Pierre Cassen : la France n’est plus le pays de la liberté d’expression

Les Résistants Liberté d'expression Publié le 24 février 2018 - par - 10 commentaires

3 mois de prison avec sursis : c’est la peine à laquelle vient d’être condamné Pierre Cassen, animateur du site Riposte Laïque, accusé d’être le directeur de la publication du site et d’avoir publié un texte hostile à l’Islam et aux musulmans. Une condamnation de plus donc, pour le journal Riposte Laïque, qui pose la question de l’Etat de la liberté d’expression en France, en 2017, et des menaces qui pèsent sur les internautes dissidents.

Car si la presse traditionnelle s’émeut, à juste titre, de la condamnation à perpétuité d’un journaliste en Turquie, elle ne bronche pas, quand elle ne se félicite pas tout simplement, de ces condamnations qui pleuvent en France, y compris à de la prison ferme, non pas pour des violences ou de la délinquance mais bien pour des écrits dissidents, écrits criminalisés par les lois successives qui ont instauré ni plus ni moins que le délit d’opinion en France (Pleven, Gayssot, Taubira …).

Une dérive inquiétante, dans laquelle les magistrats ont presque tous pouvoirs – bien relayés par certains médias qui font du rôle de chiens de garde un métier – pour empêcher toute critique ou toute remise en question de la vie publique ou politique, mais aussi de l’histoire officielle.

Nous avons interrogé Pierre Cassen, qui n’entend pas se taire pour autant, suite à cette nouvelle condamnation sur sa personne :

Breizh-info.com : Vous venez d’être condamné à trois mois de prison avec sursis. Pour quelles raisons ?

Pierre Cassen : Une histoire ahurissante. Je ne suis plus directeur de publication de Riposte Laïque depuis octobre 2012. Mais le Parquet (qui, après les attentats de Charlie Hebdo, avait de curieuses priorités) a ordonné, en 2015, une enquête visant à prouver le contraire. J’ai été perquisitionné en avril 2016, et on m’a confisqué ordinateur et téléphone portable. Et le 2 février 2017, je passais devant la 17e Chambre, devant répondre de la publication de cet article de Maxime Lepante.

Or, le débat n’a pas du tout porter sur ce texte, mais sur le fait de savoir si j’étais bien responsable de publication ou pas. Et la présidente de la 17e Chambre, qui officiait à mon procès, a admis, dans le jugement rendu public le 3 mai 2017, que rien ne démontrait que je sois encore le directeur de publication de Riposte Laïque. J’ai donc été relaxé. Or, à la stupéfaction de tous mes avocats, je viens d’apprendre que cette affaire est revenue devant la même 17e chambre, le 6 septembre 2017, et que cette fois, j’ai été condamné à 3 mois de prison avec sursis, pour le même texte, mais avec d’autres magistrats. Et, chose surprenante, ni mes avocats, ni moi-même, n’étions au courant de ce nouveau procès, et donc n’avons été présents.

Les juges en ont même profité pour ajouter deux autres dossiers, en notre absence. J’ai été relaxé sur l’un, et condamné à 5.000 euros pour l’autre. Suite à des questions judiciaires compliquées, je fais à cette heure toutes les démarches pour faire opposition, mais ce n’est pas gagné. Autrement dit, je peux avoir, à présent, au-dessus de la tête, en permanence, cette pression des 3 mois de prison, avec le sursis qui peut tomber.

Breizh-info.com : Au total, pouvez vous chiffrer le nombre de procès et d’amendes, passés, en cours, contre votre personne ?

Pierre Cassen : Nous avons calculé que depuis notre première condamnation à 30.000 euros d’amende et de dommages et intérêts, à l’encontre de l’apostat de l’islam Pascal Hilout, né Mohamed, et moi-même, au total, notre mouvance a été condamné à près de 70.000 euros d’amendes et de dommages et intérêts. Nous n’avons pas tout payer, car nous avons multiplié les appels, qui bien sûr, nous coûtent des frais d’avocats et de justice supplémentaires.

J’ai un calendrier judiciaire assez chargé, puisque, malgré ma relaxe du 3 mai, malgré la condamnation par la 17e Chambre de notre président suisse, les juges d’instruction, à chaque plainte contre Riposte Laïque, mettent Pierre Cassen en examen, et m’impliquent donc dans un nombre de procès interminable. Pour illustrer cela, sachez que j’ai un calendrier de ministre, au niveau judiciaire. Le 21 mars, procès, le 30 mars, procès, le 23 mai, deux procès simultanés, à la même heure, mais à des lieux différents. Et le dernier de la liste, pour l’instant, c’est Cazeneuve, en juin 2019. Pour vous donner un ordre d’idée, un procès gagné nous coûte quand même 3000 euros, un procès perdu, c’est plutôt du côté de 10.000 euros, parfois 15.000 euros !

