Le grand enfant Pierre-Ambroise Bosse, massacré par des Aliens, veut défendre les enfants battus…

Il est des jours où il est difficile, malgré un optimisme congénital, de ne pas voir la vie en noir.

Pierre-Ambroise Bosse a 25 ans, c’est un athlète de haut niveau, ce qui signifie qu’il a dû, forcément, s’endurcir physiquement et moralement et appeler un chat un chat, appeler un concurrent concurrent et un ennemi qui lui défonce la tronche au milieu de la nuit ennemi.

Et bien non… Celui qui se dit lui-même Enfant ( allo, Freud ) ne parle que de son envie de faire la fête, de son excitation après la victoire, du bar, de la boîte de nuit, et du tabassage en règle qu’il subit. Sans un mot sur l’agresseur, sur les agresseurs.

« Cette agression a été un électrochoc. Je me considère comme un enfant, un grand enfant et je pense que je le serai toute ma vie. Je veux tourner la page de ce passage à tabac odieux et injuste. Je veux aussi que les gens sachent et voient ce qui m’est arrivé, c’est pourquoi j’ai voulu que VSD diffuse ces photos. Je veux surtout que ce qui m‘est arrivé serve à quelque chose. J’ai donc décidé de m’engager pour la Voix de l’enfant. Je veux défendre les enfants, ces centaines de gosses battus, bafoués, méprisés, rudoyés, brutalisés. Ce sera mon combat.

Les agresseurs ? Ils n’existent pas. N’existent que des victimes… Syndrome de Stockholm ?

Il étale avec complaisance sa gueule défoncée pour faire pleurer dans les chaumières. Pleurer, et surtout rien d’autre.

A aucun moment au cours de ses différentes interviews il ne parle des agresseurs. Ce silence est un aveu.

Le 27 août au petit matin, vers 4 heures, Pierre-Ambroise Bosse a été pris à partie. Par qui ? Des Aliens, vous dis-je, et il ne les a pas reconnus.  C’est pour cela qu’il n’en parle pas.

Ce sont les journalistes qui évoquent un témoignage, pas celui de Pierre-Ambroise Bosse. Il a reçu une gifle pour une raison inconnue. Il est alors sorti de son véhicule puis a reçu de nombreux coups au visage donnés par plusieurs personnes », indiquait une source proche de l’enquête. Agressé par trois individus

Curieux cas de déni de la réalité ou de volonté de la détourner, de la taire.

On sait que l’un de ses agresseurs, âgé de 24 ans, est connu des services de police pour trafic de stupéfiants et violence… Cela donne des pistes…  On voit que la presse se garde bien de donner son nom, son origine… alors que lorsqu’un Français d’origine est visé, on connaît même la couleur de son slip.

Bah ! La presse on connaît. Mais la victime ?  La victime est choquée de ce qu’elle a subi, de ce qu’elle a vu, et de ce dont elle ne veut pas parler… ses agresseurs.

Je suis Charlie, amenez-lui des bougies, des toupies et des ballons, et enfermez-le dans une salle de jeu, pour que le gros bébé ne voie surtout pas la réalité. La réalité de la violence dans notre pays, violence due en grande partie à l’immigration.

Il est des Chances pour la France qui blessent. Il est des Vérités qui blessent.

Et le gros bébé ne veut pas grandir, il ne veut pas savoir. Il s’est pris la réalité, la Vérité, en pleine poire. Ça fait mal.

Et cet athlète, ce grand bonhomme de fuir…

Qui est donc cet étrange personnage ? 

Admirateur de Mélenchon ( tiens, on ne s’en doutait pas ) :  « Je suis fan du personnage, de son élocution, de sa façon de captiver les gens, de capter leur regard et leurs émotions. Je suis fan de ça, pas forcément de toutes ses idées évidemment. C’est de la politique, qu’est-ce que j’y connais en politique moi ?

Qu’est-ce qu’il y connaît ? Rien, c’est bien le drame, alors il avale les mensonges et sottises de son idole et ne comprend pas que les copains de son héros lui cassent la gueule gratuitement.

Fan de Game of Thrones (l’enfant, encore et toujours, qui veut bien jouer à  la guerre mais se cache quand elle menace vraiment ).

Amoureux de son chat auquel il parle pendant les interviews en direct.

Aime parler de ses envies de vomir, histoire de faire rire la galerie (on a les clowns qu’on peut ) .

http://tempsreel.nouvelobs.com/sport/20170809.OBS3156/brassens-son-chat-et-melenchon-7-choses-a-savoir-sur-pierre-ambroise-bosse.html

Bref, il n’a pas inventé l’eau chaude.

Est-ce pour cela que les journaleux se l’arrachent ?

Le politiquement correct a de beaux jours devant lui avec des guignols comme ce Pierre-Ambroise Bosse.

Il avait tweeté avant le premier tour des  présidentielles à Mélenchon : « Allez , ne fais pas comme moi, ne craque pas dans la dernière ligne droite ! » Une phrase historique pour qualifier le personnage, juste voué à craquer et à s’enfuir, pour l’éternité.

 

 

 114 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Belle, narquoise et pertinente envolée stylistique pour brocarder la victime, la cécité publique (ici personnifiée) et la dhimmitude par ignorance qui affecte nos enfants (et c’est pour ça qu’on leur pardonne,) nos chers enfants de notre chère patrie en totale déliquescence….

