Un Noël salafiste à Sistéron

Cela se passait l’année dernière, en 2016… Mais il ne faut pas oublier. Jamais, les traîtrises et les traîtres.
Le curé avait invité des musulmans qui ont fini par prier des sourates du Coran à la fin de la Messe de Minuit !
Voilà où mène le papisme béat !
 

Un Noël salafiste à Sisteron, dans les Alpes de Haute-Provence !
C’est un ancien journaliste du Figaro qui témoigne sur Radio Notre Dame.
Sa messe de Noël lui reste toujours en travers de la gorge.
Ce soir-là, le curé de la cathédrale de Sisteron a tendu le micro à sept musulmans vêtus comme des salafistes qui ont récité des sourates coraniques au pied de l’autel.
Voici l’histoire surréaliste que Victor Loupan a relatée le 13 janvier dernier dans l’émission Le Débat de la semaine sur Radio Notre Dame.
Les faits se sont déroulés le soir de la messe de Noël dans la cathédrale Notre-Dame-des-Pommiers de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence), chef-d’œuvre roman provençal du XIIe siècle, l’un des plus grands édifices religieux de Provence.
Victor Loupan assiste à la messe de la Nativité où se trouvent de nombreuses familles, avec sa femme, sa fille et son petit-fils.
A la fin de la messe, le prêtre déclare qu’il veut « remercier nos amis musulmans » présents dans l’assistance et les invitent à s’avancer au pied de l’autel : « Venez, venez nous dire quelques mots, mais si, ne soyez pas timides. »
Aussitôt sept barbus, pas timides du tout (ils le sont rarement) « habillés comme des salafistes », témoigne Victor Loupan, calotte islamique, robes et barbes, s’avancent dans la nef. Le prêtre commence par les faire applaudir par les fidèles. Puis il leur tend son micro et les invite à s’exprimer. Ils se placent alors en arc-de-cercle devant l’autel, autour de celui qui est manifestement leur chef et qui s’adresse à la foule expliquant que le Coran contient de nombreuses sourates qui parlent du « prophète » Jésus et de Marie.
« J’ai blêmi quand j’ai entendu ça, raconte Victor Loupan, car je suis l’éditeur du livre du père Jourdan, Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans, j’en connais un peu un rayon… Nous avons eu droit à un prêche coranique, un prêche islamique, le soir de Noël devant une église pleine de familles catholiques provençales. […] J’ai sorti mon chapelet et j’ai prié pour ne pas entendre un prêche salafiste la nuit de Noël, puis je suis sorti. »
Le diocèse de Digne a été alerté par les paroissiens. Plusieurs lettres scandalisées sont également arrivées à la mairie.
Réponse du vicaire du diocèse, le père Christophe Disdier-Chave : le curé de Sisteron « est connu pour son attachement au dialogue entre toutes les cultures et toutes les religions ».
Bravo ! Quelle belle leçon de relativisme et de reniement de notre foi précisément un soir où l’église est pleine de chrétiens qui n’y vont qu’une ou deux fois par an.
La prochaine fois ils n’iront plus du tout.
Notre grand regret, c’est qu’il ne se soit pas trouvé un seul paroissien (ou dix) pour foutre ces barbus dehors avec le curé et leur rappeler que la dernière fois que des islamistes se sont approchés d’un prêtre dans l’une de nos églises c’était pour l’égorger.
Ça ne remonte pas aux croisades, c’était en juillet dernier.
Caroline Parmentier

Victor Loupan explique les faits dans cette vidéo :
https://gloria.tv/video/79naLLW7JzbaEikbKfMQdDQjH

 117 total views,  1 views today

image_pdf

81 Commentaires

  1. La discussion sur les croyances et le développement scientifique me paraît important, car des adetes de certaines religions se sentent menacés (à mon sens à raison) par l’évolution des technologies et de la pensée.
    Sans un développement technologique nous serions encore à tailler des silex. Certaines religions et croyances interfèrent dans ce développement en bloquant la libre pensée et la recherche.
    Nous avons comme exemple les pseudo « miracles » du coran cautionnés par des scientifiques dits de renom. Dans l’imaginaire le docteur es quelque chose, est rop callés dans sa matière pour se tromper, c’est ainsi que la faculté de penser par soi-même a pu être stoppée.
    Sur d’autres sites, des islamophyles m’ont répondu que de grands auteurs ont adhéré à l’islam, et que je me devais donc de prendre en compte leur avis, et douter du mien (no comment).

