Macron aurait supervisé le vol des industries françaises stratégiques par des entreprises américaines


Macron aurait supervisé le vol des industries françaises stratégiques par des entreprises américaines

Macron : un cheval de Troie américain au Palais de l’Élysée

Par Wayne Madsen – Le 17 mai 2017 – Source Strategic Culture

Le nouveau président français, Emmanuel Macron, qui a été poussé dans la course présidentielle française en tant que contrepoids pro-Union européenne pour empêcher l’élection de la leader du Front national Marine Le Pen, semble avoir plus qu’une relation décontractée avec les États-Unis. Alors qu’il travaillait au sein du ministère de l’Économie, successivement comme inspecteur spécial et comme ministre, Macron a supervisé le vol virtuel des industries françaises stratégiques, par des entreprises américaines ayant des liens solides avec la communauté américaine du renseignement.

Macron: An American Trojan horse in the Elysee PalaceLe piratage des ordinateurs du mouvement de campagne En Marche ! de Macron par des hackers inconnus a fourni un matériel intéressant. Les défenseurs de Macron affirment que les fichiers informatiques publiés sont soit faux, soit des informations externes. Cependant, un ensemble de fichiers portant sur le vol virtuel du géant de la technologie de l’information en France, par des personnes connectées à la CIA, est exactement le type de fichiers que l’on s’attend à trouver lors de la campagne de Macron. Le premier travail de Macron dans le gouvernement français était de protéger les intérêts des entreprises françaises de la concurrence et surtout des acquisitions étrangères.

Le travail des services de renseignement américains pour acquérir le leader de la technologie des cartes à puce français Gemplus International a débuté en 2001 et l’opération était en grande partie terminée en 2004, l’année où Macron est devenu inspecteur des finances au ministère de l’Économie française. L’industrie française a longtemps été une cible pour la surveillance et / ou l’acquisition par des entreprises américaines. La CIA a joué un rôle important dans ces opérations de guerre économique. Par exemple, la société française d’électronique Thomson-CSF était une cible majeure pour l’Agence de sécurité nationale des États-Unis (NSA) et la surveillance de la CIA.

Les documents concernant la reprise réussie de Gemplus, ainsi que sa principale usine de Gemenos, Bouches-du-Rhône, en France, par une firme américaine appelée Texas Pacific Group (TPG), sont inclus dans la tranche de fichiers extraits des ordinateurs de En Marche ! TPG a d’abord acquis des actions Gemplus en février 2000. En 2006, Gemplus a fusionné avec Axalto pour former Gemalto, et le contrôle effectif des États-Unis sur l’entreprise est alors devenu total.

En septembre 2002, Alex Mandl, un Américain originaire de Vienne, en Autriche, et ancien président d’AT & T, président et directeur de Teligent, membre du conseil d’administration de la société de capital-risque IN-Q-TEL de la CIA et membre du conseil d’administration du néoconservateur American Enterprise Institute, a été nommé PDG de Gemplus International. Il continue en tant que président exécutif de Gemalto.

À la suite de la divulgation de l’ancien contractant de la NSA Edward Snowden, on sait maintenant que le Siège des communications du gouvernement britannique (GCHQ), travaillant avec la NSA, a pénétré avec succès les cartes SIM utilisées par Gemalto. Le GCHQ / NSA a réussi à intercepter les communications mobiles en utilisant des cartes SIM Gemalto activées par cryptage en Afghanistan, au Yémen, en Inde, en Serbie, en Iran, en Islande, en Somalie, au Pakistan et au Tadjikistan. L’attaque GCHQ-NSA a également visé les centres de personnalisation de cartes SIM Gemalto au Japon, en Colombie et en Italie. Le hack NSA / GCHQ des chips SIM de Gemalto par leur équipe conjointe d’exploitation de combinés mobiles (MHET) représente peut-être la plus grande opération d’interception de la NSA dans l’histoire, qui a vu des milliards d’appels mobiles et de messages texto interceptés et décodés par la NSA et son partenaire britannique. Plus grave est l’inclusion des données d’identification de la carte SIM de Gemalto dans la base de données de la CIA contenant les numéros des téléphones cellulaires ciblés par les frappes de drones américaines.

Les documents internes de En Marche ! identifient quatre agences gouvernementales françaises qui ont mené des enquêtes sur la prise de contrôle de Gemplus. Ce sont les Renseignements généraux (RG), la Direction de surveillance du territoire (DST), le ministère de l’Industrie et le ministère de l’Économie de Macron.

