Ça m’a démangé de foutre sur la gueule des antifas pas foutus de respecter notre hommage à Arnaud Beltrame

 

Ce dimanche à midi, nous sommes une trentaine peut-être à nous rassembler sur l’esplanade du Peyrou à Montpellier, au pied de la statue de Louis XIV, pour aller ensemble rendre hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Cet homme a donné sa vie pour en sauver une autre et se rassembler pour honorer ce geste héroïque me paraît la moindre des choses. Il ne m’est pas venu l’idée que cet hommage auquel devraient participer tous les citoyens dans toute la France pourrait être perturbé par quelques gauchos ni donner lieu à spectacle photographié pour des badauds ahuris.

C’est pourtant bien ce qui nous attend tout de suite après.

Les policiers en tenue de combat nous demandent de rester derrière leurs véhicules qui avancent lentement. Quelques centaines de mètres plus loin, un barrage d’environ deux cents gauchos vociférant des insanités nous empêche de passer. La police tient un espace entre les deux groupes. Les gauchos brandissent des drapeaux rouges, noirs, tandis que nous agitons nos couleurs nationales en chantant La Marseillaise plusieurs fois. Ces gauchos sont d’autant plus excités que certains des leurs ont pris une branlée mémorable à la fac de Droit de la ville deux jours plus tôt. Par qui, je ne sais pas, ceux à qui je pose la question ne savent pas non plus. Mais nous ne sommes pas ici pour ça, ni pour eux. Nous sommes venus exprimer notre respect et notre reconnaissance à cet officier courageux qui a donné sa vie, qui l’aurait donnée tout autant et sans faire le tri pour n’importe-lequel de ces trouducs nous empêchant de passer. Mais ceux-là qui se prétendent « antifas » ont la haine des forces de l’ordre, de l’armée, de l’État et de toute forme d’autorité. Ils ne respectent rien et empêchent une manifestation publique, mais les « fachos » c’est nous, bien sûr.

Le temps qui passe commence à m’agacer. Il ne semble pas prévu d’utiliser un itinéraire différent pour rejoindre un autre groupe de Patriotes déjà rassemblé au lieu prévu. L’agacement se prolongeant, des invectives et des injures fusent des deux côtés. On en oublierait pour quel recueillement nous sommes là. Des passants filent sans s’arrêter, quelques badauds nous prennent en photo sans se sentir concernés, quelques très rares demandent ce qui se passe mais aucun ne se rallie autour du drapeau national. Je prends des photos. Le temps passe encore. Je demande à Richard Roudier ce qu’on fait, il me répond qu’on attend. On attend quoi ? Je ne suis pas violent, mais l’envie me démange d’aller donner un avant-goût de la guerre civile dans la gueule des gauchos. Encore un temps d’attente et la consigne est donnée de se replier d’où nous sommes venus.

Les gauchos ont gagné, la police n’a pas eu ordre de les repousser pour nous laisser passer, alors que nous n’agressons personne et que notre démarche est pacifique. C’est dire dans quelle démocratie nous vivons. On se croirait au temps des S.A. de Hitler.

Mais il y aura un complément intéressant dans les médias. À peine rentré, je peux lire sur Internet un article présentant cette confrontation comme une sorte d’anecdote à propos de la rivalité entre la Ligue du Midi et les « antifas », faisant même allusion à l’affaire de la fac de Droit alors que les auteurs de l’expulsion des gauchos ne sont pas identifiés. C’est oublier que plusieurs organisations ont appelé à ce rassemblement, dont Résistance républicaine. C’est oublier le pourquoi de ce rassemblement. En fait les journaleux font comme les badauds ahuris qui prennent des photos sans chercher à savoir : ce qu’ils retiennent et répandent sur la Toile, c’est que les gauchos et les fachos se sont encore disputé la rue. Pauvre France ! Et l’idiot moyen qui lira cet article ne saura toujours pas la différence entre le patriotisme et l’extrême-droite.

