Comme je l'imagine

Je nous vois tous les deux au plus beau d’un été,
tièdement alanguis sous l’ombrelle d’un pin.
Sur le dos d’une mer qui s’étale sans fin,
quelques nuages au loin, traînent avec volupté !
Nos rêves et nos pensées s’abandonnent au vent.
Nos mains entrelacées, jouent à se retenir…
L’air presque silencieux, pourtant, fait parvenir
quelques rumeurs d’oiseaux qui s’envolent en criant…
 
PACO Idylles en stock
16/04/2018.

 100 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Magnifique ç’est tout ce que j’aime faire en vacance .c’est à dire rien .

    • Ouais mais t’as vu… parler de rien foutre c’est quand même du boulot….

  2. Ci pas di la Zorna.
    La Zorna est le aubois berbère, comme chez nous on dit « C est du pipo ».
    Donc, la poésie ce n est pas du pipo ou de la zorna.
    En Algérie Française la Zorna ca voulait dire la Mrd aussi.
    Voila, explication pour vous les mecreans…

Les commentaires sont fermés.