La presse française aux ordres, qui a encensé Macron, un ancien banquier de Rothschild, décrit les documents Gemplus comme n’ayant rien à voir avec Macron. Les médias français font valoir que Macron était un simple élève de l’École nationale d’administration (ENA), l’élite de l’administration publique française, jusqu’à ce qu’il soit diplômé en 2004. Cependant, comme le montrent clairement les documents divulgués, la prise de contrôle de Gemplus était toujours menée par le gouvernement français, lorsque Macron est devenu inspecteur au sein du ministère de l’Économie en 2004. Comme le rôle de Macron était de s’assurer que les entreprises françaises étaient à l’abri des tentatives étrangères visant à bloquer la croissance économique française, sa performance, comme en témoigne la perte des emploi français au profit d’intérêts étrangers, a été consternante.

Il est très probable que les dossiers de En Marche ! sur la prise de contrôle de Gemplus avaient pour but d’avoir des informations de sauvegarde à disposition, au cas où le rôle de Macron dans la dissimulation des détails de la reprise américaine de Gemplus devait devenir public. Tout parti politique doit être prêt à faire face aux révélations exposées par les inquisition de l’opposition concernant ses candidats. Il est également à noter que quelques-uns des éléments publiés par En Marche ! déclaraient que la politique de Macron était de surveiller, mais pas d’empêcher, l’appropriation d’industries et d’entreprises françaises stratégiques par des firmes étrangères.

En 2008, Macron a quitté le gouvernement pour rejoindre la Banque Rothschild & Cie. Il est également devenu chef de file dans la Fondation franco-américaine (FAF), largement néoconservatrice, qui compte parmi ses collègues Hillary Clinton, le général Wesley Clark et l’ancien président de la Banque mondiale, Robert Zoellick.

La question pratique concernant Macron est la suivante : qu’est-ce qu’il savait de la prise de contrôle de Gemplus et quand l’a-t-il su ? Les fichiers Gemplus de En Marche !, contenus dans un dossier intitulé Macron, et traitant de la prise de contrôle par les Américains, ressemblent à un roman d’espionnage à la John LeCarré.

Un fichier, marqué Confidentiel, et envoyé à Stefan Quandt, de la famille milliardaire Quandt, propriétaire des firmes renommées BMW et Daimler en Allemagne, se préoccupe de la dépréciation de la valeur des actions de Gemplus en 2001, dans le contexte de « relations et d’affrontements extrêmement tendus entre les personnes principales aux échelons supérieurs et la rupture de la communication avec le personnel. En conséquence, la majeure partie d’entre eux est complètement démotivée aujourd’hui ».

En tant qu’inspecteur au sein du ministère de l’Économie, il est étonnant que Macron n’ait pas été au courant de la violation de la loi française qui a eu lieu avec la reprise américaine de Gemplus. Ceci est également décrit dans un autre fichier Gemplus de sa campagne, se focalisant sur la situation concernant Gemplus après la prise de contrôle par les US : « Les déclarations irresponsables, souvent suivies par des revirements sur les fermetures de sites et le licenciement du personnel, avant même de consulter leurs représentants (comme le requièrent la loi et le bon sens). »

Les Quandt sont très timides et ont une bonne raison pour cela. Günther Quandt a fabriqué des fusils Mauser et des roquettes antiaériennes pour le Troisième Reich. Il a divorcé de sa première épouse, Magde Quandt, après avoir eu un enfant, Harald Quandt. Magde a ensuite épousé le ministre de la Propagande nazie Joseph Goebbels. Stefan Quandt, qui a participé à la reprise de Gemplus, est le fils d’Herbert Quandt , qui est le demi-frère de Harald Quandt.

Les informations négatives sur Gemplus ont abouti à un rapport de Goldman Sachs du 24 janvier 2002, qui a exhorté l’entreprise à continuer sa restructuration, dirigée par les Américains, pour maintenir la santé du marché. Bien qu’il ait été étudiant à l’ENA à l’époque, il y a peu d’informations sur les projets auxquels Macron a été affecté de 2001 à 2003 par ses professeurs de service civil.