  2. Amélie Poulain , Le docteur Charbonier était médecin généraliste, comme je le dis et a fait par la suite , à cause d’une expérience traumatisante pour lui mais malgré tout constructive , ( puisque c’est à partir de cette expérience qu’il a changé d’orientation et fait des recherches ) , des études pour devenir anesthésiste réanimateur, ce qu’il est maintenant .

    • Denise oui vous avez raison, je connais son parcours, mais ce que je voulais surtout souligner c’était ses compétences d’anesthésiste qui lui permettent d’avoir des arguments très solides et étayés face à ses détracteurs.

  3. je viens d’envoyer cette annonce à l’évèque de NIMES en demandant le destitution de ce pape renegat que les gens de SISTERON en fassent autant en envoyant à l’évèque de leur région il n’y a que par nos écrits que nous pouvons nous battre faisons-le

  4. En ce qui concerne « la vie après la mort », le docteur STEVENSON a étudié et confirmé 200 cas de « réincarnation » en Inde,
    Lire aussi l’excellent livre de Raymond MOODY « la vie après la vie »
    D’ailleurs la croyance en la réincarnation a été supprimée de la doctrine chrétienne au concile de Nicée en 325
    Ce n’est pas parce que la science n’a pas encore découvert des millions de choses, que ces choses n’existent pas, il faut garder l’esprit ouvert

  5. ah , c’est bizarre , « vous avez dit bizarre  » ! , je pensais le contraire : » le désir de ne pas mourir est si fort qu’il fait accueillir favorablement l’idée d’une vie après la mort  » …je me sens plus à l’aise avec le fait de mourir après avoir lu ce livre que je cite plus haut … je suis surprise aussi Christine que tu trouves la vie merveilleuse avec ce que l’on vit et qui est relaté ici sur ce site , c’est la chienlit quand on a connu tellement mieux, sans avoir peur de sortir, de se faire agresser, ou de penser à ce que vont devenir nos enfants ..

  6. @Christine Tasin,
    La conviction se veut universelle, alors que les croyances sont multiples.
    Ok, laissons les dieux là où ils sont, mais je maintiens que nul ne sait ce qui se passe après la mort.

    • Certes et tant mieux. En l’état de la science les choses sont simples. Malgré nos désirs ou desiderata… le désir de ne pas mourir est si fort qu’il fait accueillir favorablement l’idée d’une vie après la mort.. mais la vie est une chose si merveilleuse, si belle, a-t-on besoin d’une vie après la mort ? la vie avec la promesse d’éternité vaudrait-elle encore la peine ? j’en doute…

      • Accueillons la vie. Notre civilisation judéo-chrétienne nous apprend à vivre pour une cause et non à mourir pour elle, contrairement à l’islam terroriste.
        La philosophie grecque nous apprend aussi que la « vérité » d’aujourd’hui ne sera pas celle de demain, et que nous ne devons jamais cesser d’actualiser nos connaissances. Il est donc vain de s’aplatir naïvement devant les dieux en pensant qu’ils vont résoudre tous les problèmes.

  7. Ce curé crétin a cru qu’il faisait preuve de fraternisation avec l’ennemi,
    Il a fait entrer l’ennemi dans la place, s’imaginant que l’autre était aussi sincère dans sa démarche,
    Or , les muzz ont pour objectif de transformer les églises en mosquées, proposition faite par le gras boubaker qui ne manque pas de culot, cela prouve que sa petite idée va faire son chemin
    Le prêtre félon a donc anticipé cette prise de pouvoir,
    qqun n »a-t-il pas dit : « l’enfer est pavé de bonnes intentions » ?

  8. Neuf morts dans une attaque contre une église au sud du Caire
    L’Express il y a 31 min
    ACTUALITÉS ASSOCIÉES
    Egypte : au moins neuf morts dans l’attaque d’une église
    Source locale Le Monde il y a 2 h
    xx
    « aprés le Samedi, vient le tour du Dimanche » ……

  9. L’évènement parait daté et ancien . Mais il reste factuel. Ce petit monsieur qui dans cette église cathédrale de Sisteron a agit de la sorte est au mieux un eschatologique avéré, sinon un âne ( je sais c’est pas gentil pour les ânes qui sont loin d’être ce que l’on dit et écrit mais bon vous l’aurez compris ..) a t ‘il jamais eu vent des guerres de religion qui ravagèrent la Provence et les alpes ? croît il ainsi désamorcer celle qui couve ? Ignore t il les mots de Pascal  » qui veut faire l’ange fait la bête »? De Quelle bêtise grasse moisie et rance est il habité ou envouté? Comment encore pouvoir mettre sereinement mettre un pied dans ces églises vendues à l’ennemie ? Ce petit monsieur déshonore la Provence le Dauphiné et les hommes qui ont toujours défendu et honoré ces terres dures ingrates et combattu pour qu’elles restent libres et fières.

