Montreal, un imam appelle à tuer les juifs ; un autre imam conteste le hadith

A Montréal un imam jordanien appelle ses fidèles à tuer les juifs.


Le seul lien qui en parle:

Une mosquée montréalaise a fait l’objet d’une plainte des autorités après la découverte d’une vidéo dans laquelle un imam jordanien appelle ouvertement à tuer les juifs. L’équivalent canadien du Conseil du culte musulman exige des excuses.

La mosquée Dar Al-Arqam, située dans le quartier Saint-Michel à Montréal, se retrouve depuis quelques jours au cœur d’une polémique. Une vidéo postée sur le compte YouTube de l’établissement religieux, montre un imam appeler au meurtre des juifs en plein prêche.

Le cheikh jordanien Mohammed Ben Moussa Al-Nasr avait été invité par la mosquée, mais son prêche a dérapé. A un moment donné, l’imam a prononcé une phrase faisant partie d’un hadith [un recueil qui comprend l’ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles du prophète Mohammed] sur les juifs : «Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un juif qui se tient derrière moi, viens et tue-le».

Ayant pris connaissance de la vidéo, l’antenne canadienne de l’organisation juive du B’nai Brith a immédiatement porté plainte. Le responsable de l’organisation, Harvey Levine estime qu’il est inacceptable qu’une mosquée puisse inviter en toute liberté un prédicateur tenant des propos qui «incitent à la violence et à la radicalisation».

Face au scandale, le président du conseil musulman de Montréal Salam Elmenyawi a insisté sur le fait que la mosquée en question n’appartenait pas au conseil qui représente près de 40 mosquées. Il a également exigé que la mosquée Dar Al-Arqam présente des excuses.

Un hadith controversé au cœur de la polémique 

L’imam Ziad Asali, qui dirige une association caritative islamique, a déclaré au média CBC Montréalqu’il ne comprenait pas comment un prêcheur aussi radical avait pu être invité dans une mosquée montréalaise.

«Ces gens propagent la haine non seulement envers les autres communautés, mais également envers la communauté musulmane», s’est-t-il indigné.

Interrogé sur le fameux hadith visant les juifs, l’imam Ziad Asali a rappelé que la tradition de la transmission orale des paroles du prophète se basait «sur plus de 100 000 hadiths contenus dans un nombre incalculable de recueils dont certains sont authentiques, d’autres non».

Dans tous les cas, «user de la parole du prophète pour répandre la haine est une insulte au prophète lui-même», a-t-il souligné. 

https://francais.rt.com/international/35773-a-montreal-imam-jordanien-appelle-au-meurtre-des-juifs-dans-son-preche

A l’adresse suivante, la charia a déja sévi puisque la « page que vous demandez n’existe plus », quelques heures à peine après les faits:
http://www.boursorama.com/forum-politique-imam-appelle-au-meurtre-de-juifs-446236198-1
Que cela ne nous empêche pas de finir sur une note d’humour, piquée sur un des liens, l’un n’empêche pas l’autre:
Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste…

Note de Christine Tasin

On appréciera les protestations de l’imam Ziad Asali prétendant que le fameux hadith ne serait peut-être pas authentique…

Cet imam apparemment ne fait pas non plus ses 5 prières quotidiennes qui contiennent ces phrases, rappelées par Sami Aldeeb, à l’usage des sourds et malentendants :

 

 

 146 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Dès 622, l’islam a essayé de débarasser l’arabie de tout ce qui n’était pas musulman.
    On leur apprend à hair tout ce qui n’est pas islamique.
    Ce sont les musulmans eux-meme qui se communautarisent.
    Je connais bien la sira , mais la pudeur et la décence m’empêchent de parler de la vie de cet homme que les musulmans vénèrent.
    Pourquoi les musulmans vivent-ils dans un tel déni de la réalité de leur « religion » ?
    Et surtout, si nous sommes pour eux des singes, des porcs et des souillures, pourquoi, viennent-ils dans nos pays ?
    Surtout, que , selon la charia, il est INTERDIT à un musulman de vivre dans un pays gouverné par des non-musulmans.
    Quand je compare le christianisme et l’islam, c’est le jour et la nuit.
    L’islam est vraiment l’anti-thèse du christianisme.

  2. Les musulmans sont obsédés par les juifs qui, pourtant ne leur ont rien fait.
    Par contre, quand on lit la sira, on voit que mohamed a fait massacrer des tribus juives ( les banu quraiza , 800 personnes ), parce qu’elles ne voulaient pas le suivre.L’autre obsession des musulmans est le christianisme, qu’ils cherchent à tous prix à détruire.

    • Bonjour,
      Vous avez parfaitement raison : pour comprendre la nature totalement perverse du totalitarisme musulman, la lecture de la Sira est infiniment plus parlante que celle du Coran.

    • Vous pourriez être plus précis pour le livre la sira, l’auteur ou un lien internet, car avec google je me ramasse avec tellement de référence que je ne sais plus lequel est bon et surtout je veux pas tomber sur une version épuré par une idéologie.

      • Bonjour,
        Plusieurs fois, sur le site, nous avons parlé de ce livre capital pour comprendre le système islamique.
        Le Coran, ce sont des imprécations anhistoriques.
        La Sira c’est la biographie de Mahomet, construite sur une compilation de hadiths.
        La Sira originale est perdue, mais on a une version écrite 200 plus tard d’après la première :
        Celle de Ibn Hicham.
        J’ai lu cette édition :
        http://www.fayard.fr/la-biographie-du-prophete-mahomet-9782213617534
        C’est révélateur des buts et des méthodes de Mahomet : on y voit comment il torture à la flamme l’époux de Saffya La Juive pour lui faire avouer où est caché son trésor.
        Quand je pense que le traducteur (sans doute un musulman) parle de « la fraîcheur et la spontanéité du récit » !!!
        Je ne suis pas spécialiste mais je pense que c’est celle à recommander.
        Elle est assez parlante pour un esprit judéo-chrétien, héritier du Décalogue.
        A éviter, en tous les cas, celle de Mahmoud-Hussein aussi chez Fayard : elle est l’oeuvre d’un duo d’auteurs d’extrême-gauche et est réputée pour être trafiquée.
        Je ne parle même pas de la biographie de propagande de 2017 de Tariq Ramadan : à fuir et toujours revenir à la source.

  3. Alors c’est bien Trump qui a raison n’est-ce pas? Cela vient d’un membre d’une secte, donc de quelqu’un qui ne dispose pas de toute sa tête…néanmoins ce n’est pas un hopital qu’il faut pour soigner ce genre de déséquilibré mais une prison bien fermée, sans téléphone portable ni internet. Pauvre Canada! Trudeau l’a livré a la médiocrité et la violence gratuite.

    • Oui, oui, et le membre en question est justement le fondateur de cette secte, leur soi-disant prophète.
      Quoi, vous pensiez vraiment qu’un tueur meurtrier, violeur et pédophile créerait une religion de paix et d’amour ? Soyons sérieux.

Les commentaires sont fermés.