La Russie a accueilli plus d’un million de réfugiés ukrainiens, de vrais réfugiés, des familles…

Les réfugiés ukrainiens: ces migrants que l’on ne veut pas voir

Habituellement, quand un bateau coule, quand une catastrophe survient, ou devant n’importe quel danger sérieux, c’est « les femmes et les enfants d’abord ! ». C’est le comportement humain normal, qui se retrouve même chez l’animal, au point que l’on pourrait le qualifier de biologique. Or, que voit-on dans le phénomène migratoire actuel ? Ce n’est même pas un sauve qui peut général, c’est « les hommes jeunes d’abord ! ». Cela n’existe nulle part dans la nature !!! Les vrais réfugiés, fuyant la guerre sont pourtant là sous nos yeux. Ce sont les plus de deux millions d’Ukrainiens dont s’occupent les Russes et les millions de Syriens se mettant sous la protection du gouvernement syrien dans des zones sécurisées par l’armée, et pour lesquels les Russes (encore eux) tentent d’envoyer des cargos d’aide humanitaire que Washington cherche à bloquer en ordonnant à ses valets de fermer leurs espaces aériens.  RI

Alors que l’Europe croule sous le flot continu de réfugiés venant des pays qu’elle-même a bombardés, la Russie assume quasiment seule les conséquences humanitaires du conflit humanitaire que la politique américano-centrée de l’UE a provoquée. En juin de cette année, 2 503 680 Ukrainiens vivaient en Russie. Dans l’indifférence générale de la bien-pensance européenne.

Certes, vous ne verrez pas en Russie de surmédiatisation de la migration. Question de pudeur. Des flots de journalistes n’accompagnent pas les migrants au long de leur périple, pour finir sur une note extatique: l’accueil sous les applaudissements par une population en liesse. L’Allemagne donne le ton, contre l’image « déplorable » de la gare de Budapest. Le Bien contre le Mal. La boucle est bouclée, l’histoire se termine bien, les gentils gagnent, les méchants sont remisés aux oubliettes. Un bon scénario Hollywood. Même digne de la Pravda à ses plus grandes heures, mais il est vrai que la différence est devenue ténue. Revoyons ces images qui font chaud au coeur, ces gens qui semblent tellement sincères! Au fait, viendront-ils toutes les nuits et tous les jours pour les autres trains? Ou les images sont prises et cela suffit? Il va falloir organiser les trois huit du bon coeur.

Et le message est clair: l’afflux de migrants va changer l’Allemagne, c’est inévitable et ce sera positif. Ce que déclare A. Merkel en insistant sur le fait que ce processus ne doit pas concerner que l’Allemagne.

Traduction: l’Europe, pas l’UE, mais l’Europe, sa culture, ses traditions, ses habitudes – bonnes et mauvaises – tout ce qui nous ont construit et a construit nos parents, cette civilisation doit appartenir à l’histoire. L’Europe doit mourir, vive l’Union européenne.

Et certains de se demander pourquoi la Russie, elle, n’accueille pas de migrants sur son territoire. Ce serait un beau geste, sans même revenir sur les déclarations de Fox News qui accuse la Russie de provoquer avec Assad le flot de réfugiés en Europe.

Or, la Russie accueille des réfugiés. Sans caméras, sans mise en scène, car il faut respecter la douleur réelle de ceux qui fuient, qui fuient les bombes lâchées par l’armée de leur pays. Sur eux. Volontairement. Pour qu’ils vivent dans des caves, comme des animaux. Pour qu’ils meurent ou qu’ils partent. Mais qu’ils ne soient plus.

La Russie assume seule la crise humanitaire ukrainienne provoquée par la politique américano-dépendante de l’Union Européenne. Ce Maïdan financé outre-Atlantique qui a provoqué la révolte des populations du Donbass et en réaction la guerre civile lancée par le nouveau pouvoir pour les faire taire.

Avant le conflit, environ 4 millions de personnes vivaient dans le Donbass. Au mois de mai 2015, l’ONU compte plus de 6400 morts, 15900 blessés et 1,45 millions de personnes déplacées.

De juin à septembre 2014, c’est-à-dire au début de l’opération « anti-terroristes » dirigée conte les civils qui défendaient leur terre, un demi million de personnes ont fui vers la Russie. L’on compte maintenant plus d’un million de personnes qui ont quitté la zone de conflit, 600 000 ont décidé de s’installer en Russie. Ces derniers temps encore, 500 à 600 personnes arrivent par jour sur le territoire russe.

