Premier grand feuilleton d’avril : « La Société Secrète qui sauva le monde » (1)


Premier grand feuilleton d’avril : « La Société Secrète qui sauva le monde » (1)

Nous avons décidé de renouer avec les traditions du XIXème siècle, l’insertion de feuilletons dans la presse quotidienne. C’est là qu’un Balzac ou un Alexandre Dumas ont fait leurs preuves, d’ailleurs… 

Nous commencerons avec une oeuvre inédite, d’actualité, de Anna Sand, La Société secrète qui sauva le monde.

Les auteurs désireux de nous proposer des textes courts pouvant paraître en feuilletons sur notre site peuvent nous les envoyer à [email protected]

Christine Tasin

Présentation par l’auteur 

Le monde libre est menacé par des ennemis invisibles qui semblent venir de pays lointains ; pourtant la peur du terrorisme reste au cœur de la vie quotidienne.

C’est une histoire très ancienne puisque les chrétiens se battaient déjà contre leurs ennemis au Moyen-Age. Aujourd’hui, dix siècles plus tard, les chrétiens ou leurs descendants sont plus que jamais menacés par leurs ennemis. En fait, le monde veut garder ses  valeurs traditionnelles,  acquises soit par héritage direct,  soit par l’éducation ou par le mariage.

Quelles  sont ces valeurs qu’ils veulent sauver à tout prix ? La première est la liberté : liberté de pensée, liberté d’expression, liberté de vivre à sa façon. Toutes les autres valeurs sont basées sur la liberté et nos ancêtres se sont battus pour que nous puissions vivre dans un monde libre.

L’égalité est la seconde valeur mais cette notion ne peut pas être comprise par des personnes qui sont toujours cramponnées  à une hiérarchie où les femmes n’ont pas leur mot à dire.

Donc  nous voici victimes de notre inaction, de  notre attentisme et de notre « tolérance ». Nous sommes la raison de l’avancement si rapide de nos ennemis.

Un groupe de personnes, conscientes du danger imminent qui menace leur civilisation, décide de mener un dernier combat pour sauver les valeurs traditionnelles qu’ils tiennent à transmettre aux générations à venir. La Société Secrète est fondée.

Voici leur histoire.

 

Chapitre I Grande Ile

« Le monde est un endroit dangereux pour y vivre ; pas parce que les personnes sont mauvaises mais parce qu’elles ne font rien pour y remédier. »

(Albert Einstein)

 

Les trente îles dans l’Océan Pacifique formaient une Communauté. Une charte avait été établie et chaque île était représentée par son chef d’Etat. En théorie, les îles étaient unies pour défendre le territoire de toute la communauté. Elles  étaient aussi égales  devant la loi. En pratique, chaque île avait conservé sa souveraineté, sauvegardant ses intérêts nationaux. Après tout, c’était logique.

Soudain, la guerre civile éclata simultanément dans plusieurs pays lointains. Au début, les natifs ne pensaient pas être concernés d’une manière ou d’une autre. Ils pensaient pouvoir continuer à jouir de leurs belles plages de sable fin au bout du monde. Ils étaient si loin de l’œil du cyclone.

Grande Ile était l’île la plus grande et la plus importante. Un matin, des personnes furent  repérées sur la plage. « Migrants » était une notion complètement nouvelle pour les locaux. Comment faire face à cette crise ? Selon les « migrants », deux jeunes enfants avaient péri  pendant le passage. Du jour au lendemain, des images émouvantes firent la une des médias partout dans le monde.

Puis chaque jour amena davantage de migrants et Grande Ile peina pour faire face à cette crise effrayante. Le monde entier braquait son regard sur cette île, offrant sa  sympathie la plus sincère.

Des coups de fusil avaient été entendus. On rapporta qu’un groupe de chasseurs tirait au hasard. Une autre rumeur disait que les migrants étaient ramenés à la mer. Qui faisait le sale boulot ? Personne ne voulait rien savoir.

Curieusement, le calme était revenu mais une autre calamité, à moitié cachée, menaçait d’exploser d’un moment à l’autre. Le Président était un homme riche. Jusqu’alors, personne ne s’était posé de questions sur l’origine de ses richesses. Puis des rumeurs de corruption commencèrent  à circuler. Les fuites menèrent  aux suspicions et les suspicions menèrent  finalement à des investigations menées dans la plus grande discrétion.

