Relisez l’appel de Cochin écrit par Marie-France Garaud, il explique son ralliement à Marine

Je suis ravi du ralliement de cette patriote qui avait disparu des médias depuis trop longtemps. Une personnalité puissante, intimidante.
Avec Pierre Juillet, elle a été l’auteur de  » L’appel de Cochin » de Chirac, en décembre 1978. A l’époque, je n’avais pas lu le texte de cet appel contre VGE. Ce texte est un des plus beaux plaidoyers contre l’Europe qui fut puisqu’il dénonçait la politique « antinationale » de l’Europe fédérale et l’UDF, « parti de l’étranger « . C’était l’époque bénie où le RPR était un parti de patriotes.

L’APPEL DE COCHIN : QUAND CHIRAC REFUSAIT L’UNION EUROPÉENNE QU’IL A CONTRIBUÉ À CRÉER.

«L’Appel de Cochin » est un texte publié  en décembre 1978 par Jacques Chirac, à l’époque ancien Premier Jacques-Chiracministre et président du RPR (« néo-gaulliste »). Ce texte fut écrit par ses deux conseillers de l’époque, Pierre Juillet et Marie-France Garaud à droite.  S’inscrivant dans la perspective de la campagne du RPR pour les premières élections au suffrage universel du Parlement européen, qui eut lieu, en France, le 10 juin 1979, ce texte historique dénonçait notamment le « parti de l’étranger », c’est-à-dire l’UDF créé le 1er février 1978 à l’initiative de Valéry Giscard d’Estaing, alors président de la République.

Ce Texte apparait comme totalement contradiction avec ce qu’a défendu par la suite Chirac et plus particulièrement l’UMP. Aujourd’hui le parti de Copé, sarkozy, NKM etc adhère au PPE qui défend une Europe fédérale où la souveraineté des Nations n’est plus qu’un vain mot.

Ce texte concentre tout ce que défend aujourd’hui Marine Le Pen. Gaullistes et patriotes, jamaisune élection n’aura eu autant d’importance, alors ne vous laissez pas intimider par les injonctions et la propagande médiatique : le 25 mai, votez patriote.

Que disait l’appel de cochin ? :

« le président de la République [Nota : Valéry Giscard d’Estaing] reconnaissait, à juste raison, dans une conférence de presse récente, quune Europe fédérale ne manquerait pas d’être dominée par les intérêts américains. C’est dire que les votes de majorité, au sein des institutions européennes, en paralysant la volonté de la France, ne serviront ni les intérêts français, bien entendu, ni les intérêts européens. En d’autres termes, les votes des 81 représentants français pèseront bien peu à l’encontre des 329 représentants de pays eux-mêmes excessivement sensibles aux influences d’outre-Atlantique.

 

[…]

Il est de fait que cette Communauté – en dehors d’une politique agricole commune, d’ailleurs menacée – tend à n’être, aujourd’hui, guère plus qu’une zone de libre-échange favorable peut-être aux intérêts étrangers les plus puissants, mais qui voue au démantèlement des pans entiers de notre industrie laissée sans protection contre des concurrences inégales, sauvages ou qui se gardent de nous accorder la réciprocité. On ne saurait demander aux Français de souscrire ainsi à leur asservissement économique, au marasme et au chômage.

[…]

La politique européenne du gouvernement ne peut, en aucun cas, dispenser la France d’une politique étrangère qui lui soit propre. L’Europe ne peut servir à camoufler l’effacement d’une France qui n’aurait plus, sur le plan mondial, ni autorité, ni idée, ni message, ni visage. Nous récusons une politique étrangère qui cesse de répondre à la vocation d’une grande puissance, membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et investie de ce fait de responsabilités particulières dans l’ordre international.

[…]

Puisqu’il s’agit de la France, de son indépendance et de l’avenir, puis qu’il s’agit de l’Europe, de sa cohésion et de sa volonté, nous ne transigerons pas. Nous lutterons de toutes nos forces pour qu’après tant de sacrifices, tant d’épreuves et tant d’exemples, notre génération ne signe pas, dans l’ignorance, le déclin de la patrie.

