est après la naissance de mes enfants (quand mon fils a eu 1 an) que la religion est devenue très présente et oppressante.
Les raisons sont multiples : les origines qui ressurgissent et vous rattrapent, l’entourage qui réapparaît dans votre vie (pour elle ce fut un neveu venu d’Algérie et là j’en veux à l’État de laisser entrer tout et n’importe quoi pour s’installer légalement en France), le manque de culture et d’instruction, les changements de mentalité de la société française et des politiques qui déroulent le tapis rouge à cette religion, les réseaux sociaux,…

J’étais conscient de ce changement mais comme on dit les conseilleurs ne sont pas les payeurs et j’avais deux enfants qui plus est en bas âge à protéger alors que faire ?
Sans enfant, cela aurait été très simple, un coup de pied aux fesses et je quittais ces racailles.
J’ai voulu protéger mes enfants et comme je sais que les premières années d’un enfant sont fondamentales dans sa construction, tous les jours j’ai avalé ces couleuvres pour les consolider en allant le plus loin possible avant l’explosion qui devait arriver tôt ou tard.
J’aurais pu partir, être violent,… mais la justice étant ce qu’elle est j’aurais tout perdu et pouvais je agir ainsi en papa responsable et aimant car les enfants eux n’ont rien demandé !
Ma seule victoire dans ce désastre humain est que mes enfants sont (pour le moment) équilibrés,ils ont des bons résultats à l’école et ils ont soif de s’instruire.

Le juge aux affaires familiales a décidé que je partagerai l’autorité parentale et que pour toutes les décisions concernant l’éducation (y compris religieuse de mes enfants) j’avais autant de droits que leur mère, ce qui me permet de maintenir une pression sur elle. Par exemple, ils ne pourront changer d’école qu’avec mon accord, ils ne pourront plus partir en Algérie avec leur passeport algérien puisque j’ai une interdiction de sortie du territoire toujours prête à être déclenchée. Mes enfants ne vont plus dans l’association « culturelle » musulmane qui voulait me voir brûler en enfer. Quand je suis avec eux loin de ces musulmans rigoristes nous sommes tous les 3 sereins et apaisés.

Ce sont des petites victoires au quotidien contre l’islam et même si je ne peux pas prédire l’avenir, être ainsi avec mes enfants me permet de déconstruire les conneries qu’on essaie de leur mettre dans le crâne et je vous raconterai dans quelques années si j’ai gagné ce combat qui est maintenant le combat de ma vie. Connaissant leur mère et connaissant sa famille (maintenant je les vois arriver de loin avec leurs gros sabots), je sais que comme le lait sur le feu il faut les surveiller sans cesse et qu’ils reviendront à la charge pour islamiser mes enfant.

Il faut payer pour apprendre et j’ai beaucoup payé donc aujourd’hui je sais déconstruire les saloperies qu’ils tentent de mettre dans la tête de mes enfants.

Je suis le pompier qui éteint les incendies que ces pyromanes essaient d’allumer dans la tête de mes enfants qui ont heureusement plus de discernement à bientôt 7 et 8 ans que des petits de 2 ou 3 ans d’où l’attitude que j’ai eu qui peut déconcerter certains d’entre vous.

Je suis étonné par le fin donnée par Madame Tasin à mon témoignage car si elle veut juste entendre que je suis islamophobe, pourquoi pas mais cela va t-il faire avancer mes idées ?? Dire que l’on veut interdire l’islam c’est comme dire que l’on veut interdire le soleil ou la pluie. Il faut être islamo vigilant, islamo prudent et méfiant et ne pas être dans l’utopie car comment interdire une religion ou des idées ??? ( note de Christine Tasin à la fin de l’article )
Si la seule ambition est de constater les dégâts de l’islam, nos hommes politiques suffisent car je les appelle les constatators, on constate, on éclaire et après ou est l’action ??

Alors quelles leçons tirer de mon histoire pour notre pays car ma petite personne a peu d’importance par rapport aux enjeux de civilisations qui se présentent à nous ?
J’ai l’impression que beaucoup de personnes font la révolution derrière leur écran mais que cela ne débouche pas sur des propositions et des actions concrètes et réalistes pour stopper cette islamisation galopante de notre pays.
Pour contrer un ennemi, il faut l’identifier et comprendre son fonctionnement or beaucoup de monde focalise ici ou ailleurs sur les extrémistes, ces leaders qui sont certes dangereux mais identifiés et donc contrôlables. De par mon expérience, je suis persuadé que l’Islam ordinaire qui est le quotidien de millions de résidents n’est pas compatible avec notre vivre ensemble et nos valeurs (on ne peut pas avoir de statistiques ethniques ou religieuses mais combien y-a t-il de musulmans aujourd’hui en France ? On parle de 7 millions voire de 14 millions lorsque l’on additionne les Français musulmans et les étrangers musulmans).
Le danger est là (le nombre très important d’idiots utiles) et croire que l’on va inventer un iIslam de France ou interdire l’Islam est une grosse erreur de perception du fonctionnement des musulmans.
Je pense que si on remplace Christian par France dans mon récit on arrivera dans quelques temps aux mêmes résultats que ce que j’ai vécu : Français soumets toi ou dégage.

Alors j’ai pris cher mais j’aimerais que mon expérience puisse servir un peu aux autres.

Je suis frappé par exemple dans la campagne où j’habite du manque d’information des citoyens sur ce qui se passe dans les banlieues et ailleurs. Ils n’ont pas encore conscience que si aujourd’hui leur vie est plus difficile c’est parce qu’on les déshabille (doucement pour paraphraser une chanson) pour habiller chaudement tous ces musulmans dont nos décideurs politiques ont soit une peur bleue ou une envie de les draguer pour gagner les élections.
Il n’y a qu’à regarder les idées qui germent dans la tête de ces politiques pour comprendre que les Français vont souffrir de plus en plus pour alimenter de façon consciente (ou pas) cette islamisation du pays (fermeture d’écoles dans les petites villes, réduction des services publics, hausse des impôts et taxes qui impactent les travailleurs pauvres ou les retraités que je vois tous les jours dans la campagne picarde,…pour financer des classes dédoublées dans les cités afin de pallier aux carences des parents, mettre en œuvre de plans coûteux et inutiles comme celui que prépare Borloo,….)

Si nous ne nous bougeons pas tous ensemble, en 2027 le président sera musulman ou pro musulman car élu avec leurs votes et les dégâts qu’une Belckacem a pu faire durant 32 petits mois à notre école, cela ne sera rien à côté de l’action de ce président qui finira d’achever à coup de Coran notre pays que j’aime et que je veux protéger (les élites musulmanes sont en court de formation dans nos écoles et lorsqu’ils seront en place le naturel religieux inscrit dans leur ADN reviendra au galop)
Alors ne soyons plus passifs comme j’ai pu et dû l’être, soyons force de proposition et ne lâchons plus rien afin que dans 10 ans « lettre à mes enfants » ne devienne pas « lettre aux Français »
Faisons ensemble du lobbying intelligent pour que nos politiques se réveillent enfin en leur proposant des règles simples à mettre en place (droit du sol, regroupement familial, fin de la double nationalité, contrôle du Halal, respect des lois dans les quartiers, réflexion sur le commerce des drogues douces qui finance l’Islam, inscription de laïque sur notre drapeau bien qu’évidement notre pays a des racines chrétiennes, ce qu’il faut rappeler sans cesse….)
Pour conclure je tiensà remercier Madame Tasin et son équipe qu’ils aient accepts de vous faire découvrir mon histoire même si se contenter d’être islamophobe n’est pas suffisant pour changer les chose et que prévenir n’est pas guérir. Trouvons plutôt le médicament ensemble et toutes les idées bonnes ou pas pourront permettre de faire de vrais propositions à nos politiques car c’est la législation qui permettra que l’islam se soumette à notre République et reste dans les têtes et les maisons loin de l’espace public. Je tiens surtout à remercier toutes les personnes qui ont commenté mon récit avec leur ressenti et qui vont continuer à le faire car cela va me permettre d’avancer et de continuer ma bataille pour que mes enfants vivent dans une société plus apaisée où on ne leur imposera pas leur choix de vie.