Les recherches sur l’intégrité du Président amenèrent  Georges sur l’Ile. Comme d’habitude, Georges y déploya toute son énergie mais cette fois-ci, il savait qu’il jouait gros et  qu’il aurait besoin du soutien d’une nouvelle Société Secrète.

Chapitre II Invasion

                  Pendant ce temps, d’autres migrants atterrirent sur l’île voisine. Très sympathiques, les habitants partagèrent tout avec les nouveaux arrivants, y compris leur lit.

                  Les jours passèrent  et les îliens n’eurent  plus les moyens de  nourrir les migrants. Entre la consternation de constater plusieurs cas de vol et d’agressions sexuelles et leur manque de moyens, les habitants demandèrent son aide à la « Communauté » qui les ignora, arguant qu’elle  ne pouvait pas demander à d’autres îles de payer pour des migrants qui ne se trouvaient même pas sur leur propre territoire.

                  Quand les migrants atterrirent  sur quinze autres îles, la Communauté commença à réagir. D’abord, il y  eut  des réunions à un haut niveau,  puis des comités et des commissions de toutes sortes. Finalement fut votée une aide  pour chaque île qui acceptait  de prendre un certain nombre de migrants. D’autres promesses furent  faites mais le discours officiel ne convainquit pas  les habitants de la communauté et peu à peu, une Résistance s’organisa.

                  La Société Secrète était née.

 

Chapitre III La société secrète 

 

  1 La charte qui rassemble les membres de la société secrète :

Nous sommes comme nous sommes

« La liberté n’est jamais donnée mais prise. »

Proverbe Kurde

 

« Nous sommes nés libres et nous voulons rester comme nous sommes.

Nos ancêtres se sont battus pour que nous puissions être libres.

Nous voulons la démocratie.

Nous voulons la liberté.

Nous voulons l’égalité.

Nous voulons la liberté de penser.

Nous voulons la liberté d’expression.

Nous voulons la liberté de la presse.

Nous voulons la liberté de mouvement.

Par-dessus tout, nous voulons sauvegarder  notre civilisation.

Nous comprenons qu’il ne faut pas prendre ces valeurs comme des  acquis.

Nous comprenons que la liberté est restreinte par la loi.

Nous faisons la promesse de nous battre pour rester libres.

Nous faisons la promesse de mériter notre liberté.

Nous faisons la promesse de transmettre notre façon d’être aux générations à venir. »

 

2 Ils organisèrent un séminaire pour un monde libre 

Séminaire pour un monde libre

« Accepter passivement un système, c’est  coopérer avec ce système, devenant un acteur de ses fléaux. »

 Martin Luther King Jr.

Un séminaire de quatre jours fut organisé pour quarante-huit nouveaux membres de la Société Secrète. Essentiellement recommandés par des amis chrétiens, les participants venaient de toutes les couches sociales. Pas de téléphone portable, pas de médias pendant le séminaire. Les participants étaient là pour agir, et non pour  réagir.

Le programme se composa de méditations, de discussions, de débats et de promenades dans les bois.

Les thèmes de discussion seraient suggérés et chaque responsable du groupe présenterait un résumé qui servirait comme base de débat.

Thèmes de discussion suggérés

  • Les valeurs fondamentales de la culture occidentale,
  • La culture occidentale est basée sur certaines idées grecques et sur le christianisme,
  • Le déclin de la culture occidentale,
  • Qui sont nos ennemis ?
  • « La liberté n’est pas l’autorisation pour chacun de faire ce qu’il aime et de vivre  comme il  lui plaît,  sans les contraintes de la loi »
  • « Qui est libre ? Libre pour faire quoi ? Quelles forces limitent la liberté ?
  • Trouver la vérité et le faire savoir au monde entier.
  • Comment agir pour préserver la civilisation occidentale sur Grand Ile et les 29 autres îles ?

Ainsi, chaque personne pouvait espérer repartir avec quelques réponses à ses questions.

A suivre…

Pour connaître Mademoiselle Kelly, Mathew, Simon, Fanny… leurs mésaventures et la suite de l’histoire, rendez-vous demain soir 9 avril.

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Premier grand feuilleton d’avril : « La Société Secrète qui sauva le monde » (1)

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Sympa et merci.

    Merci aussi pour la suggestion des thèmes de discussion ; j’espère que les autres chapîtres contiendront aussi cette partie.

