Valeurs Actuelles : Yves de Kerdrel devient fou, il dénonce le populisme et la démocrature… hongroise

Yves de Kerdrel ne s’est pas remis de ses agapes de fin d’année. Le caviar béluga de chez Petrossian était-il frelaté ?

Dans Valeurs Actuelles, il  dénonce le populisme et la démocrature… hongroise. L’hôpital qui se fout de la charité ?

En effet, son éditorial dans Valeurs Actuelles tranchait bizarrement avec la ligne habituelle de l’hebdomadaire : louanges à la mondialisation et au très libéral Nicolas Baverez, effroi face à la montée des populismes et des tentations nationalistes, et bouh, émergence de démocratures dont… la Hongrie.

https://www.valeursactuelles.com/societe/la-france-dans-un-monde-de-violence-92303

Pourtant, les articles du journal ne manquent habituellement pas de piquant dans cet univers médiatique à l’idéologie monolithique. De plus Valeurs Actuelles et son directeur ont déjà tâté de la 17e chambre correctionnelle pour propos non politiquement corrects, ce qui peut valoir, de nos jours, brevet de résistance.

Car Yves de Kerdrel avait été condamné en 2015 pour « provocation à la discrimination envers les musulmans » pour une couverture présentant une Marianne voilée et « provocation à la discrimination, la haine ou la violence envers les Roms », dans un dossier intitulé « Roms, l’overdose » (Le Monde).

 

 

Si le titre de son éditorial du 11 janvier 2018 est réaliste (« La France dans un monde de violence »), le contenu est – comment dire ? – à rebours des idées d’un journal conservateur, réactionnaire et… populiste. En somme, c’est l’hôpital qui se fout de la charité…

Premièrement, les vœux à la presse d’Emmanuel Macron n’ont pas empêché Yves de Kerdrel de dormir : lui qui s’insurgeait, à son procès, contre « la régression du débat d’opinion », semble acquis à la future législation sur les « fausses informations » et la certification déontologique des entreprises de presse.

Ensuite, quand Macron affirme que nos démocraties libérales en crise « n’arrivent plus à préserver leur unité et leur force et conduisent nombre de peuples à être tentés par l’autoritarisme ou le nationalisme », il opine du chef.

En somme, le danger pour la France n’est pas l’islam ou les excès de la mondialisation mais son peuple lui-même.

Ne serait-ce pas là le complexe de supériorité d’une certaine caste qui estime que le peuple pense mal ? Il n’a certes pas fait l’ENA comme Nicolas Baverez ou Emmanuel Macron mais a rejoint le programme « young leaders » de la Fondation franco-américaine, le comité Bilderberg et la commission Attali. On dit qu’il est très proche d’Emmanuel Macron et donc, de ses idées, notamment sur la mondialisation (Wikipedia).

Quand les terres à blé françaises seront aux mains des Chinois et que le peuple manquera de pain, on imagine bien le vicomte de Kerdrel s’exclamer « qu’ils mangent de la brioche ! ». Comme Macron d’ailleurs, ajoute Maxime dans son article d’aujourd’hui.

http://resistancerepublicaine.com/2018/01/15/macron-veut-faire-entrer-le-pain-au-patrimoine-mondial-que-les-francais-mangent-de-la-brioche/

 

Finalement, on ne sait pas trop où va Yves de Kerdrel et qui il est.

Un « ultraréac » comme l’affirme Libération ?

http://www.liberation.fr/futurs/2016/02/07/valeurs-actuelles-dans-la-redac-des-ultrareacs_1431771

Ou un « ultralibéral, pro-immigrationniste, atlantiste à tous crins » comme le dénonce Carmine Saint-Léger dans Polémia ?

https://www.polemia.com/yves-de-kerdrel-identitaire-a-valeurs-actuelles-mondialiste-au-figaro/

 

Heureusement, Valeurs Actuelles est encore en pointe contre l’islam. Ce qui lui vaut des procès en populisme de la part de la presse de gauche.

A voir le nombre de couvertures polémiques, Valeurs Actuelles est donc un bien un journal « populiste » (dans le sens où il traite des sujets d’inquiétude des Français) :

 

 

Enfin, le plus étonnant dans l’éditorial d’Yves de Kerdrel est de mettre sur le même plan la Hongrie avec la Chine, la Turquie et le Venezuela :

Si la Turquie et le Venezuela sont bien des démocratures (mélange de démocratie et de pouvoir autoritaire), la Chine est, quant à elle, une véritable dictature. Plus vraiment communiste, très capitaliste, mais une dictature quand même.

Rien à voir avec la Hongrie de Victor Orbán qui respecte tous les standards démocratiques occidentaux. Il n’y a pas de laogai (goulag chinois), ni de pénuries alimentaires comme à Caracas, ni de milliers d’opposants emprisonnés comme en néo-Ottomanie.

Le crime de Victor Orbán (et du groupe de Visegrád) pour une Union européenne ouverte à tous vents et ses élites mondialistes ?  Écouter son peuple et fermer la porte à Soros et la frontière aux milliers de « migrants » musulmans. Car en 2018, dans une Europe lobotomisée, remettre des douaniers en place pour contrer l’invasion mahométane, ça ne se fait pas

Oui mais le citoyen hongrois n’oublie pas, lui, les multiples occupations ottomanes couplées au joug du sabre et du Coran.

Allez, si je puis me permettre, monsieur le vicomte, reprenez un vodka Martini accompagné d’un petit Habano et détendez-vous dans votre Chesterfield : la démocratie hongroise se porte bien, merci pour elle.

