Trump va rencontrer Macron sur fond de crise aux Etats-Unis à propos de l’islam


Trump va rencontrer Macron sur fond de crise aux Etats-Unis à propos de l’islam

Macron va rencontrer D Trump. Je suppose que le prėsident américain va rappeler à notre président quelle est la nation la plus puissante au monde et donc qui commande.

Les deux hommes n’ont pas les mêmes idées sur le réchauffement climatique http://www.lci.fr/elections/macron-va-rencontrer-trump-la-video-changement-climatique-qui-pourrait-creer-la-discorde-2051497.html,

mais aussi sur l’immigration en particulier musulmane.

On lira en essayant de limiter les hauts-le-coeur l’article ci-dessous :

http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/06/le-nouveau-decret-de-donald-trump-sur-limmigration-vise-toujour/et sur l’Europe

http://www.lepoint.fr/politique/quand-donald-trump-se-lache-sur-l-europe-16-01-2017-2097417_20.php

Bref, aucune sympathie, aucun point de convergence entre les deux Présidents. On peut imaginer que la rencontre ne restera que protocolaire et n’aboutira à aucun accord.

 

Complément de Christine Tasin

L’article sur l’immigration ci-dessus date de début mars. Depuis, un juge fédéral a bloqué sine die le décret de Trump au nom d’une raison incroyable : son décret anti-immigration visant essentiellement des pays musulmans,   Trump viserait l’islam et cela ne serait pas correct…

Le juge Watson avait suspendu la première mouture du décret migratoire le 15 mars, la veille de l’entrée en vigueur de l’interdiction de laisser pénétrer sur le sol américain les ressortissants de six pays à majorité musulmane. Lors de sa première contestation, le juge Watson avait souligné que « cibler ces pays revenait à cibler l’Islam », religion très largement majoritaire dans ces pays (plus de 90% de la population). Comme la première, la seconde version du décret migratoire voulu par le nouveau président américain a dû faire face aux feux des critiques qui la considèrent comme un acte dirigé envers les musulmans souhaitant se rendre sur le territoire US.

Selon Donald Trump, ce décret est nécessaire pour garantir la sécurité des Etats-Unis en empêchant l’entrée d’extrémistes radicaux sur le sol américain. Le département américain de la Justice devrait faire appel.

http://www.lci.fr/international/etats-unis-le-decret-anti-immigration-de-donald-trump-stoppe-indefiniment-2030792.html

La peste verte gangrène la planète tout entière. La charia s’applique à la planète tout entière, il est interdit de critiquer l’islam et les musulmans, quand bien même ils seraient responsables de tous les actes terroristes commis depuis des décennies…

La peste verte interdit même, via ses lèche-babouche, au Président de la plus grande puissance mondiale de pouvoir protéger ses compatriotes…

Si la politique ne peut plus rien, seuls les peuples pourront renverser la tendance. Ce sera long, difficile, terrible même, mais c’est le sens de l’histoire. Les peuples devront reprendre le pouvoir, imposer leur vision du monde et leurs lois à des représentants et juges dégénérés et traîtres.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


10 thoughts on “Trump va rencontrer Macron sur fond de crise aux Etats-Unis à propos de l’islam

  1. Avatarcayssials

    a quand une guerre mondiale contre l’islam ce serais des plus logique
    une pseudo religion qui est contre toute avancée sociale et technologique
    et enfin de se débarasser de cette terreur qui menaçe le monde et nos enfants

  2. AvatarLavéritétriomphera

    E Macron rencontre D Trump car il ne peut ignorer le président américain, comme il ne pourra faire l’impasse sur le président russe.
    Ma correspondante aux US m’affirme que D Trump et V Poutine travaillent de concert (avec le président chinois) pour éviter l’escalade en Corée du Nord et, certainement au Moyen Orient. Le monde pourrait ainsi éviter un conflit possiblement nucléaire et donc terriblement destructeur.
    La France et l’Allemagne éont pas d’autre choix que de composer avec ces grandes puissances, et le paysage politique et économique international n’est plus celui de B Obama.
    Les américains ont à mon sens une position pragmatique face à l’islam. Pendant la guerre froide, ils pensaient que les peuples étaient victimes du communisme, ils pensent de même pour le monde islamique. Ils sont conscients que cette idéologie a engendré un système totalitaire et, D Trump (qui n’aurait pas que des amis au sein de son propre camps) n’a pas l’intention de ménager ses efforts pour faire échec au terrorisme https://francais.rt.com/international/38615-donald-trump-a-ordonne-campagne-annihilation-djihadistes-irak-syrie.

  3. AvatarJuju

    Les américains sont patriotes. Quand on leur dit que leur nation est menacé, ils prennent toujours ça très au sérieux, et c’est bien pour ça que Trump a été élu président des Etats Unis, car il a dit qu’il protégera les frontières de l’Amérique, même si cela s’avère extrêmement difficile tellement le système est corrompu.

