Australie : l’élue se présente en burqa au Sénat ? Elle est accusée de stigmatiser les musulmans

Le sénateur Georges Brandis est un traître à la patrie australienne, à la cause des femmes, à l’égalité hommes-femmes. Comment les Australiens peuvent-ils s’empêcher de le rouler dans du goudron et des plumes ?

En tout cas, grâce à ses bons offices, Pauline Hanson la courageuse va être sanctionnée…

Puisque montrer l’horreur de la burqa signifierait ridiculiser celle-ci et, partant, ridiculiser les musulmans, et donc les stigmatiser. Raisonnement imparable dans le monde de Kafka. Pas dans le nôtre, celui d’Aristote, Platon ou Socrate… Mais qui les lit encore ?

On a beau se dire qu’on cauchemarde, qu’on va se réveiller, on a beau se pincer, on marche bien sur la tête.

Question subsidiaire : on connaît les vues des islamos et notamment de l’OCI sur l’Europe qui doit, selon eux, être islamisée. On sait que les pétro-dollars et la peur de la crise du pétrole achètent tout cela. L’Australie aussi est-elle dépendante à ce point ? A moins que ce ne soit Soros qui écume la planète entière ?

Christine Tasin

Une élue australienne se présente au Sénat en burqa pour demander l’interdiction de celle-ci(VIDEO)

Pauline Hanson, sénateur nationaliste du parti One Nation, a été sanctionnée après son coup médiatique au sénat australien. L’élue a porté une burqa dans l’hémicycle pendant plusieurs minutes pour demander l’interdiction de ce vêtement religieux.

«Une grande majorité d’Australiens souhaitent l’interdiction de la burqa !», a lancé Pauline Hanson le 17 août devant le sénat australien, brisant un long silence, après s’être assise, vêtue du vêtement islamique.

«En raison des questions de sécurité nationale et notamment du terrorisme, interdiriez-vous le port de la burqa en Australie ?», a-t-elle demandé au sénateur George Brandis, représentant le gouvernement.

En retour, celui-ci lui a adressé une fin de non-recevoir et l’a accusée de stigmatiser les musulmans.

«Ridiculiser cette communauté, la mettre au ban de la société, se moquer de ses vêtements religieux est épouvantable et je vous demande de réfléchir à vos actes !», lui a-t-il rétorqué avant d’être applaudi par les autres élus présents.

Ancienne propriétaire d’un fast-food, Pauline Hanson s’était bâtie une notoriété sur la scène politique autralienne en dénonçant l’immigration asiatique après son élection au Parlement en 1996.

Sa popularité avait atteint des sommets en 1998 losque son parti remporta 11 sièges dans le Queensland, recueillant près d’un quart des votes. Aujourd’hui, quatre élus du parti nationaliste One Nation siègent au Sénat australien.

https://francais.rt.com/international/42113-elue-australienne-porte-burqa-senat
17 août 2017

 

 43 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Mais c’est ÉPOUVANTABLE ! MADAME ! C’EST ÉPOUVANTABLE !!!!

    Nous sommes dans l’épouvante la plus indescriptible, nos cheveux se dressent sur la tête, oser porter un vêtement « religieux » !!!!

    Mais quel ce crétinus olibrius sénile et dérangé ??

  2. Elle dénonce les dangers d’une secte se disant religion et ses chers collègues la denonce. Mais jusqu’à quand les démocrates, les républicains, les tolérants, les respectueux des autres et de la vie reculeront ?

  3. J’avais découvert Pauline Hanson en faisant des recherches sur l’islam grâce au fil d’actualités de Google (qui présente l’intérêt d’être objectif actuellement, mais pour combien de temps ?). C’était à propos de la certification du halal :
    http://resistancerepublicaine.com/2016/01/27/australie-sous-pretexte-de-lutte-contre-le-terrorisme-letat-gere-la-certification-halal/
    Il est remarquable que les Australiens lui aient permis d’entrer au Sénat.
    Elle est particulièrement vigoureuse dans ses dénonciations et s’intéresse beaucoup à la situation internationale, y compris la France.
    Un compte twitter pour la suivre :
    https://twitter.com/paulinehansonoz

  4. « Mon Dieu, gardez moi de mes amis! Quant à mes ennemis je m’en charge! » Citation de Antigone 2.
    Les collabos sont plus dangereux que les fripouilles du fascisme islamique.
    Ils sont des débiles au service des soldats de allah.
    Les peuples du monde entier doivent être vigilant face à ce fascisme des bédouins.