 

Note de Christine Tasin

Avant de poser la question d’interdire l’islam, reste celle de l’islamophobie, on a le droit de haïr l’islam, de le détester… on en a même le devoir. Et un gouvernement digne de ce nom pourrait interdire toute visibilité de l’islam si l’islam était clairement dénoncé comme incompatible avec notre civilisation et nos valeurs.
Je crains bien que, hélas, le fait de savoir que ses enfants sont devenus musulmans ne pousse Christian à s’interdire – et à interdire aux autres – de se dire islamophobie. Quelle lâcheté, quelle tristesse.

Voici ci-dessous la fin que Christian avait écrite, fin de son récit qui ne donnait pas de nouvelles de ses enfants et ne pouvait que laisser nos lecteurs frustrés :

 

ON Tout d’abord, je pense que le regroupement familial doit être plus strict afin d’éviter qu ‘un garçon comme Hajal arrive en France après avoir épousé sa cousine germaine née ici pour divorcer dés qu’il a eu ses papiers pour se remarier avec une femme du bled formatée pays islamique ce qui n’est pas choquant quand on y reste vivre . Il a reproduit en France une cellule familiale comme il l’a toujours connue avec une femme soumise qui ne parle que du respect qu’elle se doit de porter à son mari. Depuis son arrivé Hinda reste à la maison et sa vie se résume à 2 sorties hebdomadaire au marché qui reproduit les marchés qu’elle connaît au bled, la religion, son téléphone et sa tablette qui lui permettent d’être toujours en lien direct avec l’Algérie.

Dans 20 ans, comme la sœur de Nazma, Hinda aura eu plusieurs enfants et sera encore assise sur son canapé à marmonner respect et « chez nous » en arabe sans aucune ouverture sur le monde qui l’entoure.
Hinda a deux sœurs qui vivent en France. Sa sœur aînée arrivée avant elle vit non loin de Melun en Seine et Marne, elle à 3 enfants et un mari qui souffre de gros problèmes psychologiques et qui passe lui aussi ses journées à méditer et prier son Dieu.
La petite dernière quant à elle s’est mariée à l’été 2015 au bled avec un chauffeur de bus à la Régie des transports parisiens. Il a fait venir sa femme en France lui aussi grâce au regroupement familial quelques mois après son mariage.
Cette jeune femme habite dans l’appartement que loue son beau père à Gennevilliers. Elle vit dans ce logement avec son mari, ses beaux-parents et la deuxième femme de son beau-père qui s’est marié religieusement avec elle. En islam, un homme peut avoir jusqu’à 4 épouses.
La sœur de Hinda va suivre le même chemin que ses deux sœurs avec un mari qui a une pratique rigoriste de sa religion qui lui interdit par exemple de conduire après une collègue femme, ou de rouler dans un autobus équipé de publicités pour du parfum féminin ou de la lingerie.
Pour les statistiques, ce mariage est considéré comme un mariage multi-culturel puisque le mari est né en France mais dans la réalité qu’en est -il ? En 12 ans de vie en Islamie, je n’ai pas vu de couple comme celui que nous formions avec Nazma car l’Islam est une religion de conquête et si on ne se convertit pas on est vite exclu de la communauté.
Ajouter laïque à République française nous permettrait dés l’arrivée d’immigrés venus grâce ou pas au regroupement familial d’affirmer que l’espace public est laïque en France. (Note de Christine Tasin : absolument pas, la République est laïque par sa Constitution et ses lois, ajouter l’adjectif à sa dénomination ne changerait rien face à des dirigeants qui veulent la disparition et de la laïcité et de la France )

C’est le cas avec l’islam, dans les pays du Maghreb notamment ou l’on trouve le croissant et l’étoile sur le drapeau symboles de l’islam et ou l’on sait que l’on pose le pieds sur la république islamique du Maroc, de la Tunisie ou encore de l’Algérie.
Pour les personnes qui veulent s’installer en France, même si il ne faut pas le nier beaucoup ne viennent pas pour nos paysages, notre culture, notre gastronomie ou notre art de vivre, il serait bon de leur donner 3 ans pour apprendre certains piliers fondamentaux de notre pays comme la langue, l’histoire sans tabous et sans occulter ce qui déplaît à certains ou encore la géographie de notre pays qui devraient faire partie des bases que tout citoyen devrait connaître et faire un point précis au bout de cette période afin de prendre les bonnes décisions pour que le vivre ensemble perdure. (Note de Christine Tasin 3 ans ??? !!!! Et puis quoi encore ? Le temps de faire 2 gosses français ? )

Hajal quand il est arrivé an France aurait ainsi compris le mode de fonctionnement du vivre ensemble français et il aurait sûrement réfléchi avant de quitter sa vie déjà bien installée en Algérie pour venir faire le ménage ici dans un collège maintenant et c’est là qu’il faudrait être mois souple en parallèle du business comme il l’appelle qu’il fait sur son temps libre. ( Note de Christine Tasin : il s’en fout de comprendre, il ne veut pas comprendre et n’en a pas besoin, puisque les textes signés par l’UE et nos dirigeants prévoient explicitement que les nouveaux arrivés ne soient ni assimilés ni intégrés. Voir ISESCO et Eurabia).

Quelle est la valeur ajoutée de ce garçon pour un pays comme le notre qui compte plus de 3 millions de chômeurs ? Je me pose encore la question.

Il dit que la vie est difficile ici car il y a trop de charges et d’impôts mais se rappelle-t-il que lorsque son bébé à passé 5 jours en pédiatrie à l’hôpital de Créteil suite à une intolérance au lactose, les frais d’hospitalisation (800 euros par jour) ont été pris en charge par la collectivité, musulmane mais aussi mécréante, ce qui est tout à fait normal ?

Je pense que l’argent qu’il envoie régulièrement en Algérie pour construire une maison pourrait être dépensé de façon plus utile ici pour notamment éduquer ses enfants.

Quand il y a eu le rapprochement des régions et que la Bourgogne où habite Kheira et la Franche Comté se sont réunis en 2014, j’avais essayé d’en parler avec elle et je m’étais étonné qu’elle me dise que Sens était à côté de Lille.
Certes ce n’est pas grave mais après 40 ans en France on peut se dire qu’au même titre qu’elle connaît par cœur le Coran dont elle a transmis les valeurs à ses enfants, elle aurait pu aussi apprendre et transmettre un intérêt pour notre pays au travers de son histoire ou de sa géographie car 350 kilomètres séparent Sens de Lille,

Je crois que l’on devrait aussi réfléchir à l’affichage des signes religieux dans l’espace public, le voile notamment pose problème car plus qu’un signe religieux, son port est plus une revendication politique alors que rien dans le Coran n’indique l’obligation de son port.( Note de Christine Tasin : son interdiction dans l’espace public faisait partie du programme de Marine Le Pen, dont les Français n’ont pas voulu).