    • pour le moins ce curé aurait dû demander à ces paroissiens si ils étaient d’accord , il ne faut pas oublier que ce sont les paroissiens qui font vivre les églises, en partie , il y a eu là une sorte de prise d’otages …je serais curieuse de savoir si ce curé comme d’autres ont réitéré l’expérience , vraiment je voudrais bien savoir ;

  10. Je me demande si nous n’aurions pas au Vatican un pape millénariste, qui au lieu de défendre le dualisme évangélique de l’église catholique a épousé les thèses des successeurs de Joachim de Flore : le troisième règne, celui du Saint-Esprit qui donne naissance obligatoirement à des sectes totalitaristes. Cette thèse, une fois sécularisée, a donné naissance ou a inspiré les grands systèmes dictatoriaux du vingtième siècle (jacobinisme, nazisme, stalinisme). La « religion sans dieu » que constitue le culte des droits de l’homme avec son cortège d’altérité, d’acceptation béate de l’Autre et de bêtise bêlante est bien un avatar de ce millénarisme. Celui-ci a remplacé en partie la vraie religion parce que la spiritualité est constitutive de l’être humain et s’il n’y a plus de vraie religion pour que les ouailles puissent exercer leur spiritualité n’importe quel avatar peut prendre sa place, sans même parfois que ses adeptes aient conscience d’adhérer à une (pseudo) religion.

  11. Ce prêtre va t il prochainement lire quelques lignes des évangiles dans la mosquée de ses invités ……..j’en doute ! …..de plus j’ignorais que ces gus croyaient en Jésus …..

  12. La seule religion que je connaisse, est la religion sans le moindre dieu qui vaille, je veux dire l’athéisme, religion de l’Homme, de ses Droits et Devoirs. Point barre.

    • peut être aujourd’hui , car l’église ne s’est pas renouvelée , mais on ne peut nier que la religion catholique est le fondement de notre civilisation, et que d’ailleurs cette religion qui s’est dévoyée et qui a amené des guerres a permis d’évoluer vers la loi de 1905 ; C est pourquoi aujourd’hui , avec ce chemin parcouru, on ne peut accepter, croyant ou pas, qu’une religion mortifère venant du fond des âges veuille nous imposer sa loi ! et il faudrait le rappeler aux curés ! nos ancêtres ont fait le chemin , c’est aux musulmans de faire le leur ! Quand je pense que nous sommes encore aujourd’hui capable de remettre en question un mot de la prière ‘ Notre Père  » , alors que les musulmans en sont encore à nous dire que la musique est le diable, ou bien qu’il faut rejeter les femmes qui ont leurs règles,( cela m’a été dit récemment par une musulmane qui m’a assuré qu’elles n’étaient pas « impures  » , je me demandais de quoi elle me parlait …) ou bien qu’il est autorisée de les battre, la différence est un gouffre pour ne pas dire que nous vivons sur une autre planète ! et ça il faut le dire !

      • Bonjour,
        Il faut arrêter le mensonge omniprésent en islam.
        D’après eux, si la femme n’est rien dans l’espace public musulman, l’islam lui donne le statut de « reine » (sic) chez elle.
        Très mauvaise blague musulmane.
        En ce moment sortent les témoignages de la mère Merah (assez horrible bonne femme d’ailleurs) mais battue à son foyer par son mari, par tous ses fils …