  5. Les musulmans n’ont pas besoin de nous pour se stigmatiser ,se ridiculiser se singulariser
    ils le font très bien eux même

  6. Ah ! J’reconnais plus mon monde ! N’est plus c’qu’il était ; snif ! Me l’ont complètement chambardementé …. Tout est renversé cul par dessus, le noir n’est plus noir, le vrai c’est le faux, lui c’est elle… et les « S » c’est nous ; seule consolation on n’est qu' »S » et pas « SS » ;remarquez à ce rythme çà pourrait bien venir.

    L’ex-policier Sébastien Jallamion est fiché S depuis décembre 2015 ; ben non ! ce n’est pas le premier avril !
    voir l’article sur Riposte Laïque : { http://feedproxy.google.com/~r/ripostelaique/znSM/~3/jsPQwpyHDc8/sebastien-jallamion-fiche-s-la-france-devient-vraiment-une-dictature.html }

    On va où là ? Quand est-ce que le train s’arrête ?!

    • Bah ! Pierre, moi et bien d’autres patriotes sommes, forcément, fichés S. Pas de quoi en faire un fromage… Par rapport à ce qui se passe, c’est du pipi de chat.

  7. Ils sont contents,les vieux machos de voir une femme encagée.C’est encore mieux que dans leurs rêves les plus fous,vieux pervers vicieux à c…..très molles.

  8. Honneur à cette femme. Son geste et son visage, lorsqu’elle arrache sa « prison » sont magnifiques. Ah ! Mesdames les musulmanes, si vous pouviez comprendre ce symbole et vous ouvrir au monde !

  9. surtout ne pas stigmatiser les muz ; ils colonisent à tout va avec leur dessein meutrier, mais ce n’est pas grave

  10. Soit ce type est idiot ou il fait semblant ; en tout cas il y réussit fort bien avec son assemblée de moutons bêlants. Si un jour une emburkinée de la sorte faisait sauter tout le parlement australien grâce à ce stratagème, ils n’auraient plus le temps de rire, pauvres têtes vides !

  11. Le politiquement correct est aussi écœurant en Australie qu’en France. Quant à notre dhimmi australien il est intéressant : »Ridiculiser cette communauté »… Bon il admet que la burqa n’est pas un signe d’extrémisme musulman portée par quelques folasses ou vieillottes. Il s’agit bien d’un « vêtement religieux » normal pour une musulmane. Normalité vestimentaire que logiquement elles devraient avoir honte de revendiquer compte tenu des attentats commis par certains musulmans au nom de cette religion. Si vraiment elles voulaient protester en tant que porteuse d’un islam « ordinaire » contre cet islam « extraordinaire » et criminel elles rejetteraient ces vêtements d’un autre âge.
    Par ailleurs, je rappelle que Dieu nous a fait nu. Dès lors, le seul vêtement qui serait digne de lui c’est la nudité.

  12. -« signaler, montrer, parler de la burqa signifierait ridiculiser celle-ci »-

    Ils ne se rendent pas compte que la même sentence est un aveu ! C’est reconnaître que le vêtement mis en cause pose problème est en employant le mot ridiculiser ils ont reconnu haut ce qu’ils pensent tout bas.

    Car enfin, dans le cas présent, pourquoi ennuyer cette femme politique parce qu’elle vient vêtue d’une burqa alors qu’ils sont prêts à l’accepter d’une femme de confession musulmane même dans un pays laïc.

    Ça se passe en Autriche mais la burqa en milieu public avance à pas feutré, peut-être mais elle avance !

      • Pas tout à fait la même latitude…?Bravo à cette femme qui a le courage d’appeler un chat un chat, et d’appeler les élus à une prise de conscience.

        • Bonjour,

          Comme c’est une femme de la Police qui, selon la Presse, a abattu, à elle seule, les quatre Musulmans assassins, à Cambrils …

      • Oui ! bonsoir @Antiislam ;
        J’ai les croisent qui se cables !!!!

        En fait, je venais de lire ou traduire quelquechose qui parlait de l’Autriche et …

        Mais, bon ! c’est aussi que la chose se généralise, on retrouve les mêmes problèmes, le même type d’acteurs et les mêmes fausses solutions partout.

  13. Encore un collabo. Les muzz n’ont pas besoin de cette dame pour se ridiculiser, qu’il se rassure. Ils le font seuls.

  14. Avez-vous remarquer comment et avec quel mépris lui répond le représentant du gouvernement , encore un traître adepte du multiculturalisme ,un vieux gâteux sénile .

Les commentaires sont fermés.