Nous voyons de plus en plus de jeunes filles le porter pour tester notre résistance laïque même si ce voile est aussi un signe de soumission de la femme aux hommes car il faut savoir que les hommes ont plus de droit que les femmes dans les pays islamiques qui se basent sur une conception hiérarchique des rôles de l’homme et de la femme.

Le législateur n’interdira sûrement jamais le port de ce voile islamique dans l’espace public car cela amalgamerait les protestations des différents courants de pensées de l’islam qui existent en France alors qu’aujourd’hui ces gens sont en concurrence entre eux ce qui permet de juguler encore un peu ces envies d’islamisation de la France comme le souhaite Nazma.

Nazma ne porte pas le voile mais depuis quelques années, elle a les cheveux très courts afin de rester fidèle à sa religion et ainsi ne pas aguicher les hommes avec la belle chevelure longue que je lui ai connu lors de notre rencontre.
Que ces femmes qui portent le voile l’enlèvent et se fassent couper leurs cheveux si elles le souhaitent et de facto les problèmes que soulèvent le voile islamique seront réglés, mais que vont dire les hommes, ces machos à qui elles doivent le respect.

Le halal pose aussi question car ce terme qui signifie licite vis à vis de la pratique religieuse à donc une très forte connotation religieuse et on le voit inscrit de plus en plus sur les vitrines des restaurants rapides ou même d’établissements plus traditionnels,

Il devient impossible si l’envie vous prend de manger un filet mignon ou une cote de porc dans certains territoires de la République ou de trouver un baba au rhum (j’en ai fait l’expérience avec maman), ou une forêt noire dans beaucoup de pâtisseries qui évitent ainsi les problèmes en mettant là encore la poussière sous le tapis.

La grande distribution toujours en quête de profits agrandit l’offre de ces produits halal dans ses linéaires avec de grandes signalétiques affichant ce terme religieux allant même jusqu’à nous envoyer dans nos boites aux lettre des prospectus « spécial ramadan », c’est la règle de l’offre et de la demande qui prévaut et la demande est très forte aujourd’hui, mais pourquoi par exemple nous distribuer de tels tracts dans nos boîtes aux lettres ? (Note de Christine Tasin : cela s’appelle la pub…)

Je me souviens que dans les années 1990 alors que je travaillais chez Coca-Cola le nouveau PGD venu des États-Unis nous avait dit lors d’un séminaire qu’il fallait que dorénavant la marque Coca-Cola soit visible partout en France pour quelqu’un qui ferait un tour à 180 degrés sur lui car les Américains avaient une stratégie de reconquête pour notre pays qui n ‘était pas alors un des plus gros consommateur de softs drinks. La stratégie me semble très proche aujourd’hui avec ce business du halal qui envahit nos vitrines et nos linéaires.

J’avais parlé avec un employé de Leclerc situé dans un ville populaire communiste du Val de Marne de l’explosion de ces gammes halal et il n’avait dit que la clientèle musulmane était intéressante pour lui car il avait un taux de paiement en espèce important avec des paniers moyens plus élevés que la moyenne des autres Leclerc.

Il m’avait fait comprendre que les mamans payaient très souvent avec des billets de 50 euros qui selon ses dires venaient des trafics de stupéfiants. Comme quoi le Coran peut lui aussi être alternatif et s’accommoder avec quelques entorses au licite.

Mes enfants sont nés en France d’un Papa français de naissance et d’une maman qui a fait des pieds et des mains pour obtenir la nationalité française.

Je me demande encore aujourd’hui comment le neveu de Nazma, Hajal s’est débrouillé pour obtenir dans un consulat algérien de la région parisienne des passeports algériens pour mes enfants.

Je pense que le ciment d’un pays passe aussi et surtout par l’appartenance à un collectif et en ayant deux passeports on reste toujours à cheval sur les deux cultures surtout lorsque l’on à des origines de pays islamiques qui sont éloignées de nos racines quoiqu’on en dise.

On ne prend que ce qui nous intéresse dans son pays d’accueil en occultant les devoirs à l’unique profit des droits offerts qui ont été obtenus, mais le savent ils, après de longues luttes qui ont forgées notre histoire.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu en Islamie l’expression « j’ai le droit » souvent précédé ou suivi de « chez nous » en parlant avec des tremolos dans la voix du pays de leurs ancêtres ou ils n’aimeraient surtout pas vivre.

Mieux expliquer l’histoire de France pourrait faire comprendre que la France est la 5e puissance mondiale sur 194 pays qui composent la planète parce qu’après guerre alors que notre pays était à genou, des personnes de toutes origines se sont comme on dit trivialement sorties les doigts en travaillant beaucoup avec plus de devoirs que de droits. Curieusement beaucoup de ces héros du quotidien sont aujourd’hui dans des maisons de retraites, des Ephads ou l’on se pose la question de ce qu’ils coûtent sans se souvenir de tout ce qu’ils ont donné pour que l’on puisse être fier de vivre dans un pays fort, riche, puissant, respectable qui doit donc être respecté pour reprendre le mot préféré de Hinda.

On devrait s’interroger sur le pourquoi de « chez nous » en Algérie comme le disent toujours Nazma et sa famille installée en France, depuis l’indépendance le pays vit surtout sur les acquis laissés par la France avec un niveau de vie très bas qui le fait se placer à la 116e place mondiale alors que ce pays est riche de ressources : gaz, pétrole, agriculture, mer, et de forces vives avec une population jeune.

Il est certain que d’abreuver les gens de nourriture spirituelle permet à quelques puissants de capter toutes ces richesses et le concept d’être malheureux sur terre pour être heureux au paradis, une des idées du Coran qu’ils ne s’appliquent pas à eux, leur permettra de maintenir encore longtemps cette OPA sur les richesses du pays.

Notre pays est riche et aussi généreux avec ses concitoyens grâce à la captation par l’État d’un impôt de plus en plus fort, et je pense que nous pourrions décider par referendum de proposer de rendre la cantine scolaire gratuite ou pour une somme symbolique avec un financement publique afin que chaque enfant puisse manger un repas sain et équilibré par jour. Cela permettrait de couper l’herbe sous le pied aux revendications et aux demandes religieuses en proposant chaque jour un repas avec de la viande y compris de porc et un autre avec du poisson pour satisfaire tout le monde. (Note de Christine Tasin. Idée stupide. Crétine. En France il y a des allocations, des aides diverses et variées, sans parler du secours populaire… pour que les enfants soient nourris à leur faim. Et les cantines scolaires sont peu chères, la commune compense sans parler du système qui fait que les Français moyens payent deux ou trois fois plus cher le repas de leurs enfants pour que ceux qui ont de faibles ressources ne paient pas grand-chose. Enfin qu’elle soit gratuite ou pas elle propose déjà des menus différents pour les goûts différents des enfants. Par ailleurs les menus de substitution au porc que vous proposez sont une trahison de la laïcité que vous paraissez réclamer....Par ailleurs également, quand on fait des enfants on s’engage à les nourri, ce n’est pas la collectivité de s’en charger.)

Un repas de cantine revient aux environs de 2,50 euros et la gratuité qui supprimerait tous les frais de gestion lourds dans le prix de revient du repas permettrait que des incompréhensions liées par exemple au quotient familial qui quintuple le prix du repas selon la situation des parents soient caduques. (ma voisine Kabyle payait 0,80 euros par jour la cantine pour chacun de ses enfants, un ami qui gagne mieux sa vie mais de façon officiel payait quant à lui 5 euros par repas)

Cela redonnerait du sens aux mots solidarité et avenir car les enfants d’aujourd’hui sont les citoyens de demain et ces petites attentions seront gravés dans leur inconscient qui leur rappellera plus tard que décidément la France laïque est un beau pays.

