Montpellier : des gangs de « migrants » attaquent militaires, policiers et passants

Des réfugiés albanais attaquent des militaires de Sentinelle à Montpellier

Cce n’est pas dans la grande presse qu’il faut chercher la réalité que subissent au quotidien les Français.

Ancien officier de Gendarmerie
Diplômé de criminologie et de criminalistique

 
 

 On le sait, ce n’est pas dans la grande presse qu’il faut chercher la réalité que subissent au quotidien les Français. Nous en avons encore un exemple cette semaine avec ces actes barbares exécutés par un gang d’Albanais à Montpellier.

Ce ne sont pas Le Figaro ni Le Monde ni, encore, Libération qui ont relaté cette affaire, mais Le Midi libre et l’hebdomadaire régional Métropolitain. Pourtant, les actes sont gravissimes et révélateurs d’une tension due à une immigration sauvage de plus en plus prégnante dans la grande ville languedocienne.

Un militaire de l’opération Sentinelle, en poste à Montpellier dans le cadre de l’état d’urgence, a été pris à partie lundi, en fin de soirée. Avec un camarade, il déambulait cours Gambetta hors service en tenue civile. Vers 2 h 30, les deux croisent un groupe d’une quinzaine de réfugiés albanais. Ces derniers, prenant l’un des militaires pour un policier en civil, se mettent à les poursuivre. sitôt rejoint, le soldat visé est passé à tabac puis frappé par des coups de couteau à l’abdomen. Son collègue, qui tentait de lui porter secours, est assailli lui aussi. L’un des Albanais met un couteau sous sa gorge, l’empêchant d’intervenir. Rapidement, les jeunes agresseurs s’enfuient, laissant le soldat ensanglanté sur le trottoir. Son camarade prévient la police, le blessé peut être conduit à l’hôpital. Heureusement, ses jours ne sont pas en danger.

Mais les méfaits de ce gang ne sont pas terminés. Vers 3 h, place de la Comédie, il menace avec son couteau des jeunes, puis s’attaque à une trentaine de policiers municipaux arrivés en renfort. Constatant que, face au nombre, il ne fait plus la loi, le groupe disparaît dans les ruelles. Mercredi soir, il n’était toujours pas arrêté.

Après des cités comme Marseille, Grenoble et Toulouse, Montpellier devient une ville dangereuse où il ne fait pas bon se promener dans le centre-ville la nuit.

 

C’est toujours, semble-t-il, le même scénario : un clan ethnique de migrants se rassemble, et quand il se sent assez fort, il n’hésite pas à passer à l’attaque, armé de couteaux et de bâtons. Pour cela, il suffit d’un prétexte : un regard appuyé ou une demande de cigarette. Leur seul but : en découdre, en montrant leur « capacité » et en soumettant par la peur ou la violence les personnes isolées ou les forces de l’ordre.

 

Ce qui est grave, dans le cas présent, est que la police nationale, en sous-effectif, a dû déléguer son action à la police municipale qui n’a pas les mêmes prérogatives, notamment dans l’arrestation d’individus suspects.

Ce qui est grave est qu’une quinzaine d’individus, à 3 heures du matin, ont pu se volatiliser dans les rues désertes du centre-ville sans qu’il n’y ait aucune prise.

Ce qui est grave est que, malgré les témoignages des passants, les vidéos et l’origine connue des acteurs, trois jours plus tard, la sûreté départementale na pas encore procédé à un coup de filet.

Ce qui est grave est que l’Albanie, pays musulman, mène depuis 1992 des négociations approfondies pour entrer dans l’Union européenne.