        • Antiislam , loin de moi de vous contredire, juste que ayant observé de près le fonctionnement de familles kabyle , je ne dirais pas qu’une femme musulmane est reine dans le privé et selon nos codes ! d’ailleurs vous parlez d’islam ! dans le privé elle donne son avis, elle peut même être vénérée, à condition qu’elle se comporte comme elle doit , dans leur culture, avec leurs codes ! il s’agit de subtilité , de » jeux » bien compris, tacites ! je n’ai jamais vu dans ces familles kabyle que l’on batte sa femme ! les hommes jouent aux « mâles  » devant les autres, mais la femme à l’intérieur sait très bien « tirer les ficelles » du jeu ..après les codes sont évidemment les leurs, archaïques ; j’ai vu au début, qu’une femme ne devait pas s’assoir en même temps que le reste de la famille, à rester debout pour les servir et puis manger après..puis petit à petit, en France, s’assoir à la table car les enfants occidentalisés n’auraient pas permis qu’elle ne soit pas à table..
          Il y a en effet une sorte de pudeur, ne jamais montrer l’intérêt pour la femme et surtout ne jamais la toucher ni dans le foyer, ni à forciori dehors .. elle est avant tout une « fonction  » …

        • Oui quelque part, paradoxalement, ce sont des sociétés matriarcales où une femme ne peut qu’être acceptée et approchée qu’en tant que mère (une dimension de sa personne humaine seulement) pas dans sa partie sexuée.
          La mère est idéalisée ce qui ne favorise d’ailleurs une vie sexuelle normale sans culpabilité notamment) avec des femmes en dehors de la famille.

      • Bonjour,
        Seul le christianisme a permis le développement scientifique et l’épanouissement de la liberté en créant un espace entre ce qui est dû à César et relève de l’Etat et ce qui est dû à Dieu et relève de la religion. Cela ne s’est pas fait sans vicissitudes : désacralisation du monde, césaro-papisme contre théocratie pontificale etc… Toutes les autres religions ou civilisations : grecque, latine, égyptienne, chinoise… sans parler de l’islam ne font pas de différence entre le politique et le religieux en asservissant l’un à l’autre. L’athéisme est une forme de religion « sans dieu », qui remplace celui-ci par l’Etat, l’Homme, la race ou encore la nation ou la science. Quant à la science, elle est en perpétuelle évolution et pose plus de questions qu’elle n’en résout. Avant leur explication scientifique, l’électricité ou encore l’atome seraient passés pour diaboliques mais à contrario les grands problèmes : qu’est-ce que le temps, l’espace, la matière n’ont pas de réponse scientifique, uniquement des théories ou des explications s’approchant étrangement de la théologie, par ex. la théorie du Big Bang. A mon avis il faut sauvegarder le dualisme évangélique à tout prix : la religion dans sa sphère spirituelle – morale doit rester séparée de l’administration politique de la cité et de la science (ce n’est pas pour cela qu’elle ne peut pas l’inspirer), afin de nous préserver de la barbarie du monisme islamique de plus en plus envahissant.

        • Vous avez tout faux, le développement scientifique a commencé bien avant le christianisme, chez les Grecs notamment… Et les anciens Grecs comme les anciens Romains faisaient une différence énorme entre poltique et religieux et n’asservissaient surtout pas l’un à l’autre. La religion n’était qu’un ensemble de rites assurant l’équilibre et la cohésion, les gens ne croyaient pas aux Dieux d’ailleurs pour la plupart… indépendance totale du politique par rapport au religieux c’est le christianisme qui a vampirisé le politique pour s’en mêler et imposer un monde politique lui obéissant. On ne s’en est pas encore remis.

          • Bonjour Christine,
            Au moins pendant la première partie de leur histoire dans les cités grecques et italiennes chaque dieu protégeait exclusivement une famille ou une cité et dans le régime social des anciens la religion régissait les vies privée et publique. L’Etat était une communauté religieuse, la loi une formulation sainte, le patriotisme la piété, l’exil une excommunication (Fustel de Coulanges, certes un peu daté ou encore Bernard Lewis aujourd’hui). Au cours des 5 siècles précédant le christianisme l’ancienne religion s’est partiellement effacée grâce au travail des philosophes et je vous accorde que le lien entre religion et droit – politique n’était plus aussi étroit mais le système était basé sur la combinaison politique – religieux, par ex désignation des chefs par la voie du sort ou des auspices… Et surtout seule la civilisation chrétienne – et aucune autre – a permis le développement technique que nous connaissons aujourd’hui, c’est un fait qu’on ne peut pas nier. Sinon les civilisations grecque et latine existeraient encore.