Breizh-info.com : Il semblerait d’ailleurs que vous ne soyez pas le seul à essuyer les foudres de la justice sur le domaine de la liberté d’expression …

Pierre Cassen : En effet. Nous ne prétendons d’ailleurs pas avoir le monopole, et rappelons, à chaque fois que nous le pouvons, la scandaleuse condamnation des 5 jeunes Identitaires à un an de prison avec sursis. Que dire du harcèlement contre Boris Le Lay, qui doit approcher à présent les 10 ans de prison, simplement pour délit d’opinion. Les procès contre Eric Zemmour ? Le harcèlement judiciaire subi par Christine Tasin ? Le cinéaste Gérard Boyadjian, condamné par la 17e Chambre pour son film « Chameau pas d’amalgame », à qui un juge a osé reprocher un délit d’audace.

Le policier Sébastien Jallamion, obligé de quitter la France plusieurs mois, pour éviter la prison. Georges Bensoussan, historien de la Shoah, n’a pas échappé à la patrouille, et le Parquet a fait appel, suite à son acquittement. Robert Ménard voit se multiplier les plaintes contre lui. Sans oublier ces anonymes, qui, pour un coup de gueule sur les réseaux sociaux, ou un morceau de jambon qui tombe de leur poche devant une mosquée, subissent les foudres de la justice. Idem pour Richard Roudier, récemment de nouveau condamné.

Un harcèlement à comparer avec le fait que jamais le CCIF et Marwan Muhammad, ou Houria Bouteldja et ses propos racistes, n’ont été condamnés par la justice française. Sans parler de la récente remise en liberté de Jawad Bendaoud, le logeur de djihadistes.

Breizh-info.com :  N’êtes vous pas fatigué de tous ces procès ? Qu’allez vous faire ensuite ? Moins d’excès ?

Pierre Cassen : Dire que nous allons faire moins d’excès reviendrait à dire que nous aurions cherché, avec nos prétendu excès, les condamnations qui nous frappent de plein fouet. Nous publions chaque jour entre 10 et 15 articles, pouvant aller jusqu’à 10.000 signes. Nous avons une ligne claire : selon nous, l’islam est incompatible avec les valeurs de la France, et il faut expulser massivement tous ceux qui estiment que les lois islamiques, la charia, doivent se substituer aux lois de la République.

Or, chaque jour, n’importe quel commissaire politique peut décider, à cause de la loi Pleven, qu’en écrivant cela, nous inciterions à la haine contre les musulmans. Je vous rappelle cette tirade que j’ai subie, lors de mon premier procès, par le procureur de la République. « L’islam n’est pas une religion désincarnée. Derrière l’islam, il y a des musulmans. Donc, quand vous critiquez l’islam, vous incitez à la haine contre les musulmans. Article 24-8 de la loi de 1881, amendé en 2004.

Et le procureur avait ajouté : « En 1930, des gens comme vous stigmatisaient les juifs, aujourd’hui ce sont les musulmans ».

Fermez le ban, critiquer l’islam, c’est donc être le disciple des nostalgiques des camps de concentration !  Avec des juges « Murs des Cons », c’est imparable, et c’est le retour déguisé du délit de blasphème.

J’invite tous vos lecteurs à bien relire les textes pour lesquels nous sommes condamnés. C’est digne des pays les plus totalitaires. Plusieurs exemples : un contributeur, par ailleurs psychiatre, explique que le journaliste Nicolas Hénin, longtemps otage des islamistes, et qui passe son temps, depuis sa libération, à dénoncer les méfaits du christianisme, est atteint du syndrome de Stockholm. Procès !

Un article violent contre les féministes pro-voiles les qualifient de « collabo-putains ». Aucun nom n’est cité, mais Caroline Fourest se reconnaît. Procès ! Islam assassin : procès ! Hidalgo se réclame de Charlie et de l’expression libre des caricaturistes, mais commémore le ramadan mairie de Paris. Ri7 la dessine léchant une babouche musulmane. Rien à côté de certains dessins de Charlie Hebdo injuriant les catholiques. Et bien, Hidalgo nous fait un procès ! Nous dessinons Cazeneuve, autre je suis Charlie : procès !