Enfin, ce qui est grave, c’est que 65 % des Français estiment qu’il y a trop d’étrangers en France mais que notre pays, piégé par l’Europe, ne cesse d’en accueillir.

http://www.bvoltaire.fr/refugies-albanais-attaquent-militaires-de-sentinelle-a-montpellier/?mc_cid=2d2b86d5fc&mc_eid=bc8d094f98

 41 total views,  2 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. L’apathie des « français » me laisse pantois. Ces militaires, pourquoi n’ont-ils pas tiré ? un ou deux morts en face et c’est réglé. Ils ont quand même le droit de se défendre. Ne sommes-nous pas en « état d’urgence »? A moins que cet état soit réservé aux français. Le laxisme bénéficie toujours à la racaille. Mais ce que j’attends des français, c’est qu’ils prennent leur destin en main, hors partis politiques plus ou moins soumis au pouvoir. Si nous ne nous regroupons pas, nous allons continuer à nous conduire comme des moutons. Vous savez ce qu’il advient des moutons? on commence par les retraités, les plus faibles des français, et on termine par la société entière. Se montrer mou comme maintenant, c’est une mort certaine,de la société; résister , c’est reprendre son destin en main . Ne laisser pas à d’autres le soin de guider votre vie. Vous n’en avez qu’une. Nous n’avons pas à supporter la misère mondiale. C’est pourtant, ce que veulent nos élites….pour des raisons autres que charitables.

    • Ils n’ont pas pu tirer parce qu’ils se baladaient en civil, donc non armés….
      Sinon, je préconise les patrouilles baïonnettes au canon, ça dissuade bien..

  2. Il faut que l’honnête citoyen qui n’a pas de casier judiciaire, puisse avoir un permis de port d’arme et une arme sur soi. Dans le but de se défendre seulement, comme dans le Far West américain des années 1850, comme ça le criminel qui attaque prendra des risques, Le risque d’être blessé ou tué par la personne qui se défend honnêtement. Les islamistes sont comme les indiens du Far West. Les français deviennent comme les cowboys américains. La police peut toujours intervenir pour aider les citoyens non armés. On pourrait permettre le port de l’épée comme dans l’ancien temps, ce sera mieux que de porter un pistolet moderne.

    • Oh halte là !!!!
      Les indiens étaient chez eux et défendaient leur territoire, leur mode de vie,
      Votre comparaison est absolument inadmissible quand on sait ce que sont devenus les indiens, parqués dans des réserves et mourant de leur perte d’identité !!!!!!

      • et bien si nous ne faisons rien, c’est ce qui nous attend. Etre parqués dans des réserves pour FDS !
        nous aussi, nous allons vers notre « Fort Alamo ».

  3. ici la police municipale ces que des maghrébins , qui ferment les yeux quand leurs cousins emmerde le monde . sécurité , police municipale …. il y’a des villes complétement soumises a l’islam (comme ici en région paca ).
    je me rappelle d’une époque ou l’on croisés des rockers, des new wave ,des mods le soir dans les rues de Montpellier et malheureusement depuis quelques années on y’croises plus que des reubeus , black et maintenant roms …. et c’est de pire en pire , les maghrébins sont de plus en plus agressifs , normal le gouvernement est avec eux ! nous français on n’ai là que pour subir et payés . j’avais laissé un commentaire il y’a quelques temps sur un jour de l’an a Montpellier et les déboires que nous avons subis un ami et moi a la gare , des centaines de maghrébins qui avaient pris toute la nuit de la Saint Silvestre la ville a partie et qui hurlaient qu’ils allaient nous faire la guerre , qu’ils niquaient notre pays certains d’entre eux fesaient des quenelles (ndp: pour tous les connards , qui ce disent patriotes ou nationalistes et qui apprécie cette merde de Dieudonné ) , le lendemain et le surlendemain j’ai eu beau a éplucher les journaux , rien !

  4. les roumis vont comprendre leur douleur. Bientôt ils ne pourront plus sortir dans la rue… sauf

  5. Mais il n’y a rien dans le Droit Français qui puisse arrêter ces élus irresponsables et criminels ?

  6. ‌Le titre d’un article du  » Parisien  » du 8 février 2017 m’avait fait tiquer :

     » Débat : faut-il tuer davantage de loups ?
    le gouvernement veut autoriser des abattages supplémentaires de loups. Le projet divise.  »

    ____________________

    Comment ça , tuer davantage de loups ?