Nous voici donc revenus sur l’esplanade du Peyrou au pied de la statue de Louis XIV dont l’allure nous rappelle la grandeur de la France. Déjà les policiers ne sont plus là. Nous organisons donc brièvement une petite cérémonie à la mémoire du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame et des autres victimes de l’affaire dont la tragédie s’arrêta à Trèbes. Un appel aux Morts sans clairon, des drapeaux qui s’abaissent, des fleurs déposées (pas par moi, ce n’est plus le temps des fleurs) tandis que là encore des badauds intrigués mais indifférents à la gravité s’éclipsent après avoir pris quelques photos qu’ils ne sauront même pas expliquer. En fait le plus dur est peut-être là : n’être que les acteurs d’un spectacle pour curieux, des animateurs de rue vus comme les saltimbanques revenus avec les beaux jours mendier quelques sous aux carrefours. Le retour des beaux jours ? Cela dépend de quoi on parle…

Complément de Armand Lanlignel

 J’étais devant la Préfecture à 11h30 mais la petite place était occupée par surtout des jeunes: drapeaux rouges des Jeunesses communistes, drapeaux noirs des anarchistes, grande banderole avec deux lignes ( Fachos ni dans nos facs, ni dans nos rues), des personnes moins jeunes avec un insigne de la LDH, et autres trucs du même genre … Mais rien dans notre sens. J’ai compris que quelque chose ne tournait pas rond.
     Puis vers midi dix, le groupe se rassemble pour aller en cortège dans la grande rue menant vers les Jardins du Pérou. J’ai appris ensuite qu’en face d’eux venaient les patriotes de la Ligue du Midi qui s’étaient rassemblés au Pérou, et entre les deux des voitures de police barrant la rue et empêchant une confrontation directe. Au loin, je pouvais distinguer des drapeaux bleu-blanc-rouges. Après de nombreux slogans des jeunes, j’ai cru entendre la Marseillaise … Puis dispersion vers 12h45. J’ai eu le tort d’attendre devant la préfecture un hommage qui a peut-être eu lieu là-bas. Mais ces jeunes qui osent troubler un pareil hommage, c’est désespérant.
     A par cela, beau temps agréable, quelques rencontres patriotes …

 74 total views,  1 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. lQuelque chose me chiffonne. Je m’aperçois qu’on nomme ces « fauteurs de trouble » (c’est trop poli) Anti-fascistes ou gauchistes ou gauchiasses..

    De gauche,ils n’ont rien. Ils ne sont pas la vraie gauche humaniste, celle qui a lutté pour nos droits (que Macron ne cesse de faire tomber)

    Et anti-fascistes : mais où sont les fachistes auxquels ils sont censés s’attaquer. A moins que sous ce vocable on ne désigne les patriotes.

    ET SI ON LES NOMMAIT PLUTOT POUR CE QU’ILS SONT : des ANTIFRANCE.

    OU ANTIPATRIE. Ca ferait tellement de bien qu’on les nomme VRAIMENT pour ce qu’ils sont.

    • Bonjour,

      Très juste !

      D’ailleurs « anti-France », les Gauchistes le revendiquent comme on a pu le lire sur leurs graffitis à la fac de Saint-Denis …

  2. Désolé Christine mais apparemment ça c’est arranger, Le problème durait depuis 4 jours et se matin, c’était pareil et puis tout est revenu dans l’ordre. Merci

    • tant mieux, on a des soucis informatiques en ce moment c’est sans doute cela

    • On va devenir parano et penser qu’on est en taule, sous surveillance et qu’avant de distribuer le courrier, le « père géôlier » « s’informe ».

      Ah ! La la !

      Qu’ils ne nous parlent plus de démocratie, ni de liberté, les leurs, on n’en veut pas ; qu’ils nous rendent les nôtres.

  3. j’ai toujours dit que ce sont les gauchiasses qui vont provoquer la guerre civile !

  4. oui, malheureusement, les Francais sont abrutis,. ils ne pensent qu’aux loisirs et se réveilleront quand il sera trop tard………………quand on parle de tout cela autour de nous, on nous regarde comme des martiens………….pauvre pauvre France!!!!!!

  5. Bonjour, j’ai un petit problème.
    Je ne reçois plus depuis quelques temps les articles du jour. Aujourd’hui je ne reçois pas les articles du 26 (d’aujourd’hui) et je les recevrais demain. Demain je recevrai que les articles du 26 alors qu’on sera le 27.
    Merci de regarder si c’est possible d’arranger ça.

    • tu parles de quoi ? de la lettre d’information qui paraît chaque matin ou de l’avis de parution de chaque article au fur et à mesure ?