          • @Christine
            Vous avez à la fois raison et tort. Raison parce que oui, le pouvoir temporel de l’Eglise était abusif (et accessoirement opposé à l’Evangile.) Et tort par ce que lorsque le christianisme a « vampirisé » la politique, la démocratie ne pouvait pas exister faute de nos moyens modernes de la faire vivre. Et ceci dit, selon Tocqueville la démocratie a en elle de graves problèmes et finit par se scléroser, pourrir et disparaître…(dans De la démocratie en Amérique)

    • L’athéisme est une forme de croyance (voire une religion pour certains) puisque personne ne sait ce qu’il en est après la mort.
      Et personne ne peut le prouver.

      • faux; l’athéisme n’est pas une croyance. C’est ou un raisonnement scientifique (la vie ne peut pas exister après la mort ) soit une révolte émancipatrice de l’homme refusant qu’un être quelconque décide de son sort.

        • « C’est ou un raisonnement scientifique »
          La Science n’est pas une science exacte, c’est juste l’état de la connaissance à un certain moment basée sur certains paradigmes de départ acceptés mais sans cesse étudiés et remis en question avec plein de polémiques en général et de désaccord.
          Et en ce moment justement, la Science (certains prix Nobel notamment) se rend compte qu’elle doit remettre en question certains de ces paradigmes qui ne tiennent pas face à certains phénomènes (qui existent mais qu’elle est incapable d’expliquer avec sa grille de lecture actuelle).
          Les scientifiques sont loin d’avoir la science infuse.
          Personne ne pourra dire avec certitude ce qu’il y a après la mort sauf quand le passage sera consommé….. C’est la seule certitude que nous pouvons nous permettre raisonnablement.

          • Et ce que l’on croit (ici qu’il n’y a rien après la mort) est forcément une croyance, c’est sa définition (Larousse).
            Mais loin de moi l’idée de convaincre, à chacun de faire son propre chemin à ce sujet.

          • c’est l’état actuel de la science, il faut l’accepter même si on peut dire que, peut-être, un jour, elle permettra d’autres connaissances et découvertes

        • « soit une révolte émancipatrice de l’homme refusant qu’un être quelconque décide de son sort. »
          Oui c’est une réaction tout à fait respectable et acceptable mais personne ne dit que quelqu’un décide de notre sort (même un Dieu), c’est une vaste question philosophique à laquelle on ne peut qu’avoir que des opinions concernant un quelconque Destin ou pas…..

          • Amélie Poulain,
            Ok avec vous, être athée ou ne pas l’être relève de la conviction. Nul n’est revenu d’entre les morts et l’expérimentation a une limite. Les EMI (expérience de mort imminente), si elles ne sont pas une preuve, défient la science.
            Ceux qui nient une possible vie après la mort, me font penser à celui qui affirme qu’un lieu n’existe pas parce qu’il n’y est jamais allé.

          • Lavéritétriomphera,
            Oui, c’est une évidence, il y a plein de phénomènes qui défient la science et dont les cadres scientifiques sont inadaptés à cerner. De toute façon, on ne peut en parler que lorsque l’on a étudié un peu la question.

        • OK pour la révolte émancipatrice,
          Pas ok pour la vérité scientifique : si on est évidemment certains que la vie terrestre se finit avec la mort, aucun scientifique ne peut prouver qu’il existe ou pas, une autre forme de vie, après la mort physique

          • c’est la réalité en l’état, actuel, de nos connaissances. Personne n’est revenu d’entre les morts et les expériences relatées n’ont aucune caution scientifique

          • je viens de lire un livre de Jean Jacques Charbonier, un médecin généraliste qui a fait par la suite des études d’anesthésiste après une révélation: l’âme survit à la mort du corps et continue d’exister dans une autre dimension ! il le prouve par ses recherches depuis 30 ans, : comment la conscience peut elle se manifester en dehors du corps ? ; je dois dire que je n’ai pu finir ce livre  » Cette chose  » , il m’a bouleversé car il bouscule et donne une réponse à ce mystère, et notre façon d’entrevoir la mort (et la vie ) ; il parle notamment de la femme de Michel Delpech qui est resté en contact avec lui après sa mort, un temps puis plus rien.. ce médecin a été dénoncé par ses confrères mais à chaque fois il a prouvé ce qu’il affirme et donc n’a pas été interdit d’exercer…

          • ses assertions ne sont pas des preuves, aussi bouleversant qu’il puisse être

          • Denise,
            Jean Jacques Charbonnier est médecin-anesthésiste pas généraliste et donc il sait de quoi il parle quand il parle de la conscience (c’est un scientifique aussi…).
            Il a écrit plein de livres et a le mérite d’examiner et d’argumenter de façon fine et incontournable toutes les possibilités qui sont posées comme arguments contre et qui ne tiennent pas. J’aime bien son honnêteté intellectuelle.

