Grâce à Riposte laïque, j’aime de nouveau la France que j’ai quittée, dégoûté, il y a 20 ans

Nous avons reçu, à la veille des 10 ans de Riposte laïque, cet enregistrement d’un ami vivant en Espagne, Santiago Cartagena, après avoir quitté la France il y a une vingtaine d’années.

Un texte magnifique, conclu par une vibrante Marseillaise à la guitare. A écouter jusqu’au bout (3’46)

 99 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Moi aussi; je suis faoutule camp ! .. sans être français, mais spécimen hybride entre un flamand et une wallonne. J’ai réalisé mon rève: prendre ma retraite sur les bords de la méditerrannée; en France, bien entendu. La région de Narbonne a été prospectée et nous y avons trouvé une propriété correspondant à nos souhaits. Déjà engagé dans les Loges de perfection, je suis entré de plain pied dans une Loge de Narbonne. Surprise: ça dégoulinait de politique. Mais une tolérance obédientielle SECULAIRE m’a fait mettre en sourdine toute critique ou toute remarque concernant les travaux qu’il m’était parfois pénible d’entendre, malgré une écoute attentive. Nous avons tenu le coup onze années. Nous avons conservé des amis français de toutes les couleurs (politiques). Nous avons fait le point. Si l’on rteste ici, on va devenir comme eux ! ! ! Alors nous avons quité la France, avec bien entendu notre épargne et réalisé en fric ce que nous avions investi en toute confiance. Nou sretrouvons en Grèce en plusieurs endroits, des Français, ayant cotisé toute leur vie et TRAVAILLE copieusement. Ils sont aussi arrivés à la limte de tolérance. . . . Une seule conclusion, est à retenir: La carrière politique (souvent choisie par des incompétents qui manipulent très bien le verbe) est la cause du déclin actuel. Je souris quand j’entends les commentaires aux actualités. Fançais, vos médias vous font cocu. J’ai terminé un bouquin qui reprend quelques épisodes d’une vie « à l’internantional ») au sens de la mobilité, pas du chant parfois partagé. Il m’est pénible de lancer cette remarque à un « tout public » mais j’aurais l’impression d’une incontinence pressante si je ne m’étais pas exprimé.

  2. Malheureusement la France et ses autochtones acceptent l’inacceptable: le grand remplacement de plus en plus effectif et l’inféodation afférente muzz , soit par méconnaissance du devenir potentiel soit par veulerie et pleutrerie.
    Quelques résistants encore et toujours minoritaires s’érigent encore contre les desseins étatiques de plus en plus inéluctables et son prêts pour certains d’entre eux à mourir debout pour que la France demeure la France.
    Exit les politico religieux néfastes qui polluent notre cadre de vie.
    Pour ce faire ,adoption de mesures coercitives tant économiquement que dans les autre domaines: suppression des allocations aux non Français, déchéances de la Nationalité pour tout contrevenant à la loi et tutti quanti..
    Que la France recouvre le goût de la Fran e enfin§§

    • Oui, sans oublier la suppression du droit de vote pour tous les bi-nationaux !
      Ne devraient avoir droit de voter que les citoyens n’ayant qu’une patrie (terre de nos pères ..) la France !
      Cela ne doit pas être trouvable dans les statistiques p c q très incorrect, mais j’ai ma petite idée de la « qualité » de l’électorat de Pomponnet …

    • vive la France libre en effet, retrouvons-nous sur Vkontact le facebook russe

  3. Il n’est pas le seul à être parti depuis 20 ans. J’ai aussi quitté, la mort dans l’âme, ma France que je ne reconnaissais plus. Et moi aussi, à travers Riposte laïque et Résistance Républicaine, j’espère pour ma France moribonde un sursaut salvateur. Quel gâchis de voir nos villes transformées, notre culture bafouée, l’insécurité partout, des blocs de béton hideux pour protéger les fêtes etc. Je me souviens de notre douce France d’il y a 25 ans, je regarde autour de moi aujourd’hui ces régions dévastées et je suis inquiet d’un avenir très sombre pour notre beau pays.

Les commentaires sont fermés.