  6. La police n’a même pas été capable de libérer la rue pour un hommage à l’un des leurs,
    « en même temps » , Montpellier étant une ville gauchiste depuis longtemps, on comprend de qui émanent les ordres,
    rien que la disproportion de 30 patriotes contre 200 enragés d’extrême gauche donne une idée de la répartition politique dans la cité,

    une question : Qui a prévenu les énergumènes de l’arrivée et de l’endroit du rassemblement ?

      • minute papillon, interrogatoire par la police aux aurores je rentre seulement et Antiislam pas dispo on fait ce qu’on peut merci de votre patience mais pas la peine de nous dire que c’est pas validé on sait… si c’est pas validé c’est qu’on peut pas

        • Merci Christine !
          et désolé, je voyais des commentaires plus récents, ce qui m’a fait penser à un bug du robot,
          en relançant le commentaire pour le faire remonter, mais de toutes façons, je ne sais pas comment ça marche, j’ai des commentaires qui disparaissent, et habituellement je laisse passer, mais là, plus de trois, il fallait que je pose la question

          • pas de souci on a en effet parfois des bugs avec le robot qui met certains commentaires à la corbeille mais quand j’arrive sur le site et qu’il y a 100 ou 120 commentaires en attente je me dis que, forcément, ceux qui ont disparu sont dans le tas et sinon il sera temps de voir après avoir déblayé

          • Quel travail ! merci Christine ! vous redonnez du courage et de l’espoir à ceux qui l’avaient perdu

  7. lamentable….ahurissant… je ne suis pas étonné cependant …. ce pays est très très mal barré …

    Petite question: Pourquoi « Stéphane » dans le titre, alors que le prénom est Arnaud ?

  8. Je pense plutôt que vous avez été victime d’un complot habilement bien monté d’un rassemblement de plusieurs groupe au même endroit, qui donne l’impression que vous êtes seuls et que toute la France est contre vous, mais qui ne représentent pas la France.
    C’est du théâtre bien répété à l’avance par des escrocs imposteurs, tout est orchestré, même les policier avait pu se faire avoir par l’illusion.
    La police n’avait pas bougé ces Antifas et gauchistes, car ils sont les préférés des escrocs imposteurs aux pouvoirs.
    Il se peut et même fort probable que les chefs des forces de l’ordre ont été choisi par les corrompus aux pouvoirs, comme avec tout le reste.
    C’est la spécialité de ces escrocs gauchistes et antifas à la Mélenchon imposteurs, qui donnent l’impression que toute la France est contre vous et avec eux, pris la main dans le sac par un cameraman à l’étage, ils étaient que vingt avec le Méluche.
    Ils jouent sur les volumes pour donner les apparences.
    Comme vous l’avez bien dit, pas de politique au rendez vous, comme par hasard!, cela veut dire que ces escrocs imposteurs antifas et gauchistes sont soutenus par les dirigeants, même le macron n’a pas bougé, ils tiennent la main pour l’instant.
    C’est de l’escroc Soros tout craché.
    Ce sont des vrais Fascistes qui insultent les autres ce qu’ils sont eux mêmes.
    La prochaine fois, filmez dans plusieurs angles ces vrais Fascistes et analysez l’ensemble, vous allez mieux comprendre leurs méthodes stupides.
    Ne vous préoccupez pas de ce qu’ils font, vous avez été bien plus courageux que ces lâches Antifas escrocs imposteurs qui sont eux bien des vrais Fascistes pour se comporter comme ils le font.
    L’ex-URSS faisaient la même chose, c’est du déjà vu, ils font passer les gens pour des mauvais en publique, il faut comprendre ces méthodes d’escrocs, ils jouent sur les apparences.
    Ils ont fait le même coup avec Tommy Robinson en Angleterre, comme ils le font partout en Europe.
    Le vrai, c’est quand il y a des imprévus comme le Brexit et les séparatismes, là vous voyez les vrais populations réagir contre l’Union Européenne Fasciste.
    Nous sommes dirigés par des escrocs imposteurs corrompus aux pouvoirs, tout cela c’est fait pour vous décourager.
    Comme ils sont protégés par les corrompus, de façon anonyme, envoyez leurs des messages qu’ils sont biens eux des vrais fascistes et qu’ils devraient avoir honte de se comporter comme des Fascistes et des Nazis, cela leurs feront des couilles, car c’est ce qu’ils sont.