  13. Ma mère, l’autre jour, m’a fait remarquer que je n’ai jamais voulu aller au catéchisme étant enfant. A vrai dire à cette époque, je me méfiais déjà des curés. je craignais qu’ils ne mentent. Avec ces moutons fidèles au traître Bergoglio, ça se confirme.
    Raisonnons de façon basique : un homme d’église chrétien doit, normalement suivant son sacerdoce, s’attacher à convertir à la Chrétienté toute personne non chrétienne. Alors pourquoi ces abrutis de prêtres laissent des personnes, en plus adeptes d’une doctrine immonde, venir prêcher dans leur paroisse ? Ils ne suivent absolument pas leurs préceptes ce faisant. Je repense aussi au témoignage d’Aquila (femme algérienne ayant quitté son pays pour venir vivre libre en France. Elle est connue sur RL) qui avait demandé à un prêtre de la baptiser, et ce dernier a refusé en lui affirmant combien sa religion était merveilleuse (riez pas). Ces hommes d’église n’ont-ils pas l’impression de trahir celui qu’ils disent servir ? Revoilà donc les pharisiens que Jésus accusait.

  14. Le père Christophe Disdier Chave a-t-il entendu jamais parler des moines de Tibhiri et plus récemment du père Hamel?Aucun de ces religieux dévoués au peuple n’ont jamais invité de salafistes, il me semble, dans l’enceinte de leur église. Que le vendu cr..ve! Alors ça se serait passé comme ça en janvier 2017 à Sisteron, il y a un an??? Pas de plainte des paroissiens? du diocèse? Cela fait un peu tard comme signalement, vous ne trouvez pas?

    • Ben non ils l’ont oubliés , ils sont comme les lapins , ils perdent la mémoire en courant . L’Eglise est remplie de traîtres et de dhimmis , tout comme dans notre société civile .Bientôt l’affrontement final ?

    • mais si , si vous lisez l’article , des paroissiens se sont plaint près du diocèse et de la mairie !!! aujourd’hui je ne sais ce qu’il faut faire , sinon d’écrire au pape peut être

      • et peut être d’envoyer des articles , des vidéos pour leur montrer ce qu’est cette religion , mais surtout anonymement , je vous le conseille vivement !

      • « mais si , si vous lisez l’article , des paroissiens se sont plaint près du diocèse et de la mairie !!! aujourd’hui je ne sais ce qu’il faut faire , sinon d’écrire au pape peut être »
        Oui mais comment ont-ils pu écouter cela passivement sur le moment ? Et croyez-vous qu’ils ont été écouté ? Souvenez-vous de la passivité du Vatican pendant la Seconde Guerre Mondiale concernant le massacre des Juifs…

        • je répondais à Fomalo qui disait  » pas de plainte des paroissiens , du diocèse  » ? alors si il y a eu des plaintes d’après l’article ! En effet le Vatican a été passif pendant la 2eme guerre , nous avons vu encore récemment une émission, .à ce sujet .

  15. ceci se serait passé du temps ou j’allais a l’église pour cause de catéchisme, ces ordures seraient sortis couverts de bleus, a poil et dans un tres mauvais état, mais ca c’était avant….

  16. Certains curés se révèlent et sont susceptibles d’être assimilés à des dhimmis traîtres à la patrie.
    Sous l’égide et l’influence manifeste du politicard gaucho qui est pape ils s’emploient à favoriser à l’envi notre infeodation CV qui annonce notre éradication probable par la meute politico religieuse muzz.

  17. Et non plus, aucun pour aller expliquer les images au cureton de mes deux !

    • Sans oubler ce prêtre vendu , tout comme son « chef spirituel  » qui loge au vatican .