Il en est de même des allocations familiales car j’ai constaté qu’en Islamie l’idéal est d’avoir au minimum trois enfants car cela donne beaucoup plus de droits sans penser souvent aux devoirs qui en découlent. Avoir un seul enfant cela coûte aussi alors que l’on n’a aucune aide pour l’élever. Pourquoi ne pas décider d’attribuer sans distinction 1 part pour un enfant, 2 parts pour 2 enfants, 3 parts ensuite et de plafonner à 3 enfants ces allocations. libre ensuite d’avoir plus d’enfants mais d’en assumer les conséquences financières dans un pays ou le logement se fait rare et compliqué à obtenir et ou l’éducation des enfants pour leur offrir les moyens de se faire une place au soleil dans ce monde ouvert va coûter de plus en plus chère.

C’est ainsi l’immigration qui permettra d’adapter la pyramide des âges aux évolutions démographiques du pays en offrant aux arrivants qui ont la formation dont nous avons besoin un travail qui leur correspond comme c’est le cas dans beaucoup de pays ouverts comme le Canada.

Cela nous offrirait la possibilité de mieux accueillir qu’aujourd’hui les arrivants qui trouveront leur place dans notre société laïque par leur travail, travail qui sera un devoir moral et qui déclenchera les droits qu’ils auront acquis.

Avant que je rencontre Nazma, un oncle n’avait raconté une histoire qui lui était arrivée à son travail. Il était prototypiste depuis 25 dans une entreprise qui fabriquait des colliers de serrage. Ses collègues étaient de toutes origines et tout monde travaillait dans un esprit apaisé. Le lendemain des attentats du 11 septembre 2001, un mercredi, mon oncle arrive à son poste comme tous les jours à 7 heures 30 et comme d’habitude il alla saluer ses amis de labeur et là quelle ne fut pas sa surprise quand 6 de ses collègues originaires d’Algérie refusèrent de lui tendre la main à lui et aux autres collègues en disant en cœur un sourire au coin des lèvres, « vous nous avez pris l’Algérie par la force et bien nous on va vous prendre la France en douceur ».
Cette anecdote que j’avais occultée n’est revenue à l’esprit ce jour de septembre 2016 quand Nazma m’a dit que djihad n’était pas un gros mot et que son djihad était d’islamiser la France.
J’ai aussi le souvenir du café de Choisy le Roi où j’étais entré ce 11 septembre 2001 et dans lequel je n’étais retrouvé entouré de jeunes issus de l’immigration qui rigolaient en disant « trop forts les mecs » en regardant à la télé les images des tours de New York en feu avec de pauvres gens qui se jetaient dans le vide.

J’ai aussi à l’esprit les images de la Marseillaise sifflée par une grande partie du Stade de France lors d’un match amical de football contre l’Algérie en 2001 et qu’à ce moment les plus hautes instances de notre pays n’avaient pas moufté.

C’est pour cela que je ne crois pas au concept d’islam de France car l’islam n’a pas de nationalité.
Plutôt que de mettre des coups d’épée dans l’eau, soyons pragmatiques en mettant toujours en avant nos valeurs, notre identité, en ne cédant plus sur nos valeurs et en donnant toujours plus accès à la culture aux jeunes générations.

Les mouvements féministes comme balance ton porc devraient réfléchir à la méthode qu’ils emploient car la force de nos démocraties est que les hommes et les femmes sont égaux même si beaucoup d’ajustements sont encore à faire pour avoir une vraie égalité tout en continuant à cultiver nos différences qui fait le sel de la vie.

Regardons aussi la place de la femme en Islamie de France. ON

Si nous n’y prenons pas garde, notre pays va se fracturer de plus en plus, il ne faut pas faire comme je l’ai fait durant 12 ans en islamie de France, céder un peu plus chaque jour.
La solution passe par la fermeté et l’intransigeance quant au respect de nos valeurs et même si mes réflexions sont sûrement impossibles à mettre en œuvre, je compte sur nos dirigeants pour qu’ils aient une vision plus lointaine que les prochaines échéances électorales,

Je voudrais surtout qu’ils permettent par leur action d’aujourd’hui que mes enfants vivent plus tard dans un pays apaisé, riche et généreux avec un peuple fier de lui et de ses valeurs républicaines fruits d’une longue histoire qui encadrent le vivre ensemble.

 121 total views,  1 views today

image_pdf

47 Commentaires

  1. Accepter l’islam criminogène en Europe et dans le monde, c’est accepter de perde sa liberté à tous et à toutes, d’accepter sa soumission et les massacres commis au nom d’Allah dans le passé depuis 1400 ans et pour ceux du future, à vous de voir.
    Accepter sa pédophilie de l’Islam, son esclavage, sa répudiation des femmes relégués en sous humaines, sa barbarie, son racisme, son Fascisme et le reste, même pas reconnu par nos dirigeants aux pouvoirs!.
    Nos dirigeants sont des criminels pour laisser passer l’islam meurtrière en Europe.
    les choses sont simples, nous devons sous aucun prétexte accepter l’islam meurtrière en Europe, ni dans le monde d’aucunes manières, aucuns arrangements pour laisser encore le temps en plus de fermer le piège.
    L’Islam est une saloperie et le temps compte pour nous et n’a sa place nul part dans aucune société dans le monde qui désir encore rester libre.
    Le vrai visage de ‘islam c’est la haine et nous combattons la haine, nous avons encore les droits de l’homme et du citoyen, notre démocratie pour rester libre pour le moment.
    Ce sont nos dirigeants qui doivent avoir honte d’imposer cette saloperie en Europe, pas les peuples européens autochtones qui sont victimes d’harcèlement par ses dirigeants avec l’Islam criminogène.
    Car imposer l’islam contre la volonté des peuples, c’est de l’harcèlement et atteintes à nos libertés.
    La liberté ne doit pas servir l’esclavage et la barbarie de l’Islam meurtrière, la liberté doit barrer la route à sa soumission pour rester libre.
    Et il n’y a pas de racisme pour une pratique meurtrière, mais pour les races, car alors moi je suis raciste contre les Nazis, les Fascistes et les plombiers.
    Nous avons le droit de haïr le Nazisme, le Fascisme et l’Islam pour leurs crimes commis contre l’humanité, ne pas inverser les rôles, le racisme ne doit pas protéger, ni couvrir les crimes commis contre l’humanité de l’Islam, car alors les Nazis et les fasciste peuvent demander réparations pour racisme contre eux, aussi.
    L’Islam est une engeance criminel d’assassins potentiel impitoyable, ne jamais l’oublier, lui ouvrir la porte, c’est ouvrir la barbarie et sa haine en Europe et pour le monde entier, pas seulement pour nous, mais aussi pour nos futures générations, de devoir supporter les persécutions sans cesse de cette saloperie d’Islam, comme on le voit actuellement encore pour les malheureux Coptes chrétiens en Egypte et ailleurs dans le monde.
    Que nous devons épargner à nos générations futures et de pouvoir vivre dans un cadre de vie assuré, sans cette saloperie d’islam de haine constamment.
    La soumission est l’ennemi de la liberté, L’Islam est l’ennemi de la liberté.