Très peu demandent le statut définitif de réfugiés: 6000 demandes et 292 accordées. Une grande partie, 355 000 personnes ont demandé un titre temporaire de réfugié. 209 000 ont demandé un titre temporaire de séjour. 114 000 ont décidé d’entrer dans le programme de rapatriement des expatriés et obtiennent ainsi plus facilement la nationalité russe. 43 600 ont demandé un titre de séjour permanent. Et, toujours selon les données du Service fédéral de migration, 95 800 ont demandé la nationalité russe. Ainsi, pour 2014, selon le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU, la Russie est le premier pays touché par les flux migratoires. Ces chiffres, évidemment, ne concernent que les personnes se trouvant légalement sur le sol russe. Toute la partie illégale de l’immigration n’est ici pas prise en compte.

Diagramme du nombre d’Ukrainiens en Russie de janvier 2014 à juin 2015 (source Service fédéral des migrations):

image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2015/09/754349009432841.jpg

754349009432841Ainsi, si la Russie a accueilli plus d’un million d’Ukrainiens ayant fui les zones de conflits, elle compte en juin 2015, 2 503 680 ukrainiens sur son sol. Mais de cela, on ne parle pas dans les pays de l’Union Européenne. Car il n’y a pas de guerre en Ukraine, il y a un-conflit-entre-Kiev-et-des- terroristes-soutenus-par-la-Russie.

Tout cela donc n’existe pas:

Et quelles que soient les régions qui accueillent les réfugiés ukrainiens, ceux-ci ont toujours le même profil.

Surprenant, non? Alors posons-nous des questions sur cette immigration massive qui arrive dans les pays européens. Cette immigration mise en scène comme dans un mauvais film. Cette immigration largement composée d’hommes jeunes, en pleine force de l’âge. Qui font le choix de fuir pour gagner de l’argent au lieu de défendre leur pays.

Ces héros modernes, en phase avec l’époque: le culte de celui qui fuit et non de celui qui défend sa terre. C’est pourquoi les réfugiés ukrainiens ne sont pas biens vus non plus par les médias occidentaux. Trop de femmes, les hommes se battent ou sont morts.

http://russiepolitics.blogspot.ru/2015/09/les-refugies-ukrainiens-ces-migrants.html

En savoir plus sur http://reseauinternational.net/les-refugies-ukrainiens-ces-migrants-que-lon-ne-veut-pas-voir/#0zGR11t1cevWsUKb.99

 147 total views,  3 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. @frejusien vous dites « bientôt le pot aux roses sera découvert » …. Mais il y a longtemps qu’il est découvert. Déjà par des citoyens comme nous sur des sites comme RR ou RL entre autres… Le problème ce sont les médias mainstream, les baveux, les ordures de journaleux aux ordres sur BFM, Itélé, TF1 et les radios gôchos : FranceInfo, France Inter etc… Sans parler des journaux qui ne devraient servir qu’aux toilettes comme L’Obs, L’Immonde etc… également. Nous sommes des patriotes, des vrais, mais ces dégénérés nous font passer pour des fachos parce que nous avons le courage de dire la vérité sur cette immigration/invasion … Parce que nous avons le courage de dire ce qui n’est pas politiquement correct. Parce que nous appelons un chat, un chat… Nous ne sommes pas au bout de notre lutte, car nous allons devoir escalader des montagnes de mauvaise foi, de soumission, et de malhonnêteté des politiques pour y arriver. Mais je reste confiante, nous y arriverons car il y aura forcément un moment ou ces abrutis franchiront le point de non retour. Regardez Macron, en cent jours il a transformé l’essai de passer de 66% de suffrage en mai à 64% de mécontents en août…. Il fallait le faire… Et bien il l’a fait… ah ah ah !! Je me marre, et j’attends de voir certains de mes potes qui ont voté Macron par peur de je ne sais quoi…. Qu’ils viennent se plaindre, ils vont être reçus.

  2. Pourquoi ces migrations ne sont-elles jamais couvertes par nos télés ?
    Pourquoi ne nous montrent-ils pas ces familles rejetées par la guerre, familles qui ont tout perdu, leur maison, leur emploi, leur lieu de vie ? qui arrivent en pleurs, avec le désespoir d’être déracinées par la violence de la guerre

    Parce que la différence serait trop criante avec l’invasion que nous subissons d’homme jeunes et pleins de force, des hommes qui ne se sont pas battus, qui ne sortent ni d’une guerre, ni d’un camp de prisonniers,

    Bientôt le pot aux roses sera découvert, ce qu’ils nous cachent finira par leur éclater à la figure….

    Cette invasion a été organisée et programmée du côté de chez nous, mais par qui ? reste à le découvrir…

    Qu’est-ce qu' »ON » leur a promis pour que tout à coup, des milliers d’entre eux déferlent vers les côtes européennes au péril de leur vie, alors que jusqu’à présent, ils se contentaient de leur chez eux , et qu’ils connaissaient à peine notre existence ?