Et nous avons du beau monde qui s’acharne contre nous : outre Hidalgo-Cazeneuve, Bergé (dont le mari continue d’instruire le procès qu’il nous a intenté) et même Darmanin !

Vous me demandez si ces procès ne me fatiguent pas ? Ils ne laissent pas indemnes, bien sûr. Ils coûtent en énergie, en temps, en argent. Mais j’ai la chance d’avoir une bonne constitution, de bien dormir, et d’être déterminé. Si nous nous couchons, si nous changeons de ton, si nous nous « dédiabolisons », ils ont gagné, et nous nous renions. Or, ce n’est pas à 65 ans que je vais abdiquer.

Breizh-info.com : La France est-elle encore une démocratie selon vous ?

Pierre Cassen : Bien sûr que non. Elle n’est plus le pays de la liberté d’expression. Nous sommes devenus le pays occidental le plus répressif. Le préfet socialiste Clavreul, à l’époque président de la Dilcra, dans cette vidéo ahurissante, reconnaissait que nous avions les lois les plus répressives du monde, et que cela ne suffisait pas, et ne suffirait jamais.

C’est la France qui censure le plus de tweets dans le monde, et fait fermer le plus de pages facebook. Que vous dire d’un pays où les médias officiels sont sous perfusion, et où seuls la pensée mondialiste, immigrationniste et multi-culturelle a le droit de s’exprimer ? Faut-il rappeler la dernière élection présidentielle, et les circonstances dans lesquelles Macron a été élu ? Notre pays illustre à merveille cette définition de la dictature, donnée par Aldous Huxley dans « Le Meilleur des mondes » : « La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader, un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude. »

Breizh-info.com : Que peuvent faire les internautes qui souhaitent vous soutenir ?

Pierre Cassen : Continuer à nous lire, à nous faire connaître, à contribuer à ce que Riposte Laïque soit connu d’un maximum de nos compatriotes. Acheter nos livres, les offrir aux amis. Et, s’ils le peuvent, si ce régime ne leur pas tout pris, qu’ils répondent au  mieux à l’appel aux dons que nous venons de lancer, pour faire face aux nombreux procès qui nous sont intentés, et faire les recours qui annulent ma scandaleuse condamnation à 3 mois de prison avec sursis.  

Propos recueillis par Yann Vallerie

https://www.breizh-info.com/2018/02/24/89950/pierre-cassen-prison-riposte-laique-france

Print Friendly, PDF & Email
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 années

Et tout ça pour faire plaisir aux adeptes de l’islam. Quelle honte;

Pierre
Pierre
il y a 2 années

Bonjour Pierre Cassen,
Vous avez mille fois raison. C’est pourquoi j’ai envoyé un chèque récemment, en étant prêt bien sûr à renouveler l’opération. La liberté d’expression est un bien extrêmement précieux : vous êtes en première ligne, prenant tous les coups, et il faut donc vous défendre.