  2. Merci pour votre commentaire. Ici je vais rester laïque car pour moi la religion est de l’ordre de l’intime et de mon point de vu les musulmans que j’ai rencontré ne sont pas dans la spiritualité mais dans la technique religieuse car si vous devez suivre tous les préceptes de cette religion c’est du plein temps (manger, boire, se laver, uriner et plus, le sexe,…) Tout est technique et comme il n’y a pas de recul et de réflexion on en arrive à mon histoire. Pour gagner contre eux j’ai décidé d’être heureux car la vie est précieuse et de ma battre pour la plus belle des causes / mes enfants que j’aime plus que tout au monde. Votre commentaire me permettra d’avancer car avec des gens sui vous comprennent on se sent plus fort. Merci

    • Je ne sais pas si ce que je vous ai écrit peut vous aider, si vous restez (selon moi, « buté ») sur l’idée « laïque’ pure pour gagner spirituellement sur satan-islam.
      Parler de Jésus Christ , ce n’est pas parler de religion, il y une nuance que les sites de réinformation devraient régler facilement.
      Le Christ, c’est une spiritualité, un renforcement moral qui fait gagner sur le mal, c’est en effet très intime, un dialogue de coeur à coeur, qui fut « kidnappé » par le pouvoir romain au 4 ème siècle avec les 1000 ans de dégâts qui s’ensuivirent…
      « Rendez à César ce qui est césar », Jésus l’a dit et redit.
      L’Esprit Saint, ce n’est pas du pipeau. Informez vous, nous le recevrons à la pentecôte, pour ceux qui y croient à 100% (mon cas)
      De mon côté, si je vais à la messe, c’est bien pour recevoir l’Eucharistie -le corps du Christ- car je crois en la transsubstantiation.
      Soyez en Paix, vous avez fait votre job en écrivant votre histoire, avec calme, sans haine il me semble.

    • vous avez fort bien analysé ce dogme, une technique, un mode de vie du quotidien, un carcan d’obligations absurdes et arriérées, imposé par des ignorants, analphabètes , stupides , arrogants, pleins de fiel, intolérants, et j’en passe,
      c’est pourquoi, faire des enfants avec cette engeance, c’est entrer dans l’enfer, celui que vous avez vécu,

  3. Bonjour Christian ,
    1. je n’ai pas lu l’intégralité de votre histoire car je suis tombé sur le passage numéro 6, je crois, et cela m’a dégoûté en profondeur, e rappelant à ma psychose antiislam qui m’a amené vers une forme de désespoir de notre France.
    2. J’ai cessé d’être masochiste..
    3. J’ai décidé d’être heureux, de retourner dans le paradis perdu de mon enfance, il y a 12 ans, qui se trouve être non islamisé et protégé, où les personnes âgées sont en sécurité, où les familles françaises catholiques avec 3 enfants et plus se retrouvent régulièrement.
    Je vivais alors à Toulouse, je voyais bien, en 2006, les choses mal tourner, puis il y a eu méra te le reste…je pressentait que le jumelage avec Tel Aviv était de nature à attiser bien des haines..
    => Alors je suis retourné vers des terres quasi 100% chrétiennes ou laïques, athées, bref la France de 1974, à peu de choses près, depuis 2006.
    J’ai fait ce choix finalement assez précoce de fuir ces zones islamisées :
    c’est l’UNIQUE SOLUTION.
    Je sais de longue date tout ce que vous avez écrit, je n’ai pas à le lire et à le relire, mais votre témoignage, hélas, ne sera lu, ici, que par les plus convaincus, qui savent déjà tout cela et davantage encore, mais qui avaient un léger doute quant à votre islamophobie (islamophobie, qui n’est autre qu’un sain rejet de la haine, ou pour moi, de satan).
    En fait : c’est « le mal » qu’il y a dans le monde qu’il faut rejeter de toutes ses forces et l’islam fait , hélas, largement, partie du problème planétaire de la domination du mal sur le bien.
    Cependant, voici que je me permets espérer modestement vous apporter, quand même!, l’espérance ou l’espoir , sans lesquels vous ne pouvez plus vivre, décemment, en France car vous êtes devenu une forme de sous homme noyé dans la sous humanité islamique :
    j’ai cru en Jésus, un jour en Mars 2012, et cela m’a sauvé du désespoir que suscitait l’évolution de la France islamisée, et que j’analysais ans perdre un seul jour depuis 7 années de souffrances intérieures terribles. Jésus, c’est la surhumanité dont vous avez besoin aujourd’hui (oui, cela n’est que mon avis personnel…)
    Lorsque satan s’attaque à la lumière (du Christ, qui est en vous, par votre baptême), il est normal de souffrir (et de souffrir beaucoup).
    Dans la foulée de ma conversion soudaine en 2012 (et encore et toujours merci aux moines chez lesquels j’avais passé 3 jours), une femme algérienne avec laquelle j’échangeais depuis de nombreux mois par réseaux sociaux a choisi de suivre le Christ, au prix de sa vie (elle a failli perdre de nombreuses fois sa vie à cause de ce choix, lorsqu’elle vivait encore en Algérie) . Baptisée, j’assistai à sa confirmation à Paris, il y avait des gardes avec FAMAS devant l’Eglise, en plein Paris, en 2016…Bientôt, en 2018, elle se fiancera après avoir bataillé durant de nombreuses années pour revoir sa fille et obtenu le divorce.
    Votre témoignage me bouleverse trop. Je suis incapable, je l’avoue de le lire, en paix et calmement, tant je sais tout ce qui arrive et va arriver, car le satanisme de l’islam est tel que la saine attitude est de le rejeter de toutes les forces spirituelles possibles. Or, ici et ailleurs, rares sont ceux qui ont compris que le combat n’est gagnable qu’avec le Christ avec la force de l’Esprit Saint.
    J’espère que je ne serai pas censuré, il est indispensable de donner des forces à nos amis, or la force qui va gagner sera, de toutes les façons, la seule qui est l’origine de toute chose, l’Amour, tel quel depuis l’origine.
    Retrouver votre joie, je peux vous le dire , oui, c’est totalement possible encore, et cela ne passe par par l’intellect, mais par l’Esprit, ce qui est à l’heure actuelle, inenvisageable chez de nombreux musulmans, puisque Satan, par le coran, a pris leur esprit.
    Car ce n’est pas que l’intellect et le raisonnement purs qui vous sauveront définitivement et vous permettront de garder, ou de retrouver, la paix intérieure source de joie réelle, aussi lubrifiées soient vos cellules. (Merci de ne pas me censurer, puisque c’est pour Christian). Je prendrai, naturellement, les moqueries des uns et des autres tels les 200 coups de fouets avec billes de plomb, reçus par le Christ lors de son jugement, je les accepte par avance.

    • Superbe votre témoignage sur la femme algérienne qui a réussi à se libérer de la prison islam, c’est la foi chrétienne qui l’a sauvée, car beaucoup de gens ont besoin de la foi religieuse pour s’en sortir,
      je considère comme vous que l’islam est la religion du diable, celui qui soumet, et ceux qui suivent le coran ne peuvent devenir que des anti-humains, des êtres de haine et de rage, qui ne pensent qu’à détruire et éliminer leur prochain,

      • Oui, je suis fier de ce point de repère dans ma vie, de cette amie lumineuse et gaie, épanouie, gentille et humble : comment sortir de l’islam, dans les faits, et sans théorie, tout en devenant meilleur(e), en joie et en paix…

  4. @Christian AVEZ VOUS RECONNU VOS ENFANTS ???
    c’est la troisième fois que je pose la question, un minimum de politesse demande une réponse

