Ode à ma belle, parce que ce n’est pas la Saint-Valentin

C’est ainsi qu’un homme doit parler à sa femme, sa chérie, sa fiancée, la Belle qu’il couve des yeux… Et sans attendre. Pas besoin de St valentin ou quoi que ce soit d’autre ! 

A comparer avec les versets du Coran prescrivant les rapports de l’homme et de la femme, champ de labour devant obéissance à son seigneur et maître.

 

 

Ha, j’entends que ces mots te sont une musique !

Merci d’avoir saisi mon discours chromatique !

De la volière de mon cœur,

s’enfuient des oiseaux de couleur,

portant vers d’autres cieux mes rêves allégoriques…

PACO 2016

 83 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Grazie mille pour ce calligramme qui donne le « la » d’un printemps des sentiments et nous distrait avec légèreté des tourments du « calli fa »

Les commentaires sont fermés.