Xtemps
Xtemps
il y a 2 années

La critique est autorisé pour tout, sauf pour l’Islam, et encore, et c’est même pas les musulmans eux mêmes de la population musulmane qui condamnent le plus, mais nos dirigeant mêmes qui condamnent le plus fort.
Et tous les autres gouvernements, ainsi que l’Union Européenne laissent faire et mêmes encouragent, et c’est la France qui est le plus attaqué pour le moment, le pays Père fondateur des droits de l’homme, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, avec des excuses bidons et des lois liberticides fabriqués de toutes pièces.
Sans oublier que d’autres pays européens se font attaquer également, comme en Angleterre, avec Tommy Robinson et bien d’autres pays européens avec l’Union Européenne, pouvoir centralisateur dictature Fasciste, toutes attaques coordonnés et centralisés par l’Union Européenne.
Pratiquement tous les traités européens pour l’Union Européenne, de LIsbonne, de Maastricht et tous les autres traités ont été faits dans le dos de tous les peuples européens.
Il faut boycotter ce système, cette Union d’escrocs de Bruxelles Fascistes.
Une véritable dictature totalitaire Fasciste et une imposture démocratique cette Union Européenne, non seulement ils imposent de force contre la volonté de tous les peuples européens pratiquement tout et bien sûr l’immigration forcé et l’Islamisation de toute l’Europe par la force, des communautés qui ne sont même pas originaires d’Europe, mais en plus ils se permettent de s’attaquer et d’insulter les dissidents européens, à tous nos acquis et libertés, comme la liberté d’expression pour faire taire avec des excuses bidons et lois liberticides en forces.
Ce qui prouve notre efficacité de ré-informer les gens, pour voir agir avec affolement nos dirigeants et magistrats crapules et les inquiéter autant, les points de ré-information sont très nombreux en Europe et développés et multipliés très rapidement.
Ils deviennent de plus en plus crapules, ils perdent les pédales, ils dérivent et ne sont rien d’autres que des dérapages juridiques et politiques.
Ils ne savent plus quoi faire pour reprendre la confiance des peuples européens, c’est terminé pour eux, c’est la fin du système.
Si Pierre et Christine sont revus pour leurs retours aux procès revisités, pourtant gagnés, pour tenter de les condamner à la hâte et trouvés rien d’autres sous la main, faute d’avoir autres choses, c’est que les choses s’accélèrent par d’autres côtés, ce système est attaqués et pris de toutes parts.
Cela se voit par les scandales à répétition avec les députés un peu partout en Europe.
Ce qui est certain, c’est qu’Il y a des personnes qui dénoncent et d’autres qui condamnent, il a des magistrats et avocats qui attaquent le système appuyés par d’autres derrières et qui les protègent pour arriver pour faire ce travail, et il faut être bien solide et puissant pour oser s’attaquer au système totalement corrompu.
Voir d’un côté le C.T.N français de Eric Fiorile, voir avec d’autres C.T.N des pays européens et non européens hors d’Europe, soutenus par d’autres derrières, Nos Résistants.
Ce sont des signes de la fin du système, il est attaqué de toutes parts en ce moment, nous allons avoir des surprises impressionnant, ce système va être mise à nus et nous le voyons déjà en partie, si vous faite bien attention.
Le tout est de pouvoir résister pour certains avec les moyens du bord qu’ils ont, mais vous n’êtes pas seuls, sachez le, il faut dire que ce système corrompu est énorme et oblige les combats rapprochés, qui ne sont pas montré évidement par les médias, vous pensez bien.
Courage amis résistants, à tous les résistants notre soutien, tenez bon, personne a dit que le combat aurait été facile et çà nous le savons.

?
?
il y a 2 années

le peuple n’a jamais eu les rênes en mains, mais, les gouvernements d’antan avaient besoin de lui. Aujourd’hui, les gouvernements successives récents, n’ont plus besoin du peuple français, ils en ont mis un autre à la place avec qui ils fomentent, en vue de l’élimination du peuple de france (minuscule volontaire car la france n’est plus qu’un souvenir). En attaquant M Pierre Cassen, ils attaque l’Âme de l’esprit Français.

frejusien
frejusien
il y a 2 années

D’accord avec tous les commentaires,

et darmanin, le corrompu du cul, a le toupet de s’en mêler !
celui-là aurait déjà dû donner sa démission

Le totalitarisme prend de plus en plus d’ampleur, de plus en plus de force, et ne recule devant aucune INJUSTICE, soutenu par les proc corrompus et les juges vendus aux pays du pétrole

PUGNACITE
PUGNACITE
il y a 2 années

Soutien plein et entier tant à Pierre qu ‘à Christine qui ont tous les deux le courage et la ténacité d’exprimer des vérités vérifiables factuellement au quotidien partout en France ;le grand remplacement est et il est majoritairement muzz.
Malheureusement les français ont opté pour la politique de l’autruche et ont préféré croire au père Noel plutôt que d’affronter la terrible réalité;
Nous nous acheminons vers l inféodation et vers notre extermination programmée( qui en terme d’horreur pourrait correspondre au génocide des insoumis patriotes)/
Il est de toute façon trop tard.

Révolution
Révolution
il y a 2 années

Où va t’on ?
on se croirait revenu au temps de la gestapo
pour deux mots sur l’islam on peut se retrouver en prison ! rien que ca !
c’est la seule idéologie sur laquelle on ne peut dire un mot de travers
l’islam est devenu maître de tout
celui qui ne se plie pas à sa doctrine mortelle sera si pas assassiné se verra emprisonné !
et c’est bien ordonné non pas par des musuls mais par nos juges bien français !
la manœuvre est bien visible
nous y arrivons
bientôt ce sera : la soumission ou la mort , la prison ou l’exil !
on nous a trahis , on nous a vendus
pour ma part jamais je ne céderais

bm77
bm77
il y a 2 années

Si nous sommes dans un totalitarisme c’est aussi parce que nous sommes dans ce no man’s land politique qui s’appelle l’Europe qui nous impose de plus en plus ses règles. Macron s’est présenté comme le candidat de l’Europe contre la candidate Nationaliste et c’est lui qui a gagné. Les résultats ont été trompeurs car celui-ci a plus bénéficié d’un effondrement inexplicable en fin de campagne de la candidate Lepen que d’un vrai plébiscite pro Europe. Dans le cadre de cette Europe les islamistes ont toute leur chance pour imposer leur candidats lors des prochaines échéances électorales et plus tard leurs règles et nos lois Pleven et autres tribunal d’exception qu’est la cour Européenne des droits de certains d’envahir notre pays et pour les autres le droit de regarder faire sans pouvoir réagir ne sont que des outils pour imposer l’inacceptable.