  18. J’aimerais bien voir si des catholiques se trouvant dans une mosquée (ce qui est quasi impossible car ils seraient lynchés) seraient invités par l’imam a venir lires quelques passages des évangiles… Voila les tristes indicateurs de la connerie galopante qui envahit nôtre société . Baissage de froc et sodomisation ça semble leur plaire à tous ces traitres bienpensants

  19. Pouvez-vous nous préciser qui est Victor Loupan ?
    Pour ma part, en tant que catholique, je ne cesse pas de m’indigner contre le pape et les curés traîtres. Je me demande si j’aurais eu le courage, seule, de faire mouvement dans l’église pour m’opposer à cette intrusion… Peut-être aurais-je tenter d’interrompre leurs paroles impies dans notre lieu sacré en venant calmement près de l’autel et en m’opposant courtoisement, mais fermement, au curé ! Et je me demande si les paroissiens se seraient solidarisés avec moi ou contre moi…
    Quoi qu’il en soit, il faudrait écrire au prêtre qui a osé introduire nos ennemis au sein de notre église afin qu’au prochain Noël il ne réédite pas la même trahison !

    • Bonjour,
      Victor Loupan est d’origine russe.
      Il a beaucoup écrit sur le communisme soviétique.
      Il a été journaliste au « Figaro Magazine » et est, actuellement, journaliste à « Radio Notre-Dame ».

      • Merci Antiislam pour votre réponse.
        J’en profite pour vous souhaiter un « Bon Bout d’An », comme on dit en Provence !

        • Bonjour,
          Merci chère Olivia et, même s’il est trop tôt, bonne année 2018 à vous !

          • Antiislam….un bon bout d’an ne veut pas dire une bonne nouvelle année mais une bonne fin d’année comme les allemands eine guten rutsch….( je garantis pas la version teutonne LOL)

          • Bonjour,
            Oui, je comprends bien : mais alors, vu d’Ile de France, comment répondre à Olivia ? :=)

  20. simple détail mais au point ou c’en est……:alors que nous devons nous déchausser dans leurs mosquées quand nous y entrons…….EUX PORTENT LEUR P TIT CHAPEAU!!!!!or, dans une église les hommes doivent l’enlever leur chapeau ou toute autre coiffure…
    dans la tradition catholique les femmes à l’église se couvrent les cheveux et les hommes se découvrent.c’est comme ça. point barre.

  21. Je ne suis pas chretienne…mais là…trop , c’est trop!…Ils viennent jusque dans nos églises pour humilier nos croyants …et personne ne réagit !…Dans ma jeunesse, il aurait fallu retenir les jeunes hommes pour que ça ne tourne pas au drame !…Nous sommes les carpettes de l’islam!…

    •  » … nous sommes les carpettes de l’islam !… »
      oui , car dans leur speudo religion il ont besoin de tapis pour leur prière
      ils prient dans les rues , et maintenant dans nos églises : pour montrer qu’ils sont partout chez eux en maitres !

  22. Nous vivons des temps immémoriaux où la bêtise, l’ignorance et l’imbécilité sont entré dans l’église. En ce qui me concerne, un prêtre comme celui cité doit être défroqué; pour son ignorance, sa bêtise ou sa collaboration ? Le résultat est le même.Et des prêtres de ce type il y en a pas mal à ce que je constate. Ils forment un danger pour eux-même et leurs ouailles. Ce n’est pas le Christ qui a dit : « Laissez-les: ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. » Matt 15-14. A force de béatitude niaises et tolérance bébête, n’oubliez pas que le Christ n’a pas eu que des mots gentils, mais des mots justes et très sévères, et là, je ne vois aucune tolérance de sa part.
    Les malédictions :
    Chapitre 23
    1 Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples, dit:
    2 Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse.
    3 Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas.
    4 Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.
    5 Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements;
    6 ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues;
    7 ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.
    8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères.
    9 Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.
    10 Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ.
    11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
    12 Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.
    13 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer.
    14 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.
    15 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.
    16 Malheur à vous, conducteurs aveugles! qui dites: Si quelqu’un jure par le temple, ce n’est rien; mais, si quelqu’un jure par l’or du temple, il est engagé.
    17 Insensés et aveugles! lequel est le plus grand, l’or, ou le temple qui sanctifie l’or?
    18 Si quelqu’un, dites-vous encore, jure par l’autel, ce n’est rien; mais, si quelqu’un jure par l’offrande qui est sur l’autel, il est engagé.
    19 Aveugles! lequel est le plus grand, l’offrande, ou l’autel qui sanctifie l’offrande?
    20 Celui qui jure par l’autel jure par l’autel et par tout ce qui est dessus;
    21 celui qui jure par le temple jure par le temple et par celui qui l’habite;
    22 et celui qui jure par le ciel jure par le trône de Dieu et par celui qui y est assis.
    23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.
    24 Conducteurs aveugles! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau.
    25 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance.
    26 Pharisien aveugle! nettoie premièrement l’intérieur de la coupe et du plat, afin que l’extérieur aussi devienne net.
    27 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés.
    28 Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.
    29 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes,
    30 et que vous dites: Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes.
    31 Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes.
    32 Comblez donc la mesure de vos pères.
    33 Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?
    34 C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville,
    35 afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel.
    ***************************************************************************************
    Je vous laisse méditer si le Christ était un tolérant béat.

