La crapule Sutherland, chef du service migratoire de l’ONU a enfin rendu son âme au diable, champagne !

L’homme qui voulait annuler, de gré ou de force, le Brexit, ne salit plus la planète.

« La jeune génération au Royaume-Uni a été sacrifiée, tout ça à cause d’une déformation des faits et des conséquences. D’une façon ou d’une autre, ce résultat doit être annulé. »

http://resistancerepublicaine.com/2016/06/26/la-crapule-qui-preside-goldman-sachs-il-va-falloir-annuler-le-brexit-dune-facon-ou-dune-autre/

 

L’homme qui voulait que l’UE, de gré ou de force, fasse exploser l’homogénéité des peuples d’Europe, a terminé ses sinistres offices.

« La prospérité future des Européens dépend de leur avenir multiculturel selon Sutherland qui a appelé donc l’Union européenne à « faire de son mieux » pour « détruire l’homogénéité interne des nations européennes », rien de moins. »

Celui qui fut longtemps le dirigeant de la sinistre Goldman Sachs a fini de nuire aux peuples d’Europe

 

1] Goldman Sachs, pour mémoire :

– 1) La banque d’affaires fut impliquée dans les plus grands scandales financiers de ces dernières années. Non seulement elle a falsifié les comptes publics grecs, mais elle a été au coeur de la crise des subprimes aux Etats-Unis et de l’endettement grec. Elle proposait à l’Etat grec des produits financiers complexes pour lui permettre d’emprunter massivement à l’insu de la BCE.  En recommandant à ses clients d’acheter des produits financiers véreux sur lesquels, par ailleurs, elle spéculait à la baisse. Elle a même servi de modèle aux scénaristes du film « Wall Street 2 » avec Michael Douglas. Récemment elle a été accusée de contourner le plafonnement des bonus décidé par l’UE en versant à ses éléments des primes de fonctions appelées « role-based pay » dont le montant, lui, n’est pas réglementé.

– 2) Cette banque a de longue date tissé en Europe un réseau d’influence unique sédimenté grâce à un maillage serré, à la fois souterrain et public. Outre l’ancien commissaire Peter Sutherland, il faut citer ces dirigeants européens tous issus de Goldman Sachs :
Mario Draghi, ancien patron de la Banque Centrale Européenne, fut, de 1993 à 2001, l’homme des privatisations en Italie avant de devenir gouverneur de la Banque centrale italienne en 2006. Pendant plus de treize ans, il a écumé les conseils d’administration des plus grandes banques, à commencer par celui de Goldman Sachs dont il fut le numéro deux en Europe de 2002 à 2006. Il y dirigeait notamment le département «entreprises et pays souverains», celui-là même qui, avant son arrivée, avait aidé Athènes à truquer ses comptes.
Mario Monti, Commissaire européen au Marché intérieur, puis à la Concurrence, de 1994 à 2004, Mario Monti, qui fut président du Conseil italien, avait été conseiller international de Goldman Sachs.
Lucas Papademos, ancien chef du gouvernement grec, soutenu par une coalition de gauche, de droite et d’extrême droite, fut le gouverneur de la Banque centrale grecque, de 1994 à 2002, lorsque la Grèce, sur la foi de comptes maquillés par la banque Goldman Sachs, est parvenue à intégrer la zone euro.

– 3) Comme en Europe, elle a placé aux Etats-Unis ses pions dans l’entourage du Président Obama comme elle le fait pour chaque locataire de la Maison-Blanche et elle est sortie renforcée de la crise, selon le journaliste financier Marc Roche (La Banque. Comment Goldman Sachs dirige le monde, Albin Michel), qui a dénombré dans l’actuel staff de Barak Obama une demi-douzaine d’anciens de Goldman Sachs.

http://www.observatoiredeleurope.com/Peter-Sutherland-retour-sur-un-homme-cle-de-la-globalisation_a2186.html

 

Nous rappelions en mars 2016 la carrière de ce mondialiste de compétition :

La lecture de sa très brève biographie sur Wikipédia suffit à réaliser la puissance de cette personnalité-clé de la globalisation, les intérêts qui l’animent et la dépendance affichée de l’UE aux grands intérêts privés mondialisés : « Peter Sutherland, né le 25 avril 1946 à Foxrock dans le comté de Dun Laoghaire-Rathdown, est une personnalité des affaires et un homme politique irlandais. Il est président de l’European Policy Centre , de Goldman Sachs International [1] (depuis 1995), la présidé BP (British Petroleum) (1997-2009), et aussi la section Europe de la Commission Trilatérale [2] (2001-2010) [poste auquel il fut remplacé par Jean-Claude Trichet, dont le CV est presque aussi impressionnant puisqu’ils appartiennent aux mêmes cercles d’influence [3], ndla] Il est aussi directeur non exécutif de la Royal Bank of Scotland . De 1985 à 1989, il a été en poste à Bruxelles en tant que Commissaire européen à la concurrence. Entre 1989 et 1993, Peter Sutherland a été président de Allied Irish Banks . Il fut directeur général du GATT et de l’OMC de 1993 à 1995. Il fut membre du directoire d’Investor AB jusqu’au 11 avril 2005, et de celui d’Ericsson (dont il fut directeur en 1996) jusqu’au 4 mars 2004. Il a aussi été administrateur de alibaba.com , société [empire de la vente en ligne] qu’il dirigea en 2000. Peter Sutherland est aussi le représentant honoraire pour l’Union européenne du Transatlantic Policy Network. Il a été membre du comité directeur du groupe Bilderberg . »