    Les français, quand à eux (hormis les électeurs du FN) sont des véritables zombis, qui n’ont aucun amour pour eux même et qui s’abreuve de la propagande mondialiste et islamophile des merdias.

    Si en 2022 le FN n’arrive toujours pas au pouvoir, j’envisage clairement de m’expatrier à Budapest, chez Viktor Orban.

    Espérons aussi qu’en Septembre 2017, les allemands montreront qu’ils ne sont pas des moutons, espérons qu’ils ne se laisse pas enfumé par les fausses promesses de Maquerelle qui prétend vouloir virer 300 000 migrants qu’elle à pourtant accueilli à bras ouvert.

    1. Cécile ComeauCécile Comeau

      À votre place, j’éviterais Budapest, car vous vous rapprochez dangereusement de la Turquie d’Erdogan et de son armée moderne de
      500 000 hommes.

  4. AvatarXtemps

    Un juge qui fait de la politique devrait être démis de ses fonction sur le champs. Tous juges ne doivent avoir aucun a priori politique, législatif ou exécutif qu’elles quels soient, comme ils doivent tenir comptes de l’impartialité et neutralités politiques de par leurs fonctions et encore moins de se substituer à un Président d’un pays quelconque.
    Le législatif ne peut que écrire des lois qu’ils ne peuvent pas les appliquer de lui même, ni de pratiquer la justice;
    L’exécutif ne peut que exécuter les lois législatives écrites qu’il ne peut pas écrire de lui même, ni pratiquer la justice;
    La justice ne peut qu’ être arbitraire et que de faire respecter les lois législatives écrites qu’elle ne peut pas les appliquer, ni les écrire, juste de les faire respecter. Car autrement plus personne ne pourrait se défendre si la justice s’arrange ses propres lois pour défendre ses positions politiques ou autres envers ses opposants, comme c’est le cas pour le mur des cons.
    Les juges peuvent avoir des choix politiques, sans les faire transparaître dans ses fonctions juridiques et publiques recommandés par la loi, qu’ils se doivent que de garder toute impartialité et ne faire que respecter la loi et rien que la loi et toute la loi.
    Les séparations des pouvoirs doivent être respectés pour ne pas tomber dans la tyrannie.
    Ce que fait justement l’union européenne en centralisant tous les pouvoirs et donc c’est de la tyrannie que nous voyons et subissons tous à cause de la disparition des séparations des pouvoirs supprimer par l’UE pouvoirs centralisateurs, bonjour les murs des multi cons en Europe.
    Et donc ce juge doit être condamné pour faute grave d’impartialité et démis de ses fonctions sur le champs, avec une amende décrite par la loi.

    1. Avatarrinocero

      En politique étrangère oui il est rentré dans la moule avec le retour à l’alliance inconditionnelle avec l’Arabie saoudite. Pour le reste pour ce qui concerne un contrôle stricte de l’immigration il ne semble pas avoir encore changer d’avis

  5. AvatarNicolas

    Seuls les peuples de l’occident par une révolte fondamentalement mesurée à l’égard de l’oligarchie financière et de ses valets pourra éradiquer toutes ces mouvances destructives ;

  6. AvatarClaire

    Macron, mondialiste, européiste, immigrationniste, pro-islam, et Trump, qui vient de faire allégeance à l’Arabie Saoudite, ça va être la rencontre du siècle!
    On peut compter sur ces dirigeants pour nous sauver de l’islam!
    IL n’y a plus rien à espérer de la ligne Trudeau/Macron/Merkel/Juncker: tous des islamo-collabos prêts à vendre leurs peuples pour un plat de lentilles islamiques.
    Pendant un temps, j’ai cru que Trump pourrait peut-être faire pencher la balance dans l’autre sens et qu’il était un bon choix en nous ayant fait éviter la mondialiste Clinton. Manifestement, j’avais des illusions. On est en train de recadrer Trump pour qu’il rentre dans le rang… Tant qu’il fait du fric avec l’Arabie saoudite, il est content. Or tous les attentats islamistes sans exception ont été le fait de sunnites, ce depuis les attentats des années 80 (synagogue de la rue Copernic, rue des Rosiers…). Les Américains ne devraient quand même pas oublier le 11 septembre, orchestré par un Saoudien, Ben Laden, créateur d’Al Qaïda. L’Arabie saoudite est le berceau de l’islam (la Mecque, Médine) et du wahhabisme.
    Et Trump de pointer du doigt l’Iran chiite, qui n’est certes pas un enfant de choeur, mais qui n’a jamais commis d’attentat en occident.
    Tous ces dirigeants, sans exception, nous mènent à notre perte.

Comments are closed.