La profanation du cimetière Saint-Roch était un acte antichrétien

Rappel des faits
Ce mercredi 15 avril 2015, il est presque 14h. Des salariés d’une entreprise de pompes funèbres stoppent leur pause déjeuner et retournent travailler au cimetière Saint-Roch. Quand un employé découvre plusieurs croix retournées dans une allée

 

 

Une décision de justice vient de le confirmer, après le saccage de 215 tombes en 2015.
Pour Bernard Antony, c’est une victoire. Président de l’Agrif (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne), il s’était constituée partie civile dans l’affaire de la profanation du cimetière Saint-Roch.
Le 15 avril 2015, 215 tombes avaient été saccagées par un Graulhétois de confession musulmane.
Les faits s’étaient déroulés pendant la pause déjeuner des gardiens du cimetière et avaient provoqué une vague d’indignation.

 74 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Je ne pense pas que les chrétiens soient assez stupides pour ne pas voir ce qui se passe dans le pays de leursPères! La toléranc equand elle sert des populations intelligentes est un bénédiction mais quand elle sert de pauvres et idiots individus elle est catastrophique parce qu’incomprise.
    Les français apprennent beaucoup ces temps-ci!

  2. Et dire qu’il y a encore des chrétiens qui pensent pouvoir vivre en paix avec leur voisins musuls
    Quelle erreur
    Réveillez vous ! Vivant ou mort rien ne vous épargnera et rien ne vous sera épargné !

  3. Pourtant il n’y a pas de cimetière musuls ni de mosquée de saccagée. Mais bordel qu’es ce qu’on attend pour leur faire comprendre qu’ils nous font chier et qu’ils ne sont pas les bienvenus.Islam dehors;

  4. « un Graulhétois de confession musulmane. ????????
    en consultant les « souvenirs entomologiques  » de Henri Fabre, j’ ai découvert que le « Graulhetois » est une variété de cafard qui a la spécialité de pouvoir plier ses deux pattes avant pour envoyer un gaz puant a la face de celui qui est derrière lui….
    il se reproduit a une cadence infernale, insecte des plus invasifs….sa confession aide probablement la bestiole a s’ adapter a toutes sortes de milieux climatiques et géographiques
    hors de ses « charniers natals » il y est puissamment aidé par les CAF
    les CAF désignant en argot les « Cafards » ou encore les terriers a CAFards
    ce sont surtout les femelles qui envahissent ces lieux de prospérité pour leurs oothèques….

  5. encore un acte de « Sémite » anti-chrétien
    c’ est vrai quoi !!
    quand c’est une profanation de cimetière juif ou musulman, on nous le rabâche pendant trois jours!!
    et quand un Mousslime s’ amuse pour gagner son paradis a profaner un cimetière de Kouffar , on nous le soustrait pour le virer en psychiatrie
    grotesque!
    de toutes façons puisqu il est irrécurable, pourquoi ne pas l’ enterrer vif parmi les sépultures outragées et venir vérifier au bout de deux mois s’ il n’ a pas été ascensionné….puisque chez eux, est toujours vivante la promesse de Paradis a celui qui tue un chrétien ou un Juif….
    moi même, je finis par m’ y paumer….les 30 imams qui ont condamné l’ anti judaisme, en parlant de Mouahidine, et en y assimilant les gens de la Dhimma, sont l’ exemple type du tout, du n » importe quoi et de leur contraire

  6. A noter la volonté initiale de nier la profanation visant le christianisme :
    http://www.lepoint.fr/societe/cimetiere-de-castres-le-suspect-hospitalise-d-office-16-04-2015-1922034_23.php
    Le suspect a donc été interné en psychiatrie !
    Dans l’article, on apprécie la multiplication des contre feux :
    – acte islamophobe contre la mosquée proche…
    – l’Union des Mosquées de France a condamné « avec la plus grande vigueur la profanation »…
    – et l’article de rajouter : Au cours des dix dernières années, au moins dix profanations d’ampleur similaire se sont produites en France, visant alternativement des cimetières chrétiens, juifs ou musulmans.
    C’est fou comme le nombre de cimetières musulmans (!) vandalisés, d’autant que l’existence de cimetières communautaires est fort critiquable voir à la limite de la légalité…
    On nous asticote pour le vivre-ensemble alors que la proximité des morts est mise en cause !

Les commentaires sont fermés.