    J’ai tout copié, non pour rassembler et publier pour mon compte ; tout simplement pour l’avoir sous la main et lire tranquillement et m’arrêter sur les thèmes de discussion.

    A demain !!!!

  2. TEMPLIERTEMPLIER

    Une fois de plus, cet article est long. Prenez le temps de le lire tranquillement, mais lisez le. Il révèle comment certains acteurs ont préparé minutieusement ce qu’il faut bien appeler un coup d’État. Il s’agit pour eux de pérenniser, coûte que coûte, la politique engagée par François Hollande. Alors qu’ils se persuadent de servir les desseins heureux de la France, ces putschistes sont en passe de réussir leur ultime objectif, celui de faire perdre à notre pays son libre arbitre, en soumettant son peuple et en violant la démocratie

    L’heure est grave.

    https://networkpointzero.wordpress.com/

  3. AlainAlain

    Pardon de mettre cette alerte ici, je pense que Christine devrait se régaler de choper ça et en faire quelque chose, 😉 parait que le Marwan s’est fait laminer, par deux femmes (PTDR !!) sur Salut les Terriens !

  4. AvatarJ

    Une fiction très proche de la réalité. Une lecture à conseiller à ceux qui sont incapables d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe en ce moment.

  5. AvatarXtemps

    Une belle histoire de liberté, si leur histoire est belle, c’est justement à cause de la liberté bien comprise, qui est une manière de vivre avec le respecte mutuel.
    Au delà des croyances, c’est la liberté, qui n’est pas simple à atteindre pour ceux qui ne connaissent pas, qui ont toujours vécu en dictature, et qui ne connaissent que le rapport de force pour survivre, qui n’est pas nécessaire et ridicule pour les gens libres.
    Au dessus des croyances prisons mentales, c’est toutes les ouvertures possibles, c’est le libre arbitre à atteindre pour toutes civilisations.
    Et le libre arbitre oblige le respecte mutuel pour tout le monde, pour vivre librement sans piétiner sur la liberté des autres comme réciproquement.
    Pour tout un peuple atteint du libre arbitre, représente la démocratie accomplie, avec des lois et référendums respectés des élus et peuple teinté du respect mutuel, dans le sens démocratique au service du peuple respecté.
    La démocratie est une manière de vivre que seul les peuples libres sont capables de faire, qui est impossible à atteindre en dictature et sous la contrainte, la soumission, la violence, l’oppression.
    Et sont les raisons pourquoi la dictature Islam est impossible pour des peuples libres d’Europe, qui finira d’office en conflit, à cause du manque de respect, et qui n’existe pas avec Islam sans gêne.
    Les vrais religions comme la vrai démocratie, les peuples ascensionnent avec la liberté, débarrassé des dictatures, qui atteint toujours les plus hautes civilisations.
    Les dictature ont toujours été un frein pour les civilisations.

    1. pikachupikachu

      Tellement juste.
      Les gens issus de pays musulmans ne connaissent le rapport humain que comme un rapport de force, parce que la soumission doit s’établir dans un sens ou dans l’autre et donc la dictature . Cette prison mentale ne peut coexister avec Le rapport à l’autre respectueux qui est propre aux pays de libertés.
      La soumission et la liberté ne peuvent coexister, islam et démocratie ne peuvent coexister.

  6. frejusienfrejusien

    C’est plus que la démocratie qui est en jeu aujourd’hui, c’est l’existence même de la France, en tant que pays évolué, indépendant, républicain, chargé d’histoire et de luttes qui nous ont permis de devenir un pays envié et admiré dans le monde,
    une culture que les touristes du monde entier viennent admirer
    La cinquième puissance mondiale, est en passe de devenir un repaire d’islamistes et de racailles débridées en tous genres,
    A croire que nos dirigeants se sont évertués à détruire la France, et le plus agissant de tous, minable 1er, a choisi de parachever l’œuvre de ces prédécesseurs
    L’UE a aussi œuvré dans cette direction, en s’attaquent à nos fleurons de la gastronomie : vins, fromages, chocolat,…
    En introduisant par la force les OGM maudits, voulus par les trusts de l’agro-alimentaire,
    L’EU aux ordres des multinationales, nous ordonne d’accepter tout ce que nous ne voulons pas,
    La France est en train de disparaitre, attaquée de toutes parts

Comments are closed.