bm77
bm77
il y a 2 années

Ce qui me choque un peu c’est que l’avocat de Pierre ne se soit pas emparé du réquisitoire même du procureur pour contrer le arguments présentés pour l’accusation car c’est un modèle dans le genre gauchiste par l’interprétation qu’il fait de la loi. Se gars se positionne en opposant politique à Pierre mais pas en défenseur de la justice
C’est tout à fait courant dans leur propos chez les gauchistes d’assimiler les musulmans à une race. » L’islam n’est pas une religion désincarnée, derrière l’Islam il y a des musulmans » dixit le procureur et derrière ses propos il y a un amalgame entre la religion et les gens qui la pratique! Et d’une façon sous jacente il condamne donc toute une population à un déterminisme religieux dont ils ne pourraient se défaire de la naissance à la mort. Dans ce sens il est au diapason avec les islamistes qui interdisent l’apostasie et condamnent ceux qui se trouvent dans leur environnement géographique proche à épouser obligatoirement cette religion.
Car il doit aussi condamner notre République à postériori qui s’est faite en opposition au catholicisme d’avoir fait le procès incessant du clergé et d’avoir mis en avant ses excès comme l’inquisition et sa proximité avec le pouvoir oppresseur pour mieux la détruire son image dans l’inconscient collectif.
Où est Charlie et la liberté d’expression? Ce procureur se fait l’allié objectif des terroristes dont les revendications étaient d’ interdire toute critique de leur religion et remise en question.
L’autre remarque du procureur est du même acabit mais en pire lorsqu’il dit
 » En 1930 des gens comme vous stigmatisaient les juifs aujourd’hui ce sont les musulmans »
On voit bien dans cette phrase que le gars est un sournois parce qu’il prend soin de ne pas citer la période Nazi pour qu’on ne l’accuse pas de banaliser la Shoa mais il utilise une période qui a vu naitre l’antisémitisme pour aboutir à ce massacre organisé des camps de la mort le résultat etant le même il se sert d’une façon détournée pour faire de l’accusé un suppôt du nazisme dans un amalgame parfait en appuyant ses dire sur une période , des contextes, et des protagonistes de l’histoire qui n’ont rien à voir avec les problématiques de notre époque.
Les juifs ne suscitaient pas l’antisémitisme par la religion qu’ils pratiquaient majoritairement d’une façon très discrète mais par des stigmates physiques raciaux que leur attribuaient leurs persécuteurs et aussi des critiques de leur mode de vie ainsi que des jalousies pour certains liées à leur position sociale.
Les juifs n’ont jamais utilisé leur religion pour se substituer aux lois en vigueur et aux institutions des pays dont ils étaient membres depuis des siècles pour beaucoup au contraire leur détracteurs les accusaient de trop bien utiliser ces règles!!
Les juifs n’ont pas commis d’attentats dans les pays où ils vivaient, c’est à leur encontre que ce sont pratiqués les pogroms dans de nombreux états d’Europe avant le terrible holocauste.
En assimilant la situation contemporaine des gens de confession musulmane avec la situation des juifs avant la guerre ce type cherche à faire des musulmans des victimes qu’ils ne sont pas bien au contraire si on veut bien regarder se qui se passe dans les pays où ils sont majoritaires pour les communautés qui ont le malheur de ne pas embrasser leurs croyances.
De l’autre en donnant le même statut de victimes aux musulmans d’aujourd’hui qu’aux juifs en 1930 il donne en quelque sorte raison à ceux des islamo gaucho qui font des rapprochements hasardeux entre ces deux période en accusant l’Etat d’Israël de faire pire vis à vis des Palestiniens que les nazis ! Sauf que dans l’histoire ils oublient que ce sont les palestiniens qui se sont jurés d’éliminer Israël de la surface de la terre avec l’aide des pays arabes voisins Pour mettre quoi à la place >?. Je vous le donne en mille: Un état islamique!!!

Lire Aussi