    • J’ignore ce que Jésus a vraiment dit car je n’étais pas là. Mais quand on accepte que des personnes franchissent certaines bornes, on doit en subir les conséquences.
      Tant que les catholiques toléreront des comportements douteux de leurs prêtres, la situation de l’église ne s’améliorera pas.
      L’obéissance aveugle est faite pour les moutons, penser par soi-même est une des qualités de l’homme libre.
      La philosophie grecque a inspiré le christianisme, et elle nous apprend l’esprit critique (kritikos : capable de discernement) http://calenda.org/375055 à l’origine du développement de la pensée.
      Il n’est pas étonnant que les églises soient vides.

      • J’ignore aussi, cher Lavéritétriomphera, ce que disent vraiment les philosophes grecques, car j’étais encore moins là. Mais on fera comme si les grecques et le Christ ont existé et on dit ce qu’on leur attribue. 🙂

        • @gamma,
          Tout à fait, les sectaires servis par leurs idiots utiles, s’emploient à détruire la liberté de pensée et à instaurer un système à leur convenance pour servir leurs intérêts. Et si on s’oppose à leurs projets, ils hurlent en invoquant le châtiment qui nous attend sur terre et dans l’au-delà (damnatio aeterna).
          Je retiens du christianisme qu’il ne faut pas rendre le mal pour le mal mais tendre à sa suppression (delivre nous du mal).
          Quant à tendre l’autre joue, quand elles ont toutes été claquées, il est temps de neutraliser l’agresseur avec toute la fermeté requise.
          Cordialement.

    • Tout à fait, moi aussi et je l’aurais dit haut et fort ! Comment voulez-vous que ça change si les gens n’ont pas le courage de réagir en face. Il aurait fallu leur dire carrément de stopper ou de partir.
      Un minimum de respect s’impose (les massacrés, ceux qui souffrent…) ! Aucune dignité…. C’est comme si on imposait des chants Nazis à des personnes qui ont connu la guerre 39-45.

      • L’année passée le prêtre de la Fourviére à Lyon a aussi invité des mahométans !
        La question est:Quelles sont les directives que ce Pape donne à ses prêtres en ce qui concerne nos ennemis puisque lui leur mange dans la main,leur lave les pieds et nous encourage à faire de même!!Est ce que se sont les ordres de la Franc Maçonnerie??,

        • Possible mais les églises ne sont plus la propriété du clergé, elles appartiennent au domaine public de la commune, les mairies donc les citoyens ont leur mot à dire.
          Et si les citoyens catholiques réagissaient en désertant le lieu par exemple, ni le pape ni les prêtres n’auraient de pouvoir.

      • ce qu’il y a de curieux c’est que les gens qui ont assisté, ont écrit après ! c’est dire qu’ils ont été choqués ! mais voilà nous sommes des gens polis et surtout je crois que l’on peut être comme « interdit  » devant un évènement qui n’était pas prévu ! et puis si quelqu’un du village dit quelque chose ce quelqu’un peut être mis au banc de la société ..évidemment il aurait fallu qu’ils soient plusieurs, mais  » qui commence  » ..

        • C’est vrai qu’il faut du courage pour dire quelque chose ou réagir, mais personne ne peut forcer les gens à assister à ça sans dire quoique ce soit.
          Si se couler dans le moule est la bonne position on n’a pas fini de reculer….

          • Je ne suis pas sûre que ce soit lui (merci de me corriger si ce n’est pas lui) mais l’essentiel est ce qui a été dit :
            quelqu’un avait demandé à Napoléon (?) comment avait-il fait pour avoir réussi tant de conquêtes et la réponse fut « parce qu’on m’a laissé faire »…..
            A méditer…..

    • Monique, j’aurais fait fait exactement la même chose mais avant, j’aurais clamé haut et fort ce que je pensais de cette mascarade !

  23. Pardonnez-lui mon Dieu car il ne sait pas ce qu’il fait… Dieu peut-être mais pas nous…

Les commentaires sont fermés.