Sa fiche wikipédia ne dit pas qu’il est aussi Président de la London School of Economics (qui forme les cadres de la globalisation), Représentant spécial de l’ONU pour les migrations internationales et le développement.
 
Peter Sutherland est donc depuis plus de trente ans au carrefour de l’oligarchie mondiale oeuvrant, par tous les canaux, formels et informels, publics et privés, économiques, financiers et culturels à la globalisation, sans manquer d’en tirer personnellement profit.

C’est par la voix et l’action patiente d’hommes comme lui que l’UE relaye fidèlement les injonctions des Etats-Unis, des Nations Unies et de l’OMC à l’ouverture sans réserve de l’Europe au libre-échange, qui inclut évidemment la migration des individus [4], les immigrés étant cette nouvelle armée industrielle de réserve, moins chère et moins exigeante en termes de droits sociaux. A la clé : la prospérité retrouvée des Européens.

C’est ce qu’a rappelé devant une commission parlementaire de la Chambre des Lords en 2012 Peter Sutherland, depuis qu’il dirige le Forum mondial sur les migrations et le développement (160 pays) et qu’il est le représentant spécial des Nations Unies pour les migrations internationales. L’immigration représente, a-t-il dit, une « dynamique cruciale pour la croissance économique (…) » La population autochtone vieillissante de l’Allemagne ou des Etats sud-européens est « l’argument clé en faveur du développement de sociétés multiculturelles (…) Les Etats doivent être plus ouverts, tout comme le Royaume Uni l’a démontré. (…) Les Etats-Unis ou l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont des sociétés de migrants, ils peuvent donc accueillir plus facilement des populations différentes d’elles-mêmes ». La prospérité future des Européens dépend de leur avenir multiculturel selon Sutherland qui a appelé donc l’Union européenne à « faire de son mieux » pour « détruire l’homogénéité interne des nations européennes », rien de moins.

Les 3 et 4 octobre 2013, se tenait une Assemblée générale des Nations Unies. Le rapport des Nations Unies dit qu’il s’est félicité « de la tolérance accrue constatée dans certains pays, en particulier en Allemagne, à l’égard des migrants. Ces derniers sont désormais reconnus comme des agents économiques dont les pays d’accueil ont besoin (…) M. Sutherland a vigoureusement plaidé pour faciliter les flux migratoires, par le biais de politiques en matière d’octroi de visas plus souples ».
 
Les coutumes, les nations, les traditions culturelles diverses, les frontières, les structures sociales sont décidément autant d’obstacles à commercer sans entrave, du moins pour les grandes entreprises mondialisées. [5]

http://www.observatoiredeleurope.com/Peter-Sutherland-retour-sur-un-homme-cle-de-la-globalisation_a2186.html

Citation tirée de l’article consacré à la crapule

http://resistancerepublicaine.com/2016/03/06/qui-est-la-crapule-europeiste-et-immigrationniste-peter-sutherland-lie-a-goldman-sachs/

 250 total views,  1 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. Enfin une bonne nouvelle. Mais, ces pourris, sont encore nombreux, à vouloir détruire ce que nos anciens, se sont échinés à construire : des hommes libres dans un pays libre. Il faudra beaucoup plus d’implications, de nous tous, pour voir, ne serait-ce, que la lueur d’un espoir de reconquête……de nos institutions.

  2. ET UNE CREVURE DE MOINS, à qui le tour. Que tous ces charognards se dépêche de crever chacun leur tour,ce ne sera pas une grande perte pour l’humanité,bien au contraire

    • @ palimola
      Probablement, et par chèque, avec la somme adéquate y inscrite et à son ordre – pour éviter les tentations des pilleurs de tombes – cela lui permettrait de corrompre le Diable, au cas où celui-ci y serait sensible, lequel n’aurait aucune difficulté à remplacer son nom par le sien en utilisant de sa magie noire toute puissante, sait-on jamais… :)) – naturellement, ce n’est qu’une boutade, vous l’aurez tous compris, tellement ce personnage – et ses clones – qui nous a fait l’honneur de quitter ce Monde paraît ignoble dans tous les sens du terme.