    • Bonjour Frejusien, désolé pour la réponse tardive mais je pensais que dans mon récit cela semblait évident. Bien entendu, j’ai reconnu mes enfants dés leurs naissances à la Mairie et ils portent tous les deux mon nom et j’en suis très fière.
      Ma situation familiale s’est dégradée aux 1 an de mon fils et le déclencheur fut en plus du passé de leur mère qui ressurgit toujours la venue en France d’un neveu. Avant l’islam et la pratique religieuse n’était presque pas présente à la maison, c’était apaisé mais ensuite vous comprendrez peut-être en lisant ces 12 ans en « islamie » de France que le mal s’installe insidieusement. Pourquoi ce point vous turlupine t-il ainsi ? En tout cas merci à vous pour vos commentaires car positifs ou négatifs ils me permettront d’avancer mieux armé dans cette guerre, ce combat que je vais mener pendant de longues années pour mes enfants. En tout cas maintenant je dis aux gens que je croise que pour bien se marier il faut se marier dans sa rue même si moi je n’étais pas marié avec la mère de mes enfants)

      • Un de mes potes s’est fait « avoir » avec deux enfants nés d’une union avec une « née » musulmane mais pas du tout pratiquante, et délurée…il était naïf, comme vous. Il doit désormais supporter le côté procédurier de notre beau pays dont se sert la mère des enfants, et qui ouf, ne portent pas du tout de prénoms musulmans, et ont un nom bien français…re-ouf. Il n’est pas du tout un catho, en revanche. il continue sa vie avec une super fille, pas catho, mais une française « classique » sans grosse référence religieuse

      • @Christian, enfin, une réponse,
        cette question est importante, pour savoir si vous avez des droits sur vos enfants,
        si ces derniers portent votre nom, aucun neveu ne peut faire faire de passeport pour ces derniers,
        seuls les parents sont habilités, et en général , les enfants sont marqués sur le passeport d’un des parents,
        la loi protège les enfants, et ces derniers sont sous la responsabilité de leurs parents, et jamais d’une autre personne,
        Il apparait invraisemblable que le neveu les ait emmenés à l’étranger, sans le consentement du père

  5. Christian a relevé dans ses commentaires une chose importante pour le combat des patriotes : à la campagne on ne voit pas bien le danger arriver .
    Nos français de l’intérieur sont comme ces touristes des plages du nord ou de l’aquitaine qui sont installés sur un banc de sable entouré de baches ( Nord ) ou bahines (Sud ) et ne voient pas la mer monter et les entourer puisqu’ils sont un peu surélevés . Quand ils en prennent conscience il peu être trop tard.
    A la TV je suis étonné de voir les écoles de la campagne avec toutes ses petites têtes biens « locales  » et je me doute que nos inquiétudes paraissent très exagérées à leurs parents.

  6. D abitude mon cher Christian je décroche dès le premier paragraphe d un texte mais vous vous avez réussis à capter toute mon intention au point d’attendre avec impatience chaque jour la suite.Detrompez -vous vous nous avez captivé du début à la fin.

  7. Vous n’êtes pas écrivain mais jamais je n’ai été aussi passionnée par vos histoires qui m fasciné .

  8. C’est ici la finale. Je viens de commenter sur le n° 8 donc je fais le copier-coller :
    Je crois en son récit. Je ne suis pas naive et Machinchose peut confirmer. Et je ne crois pas qu’il ait voulu faire passer un message en faveur de l’islam.
    Qu’il ait été naïf jusqu’à frôler l’imbécilité, sûr.
    Je vais faire une comparaison : en France, combien de femmes battues vivant avec de vrais souschiens attendent 10 ou 15 ans avant de prendre leur clic et leur clac. Il leur a fallu, la mâchoire enfoncée, les dents en dentelle, les yeux pochés avant de comprendre que leur tendre « il m’aime beaucoup » ne changera pas.
    Christian a eu le comportement de la femme battue.
    Il a été dans l’utopie « toutes les cultures (les religions) se valent ». Il faudra qu’il apprenne à faire passer le message à ses enfants « non toutes les cultures (et religions) ne se valent pas.
    Il doit le faire avec grande habileté car s’il y va franco : devant les juges, cela se retourne contre lui.
    Ajout : Christian écrit que la majorité d’entre nous faisons la guerre les fesses sur notre chaise devant notre clavier. Il a raison ! Christine et Pierre eux font la guerre et ils en paient le prix.
    Oui, nous faisons de « grandes actions » en essayant de ne pas acheter hallal (et encore, combien ici demandent le n° de l’abattoir avant d’acheter leur rôti ?
    Combien boycotteront les grandes surfaces pendant le ramdam à cause de la pub hallal ?
    Combien de mères ne feront pas faire la sortie scolaire de fin d’année à cause de la maman belphégor accompagnatrice ?
    Alors n’accablons pas trop Christian. A sa manière, au nom de ses enfants, il en fera peut-être (futur incertain) beaucoup plus pour notre lutte commune que la majorité d’entre nous.

      • normal!
        «  » Je ne suis pas naive et Machinchose peut confirmer.  »
        je confirme et firmane (firmane c’est un décret en Persan) y a peut etre un rapport avec con firmer ?
        et Marinette c’est ma copine depuis au moins 7 ans, du temps ou on était les piliers du bistrot de « Gally l’ épaltant »
        le Capitaine Némo, dont parfois on apperçoit le nez du Nautilus….en fait, une seule fois depuis que je suis içi 😆

        • Cher Cheick, on ne voit plus le temps qui passe : 7 ans ou 70 ans ça s’arrose ! Toujours cette attirance pour le nombre 7 (en fait, c’est 10 ou 11 ans !)

  9. C’est aussi pour cela que j’ai raconté mon histoire ou chaque mot est vrai car le peuple ne voit que la partie visible de l’iceberg mais prévenons quand même afin qu’ils ne puissent pas dire qu’ils ne savaient pas tous ces constatators.Merci pour votre soutien

  10. Merci pour votre récit. Je vous souhaite bonne chance pour la suite.
    En ce qui concerne les solutions pour nous sortir de là: toutes les propositions sont inutiles si on ne change pas ceux qui nous gouvernent.. Nos gouvernants travaillent main dans la main avec les globalistes. Toute solution proposée n’est qu’un sparadrap sur une blessure mortelle. Notre priorité doit être d’élire quelqu’un qui pourra nous sortir de là, que ce soit Marine, Florian, Marion, Nicolas ou autre…et pour cela il faut montrer aux français qu’ils sont manipulés par les politiques, les médias, les français pensent qu’íls sont libres sans réaliser l’immense lavage de cerveau dont ils sont victimes depuis des décennies.

  11. Malheureusement il apparait que l’orsque au sein d un couple dans lequel un des parents est musulman les enfants de ce couple mixte seront quasiment tous musulmans. Vous allez devoirs mener un lourd combat tout au long de votre vie pour protéger vos enfants et notamment votre fille. Quoi qu’ on en dise je pense qu’il n ‘est pas possible de vivre avec un(e) musulman(e) sans soucis et obligations de se convertir. C est beau sur le papier mais la réalité est toute autre sur ke long terme. Pour avoir dans mon entourage des personnes qui ont souffert de ce genre de cas. Malheureusement votre récit ne m étonne aucunement mais il m attriste et me fait peur. Suis je islamophobe? Oui très certainement et je dirai même plus je n aime pas cet islam qui se démocratise que l on voit partout. Pas plus tard que samedi je tombe sur une caissière d un magasin h&m voilèe. Ce n est pas normal.du coup je suis répartie sans rien. En tout cas je vous adresse ma sympathie et courage.

    • Merci pour ce soutien et vous avez raison c’est l’Islam ordinaire que j’ai vécu
      Pour HM pourquoi ne pas faire une pétition sur change.org en demandant que les caisses ou l’argent des mécréants entre soit laïque !! ou alors boycott de la marque. Ils vont y réfléchir car business is business et ainsi il n’y aura pas la prochaine étape qui pour eux serait de créer un rayon « mode islamique » ce qu’ils ont tenté l’année dernière.