[…]

Comme toujours quand il s’agit de l’abaissement de la France, le parti de l’étranger est à l’œuvre avec sa voix paisible et rassurante. Français, ne l’écoutez pas. C’est l’engourdissement qui précède la paix de la mort.

Mais comme toujours quand il s’agit de l’honneur de la France, partout des hommes vont se lever pour combattre les partisans du renoncement et les auxiliaires de la décadence. »

 

Suite à cet appel, le félon Chirac a évincé Garaud et Juillet, certainement devenu inutiles et gênants pour lui, pour devenir l’admirateur et le complice de Mitterrand.
J’ai hâte de revoir Mme Garaud dans un débat ou une discussion car elle est d’un calme olympien et d’une compétence rare. Décidément, Marine attire des personnalités qui ne font pas dans le showbiz. Mme Garaud, c’est Jeanne Hachette qui rejoint Jeanne d’Arc. Ils vont morfler, les Anglois !

 131 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Je constate, avec une agréable surprise, que mon post sur Mme Garaud et l’appel de Cochin fait l’objet d’un article plus documenté. Si j’ai pu rafraîchir la mémoire de certains, et en informer d’autres, alors tant mieux.

    Les anti-France auront beau remuer le ban et l’arrière-ban du système qui nous oppresse, l’Histoire de France reste la plus forte. Elle a l’insolence de la révolte car elle n’oublie jamais de se rappeler au bon souvenir des fossoyeurs de notre civilisation. Elle est la première des Résistant(e)s.

    Mme Garaud, par son soutien à MLP, joue le rôle de gardienne du Temple. Sans bruit, ni fureur, avec l’efficacité d’un katana, elle a tranché le débat pitoyable qui agite ceux qui n’osent pas voter Marine. Elle est un phare dans le brouillard qui fait disparaître les Républicains. En s’investissant dans la lutte patriotique, elle adoube Marine et le FN, seuls défenseurs de nos libertés en tant que peuple et Nation.

    Gardons espoir, rien n’est fait d’avance. Ne nous laissons pas berner par l’agitation macronienne. N’oublions pas que voter pour lui, c’est voter pour une société inhumaine, sans valeurs autre que l’argent obscène. Les Français ne sont pas des anglo-saxons aveuglés par le pognon. Les Français aiment l’argent pour vivre bien, et non vivre pour l’argent. Nous sommes un peuple qui avait trouvé un juste équilibre entre le capital et le social; c’est pour cela que nous dérangeons l’ordre mondialiste. Les irréductibles Gaulois sont toujours là, et cela emm.. nos ennemis.

  2. la taille du pays importe peu ,le courage du peuple qui le compose est plus important !

    • Absolument. Les anti-France répètent que la France, ce n’est que 1 % de la population mondiale, que c’est un petit pays. Mais ils oublient volontairement que la France n’a toujours représenté qu’un très faible pourcentage de la population mondiale, ce qui ne l’a pas empêchée d’être une grande puissance…jusqu’à ce que l’Europe et la mondialisation ne nous enterrent !

  3. Marie France Garaud a voulu rester dans l’ombre ,un véritable choix.
    Elle a gardé intacte une vue souveraine de la France. Elle est témoin d’une époque révolue (on ne se fait pas d’illusion).
    Une hauteur de vue .
    Une inspiration .
    On aurait bien aimé savoir ce que Marine et Marie France Garaud se sont dit lors de cet échange au téléphone .

  4. Voila de vrais éléments de réflexion pour tous ceux qui hésitent encore , nous y voyons nettement qu’il n’y a pas photo sur les avantages a sortir rapidement de cette Europe gérée pas nos petits fayots pro- Américains que De Gaulle surnommait les Cabris . A la lumière de cet historique nous voyons que les pro-Européistes ne sont pas simplement des adversaires d’idées mais tout simplement des traite a la nation française et qu’un jour il n’est pas exclu qu’ils répondent devant une cour prévue pour ça . Avec la montée du mécontentement populaire des peuples je serais de ces gens là je commencerais a y penser sérieusement , de nombreux procès type Pétain pourraient éventuellement voir le jour , qui sait ? et qui peut dire ? ce que donnerait la colère d’un peuple mille fois abusé par une clique de profiteurs .
    Il y en a un qui vient de comprendre subitement c’est Lelouche .

Les commentaires sont fermés.