D’autres fichiers liés à Gemplus dans le dossier En Marche ! concernent l’une des vedettes de Gemplus, Ziad Takieddine, un courtier en armes druze franco-libanais et diplômé de l’Université américaine de Beyrouth, liée à la CIA. Takieddine a aidé à concevoir la reprise américaine de Gemplus, avec l’aide de Stefan Quandt. Takieddine a aidé à conclure des accords majeurs de vente d’armes françaises avec la Libye, la Syrie, l’Arabie saoudite et le Pakistan. Accusé de blanchiment d’argent dans les îles Vierges britanniques par son ex-femme, Takieddine est également l’oncle d’Amal Alamuddin, la femme de l’acteur George Clooney. Takieddine est aussi un amer ennemi politique de l’ancien président Nicolas Sarkozy, qui a perdu la primaire de la course à la présidentielle en 2017 contre son rival conservateur François Fillon. Macron a marginalisé Fillon au premier tour de l’élection présidentielle, arrivant en deuxième position devant lui.

Takieddine, Quandt et une société suspecte de la CIA, Texas Pacific Group (TPG), faisaient clairement partie d’un complot pour se débarrasser du cofondateur français de Gemini, Marc Lassus, et des cadres français de l’entreprise. La décision de licencier Lassus et ses collègues français a été prise lors d’une réunion du conseil d’administration de Gemplus qui s’est tenue à Washington, et non en France, le 15 décembre 2001. Un autre acteur important dans la reprise américaine de Gemplus était Lee Kheng Nam, un dirigeant d’affaires de Singapour et titulaire d’un diplôme en recherche opérationnelle et analyse systémique de l’École de troisième cycle de la marine américaine à Monterey, en Californie. Le cofondateur de TPG, David Bonderman, de Fort Worth, au Texas, a également été fortement impliqué dans la prise de contrôle hostile de Gemplus. L’acquisition de Gemplus par TPG a été menée à travers une société fantoche, coquille vide pratiquement inconnue, enregistrée à Gibraltar qui s’appelait Zensus. Bonderman, qui est juif, a provoqué un soulèvement politique en 2012 en Égypte, lorsqu’il a rencontré Khairat El-Shater, le chef-adjoint des Frères musulmans et membre du gouvernement de Mohamed Morsi. Bonderman a déclaré qu’il cherchait des « opportunités d’investissement » en Égypte.

Dans un document Word non daté, trouvé dans les ordinateurs de En Marche ! , Lassus cite : «Je suis convaincu que la société d’investissement TPG avait une forme d’accord avec son gouvernement [US, NdT] pour déménager le siège social en Californie. Ils ont essayé à nouveau en janvier 2002». Les syndicats ouvriers de Gemplus ont prédit que la production de l’entreprise passerait de la France à la Pologne. Le plus grand syndicat français, la CGT, a déclaré que le but de la reprise de Gemplus était de dépouiller la France de son leadership technologique sur les cartes à puce. Gemplus employait 7 000 travailleurs français, avant sa prise de contrôle par les Américains. Le document Word non daté fait également référence aux agences gouvernementales françaises ayant « lancé des enquêtes » et recherché des « informateurs internes ». Macron a-t-il joué un rôle, soit dans les enquêtes menées par le ministère de l’Économie, soit dans la dénonciation des  « informateurs internes » de Gemplus à ses amis américains ?

Lorsque la firme américaine General Electric a repris la société française Alstom, productrice de turbines et spécialisée dans les technologies nucléaire, le ministre de l’Économie de l’époque, Macron, a déclaré qu’il avait approuvé ces prises de contrôle, parce que « l’intervention de l’État dans l’industrie ne se produit qu’au Venezuela ». Cette remarque est parvenue comme une musique très douce, aux oreilles des milliardaires de l’administration Donald Trump.

Wayne Madsen

Traduit et édité par jj, relu par nadine pour le Saker Francophone.

http://lesakerfrancophone.fr/macron-un-cheval-de-troie-americain-au-palais-de-lelysee

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


18 thoughts on “Macron aurait supervisé le vol des industries françaises stratégiques par des entreprises américaines

  1. AvatarMALI

    Bel exemple de ce qu’est la mondialisation sauvage ! Combien y a-t’il d’entreprises en France gérées par des fonds de pensions américains, dont le seul objectif est la rentabilité maximale pour les actionnaires, quitte à licencier des milliers d’employé(e)s? Cet article devrait être lu par tout le monde, histoire de bien comprendre tout ce qui se trame à notre insu !

  2. AvatarLavéritétriomphera

    E Macron fera comme A Merkel. Ils obéiront au président américain qui ne cesse de marteler que c’est lui le chef.