    • je ne rentre plus chez HM, on a déjà eu un article sur cette chaine de magasins, j’espère qu’elle va couler en France

  12. « Qui fait l’enfant, doit le nourrir ».
    Institutes coutumières (1607) de Antoine Loysel
    Article 342 du Code civil prévoyant une action à fin de subsides
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=3A4E1633128022C275397DD4DF44A1F7.tplgfr40s_1?idSectionTA=LEGISCTA000006136527&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20180507
    Articles 371 et suivants du Code civil obligeant les parents à nourrir l’enfant
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=3A4E1633128022C275397DD4DF44A1F7.tplgfr40s_1?idSectionTA=LEGISCTA000006136194&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20180507

  13. Dîtes-donc, Christian, seriez pas en train de vous radicaliser ??? LOL
    Sans doute votre prénom qui veut ça …
    Bon, récit accablant d’une mésaventure qu’on retrouve maintenant dans pas mal de familles; mais discours longuet qui n’apporte rien au débat fondamental :
    QUE FAIRE ? Comme l’écrivait l’autre …
    Poursuivre la réinformation du peuple par tous les moyens , saisir toutes les occasions de débattre ou de combattre l’ennemi par la provoc et l’argument.Agit-prop partout Affirmer notre présence dans le paysage et contrer la propagande ennemie …
    …pour commencer, en attendant l’étincelle …

    • Merci Rudolph pour votre retour Mon récit à deux but : laisser une trace à mes enfants pour plus tard et témoignez de l’Islam ordinaire qui est un poison pour notre société dans tous les pans qui la compose pour que quand mes enfants seront en âge de lire ce récit ils vivent dans une société ou l’Islam restera dans les maisons des musulmans (vœux pieu aujourd’hui) L’étincelle…qui va la provoquer ?? un gendarme se fait égorger dans un supermarché, hommage national et ensuite ??? le sujet de conversation du moment c’est les ponts de mai. Chacun pour soi Donc c’est mal barré et de mon côté, je témoigne de ce que j’ai vécu mais je pense que cela restera des coups d’épée dans l’eau. Depuis ce matin on discute ici de savoir si on doit être ou non islamophobe… vaste sujet mais quid des propositions En tout cas vous vous proposez des choses (informer, prévenir) et c’est déjà un commencement de réponse

  14. .vous etes sous emprise chose qui peu arriver plus facilement qu’il n’y parait mais en face de vous ce n’est pas un pervers narcissique comme on dit maintenant mais tout un système pervers érigé en religion.soit vous lacher pour de bon enfants compris soit ça en est fini de vous.que vous le vouliez ou non vos enfants (sauf miracle)ne pourront sortir de ce bourbier qu’est l’islam.majeurs ils se retourneront contre vous.j’ai tout lu depuis le premier jour .j’attendais la fin pour écrire ce post car je me doutais que vous n’arriveriez pas à vous sortir de cette merde. malgré le ton de ce que j’écris aucun jugement mais vous n’allez pas jusqu’au bout de votre analyse.s’approcher l’islam est mortel et vous transiger encore et encore.amitiées d’une patriote.

    • Merci Pirlouit d’avoir si bien su dire ce que je pensais

    • Parce que vous vous m’approchez pas l’Islam dans votre quotidien avec 15 millions de musulmans (profs, médecins, élus, sportifs, décideurs économiques,…) Un jour j’ai été voir un pneumologue en ville car je respirais très mal (à mon avis à cause du stress lié à mon histoire) Un pneumologue on peut se dire qu’il est inséré dans la société. c’était un monsieur arabe d’un certain âge (allez dans les hôpitaux vous verrez d’où viennent les internes…du bled le plus souvent) Il m’a ausculté du bout des doigts et j’ai payé 75 euros (spécialistes). Le neveu de la mère de mes enfants a consulté le même spécialiste car ne vous inquiétez pas il prend soin de santé avec notre pognon et comme ce vieux monsieur venait du même bled que lui en Algérie il a payé le tarif d’un généraliste 24 euros de mémoire. Une tante a passé un électrocardiogramme à l’Hôpital Saint Louis, le type qui a posé les électrodes sur sa poitrine à failli faire un coma car il ne veut pas regarder le corps d’une femme (un jeune beurre encore une fois) Au marché de Noisy le Grand un turc qui vend des saloperies pas chère annonce 1 euro à une voilée et 2 euros à une belle blonde pour le même produit et il tend une épuisette derrière son étalage pour ne pas risquer de toucher la main d’une femme etc et etc alors ne dites pas que vous faites sans eux car vous n’avez pas le choix dans la vraie vie. Un enfant se construit dans les 6 premières années de sa vie. hélas pour moi mes enfants sont un peu le laboratoire de comment on peut déconstruire cette idéologie malsaine et je suis certain que c’est la culture et le savoir qui leur permettra de dire merde à ceux qui veulent que plus tard ils vivent en 600 avec JC et RDV dans 10 ans pour faire le bilan. En tout cas chacun mène son combat et le miens c’est cela maintenant déconstruire ces conneries dans leur tête et les cultiver. Merci pour votre retour car cela me permet d’avancer

  15. l’expression islamo critique me semble préférable à islamophobe pour 2 raisons car la terminaison « phobie » renvoie soit à la notion de préjugés du style « les écossais sont avares ». Or quand on critique la charia il ne s’agit pas de préjugés émis mais du contenu : inégalité entre les hommes et les femmes, entre les croyants : un musulman peut épouser une chrétienne sans avoir à changer de religion alors qu’un chrétien qui veut épouse une femme musulmane doit se convertir.
    Autre problème quant à l’emploi islamophobe c’est que cela renvoie au mot « phobie » qui désigne une peur irraisonnée comme la peur de l’obscurité par exemple. Or quand on voit le sort réservé dans les sociétés musulmanes aux noms musulmans (pratiquants d’autres religions, athées, apostats) il y a de quoi effectivement avoir peur.

  16. Vous savez les musulmans détestent les chiens, ils en ont peur mais aiment les chats car leur cinglé de poète (leur prophète) les aimaient et d’ailleurs les chats sont les bienvenus dans les mosquées. Et bien aboyons plus fort qu’eux et vous verrez comment cela se passera Soyons en meute, solidaires et surtout proposons à nos constatators (nos politiques) les moyens que l’Islam que l’on ne pourra pas interdire reste dans leur maison sur notre territoire. Merci pour votre commentaire qui ne fera avancer

  17. J’ai une préférence pour la première partie de cet article. Elle résume bien la situation de nombre de Français confrontés à une autre culture/religion, envahissante, conquérante, ne tolérant ni altérité, ni opposition. Et dans le cas de Christian et de son couple mixte, c’est pire.
    On pourrait parler de lâcheté si, à armes égales, Christian renonçait au combat. Malheureusement, les politiciens, l’État, le législateur, la Justice, les médias sont du côté de Nazma et de sa famille. De leurs us et coutumes et de leur religion, qu’ils imposeront de gré ou de force, par la démographie, le chantage ou la violence (« coupeurs de tête » ou « coupeurs de langues dixit Alexandre del Valle).
    Mais les vrais responsables sont, dans l’ensemble, les Français qui votent pour les mêmes depuis 40 ans.
    2022 (pour Houellebecq), 2027 (pour Christian), le compte à rebours est amorcé pour la « Soumission »…

  18. Voilà donc quand même la conclusion, merci pour ce récit. La seule chose que je ne comprenne pas c’est l’acharnement de Christian à répéter qu’il n’est pas islamophobe. Il est forcément islamophobe,car son récit est bien de nature à nous communiquer sa crainte de l’islam (=islamophobie). Il ne faut pas tomber dans le piège du CCIF.Etre islamophobe ce n’est pas être raciste, détester tous les musulmans .C’est avoir peur de l’islam c’est différent.