  9. les coups de poussiers ont fait des milliers de morts

    demandez aux anciens mineurs du bassins miniers

  10. Voilà, nous y sommes.
    Le pays est littéralement séparé en deux camps.
    A quand l’étincelle qui mettra le feu aux poudres ?
    Probablement très vite.
    Il est quasi certain qu’une réplique patriote musclée va survenir.
    Un groupe hors du champ des radars du pouvoir va passer à l’acte.
    C’est inévitable tant la frustration de ne pas être entendu est grande, et les injustices flagrantes.
    Le feu couve en France, ne manque que l’appel d’air qui enflammera notre terre.
    Et je crois que celui-ci vient d’avoir lieu, avec l’égorgement de cet homme d’honneur.

  11. Ce récit est affligeant, si je résume :

    1) Ordre est donné à la police de ne pas dégager ces petites merdes de gauchos afin de laisser des patriotes rendre hommage à un militaire héroïque. rien d’étonnant le pouvoir est complice..
    2) Les ‘français » qui passent prennent des photos sans savoir, ça fera bien sur leur page « face de bouc » mais n’ont rien à foutre de ce qui arrive
    3) Aucun n’est venu rallier la bannière aux 3 couleurs face a ces sous merdes de gauchos qui n’ont même pas le respect d’un homme mort en héros en accomplissant son devoir.

    La France n’est elle plus peuplée que par une majorité de « français » qui ne méritent plus la France?

    • Salut Charles Martel. La démocratie est bien subtile. Je me rappelle encore dans le livre de Kurt Vonnegut comment après la chute du troisième Reich quand les américains cherchaient des nazis, ils n’en trouvaient pas. Il y avait le têtes de gondoles (pas toutes) mais on n’en voyaient plus ces immenses foules criant leur amour du Fuhrer, faisant le salut avec tant de dévouement. Je compare cela aussi à l’élection de Micron Ier, avant le premier tour… il y avait combien de « macronistes »? ils étaient 8.657.326 et cela avec la campagne que l’on connait, l’enterrement en direct de Fillon. restait qui? Tu connais la suite.
      Ce que je tente de dire ici, c’est que la démocratie est ainsi faite, parfois une idée a du mal à s’installer, surtout quand elle est nouvelle. Le patriotisme a été tellement diabolisé en France, que les Français n’arrivaient (à l’imparait, oui oui) plus à brandir l’étendard tricolore sans être traité de Frontiste. Donc Courage, ce méli mélo de multi culti disparaitra comme le nazisme à l’arrivée des alliés, et un corps électoral patriotique naîtra et sera majoritaire.
      L’esprit de l’homme est malléable et changeant. Tenons bon, portons avec dignité la bonne parole, l’espoir et la foi en notre civilisation et la place primordiale de la France, et serrons nous les rangs autour d’hommes d’Etat dignes lors de l’appel au urnes, puis au responsabilités.

    • Ils l’ont lu sur nos sites. J’ai une connaissance de gauche type Merdluchon qui me l’a clairement dit, qu’elle venait lire ce que nous disons. Elle ne doit pas être la seule.

  12. c’est juste incroyable ! mais parallèlement , pour ne pas dire en même temps, le con d’insoumis a été mis en garde à vue , Poussier je crois ..

  13. je suis triste de voir des Français QUI SONT DES MERDES les gauchiasses a Montpellier sont les mêmes cons qui votent.

    • si on en est là c’est bien pour ça:on a toujours l’impression que les Français ne sont pas concernés. c’est une façon pour eux de ne pas s’engager.

  14. Bonjour Daniel Pollett,
    Votre déception devant des badauds indifférents est bien compréhensible. Ces français sont des ahuris, qui laissent faire par inconscience, bêtise ou lâcheté.

    • et si pour la première fois, CET ARTICLE QUI EXPRIME VRAIMENT CE QU’EST LA REALITE pouvait se retrouver dans des milliers de boîtes aux lettres des citoyens de cette ville.

      Les français, bien que SOUS INFORMES à cause de leur « fidélité » aux médias traditionnels NE SERONT PAS STUPIDES au point de ne pas comprendre ce qui s’est réellement passé et finiront pas se joindre à vous les prochaines fois..

      je crois que 1000 photocopies font revenir la copie à 1 centime, il me semble
      Laisser les photos, même en noir et blanc serait tout aussi bien. (ca pourrait faire monter la copie à 3 centimes)

      On peut faire un don à la ligue du midi pour les copies si elle le désire???

Les commentaires sont fermés.