    …et l’on arrive à se demander, cette patrie a-t-elle seulement existé ou n’était-ce que dans l’imagination de naïfs sacrifiés !

    Et nos chers poilus et résistants de la seconde ?
    Ne s’en retourneraient-ils pas dans leurs tombes ?

    Tout ça pour ça ?
    Je n’ose y songer.
    Ils vont se réveiller.

  2. J’ai vu cette semaine un documentaire sur Francis Bacon;sa peinture représente la face défigurée de l’athlète,sachant qu’en plus il était salement maso au point de se faire tabasser avant de se faire mettre et vous avez le lien avec ce bon français soumis à la doxa,même si par ailleurs il semble sympathique;champion du monde!

  3. Qu’est-ce que vous croyez ? Que l’expression « bête comme ses pieds » vient de nulle part ?? Sauf que lui il est vraiment plus bête que ses pieds, qui au moins lui sont utiles à quelque chose, tandis que son cerveau, n’est-ce pas…

  4. au départ on fait des selfies avec le héros puis d’un coup on réalise que ce type a eu le culot de battre les frères Kenyans et Ethiopiens
    il doit donc payer pour cet affront

  5. Au-delà de l’aspect « syndrome de Stockholm » bien, décrit par Christine, je la trouve un peu dure vis à vis de cet athlète . Sans doute y-a-t-il chez lui une envie de vedettariat expansif par une communication volubile qui a peut être suscitér une jalousie chez certains jeunes (racailles) qui l’ont agressé gratuitement mais lui reprocher ses préférences politiques pour Macron et Mélenchon ou son engouement pour « Game of Throne », ce reproche peut à ce moment là être fait à toute une génération références sont américanisés mais à qui la faute, surement pas eux. Quant à son manque de recul en politique on ne saurait lui en faire grief même si on partage pas ses préférences politiques partisanes.

  6. Etre fan des talents d’orateur de Mélanchon, c’est presque normal. Franchement, le Méluche, s’il était de notre bord avec un bagout pareil,, on aurait pu gagner la présidentielle!
    Un vrai surdoué.
    Par contre, ses idées….

  7. Un peu dure, Christine. Un brave gars qui n’a pas encore quitté le monde des bisounours ou qui a peut-être peur des représailles car la racaille s’en prend surtout aux faibles.

  8. Je pensais exactement la même chose: rien sur les agresseurs! Merci pour cet article.

  9. Le type même de « l’adulescent ». A 40 ans les hommes d’aujourd’hui veulent croire qu’ils sont encore des enfants. A croire que leurs, euh, « corones », n’ont pas atteint leur taille adulte! Pauvre France…

  10. JE SUIS TOTALEMENT HORS SUJET AVEC CE COM…JE LE SAIS TRES BIEN…
    DEPUIS BIEN LONGTEMPS D AILLEURS…JE NE CROIS PLUS EN L HOMME.QUEL QU IL SOIT D AILLEURS….
    VOUS M EXCUSEREZ MAIS….JE PREFERE LA NATURE…LES PAYSAGES…LES LACS….LES MONTAGNES…LES FORETS….LES LIEUX INVIOLES PAR L HOMME…
    JE SUIS ECCOEURE DEPUIS DEJA TRES LONGTEMPS….
    JE VAIS VOUS DONNER UN EXEMPLE….
    VERS LA FIN AOUT DERNIER…JE SUIS ALLE AVEC MA COMPAGNE EN RANDO DU COTE DE BONNEVAL/ARC EN MAURIENNE EN SAVOIE…
    DEGOUTE DU COMPORTEMENT DES LOCAUX AVEC LEURS GROS VEHICULES…LEURS QUADS….TOTALEMENT IRRESPECTUEUX DE CE QUI EST UN SANCTUAIRE D UNE BEAUTE….
    UN PAYSAGE SUBLIMAL…
    CES CONS DE LOCAUX SE RENDANT A CE RESTAURANT D ALTITUDE AVEC LEURS ENGINS DE MERDE BUVANT ET GUEULANT….
    MALHEUREUSEMENT….CES SCENES JE LES AI TROP VUS….
    L HOMME N A PU LES MOYENS DE RETABLIR L HARMONIE SUR TERRE.
    JE COMPTE SUR EUX…DESOLE POUR CELLES ET CEUX QUE CA OFFENSE…M EN TAPE…
    https://youtu.be/1Bjqfuuqg-w?t=2

  11. Quel couillon ce grand dadet , le genre de geek que l’on peut tabasser il ne dira jamais rien à part peut être si c’est un Français de souche qui lui défonce sa gueule ,la il se souviendra très bien de la physionomie de son agresseur , quel con .

  12. Pierre-Ambroise Bosse, le gosse qui ne cherchait pas les crosses, mais s’est pris tant de bosses qu’il aurait pu finir dans la fosse, sans qu’il n’imagine un instant dénoncer ceux qui le rossent. Pierre-Ambroise Bosse ? un mec plutôt mal à l’aise dans ses chausses.

  13. Cours, Forest, cours…. Un QI de poisson rouge… digne fidèle de la crapule Mélenchon !

Les commentaires sont fermés.