      • Bizarre cette impression que vous ne vous lisez pas les uns les autres, car Christian écrit qu’il est islamophobe plus loin….
        Alors, il l’est ou il’ ne l’est pas ?
        Il est en tous les cas pire que moi qui suis islamophobe, mais qui par principe a choisi de ne pas rejeter « les « musulmans dans leur ensemble, sachant q’il y a des faux musulmans (vrais laïcs athées, au chrétiens dans le coeur et les tripes..) qui n’osent pas le dire pour ne pas se faire occire…
        car il écrit
         » je suis islamophobe, et je n’aime aucun musulman car ils m’ont fait beaucoup de mal et aucun ne m’a tendu la main ! mais si je formule cela ainsi que resterais cantonné à des groupuscules qui luttent mais qu’on n’entend pas car on les traite des le 2e mots qui va sortir de leur bouche de fachos et racistes. »

    • merci pour vos commentaires qui me permettent d’avancer mais si je dis que je suis islamophobe, on ne m’écoutera plus et je ne serais plus crédible pour faire avancer le débat. On ne peut pas interdire une religion mais on peut décider de lui donner sa vraie place dans une société laïque : à la maison. Mais seule la loi et la pression citoyenne le pourrait. Pour le Halal par exemple qui veut dire licite dans leur Coran et bien comme ce sont tous les consommateurs qui paient les publicités et le fonctionnement de la grande distribution, il faut faire pression sur ces 5 grandes centrales d’achats en leur disant  » n’affichez plus Halal dans vos magasins ou vos promotions car c’est un terme religieux faute de quoi on va vous boycotter » Le halal c’est 1% peut être de leurs ventes : que croyez vous qu’ils feront 1% de chiffre d’affaire contre 99% et ainsi de suite pour toutes les entorses à nos principes. Ma légitimité c’est de connaître comment fonctionnent tous les idiots utiles de cette religion. En tout cas merci pour les commentaires

      • Argument stupide, croyez-vous que refuser de se dire islamophobe va vous ouvrir des portes ? au contraire vous portez des coups à votre camp

        • Il a vu tous les procès que vous vous prenez, il a réfléchi et a du forger une certitude intérieure « ok, je ne dirai pas ce que je suis, mais je ne le dirai qu’en présence de gens qui ont compris  »
          Car …
          Est ce que sous le nazisme vous voyiez des résistants clamer haut et fort sous le nez des boches qu’ils étaient des résistants ?
          Bonne journée, et que la paix et la joie profondes soient sur vous tous !

          • Vous avez tout compris Merci pour votre retour et seul l’expérience peut vous faire penser comme je pense L art de la dissimulation de doit pas être réservée aux musulmans car il faut les combattre à armes égales. Vos commentaires me seront utiles pour avancer

      • Je trouve au contraire qu’on est plus crédible quand on se dit islamophobe. Les phobies sont des réflexes de notre instinct de conservation, elles sont salvatrices. Et il est aussi très important de ne pas se laisser écraser les normes de pensée du CCIF.

  19. Je suis heureux d’avoir pu exprimer mes idées et à mon ressenti. Par exemple, quoi qu’on en dise pour moi mes enfants ce sont pas musulmans car dans cette religion c’est la semence qui donne la religion.. Je l’ai appris en le vivant mais combien de personnes savent cela ?? Ne focalisons pas sur des détails (gratuité ou pas de la cantine).Faut-il compter sur Le FN pour endiguer cette islamisation de notre pays. Il fait des ronds dans l’eau, c’est même à se demander s ils veulent le pouvoir car Marine Le pen aurait du avoir un tapis rouge jusqu’à l’Elysée si lors de son débat elle avait été plus posée. On a tous des raisons d’être en colère contre cette religion, et chacun devrait se demander pourquoi il est en colère pour lutter efficacement contre eux. Moi je sais pourquoi car je sais jusqu’ou ils peuvent aller même ceux que l’Etat appelle les modères qui comme ils disent pratiquent un Islam « respectueux » ….mon œil !!!Constater c’est bien, connaître les lois comme eux les connaissent c’est bien aussi (car quand les lois les arrangent curieusement ils sont comme des poissons dans l’eau avec les règles établies….je l’ai constaté avec le neveu qui maitrise très bien les rouages de notre administration qui leur déroule le tapis le rouge), connaître les principes théologiques de cette religion c’est bien aussi mais comme nous savons que leur djihad comme ils le disent c’est d’islamiser notre pays, d’en faire une terre musulmane que proposer ?? La guerre de religion ? Combien prendront les armes dans cette société individualiste ou c’est le dieu consommation qui nous permet de vivre ? Seule la loi peut nous préserver et l’Etat doit montrer sans cesse ses petits bras musclés. La France est laïque et bien règlementons par exemple si ce n’est le halal au moins son affichage puisque le religieux est interdit dans l’espace publique (il n’y a qu’à voir comment on veut nous interdire nos crèches) Soyons force de propositions et je propose donc que vous donniez à vos soutiens un espace ou ils pourraient soumettre leurs idées pour rédiger un libre blanc (j’aime bien cette idée de livre blanc car nous sommes un peuple de race blanche, il faut toujours s’en souvenir) en retenant les idées réalistes qu’il faut vite mettre en œuvre pour que la France redevienne la France en arrêtant de renier ses valeurs. Macron a dit « France is back » il aurait du dire Français vous êtes de retour afin de décider de votre destin. Quoiqu’il en soit je respecte la démarche de Madame Tasin qui se bat pour ses idées et qui est transparente et sans censure avec moi Merci et à nous de jouer maintenant. En tout cas moi je me suis réveillé et je vais maintenant m’occuper à mon petit niveau à pourrir la vie à cet islam qui m’a pourrie la mienne de vie que (j’aurais aimé paisible) pendant des années.

  20. C’est bien ce que je pensais, ce type se fera encore rouler dans la farine…..!

    • seule l’avenir nous le dira. Donnez nous vos idées réalistes pour faire reculer cette idéologie qui va nous bouffer et je serais heureux d’intégrer ces réflexions à mon raisonnement car moi j’en ai pris pour des années de combats et sachez que comme ici on se dit tout je suis islamophobe, et je n’aime aucun musulman car ils m’ont fait beaucoup de mal et aucun ne m’a tendu la main ! mais si je formule cela ainsi que resterais cantonné à des groupuscules qui luttent mais qu’on n’entend pas car on les traite des le 2e mots qui va sortir de leur bouche de fachos et racistes. On a le même but mais pas la même approche et c’est là qu’on doit réfléchir aux actions a mener ensemble pour que la France reste la France ou plutôt la redevienne.

  21. Magnifique témoignage , tant et tant d’histoires similaires autour de moi .
    Quand finira t’on par comprendre et agir ?
    Avant qu’il ne soit trop tard .

    • Un témoignage vécu comme celui-ci est toujours efficace, même s’il n’est pas parfait. Il faudrait que Christine et Christian travaillent ensemble pour en faire un livre très court, vite lu, que l’on enverrait à beaucoup de gens, en particulier à nos amis, nos politiciens et journalistes.

  22. La lettre de Christian, en fait est un appel au secours d’une société en perdition de ses repères par l’Islam, que aucuns politiques en Europe ne désirent arrêter et veulent même continuer avec l’Islam.

Les commentaires sont fermés.