  3. Ce comique de Peter Sutherland a fini par dire que le multiculturel cosmopolite comme le métissage étaient des erreurs.
    Mais les dégâts sont là, et c’est énorme, il est temps de leurs demander des comptes à ces dictateurs Fascistes en places, c’est le moment de leurs mettre la facture des dégâts devant leurs nez à ces escrocs imposteurs, dictateurs fascistes.
    Moi je propose 500 milles milliards de dollars d’amende pour les dégâts occasionnés en Europe pour commencer et faire renvoyer les immigrés extra européens à leurs frais.
    Ces gens là doivent être poursuivi en justice pour leurs crimes contre l’humanité, à cause des attentats qu’ils ont laissé faire en Europe, pendant des années, en toute impunité, ces ordures là ont du sang sur les mains des victimes, ce sont des assassins!, des criminels!, ils ont ruinés tous les pays européens et surendettés, avec 123 millions de pauvre et 45 millions de chômeurs, des violes, des agressions en Europe, Nuremberg pour ces ordures Fascistes..

  4. Ce triste sire , hier, vient de donner pour la dernière fois le meilleur de lui même , aux W.C. ! Joie !

  5. L’arrogance de ces ordures est telle qu’ils peuvent exprimer en toute tranquillité leur mépris total pour les aspirations de leur peuple.
    Cette charogne en décomposition sera enfin utile à quelque chose, aux plantes en l’occurrence, donc à la planète.

  6. Ouais ! Champagne ! J’en ai encore quelques bouteilles, y’a qu’à les mettre au frais ! Et si ses complices, en France, pouvaient être dégommés par la Faucheuse, à la queue leu leu, dong, dong, dong…ma parole, je finirais bourrée ! Mais hélas, comme le suggère Olivia, je suppose que ce détritus a formé ses successeurs…

  7. Mais chère Présidente de RR, si vous croyez que le diable existe et a reçu ce quidam avec tous les honneurs qu’il mérite, dans l’un ou l’autre des cercles de l’Enfer de Dante, ne seriez-vous pas prête à croire à l’existence de Dieu ?

    • Pas du tout cher Cril 17 c’est une simple image pour dire que le personnage était un sale type… mais je ne crois ni à Dieu ni à Diable

      • Croyant ou pas chacun peut décrire à sa manière notre monde actuel en fonction de ses sensibilités. Ma mère récemment disparue le décrivait en ces termes : « je crois bien que le diable pris possession du monde » On peut tous souscrire à sa métaphore…

        • Le diable, le « prince de ce monde », prend souvent les traits du Veau d’Or, qui est toujours debout .

      • Vous avez dit « image  » ? Tiens cela me rappelle quelque chose ! …
        Aussi, et si ce n’est pas abuser de votre temps et de votre généreuse hospitalité, pourriez-vous SVP nous donner [ – si vous accordez quelque crédit à l’enseignement proposé par le philosophe contemporain des sciences Karl Popper – ] une seule preuve irréfutable que Dieu ou le diable (selon votre seule convenance ) n’existe pas ? …

        • Désolée Cril je n’ai vraiment pas le temps de m’engager dans des discussions de ce genre, il y a le feu au lac, alors prouver à l’un ou à l’autre que Dieu existe ou n’existe pas, franchement je m’en bats l’oeil

  8. Oui, bon débarras (deux fois dans la même journée ça fait du bien !) Mais l’horrible personnage n’a t’il pas préparé de successeur ? Le formatage des esprits a bien été élaboré et je doute que ce sinistre sire n’ait pas prévu que ses idées ne meurent pas avec lui…

  9. Une saloperie de moins sur cette Terre ,il ne fera plus de tort à personne celui-la ,sa place est en Enfer .
    Nous savons tous que derrière cette politique d’invasion forcée , il y a Goldman Sachs.,rockefeller ,rothschild dirigés par des vieux débris séniles et bien d’autres , pourrissant la vie des citoyens des Nations avec l’aide complice des pourris qui sont aux pouvoirs dans ces pays .
    Cravatons- les , jugeons-les , et fusillons-les , débarrassons -nous de tous ces corrompus et de toute cette oligarchie financière qui mène le monde en l’Enfer .

  10. Allez, maintenant, il faut passer à Soros, Attali, Rotchild, Junker…
    La Faucheuse n’abat jamais sa faux qu’une fois.

    • Vite avant que les scientifiques de la silicon vallée ne trouvent le moyen de prolonger leur vie indéfiniment…. ou de réimplanter leur esprit malfaisant dans quelques robots high-tech ou pire de les cloner…. car le transhumanisme… c est pour très bientôt…

Les commentaires sont fermés.