    On n’en tue aucun, pour l’instant :
    – les  » loups solitaires  » sont envoyés pour quelque temps à l’hôpital psychiatrique
    – les loups en meute ( Cologne, Montpellier et Brême récemment , bornes d’incendie, etc …. ) ne risquent rien, même pas une amende.

    La suite de l’article m’avait fait comprendre qu’il ne s’agissait pas de ces loups là, mais des loups qui mangent les moutons.
    Ouf !

    Mais non !
    Les loups auxquels je pensais mangent, eux aussi, principalement du mouton !

    Alors ?
    On peut y aller ?

    • j’ai merdé sur la signature ( je me débrouille pas bien avec les ordinateurs )
      claude t.a.l

  7. Le président philippin Rodrigo Duterte veut « manger le foie des islamistes avec du sel et du vinaigre »
    Enfin une réaction normale… Rodrigo a l’Élysée

  8. Militaires et policiers ne servent à rien s’ils n’ont pas le droit de tirer pour se défendre. Ou nous défendre.

  9. Quand j’étais ado, je vivais à côté d’un port militaire, nous avons eu plusieurs cas de muzz qui ont tenté de s’attaquer à des marins, à chaque fois il y a eu des représailles, les marins faisaient des petits groupes et cassaient la figure des premiers bronzés qu’ils croisaient. Je peux vous dire qu’ils n’ont pas fait les malins très longtemps, mais ça c’était avant (il n’y avait pas les touche pas à mon pote et autres merdes du genre)

    • C’est pourtant la solution idéale et qui a faite ses preuves.
      Quand à toutes ces assos de merde elles ne devraient pas exister, combien d’escroqueries vas t’on subir encore ????

  10. ce qui est grave, c’est que les français ont élu un immigrationniste, islamophile à la tête du pays !

  11. Interventions de Mr Chenu FN/RBM en début de video, Marine en fin.

    VIDEO : CLASH à l’assemblée 06/07 M.LE PEN vs Les insoumis « des terroristes en herbe ! »
    :: https://www.youtube.com/watch?v=XMPu2NY_RBQ
    CHAÎNE YOUTUBE : Debout les Patriotes
    :: https://www.youtube.com/channel/UCJeai-4f_OMENc5MgLnJmZQ
    DURÉE : 19’28s

    Séance du 06/07 sur le thème de la prorogation de l’état d’urgence. Marine LE PEN dénonce que les manifestants d’extrême gauche sont des terroristes en herbe ! Les insoumis n’apprécient pas du tout 🙂
    intervention de COQUEREL, CORBIERE, LE PEN, CHENU, VALLS, COLLOMB, CIOTTI, BERNALICIS…

  12. L’invasion migratoire, révélateur de la ruine de la France !
    Révélateur et non cause, (comme le souligne Mme Sorel dans « Décomposition française »), car ce sont les gouvernements français qui spolient le Peuple français (jusqu’au chômage et à l’exil péri-urbain) pour assister la moitié indésirable de l’immigration à vivre aux dépends de la Société d’accueil (forcé). A l’ère de l’open data, j’aimerais bien savoir combien coûte un « territoire perdu de la République » ? En fait une cité en insurrection contre l’État, ou ni la Police nie le percepteur n’entre. peu de rentrées fiscales, par contre les aides sociales, elles sont délivrées. Hé bien chaque fois que la puissance publique dépense dix mille euros sans contrepartie valable, c’est le contribuable qui paie, et un emploi du secteur marchand qui disparaît ! Combien coûte une soirée d’intervention d’une section de CRS de la Police nationale ? Combien coûte le vandalisme en réunion ? Quel est le coût des agents de sécurité, présents dans tous les magasins ? Emplois qui n’existaient pas il y a trente ans, et entièrement induits par la délinquance immigrée. Si un condamné coûte cher, un délinquant en liberté coûte encore plus cher. Lire « la France ruinée par l’immigration » de G. Pince.

Les commentaires sont fermés.