  3. Avatardurandurand

    macron devrait être juger pour Haute Trahison , ce gugus ,cette marionnette du système a mis et continuera de mettre sur le carreau des salarié(e)s français , et arrêtez de croire qu’il va relancer l’emploi ,c’est tout le contraire qu’il prépare , il ne faut pas sortir de Saint -Cyr pour comprendre cela .
    Combien de futurs chomeurs voteront pour les listes en marche aux législatives ? Ho Français réveillez-vous ce macron vous mène en bateau , et de plus c’est un traître à la Nation , et surtout ne votez pas pour les ripoublicains ils sont autant complices ,Pour sauver la France donnons nos voix à Marine et au RBM .

    1. AvatarLavéritétriomphera

      Je ne vois qui se risquerait à accuser E Macron de haute trahison vu que ceux qui ont ce pouvoir ont voté pour lui.

  4. AvatarXtemps

    C’est assez explosive ces affaires, mais pas étonnant, et bien entendu personne ne s’est aperçu de rien bien sûr, comme d’habitude.
    Et si cela se passe en France, rien n’empêche le même scénario ailleurs en Europe et dans le monde.
    Et tout cela ce n’est même pas pour de l’argent, mais pour le contrôle et la domination du monde par un pouvoir totalitaire centralisateur mondial Fasciste qui centralise tout à lui.

  5. AvatarNicolas

    Si cela est vrai toute la population doit être informée. Après,l’issue élections législatives nous verrons bien si les français ont enfin compris qu’ils ont été trahis. CQFD

  6. AvatarAlexcendre

    Comme beaucoup de français je ne sais rien ? mais il faut bien se dire qu’un pays comme la France ne se retrouve pas dépossédé des fleurons de son industrie par pur hasard . Que beaucoup d’entre nous ont raison de s’en inquiéter et d’autres se disent qu’un patriotisme un peu plus développé parmi nos élites ne serait pas superflu .Tous ces gens aux importantes responsabilités ne devraient pas oublier que des gens sont morts, parfois torturés pour défendre et protéger notre liberté ainsi que notre indépendance . Lors des cérémonies officielles inutile de nous faire le cinéma d’un chant d’une marseillaise si c’est pour le lendemain trahir son pays au lieu de le défendre . Personne n’est visé dans mon propos mais cet article a fait naitre dans mon esprit un doute pesant voir insupportable bien que cela me fasse mal j’espère en apprendre plus par la suite .

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Et Marine voulait remettre la France en Ordre !

    Mais on n’en a pas voulu ! Le bon peuple craignait sa dictature… En lieu et place nous avons la DICTATURE des voyous qui peuvent continuer, en toute impunité, à parasiter la vie d’honnêtes citoyens, des travailleurs, des médecins, notamment.

    En effet, toute la presse du Nord s’en fait l’écho, un médecin généraliste, M. Pierre Goidin est la malheureuse victime de délinquants, de voyous, de djeunes… Lisez plutôt :

    « Le coup de pied a causé une fracture du plateau tibial. La semaine dernière, le Dr Pierre Goidin, généraliste à Dunkerque, a été agressé par trois jeunes qui faisaient du bruit devant son cabinet. Le médecin a déposé plusieurs plaintes et réclamé des mesures de protection. En vain. Chaque jour, ils reviennent et le narguent.

    Tout a débuté le mardi 25 avril 2017 vers 12h. Après plusieurs remarques sur le caractère bruyant de l’attroupement, notre confrère s’est violemment fait agresser par trois individus mineurs… Dans le même après-midi, ils ont aussi agressé un masseur-kinésithérapeute du quartier dont le témoignage, a été transmis au Procureur de la République.

    A peine sortis, les jeunes récidivent et harcèlent le Dr Pierre Goidin, qui doit sortir escorté de ses patients… Et pourtant, ce mercredi 04 Mai, c’est toujours le même harcèlement et les mêmes intimidations qui continuent…

    Faudra-t-il attendre un drame plus important pour que les autorités se mettent à protéger notre confrère ?

    CSMF 59-62 »

    Dans la presse :
    Le généraliste
    Le phare Dunkerquois
    Pourquoi docteur
    Le quotidien du médecin
    Egora
    France3
    Ouest France
    La Voix du Nord
    France soir

    Mais où sont toutes les voix qui prédisaient le pire avec Marine Le Pen ? Que ne les entendons-nous pareillement pour dénoncer – et condamner – les horreurs commises par cette racaille patentée ?

