Macron vous propose de calculer avec quelles indemnités vous allez vous faire virer

Publié le 6 novembre 2017 - par - 12 commentaires

Calculez avec combien vous allez vous faire virer !

Le gouvernement vient de mettre en ligne un simulateur assez génial qui permet en maximum 3 clics de savoir combien cela va coûter à un employeur de virer un collaborateur y compris de façon abusive, car c’est là bien évidemment tout l’intérêt des réformes du code du travail et des ordonnances passées.
https://www.service-public.fr/simulateur/calcul/bareme-indemnites-prudhomales#main

Si vous avez 20 ans d’ancienneté, vous allez partir, en cas de licenciement abusif, avec seulement…. 15,5 mois de salaire. Autant dire presque rien quand vos chances de retrouver un emploi sont presque nulles.
Ancienneté du salarié dans l’entreprise : 39 années complètes
Indemnité minimale : 3 mois de salaire brut
Indemnité maximale : 20 mois de salaire brut

Dans ce nouveau contexte, les syndicats sont offusqués…
”«Totalement scandaleux !» tonne Eric Scherrer, le président du Seci-Unsa, le syndicat des employés du commerce et de l’industrie. «Voilà la porte ouverte à tous les abus», s’étouffe de son côté Philippe Nackaerts, secrétaire général du Comité CGT-Chômeurs.”

Les ordonnances amères du docteur Macron sont passées presque dans l’indifférence générale.

Vers des licenciements massifs, vraisemblablement, et les seniors, c’est-à-dire les plus de 40 ans, devraient être les plus touchés car peu d’employeurs risquent d’avoir envie de se les garder pour mieux les payer encore 25 à 30 ans… et vu que cela ne coûte presque plus rien de virer, il n’y a plus de quoi se gêner !
Avec l’entrée en vigueur des ordonnances, c’est tout un champ de productivité par les licenciements peu coûteux qui s’ouvre devant les yeux ébahis des entreprises.

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “Macron vous propose de calculer avec quelles indemnités vous allez vous faire virer”

  1. Avatar Rabarabé dit :

    Il est clair que notre protection sociale, acquise de haute lutte par nos anciens et leurs syndicats, s’amenuise de jour en jour.
    Malheureusement, de nos jours les syndicats et la gauche font n’importe quoi, les gens n’ont plus la notion « d’être exploités ». Il est alors très facile à un gouvernement de détruite notre système, d’autant que l’alibi est tout trouvé : il faut pouvoir embaucher plus facilement, donc licencier plus facilement.
    Avec nos jeunes à portables ou les antifas et leurs délires, on ne pourra pas faire grand chose pour éviter de revenir à l’époque de Zola, surtout avec une invasion de miséreux.
    Bienvenue dans le monde de la survie, et oublions tout de suite que  » l’union fait la force », parce qu’avec les musulmans l’union ne sera pas possible….

    • Avatar Alexcendre 62 dit :

      Finalement il vaut mieux un Trump qui veut freiner les importations pour protéger les emplois américains qu’un gouvernement français sans couille que veut supprimer tous nos acquits et qui se couche devant la mondialisation en se nommant réformateur . Ne cherchez pas l’escroquerie elle est devant nos yeux initiè par ceux qui ont volé un cheval blanc a la porte d’une auberge en plein midi.

  2. Avatar Malou dit :

    Que les syndicats ferment leur gueule ils sont complices du gouvernement !

  3. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    De toute façon, cela fait un bout de temps que certains ont trouvé la parade pour virer à bon compte, et principalement dans le fameux « gentil » Social (donc pas des « patrons » – il faut voir le niveau de certains – mais des gens qui gèrent des associations grassement engraissées avec l’Argent Public donc de leurs concitoyens) .

    Ainsi il suffit de licencier « pour faute grave », montée en épingle si besoin (presque toujours il faut le savoir) comme cela, pas d’indemnités.

    Je peux vous assurer que c’est courant dans certains lieux…

    Et comme le salarié n’a pas les moyens de se payer un avocat et que les fameux « pseudo-patrons » ont nourri des relations plutôt sympathiques avec certains juges depuis le temps qu’ils pratiquent cela, le salarié se retrouve vite hors-circuit sans même pouvoir se défendre ni remettre un pied chez son « employeur ».

  4. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    Forcément, la nouvelle Loi Travail n’arrange pas les choses…..

  5. Avatar J dit :

    Ce n’est pas comme s’ils n’avaient pas été prévenus…

  6. Avatar Alexcendre 62 dit :

    Dans ma vie j’en ai vu mais des comme celle là heureusement pas souvent , une belle façon de fêter l’anniversaire de mai 68 ! en plus ils se foutent de notre gueule . Ils y en a qui dégoisent en nous disant que ça aurait été pire avec Marine Le Pen ceux là sont bons a se faire trépaner pour un échange standard du cerveau , mais où allons nous avec cette clique ? ceux qui ont des petits enfants doivent se faire de la bile .

  7. Avatar xrayzoulou dit :

    Ce mec ne doute de rien c’est à cela qu’on reconnait un con dit-on !!! Nous en avons la preuve.

  8. Chris2A Chris2A dit :

    Un pas de plus vers l’harmonisation avec les conditions d’existence des chinois …Pour tenter de ramener des emplois e France ou pour obtenir encore une meilleure profitabilité des portefeuilles boursiers ??….
    Pour l’emploi, l’idéal aurait été de provoquer l’inverse …c à d tendre vers un développement du social dans tous ces pays esclavagistes ainsi que le coût de leur chargement …
    Mais ne demandez pas aux banksters d’être aussi philanthropes…

  9. Avatar bm77 dit :

    Ce que Macron propose on s’y attendait quelque peu mais ce qui m’exaspère au plus haut point ce sont les syndicats et leur réaction de vierges effarouchées.
    Cela ne les empêchera pas de toucher les subventions gouvernementales et d’aller aux diners du siècle à l’hôtel Crillon avec les patrons du CAC 40!!!

  10. Avatar PUGNACITÉ dit :

    Macron avait quelque peu annoncé la couleur..
    Malheureusement , les Français n’ont pas voulu entendre et voir.
    Leur inculture et l’acculturation qu’ils ont subies les ont positionnées en victimes apathiques et puis passives.

  11. Avatar Cril17 dit :

    Si je peux me permettre …

    Ou le crime du nouveau César, futur chanoine honoraire de Saint Jean de Latran, contre la civilisation chrétienne et française, ou la preuve que la République dite Française est en état de possession diabolique …

    Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! [ MAJ 08/11 ]

    http://cril17.eu/rendez-a-cesar-a-cesar-a-dieu-a-dieu

Lire Aussi