Quand Bernard Godard, spécialiste de l'islam à l'Intérieur, encensait Tariq Ramadan…

Quand le « Monsieur  islam » de l’Intérieur défendait le rôle « bénéfique » de Tariq Ramadan

Tariq Ramadan est cuit et recuit. Il est d’ailleurs ahurissant qu’il « tombe » comme violeur en série et non comme agent militant du totalitarisme musulman en Europe.

Il est bon, néanmoins de relire à la lumière de l’actualité ce que disaient de lui ses soutiens, comme Bernard Godard, chargé de l’islam au  Ministère de l’Intérieur, auteur de livres de « référence » sur l’islam de France  chez les plus grands éditeurs français.

Janvier 2008. Bernard Godard du bureau des cultes du ministère de l’Intérieur, en charge de l’islam jusqu’en 2014 (Wikipedia), était invité à débattre sur France O avec Joachim Véliocas, André Bercoff et Ghaleb Bencheikh.

Il disait reconnaître à Tariq Ramadan un « rôle plus bénéfique qu’on ne veut bien le dire aujourd’hui » sur la jeunesse musulmane. Pourtant, en 2008, de nombreux livres avaient déjà démasqué l’islamiste révélant ses réseaux et son double langage. Aujourd’hui, contacté par Marianne, il affirme connaitre de longue date ses pratiques agressives avec les femmes. En Mars 2017, il affirmait que « le procès fait à Tariq Ramadan est aujourd’hui dépassé » (source).

Aussi, lors du même débat il mettait en doute la réalité de l’existence d’une conférence vidéo de Tareq Oubrou défendant le califat politique, pourtant sur Dailymotion, que citait Joachim Véliocas.

Chose impossible alors qu’il était aux RG en charge de l’islam ! Neuf ans après, l’histoire donne donc raison au directeur de l’Observatoire de l’islamisation.

 


 
http://islamisation.fr/2017/11/01/quand-le-mr-islam-de-linterieur-defendait-le-role-benefique-de-tariq-ramadan/
 
 

Note d’Antiislam

Tariq Ramadan est cuit et recuit.
Tout ce que disaient les « islamophobes » de lui est avéré.
Par exemple ce que nous répétions :  derrière le voile, Tariq Ramadan dissimule l’agressivité coranique meurtrière contre la femme.
Voilée ou … violée.
Il est d’ailleurs ahurissant qu’il « tombe » comme violeur en série et non comme agent militant  des  pays musulmans   et du totalitarisme musulman en Europe.
Il est bon, néanmoins, de relire à la lumière de l’actualité ce que disaient de lui ses soutiens, comme Bernard Godard, chargé de l’i slam au  Ministère de l’Intérieur, auteur de livres de « référence » (on ne rit pas)  sur l’islam de France   chez les plus grands éditeurs français.
Sa fiche Wikipédia est vraiment croquignolette :

Bernard Godard, né en 1950 au Maroc1, est un ancien fonctionnaire français des renseignements généraux, expert de l’islam en France, qui s’est penché dès les années 1990 sur la montée de l’islamisme radical en France. Il a été de 1997 à 2014 l’expert de l’islam du ministère de l’Intérieur et a participé à la mise en place du Conseil français du culte musulman dont il critique les dysfonctionnements2. Considéré comme « la mémoire de l’islam de France », « sa connaissance pointue des réseaux et des hommes ont fait de lui un homme clé incontournable de la gestion de l’islam en France » selon Libération3.

 
 

 126 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Tous ces enfumeurs bons à rien qui encombrent les ministères avec leurs expertises à foutre à la poubelle,
    ce travail d’expert, c’est comme les places de « conseillers », inutiles ou pire nuisibles,

  2. Béna il a un gwo da………………. c’est ce que nous a confie Tin……

  3. Entre Bernard Godard et Pinnochio, j’aurais plus tendance de croire ce dernier de bois qui me paraît bien plus crédible et au final plus vivant car s’il ment, il ment, mais ne dit pas tout et son contraire comme son homologue Godard, selon le moment.
    Pas vous ?

  4. Si vous voulez mon sentiment, le monde autorisé le savait, tout comme pour Weinstein et cie, y compris en ce qui concerne nos célèbres amoureux YSL et Bergé, mais ils ont fait comme les Trois Singes (dans le désordre) : Ne Rien Voir, Ne Rien Dire, Ni Rien Entendre.
    Jusqu’à ce que cela leur pète au visage.
    À qui le tour ?

  5. Le bernard godard est un con , il restera un con , et un traître à la Patrie.

  6. « un homme clé incontournable de la gestion de l’islam en France »
    et un « expert » de plus, un !!
    surement surnommé « le Gode » par les potes a Ramadan…un sodomisé de plus

    • Hé oui machinchose, sans parler de l’appétence de certains pour le phallus circoncis qui ferait dire à des mauvaises langues que ce penchant pourrait aller jusqu’à influencer des dires d’Experts ….
      Je refuse de penser que cela serait possible dans notre Vème raie publique !

Les commentaires sont fermés.