  8. Avatarreuri

    On comprend mieux pourquoi le crime de haute trahison a été miraculeusement supprimé, on ne sait jamais si un jour le peuple français veut faire juger des politiciens collabos.

  9. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Oh ! Mon Dieu ! Ça ne présage rien de bon !
    _________________________
    I.- Recep Erdogan promet d’examiner le cas du journaliste français détenu en Turquie
    :: https://francais.rt.com/international/38870-erdogan-examiner-cas-journaliste-mathias-depardon
    25 mai 2017

    II.- Le président turc lance un ultimatum à Bruxelles au sujet de l’adhésion de son pays à l’UE
    :: https://francais.rt.com/international/38852-president-turc-lance-ultimatum-bruxelles-au-sujet-adhesion-union-europeenne
    25 mai 2017

    III.- Première rencontre entre Trump et Macron, à l’ambassade américaine à Bruxelles (VIDEO)
    :: https://francais.rt.com/international/38867-premiere-rencontre-entre-trump-macron-bruxelles
    25 mai 2017

  10. AvatarPapy's 30

    Tout cela a un NOM : Nouvel Ordre Mondial – N.O.M
    Mac’ronn reprend le « témoin » que l’autre, flamby la limace lui a passé afin de poursuivre un plan. Kermel en tête.. Il a menti sur toute la ligne et ce n’est pas fini. Allez un peu fouiller sur le net et vous verrez tout simplement que ce qui devait arriver ARRIVE…

  11. Avatarxrayzoulou

    Il mériterait la destitution, le Tribunal militaire pour haute trahison (il n’existe, mais on peut le rétablir) plus et un peloton d’exécution !

  12. AvatarLaila

    Pouah ! C’est époustouflant ! à couper le souffle !

    On comprend pourquoi les Banquiers sont tous affirmatifs que Macron est L’EXPERT des fusions, mais surtout l’on comprend maintenant pourquoi Macron vend et permet l’acquisition aux groupes étrangers notamment américain des fleurons et industries françaises : le dépouillement des fleurons ajouté à la perte totale de souveraineté (par l’Europe) facilitera l’adhésion de la France au Gouvernement mondial En Marche !

    Externalisation des industries des nations + Perte de toute souveraineté = Intégration des pays comme provinces à un seul et unique gouvernement mondial clairement encours d’émergence et à son étape finale!

    Macron est loin d’être une marionette, il en est clairement l’artisan TANT ATTENDU par les marchés financiers mondiaux pour accomplir l’union et la fusion universelle tant attendue !

  13. AvatarAnania de Schirac.

    _ micron le fourbe est un traitre à son Pays, il se fout des intérets supérieurs du Peuple Français, seul les trahisons lucratives au entreprises mondialistes l’interesse, il a été soutenu par l’oligarchie pour etre leur marionnette, il devra rendre des comptes le moment venu avec hollandouille le saoudien et sarko l’enfumeur katari.

  14. frejusienfrejusien

    et voilà, ce qui se passe dans notre dos,
    des coups de couteau du traître,
    toutes ces magouilles nous dépassent largement et l’ouvrier moyen ne peut être au courant de rien,,
    lui, ce qu’il voit , c’est le résultat : sa mise à pied; le chômage, le début d’une longue galère,
    on lui promet le plein emploi, et en loucedé on fricote avec l’ennemi pour céder morceau par morceau, les fleurons de notre économie, et surtout le résultat du labeur de nos ingénieurs capables de réaliser des merveilles technologiques,
    mais à quoi bon, puisque tout cela nous sera enlevé en catimini, par les mondialistes financiers, qui ne se situent pas au niveau du pays, mais s’excitent à l’internationale bancaire,
    pour eux, c’est un jeu excitant, qu’importe la souffrance des familles qui se retrouveront au chômage ou pire, à la rue !
    c’est la grande roulette planétaire, on y joue et si on y perd, rien n’est perdu pour le joueur, il en ressort toujours gagnant, car il sera remercié avec largesse, par les grosses entreprises bénéficiaires,
    ceux qui ont voté macouille, sont à mille lieues des tractations décrites ci-dessus,
    il faut continuer à dénoncer ces agissements, à mettre en lumière toutes les bassesses de ce nouveau gouvernement , comme l’affaire ferrand dont la justice ne veut m^me pas entendre parler,
    non, ils n’ont pas les mains propres, mais c’est encore plus vicelard que ce qu’on pouvait imaginer….

Comments are closed.