Et surtout, elle ne souhaite pas se suicider comme la France.

 156 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Effectivement , moi non plus je ,e m’étais pas réabonné , à cause d’éditos (et pas seulement ceux du sieur de Kerdrel , quasi favorables à Macron . « laissons lui une chance! » « Jugeons sur pièces! » , etc… Notamment de ce pauvre Tillinac , qui s’état déjà largement planté sur Chirac … J’ai accepté un renouvellement de 3 mois à un prix dérisoire , car ils m’avaient assez tanné , mais là , c’est clair , je ne renouvellerai pas . De Kerdrel est un young leader , voilà la source de la véritable ligne de ce magazine . Je signale en passant que Wauquiez aussi , et , tenez vous bien , Dupont-Aignan aussi . La première chose à faire lorsqu’on a une « offre » politichienne nouvelle , c’est de rechercher ds la liste des lauréats des young leader (c’est sur leur site) . Si le personnage a été young leader , il faut le rejeter sans hésiter , et ce , quel que soit son apparent patriotisme . Ledit personnage nous cocufiera comme tous les autres . Idem pour les journaleux .

  2. Méfions nous des tièdes ! Souvent une laisse les tient qui les rend dangereux .

  3. Lorsqu’on voit ce qui se passe dans notre pays, peut-on encore parler de démocratie. M. de Kerdrel critiquez votre pays, balayez devant votre porte avant de donner des leçon à un pays européen avec un gouvernement élu (tout comme celui qui se pavane à l’Elysée) qui suit les attentes de son peuple ne vous en déplaise….

  4. « Valeurs Actuelles » a bien changé (petit peu par petit peu) quand il a changé de « propriétaires » (issus de TF1)… C’était peu de temps avant la présidentielle. Hasard ?
    Un savant mélange tiédasse s’est vite installé dans ses pages, si bien que je n’ai pas renouvelé mon abonnement arrivé à terme après les élections.

    Et je ne regrette rien.

    • Oui, de toute la clique des journalopes réputés professionnelles, je ne vois que Rioufol qui tienne la route et qui n’a pas peur de faire son métier honnêtement en appelant un chat un chat …
      Sauf, qu’il trouve néanmoins que le camp anti migrants rassemble l' »extrême droite » !!….
      On devrait rappeler à tous ces versaillais que ces notions sont dépassées et que nous revendiquons notre classement dans le camp de l’EXTREME FRANCE tout simplement …
      Concernant les abonnements et si je peux me permettre : « Présent » est le seul quotidien vraiment digne d’intérêt.
      Ce n’est plus la double feuille d’il y a 30 ans. C’est maintenant + de 6/8 pages et une vraie journaliste à sa tête, Caroline Parmentier, toujours en pointe à « Bistrot Liberté » …

      • Bonjour Conan,
        Je partage totalement vos points de vue ainsi que votre avis sur « Présent ». Merci à Caroline Parmentier.
        J’aime bien votre classement « EXTREME FRANCE » !
        Amitiés à vous.

  5. Je viens de recevoir un courriel de la part de l’Agrif qui nous apprend , enfin ! que la Cour d’Appel de Lyon a rendu justice à cette association, le 12 Janvier 2018,
    en condamnant les injures racistes anti- françaises perpétrées par une production rapeuse sous le même titre que le livre « Nique La France  » , par le dénommé Said Zouggagh, plainte dont elle avait été déboutée par la cour d’appel de Paris ( la cour de cassation qui avait cassé cet appel , avait demandé expressément de délocaliser devant la cour d’appel de Lyon ) ,
    Une condamnation de 1 E, symbolique, mais avec injonction de verser 3000 E à l’Agrif pour ses frais de procédure .
     » Cette décision marque le combat face à cette entreprise de haine contre la France, les français et les blancs, inspiré par Mme Bouteldja, porte parole du PIR , parti fer de lance de toute une mouvance tenant des discours de guerre civile et qui s’avance sous le couvert de l’idéologie de l’antiracisme, dialectique de camouflage : l’antiracisme est un fait, un racisme en sens contraire !  » Cette décision manifeste combien est nécessaire ce combat contre le racisme de l’islamo-gauchisme .

    • je viens de faire un petit article sur le sujet je suis moins exubérante que l’AGRIF…

  6. Allez comme l’a écrit Maxime dans la tribune que vous citez « vive la brioche  » !
    Il ne manquerait donc plus plus que l’autre vicomte que l’on voit ici ou là sur quelques photos de fdesouche ou vidéos de BFM-TV ! …

  7. TRES ETRANGE CE REVIREMENT.
    Est-ce que ça ne sent pas la recherche d’un nouveau lectorat?
    Est-ce que ça ne sent pas la recherche de nouveaux financements?
    ON NE FAIT JAMAIS RIEN POUR RIEN dans les milieux de la presse.

  8. J’ai toujours été très méfiant vis à vis de Valeurs Actuelles, qui reste truffé de libéraux favorables à la mondialisation; la preuve aujourd’hui !!! Tout comme Marianne, certaines couvertures n’ont été faites que pour gonfler les ventes ! Les journaleux de VA sont et resteront de gentils bourgeois, avec le petit doigt sur la couture quand il le faut !

      • Justement.il y en a qui sont très pro francais. Mais d’autres et même des chrétiens sont pro musul.ce n’est pas la majorite mais il y en a.

Les commentaires sont fermés.