  3. Des slaves qui accueillent des slaves
    donc pas de problèmes
    la bonne immigrations : intelligents, choisie
    une immigration sans problème

  4. et les Arabes!! ils ont accueilli des dizaines de millions de « réfugiés » noirs venant de tous les coins d’ Afrique

    pendant tout le Moyen Age…..et en toute discrétion!! et, comme a présent, ce n’ étaient que des hommes seuls et jeunes ( a qui on coupait zizi et joyeuses…mais ça faut pas le dire)

    en silence, discrètement….encore plus discrètement que la jeune Amérique, mais , elle, elle acueillait aussi femmes et enfants

    fariboles !!

  5. L’exemple de Merkel est le même que l’allemagne d’hitler :après moi le déluge.
    Ces tyrans sans descendance,comment pourraient-ils se projeter dans l’avenir?
    Il laissent rien derrière eux, ils n’ont pas transmis la vie.
    Ces malades qui nous gouvernent (titre d’un livre de Pierre Accoce,paru il y a trente ans ),c’est plus que jamais d’actualité. Sauf qu’aujourd’hui ils se présentent sous un aspect ultra rationalisé et normalisé.Mais ce sont des monstres.
    Si chaque citoyen ressent ce manque d’humanité,eh bien ,il a raison.

  6. Chapeau les russes: Ils ont connu la dictature stalinienne, ils en sont sorti, nous, nous y entrons tout juste pour complaire aux USA en attendant de subir celle de l’islam.
    Et la France ose donner des leçons?…

  7. Merci ! Merci pour cet article tellement indispensable pour rétablir certaines vérité sur ce qui se passe en Europe ; celle en particulier de l’Ukraine et des Ukrainiens ; mais aussi pour démasquer l’ignominie de l’hypocrisie occidentale dont celle de la France. Par ailleurs, cela nous montre bien quelles sont les intentions des agents du système mais aussi jusqu’à quel point ils sont capables d’aller ; ne nous faisons pas d’illusion, quand il s’agit ou s’agira de nous…. ils n’ont pas d’état d’âme ; ils feront TOUT, même le plus abject pour mener à bien leur projet globaliste.

    Ils disent que le populisme est leur ennemi, c’est vrai, ils ont raison dans la mesure ou pou la majorité les peuples ne sont pas d’accord avec leur politique ; mais à la différence de ce qu’ils font, les peuples, eux, respectent jusqu’aux règles établies par ces agents.

    Par contre les Populistes, les Patriotes Nationalistes et souverainistes n’ont sur les mains aucune goutte de sang de qui que ce soit ; ne sont responsables d’aucune mort d’hommes et de femmes du camp adverses ; et pourtant quant à ces politiciens globalistes leurs crimes sont quasiment ne peuvent se dénombrer et nous n’en sommes qu’au début de leur oeuvre sinistre.

    —————————————————————-
    PETIT RAPPEL video

    I.- Eric Zemmour clash BHL  » Vous etes un magnifique destructeur des nations  »
    :: https://www.youtube.com/watch?v=-bu5nsM12Qc

    Extrait de :
    II.- E.ZEMMOUR CLASH BHL qui Perd son Sang Froid sur la SYRIE
    :: https://www.youtube.com/watch?v=BmSRliaM2-M

    Et il a le culot de la politique du renversement de la culpabisation.
    Notez l’insistance : « SYRIE.- 400 000 moooorts ; Baaashaaar est coupable de 400 000 morts ! » et au passage l’amalgame toutes les victimes dans le même panier : « dont les djihadistes armés et motivés par les politiciens véreux européens dont, hélas, la France, convaincus par le grand penseur et phylantrope BHL pour contribuer à la noble cause de SON humanisme. »

  8. Personne ne le remarque, et surtout pas la presse. Il ne faut pas oublier que la méchante Russie a envahi et annexé la Crimée (cette blague), alors si des Ukrainiens sont accueillis en Russie, ça casse tous leurs arguments comme quoi la Russie a eu tort.
    Et tiens, au fait, puisque l’Ukraine est en guerre, comment ça se fait qu’EUX n’émigrent pas en masses ? Et comment ça se fait qu’ils ne demandent pas le statut de réfugié ? Ah, peut-être parce qu’ils comptent bien revenir chez eux une fois la guerre terminée, et non pas aller profiter des allocs et du tout-payé dans les pays voisins. On voit la différence de mentalité.
    Je préfèrerais largement accueillir en France un million d’Ukrainiens qu’une centaine de ces « migrants CPF ».

Les commentaires sont fermés.